Aller au contenu

le tableau


PASCOU

Messages recommandés

Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'ai toujours aimé cette toile.

Il fût un temps où la curiosité m'incitait à en connaître l'auteur mais toujours vite repoussée , peur de rider la surface de l'eau claire là où quelques nuages blancs sur fond bleu colorent celle-ci. J'imagine toujours sans en connaître la raison un vieux château proche, un sentier pour y accéder où les hêtres immenses et droits masquent le ciel,la chaleur estivale peinant pour l'atteindre. Au bout du chemin enclavé, une fontaine taillée en granit, deux auges où l'eau de celle ci coule en un filet clair. Lieux où les chevaux venaient boire , où les hommes bavardaient , où les chiens de la meute venaient, langue pendante d'avoir trop couru , s'étaler sur la terre battue et fraîche. Une partie de la forêt se reflète dans l'eau découpant le ciel bleu, les branches lourdes des feuilles pendent et caressent la surface de l'étang. Le vert des nénuphars où se cachent la lente carpe, le brochet aux aguets, une grenouille .Des canards sauvages, l'un d'eux figé dans un éternel envol laissant derrière lui un accroc sur la surface lisse.

Mais surtout un personnage mystique, habillé de noir , lorsque j'étais enfant il me faisait peur. M'arrêtant un instant, je le regardais, cette désagréable impression que lui aussi me suivait des yeux. Reprenant ma course, c'est quatre à quatre que je grimpais l'escalier évitant l'armure qui paradait au premier.et me réfugiais dans ma chambre.

J'ai aujourd'hui décroché le tableau pour le mettre plus en valeur, puis je me suis ravisé, l'homme à la grande cape noir restera surveiller le grand escalier.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le hasard m'avait conduit ici, ouvrant la porte,un jeune homme me donna le bonjour.Je réservai une chambre qu'il me fit visiter et sur laquelle je n'eus rien à dire.

La salle au rez de chaussée était vide.Je commandai un porto sans glace et m'assis à une table en attendant l'heure du dîner.Le temps passait mais la grande salle restait vide, ma voix raisonna un peu quand j'interpellai le patron pour connaître l'heure à laquelle on servait le repas.

Il s'approcha de moi , me confia que c'était son premier jour, il venait de racheter les lieux.

Puis un garçon de salle arriva de ce que je supposai être la cuisine, il s'entretint à voix basse avec le patron puis se dirigea vers moi, je crains un instant que le dîner était annulé, mais il m’indiquât juste que la truite n'était plus au menu.

Je commençai à faire mon choix quand un homme de forte corpulence entra en trombe dans l'établissement .

Prenant sa casquette à la main,visiblement il semblait avoir légèrement bu, il se positionna face au bar de l’accueil où une tête de cerf le contemplait en silence.Il entreprit des moulinets avec son bras et comme un joueur de pétanque, lança sa casquette qui vint se placer sur la tête du cerf qui prit une allure moins rigide.

Bingo lança-t-il il n' a pas perdu la main le Dédé !

.......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

une suite si je suis sage!:smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le fameux Dédé en question se tourna vers moi, faut dire que j'étais à l'heure actuelle le seul client sur lequel il pouvait poser avec délicatesse son dévolu. Les présentations d'usages établies, je compris que le "Dédé" était l'ancien propriétaire des lieux, qu'il avait arrêté son activité de restaurateur pour s'occuper de sa femme malade et venait donner un petit coup de main au jeune repreneur. Je ne pus m'empêcher de penser que son aide se résumait à vider la cave. Puis il m'offrit un porto pour patienter, sans être devin je me dis qu'il prendrait une boisson anisée puisque cette odeur l'accompagnait. Ce fut bien le cas. Puis il se dirigea vers les cuisines. Je commençai à douter de ses capacités culinaires. Des bruits de casseroles tombant de l'étagère suivies d'un juron se firent entendre. Je goûtai mon Porto qui m'a foi était excellent.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Zut, avec ce changement, je ne sais plus où j' en étais!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 173 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, PASCOU a dit :

Zut, avec ce changement, je ne sais plus où j' en étais!

bonjour 

j'ai aimé cette histoire alors ... j'attend la suite;)

bonne journée

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, le merle a dit :

bonjour 

j'ai aimé cette histoire alors ... j'attend la suite;)

bonne journée

Bonjour le merle.

Il faut que je me replonge dans le bain!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 mois après...
Membre Posté(e)
PASCOU Membre 63 736 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Puis le garçon de salle revint me voir. Un peu déçu qu'il se présentât les mains vides , mon expression le fit réagir et c'est un peu confus qu'il me signifia que le patron m''attendait à la cuisine. Je suivis donc le garçon. Dans la cuisine vide nos regards se croisèrent, d'un signe de tête il me désigna la porte de la cave dans un silence loquace. Puis il quitta la pièce .

En patientant, mon regard se posa sur un calendrier de la poste. Année 1960. La photo d'une 4CV au bord d'un chemin, un capot ouvert sur une roue de secours, une famille sur une couverture qui pique nique. Les deux parents, un panier les séparant d'une jeune garçon et d'une adolescente aux cheveux frisés, en robe, sans doute à la belle saison.

Photo en noir et blanc.

Puis un bruit dans l'escalier, un juron et la tête de Dédé précédé d'un panier chargé de bouteilles de vins? avec dans son sillage le nouveau gérant .

Lui montrant le calendrier je l'interrogeai : «  pas récent dîtes donc ?

- quelques années tout au plus me répondit il .

Je ne relevai pas l'erreur une erreur de près de 50ans ça pose problème.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×