Aller au contenu

la prière d'intercession


Invité vieilledame

Messages recommandés

Invité vieilledame
Invités, Posté(e)
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

Litérature. Ecrits personnels.

- Mon frère m’a écrit : « Comment puis-je aider R. à supporter son fardeau, en pensées ? Appelle cela prier si tu veux..."

J'ai voulu le renvoyer à des lectures sur le sujet. Elles sont si nombreuses que le choix était embarrassant. Mais ne serait-ce pas pour lui comme si je me débarrassais de sa question et lui disais qu'il m'ennuyait ? Il a mérité que je prenne le temps de lui répondre moi-même. Je me suis donc lancée après être descendue un instant en moi :

« Oh! Oh! Oh! Expliquer dans un mail comment prier alors que c'est le thème de centaines de traités écrits pendant de nombreux siècles par des gens extrêmement qualifiés !

Certains auteurs disent ce que ça n'est pas et utilisent un vocabulaire qui peut agacer, parce qu'ils font comme ils peuvent pour expliquer ce qui ne peut pas se dire en mots, et ce, souvent dans un cadre religieux (la prière est un des domaines de la religion). J'essaye quand même.

La première des choses à ne pas faire, c’est de se concentrer sur un désir pour le faire se réaliser de force. Ça, ce n’est pas de la prière. Ça en éloigne même, car la prière est là quand il n’y a pas de volonté propre. En faisant comme ça, c’est moi qui dicte à la Nature, dirait R. à Dieu, diraient les croyants, ce qui est bon et bien. Si nous avions les meilleures des solutions, le monde ne serait pas dans cet état. L’orant se doit d’être humble. La vérité, c’est qu’il ne sait pas ce qui est bon et bien.

Un des ingrédients indispensables dans la prière d’intercession (c’est celle là que tu veux; les formes sont variées et ne se laissent expliquer et décrire que dans les débuts ), c’est la compassion. Quand on a mal de la souffrance de l’autre, exactement comme une mère a mal quand son enfant est en danger ou en proie à une grande douleur, qu’à cause de cette souffrance toutes nos pensées se taisent et qu’on est habité par le désir de voir sa situation s’améliorer, c’est de la prière. Mais si on décide qu’on sait exactement ce qui est bon pour lui et qu’on veut qu’il sorte de ses difficultés de la façon qui nous convient (on veut absolument la guérison de son cancer, on veut qu’il gagne au loto…) alors ce n’est plus de la prière parce qu’on est retombé dans la volonté propre. Ce genre de prière ne peut pas être exaucée parce ce qu’elle est dangereuse pour l’orant. S’il était exaucé, il tomberait dans la pensée qu’il a un certain pouvoir, qu’il est arrivé à quelque chose. Il se gonflerait et deviendrait secrètement orgueilleux.

Le mieux, c’est de « souhaiter » le meilleur, sans se faire une opinion de ce qui serait le meilleur. Peut-être que le meilleur, c’est par exemple que R. perde tout parce que ce sera le début de quelque chose de mieux dans sa vie. Peut-être que le meilleur, c’est qu’il perde tout parce que la "Nature" a en vue le bien d’un grand nombre et qu’elle sacrifie l’un de nous dans ce but.

On peut se désespérer parce qu’on reste le cœur sec. Je veux dire par là que la souffrance de celui pour qui on veut prier nous émeut très peu et qu’on pleure sur notre propre dureté. Ça, c’est déjà de la prière.

La prière, pour être authentique, doit être tout à fait pure dans ses intentions. Si on pense en retirer un avantage pour soi (par exemple, je veux que X. aille mieux parce que je ne veux pas, dans les replis de ma conscience, perdre des avantages que j’ai grâce à lui), la prière n’est pas pure. Ce qu’on déguise en intercession, c’est en fait une demande égoïste. Cette prière là n’est, le plus souvent, pas exaucée.

Les ingrédients de base sont l’authenticité, l’oubli de soi, l’humilité et d’autres choses que j’ai sans doute oubliées.

Le plus important, dans la prière, c’est l’orant. Celui qui veut apprendre à prier travaille en vérité plus sur lui-même que sur une technique.

J’espère que je t’ai répondu correctement. En résumé, toute tentative de prière d’intercession, si elle est mue par la compassion, est une vraie prière, même si elle est entachée de défauts.

R. n’a pas appris à prier. Sa sensibilité qui le fait pleurer sur toutes les souffrances rencontrées, et il en voit là où nous, nous sommes aveugles, lui tire des hurlements intérieurs qui sont la prière la plus pure qui soit. Il utilise le verbe « souhaiter » parce que « prier » est un mot du vocabulaire religieux et qu’il est allergique à tout ce qui s’apparente aux religions telles qu’il les a côtoyées.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
SABINE41 Membre 1 125 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Litérature. Ecrits personnels.

- Mon frère m’a écrit : « Comment puis-je aider R. à supporter son fardeau, en pensées ? Appelle cela prier si tu veux..."

J'ai voulu le renvoyer à des lectures sur le sujet. Elles sont si nombreuses que le choix était embarrassant. Mais ne serait-ce pas pour lui comme si je me débarrassais de sa question et lui disais qu'il m'ennuyait ? Il a mérité que je prenne le temps de lui répondre moi-même. Je me suis donc lancée après être descendue un instant en moi :

« Oh! Oh! Oh! Expliquer dans un mail comment prier alors que c'est le thème de centaines de traités écrits pendant de nombreux siècles par des gens extrêmement qualifiés !

Certains auteurs disent ce que ça n'est pas et utilisent un vocabulaire qui peut agacer, parce qu'ils font comme ils peuvent pour expliquer ce qui ne peut pas se dire en mots, et ce, souvent dans un cadre religieux (la prière est un des domaines de la religion). J'essaye quand même.

La première des choses à ne pas faire, c’est de se concentrer sur un désir pour le faire se réaliser de force. Ça, ce n’est pas de la prière. Ça en éloigne même, car la prière est là quand il n’y a pas de volonté propre. En faisant comme ça, c’est moi qui dicte à la Nature, dirait R. à Dieu, diraient les croyants, ce qui est bon et bien. Si nous avions les meilleures des solutions, le monde ne serait pas dans cet état. L’orant se doit d’être humble. La vérité, c’est qu’il ne sait pas ce qui est bon et bien.

Un des ingrédients indispensables dans la prière d’intercession (c’est celle là que tu veux; les formes sont variées et ne se laissent expliquer et décrire que dans les débuts ), c’est la compassion. Quand on a mal de la souffrance de l’autre, exactement comme une mère a mal quand son enfant est en danger ou en proie à une grande douleur, qu’à cause de cette souffrance toutes nos pensées se taisent et qu’on est habité par le désir de voir sa situation s’améliorer, c’est de la prière. Mais si on décide qu’on sait exactement ce qui est bon pour lui et qu’on veut qu’il sorte de ses difficultés de la façon qui nous convient (on veut absolument la guérison de son cancer, on veut qu’il gagne au loto…) alors ce n’est plus de la prière parce qu’on est retombé dans la volonté propre. Ce genre de prière ne peut pas être exaucée parce ce qu’elle est dangereuse pour l’orant. S’il était exaucé, il tomberait dans la pensée qu’il a un certain pouvoir, qu’il est arrivé à quelque chose. Il se gonflerait et deviendrait secrètement orgueilleux.

Le mieux, c’est de « souhaiter » le meilleur, sans se faire une opinion de ce qui serait le meilleur. Peut-être que le meilleur, c’est par exemple que R. perde tout parce que ce sera le début de quelque chose de mieux dans sa vie. Peut-être que le meilleur, c’est qu’il perde tout parce que la "Nature" a en vue le bien d’un grand nombre et qu’elle sacrifie l’un de nous dans ce but.

On peut se désespérer parce qu’on reste le cœur sec. Je veux dire par là que la souffrance de celui pour qui on veut prier nous émeut très peu et qu’on pleure sur notre propre dureté. Ça, c’est déjà de la prière.

La prière, pour être authentique, doit être tout à fait pure dans ses intentions. Si on pense en retirer un avantage pour soi (par exemple, je veux que X. aille mieux parce que je ne veux pas, dans les replis de ma conscience, perdre des avantages que j’ai grâce à lui), la prière n’est pas pure. Ce qu’on déguise en intercession, c’est en fait une demande égoïste. Cette prière là n’est, le plus souvent, pas exaucée.

Les ingrédients de base sont l’authenticité, l’oubli de soi, l’humilité et d’autres choses que j’ai sans doute oubliées.

Le plus important, dans la prière, c’est l’orant. Celui qui veut apprendre à prier travaille en vérité plus sur lui-même que sur une technique.

J’espère que je t’ai répondu correctement. En résumé, toute tentative de prière d’intercession, si elle est mue par la compassion, est une vraie prière, même si elle est entachée de défauts.

R. n’a pas appris à prier. Sa sensibilité qui le fait pleurer sur toutes les souffrances rencontrées, et il en voit là où nous, nous sommes aveugles, lui tire des hurlements intérieurs qui sont la prière la plus pure qui soit. Il utilise le verbe « souhaiter » parce que « prier » est un mot du vocabulaire religieux et qu’il est allergique à tout ce qui s’apparente aux religions telles qu’il les a côtoyées.

ce que vous évoquez se pratique avec panache dans la pensée bouddhiste, point de religieuse attitude en la méditation, mais une ouverture de spiritualité vers la sagesse;la spiritualité n'etant surtout pas la proprieté du religieux, même si ceux ci ont essayé de se l'approprier

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité vieilledame
Invités, Posté(e)
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

ce que vous évoquez se pratique avec panache dans la pensée bouddhiste, point de religieuse attitude en la méditation, mais une ouverture de spiritualité vers la sagesse;la spiritualité n'etant surtout pas la proprieté du religieux, même si ceux ci ont essayé de se l'approprier

exactement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
cycliste Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je suis très intéressé par votre post. Ce que vous dites quant à la prière pure ne m'échappe pas et je crains en être encore loin. Mais je pratique la prière et je suis croyant de religion catholique.

Faut-il vraiment qu'il y ait compassion dans la prière pure ?

Ne peut-on simplement prier pour l'obtention du meilleur pour un proche ?

C'est vraiment quelque chose qui me perturbe dans ma prière quasi quotidienne, sur une magnifique plage, en marchant et en rendant grâce à Dieu pour cet environnement au moins tacitement, implicitement.

Je prie pour le meilleur donc pour quelqu'un d'autre que moi mais, en même temps, puisqu'il s'agit d'un proche, n'en tirerais je pas quelques "gloires" ... on va dire ça comme ça ...

Bref ... c'est compliqué ... et en même temps j'ai toujours "fonctionné" comme ça depuis 34 ans ... avec, me semble t il, bien des exaucements !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Claire 12 Membre 650 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Litérature. Ecrits personnels.

- Mon frère m’a écrit : « Comment puis-je aider R. à supporter son fardeau, en pensées ? Appelle cela prier si tu veux..."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SABINE41 Membre 1 125 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

plus cucu la praline tu meurs; degoulinant de mievrerie;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité vieilledame
Invités, Posté(e)
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

plus cucu la praline tu meurs; degoulinant de mievrerie;

Je trouve qu'elle chante bien. J'aimerais bien être aussi cucu la praline qu'elle.

Quel rapport avec mon texte?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SABINE41 Membre 1 125 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je trouve qu'elle chante bien. J'aimerais bien être aussi cucu la praline qu'elle.

Quel rapport avec mon texte?

aucun vieille dame, mais c'est plutôt l'intrusion de cette video qui est douteuse;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité myg
Invités, Posté(e)
Invité myg
Invité myg Invités 0 message
Posté(e)

aucun vieille dame, mais c'est plutôt l'intrusion de cette video qui est douteuse;

-----------------------

Bonjour Sabine.

Je trouve que ce qui fait du bien à une personne est obligatoirement bénéfique... Une lapalissade...

Un fil, ou billet, comme on dit, qui ne fait de mal à personne...

J'ai voulu bloquer ce forum "religion et culte" mais je m'aperçois que je ne le peux pas.

"ailleurs", quand je n'allais pas sur les forum Benoit-François, je ne voyais rien.

Là, si je clique sur "actualités et débats", je tombe sur des titres qui parlent de ce thème.

Ca m'embête un peu.

Je trouve qu'il y avait trop de méchanceté gratuite, sur Benoit, etc...

Je réussissais à éviter, justement...

Vous me direz que je n'ai qu'à zapper... Mais j'ai juste été attirée par le titre qui me paraissait bien innocent et partant d'un bon sentiment.

Et surtout apaisant. Perso, j'en ai besoin.

Chacun transpose ça à ses croyances, bouddhistes, chrétiennes, athées ou autres...

Du moment que ça n'empiète pas sur la liberté de l'autre.

Bon après-midi à vous et aux personnes qui ont écrit ici ! :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
enobrac35 Membre 846 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Litérature. Ecrits personnels.

- Mon frère m’a écrit : « Comment puis-je aider R. à supporter son fardeau, en pensées ? Appelle cela prier si tu veux..."

J'ai voulu le renvoyer à des lectures sur le sujet. Elles sont si nombreuses que le choix était embarrassant. Mais ne serait-ce pas pour lui comme si je me débarrassais de sa question et lui disais qu'il m'ennuyait ? Il a mérité que je prenne le temps de lui répondre moi-même. Je me suis donc lancée après être descendue un instant en moi :

« Oh! Oh! Oh! Expliquer dans un mail comment prier alors que c'est le thème de centaines de traités écrits pendant de nombreux siècles par des gens extrêmement qualifiés !

Certains auteurs disent ce que ça n'est pas et utilisent un vocabulaire qui peut agacer, parce qu'ils font comme ils peuvent pour expliquer ce qui ne peut pas se dire en mots, et ce, souvent dans un cadre religieux (la prière est un des domaines de la religion). J'essaye quand même.

La première des choses à ne pas faire, c’est de se concentrer sur un désir pour le faire se réaliser de force. Ça, ce n’est pas de la prière. Ça en éloigne même, car la prière est là quand il n’y a pas de volonté propre. En faisant comme ça, c’est moi qui dicte à la Nature, dirait R. à Dieu, diraient les croyants, ce qui est bon et bien. Si nous avions les meilleures des solutions, le monde ne serait pas dans cet état. L’orant se doit d’être humble. La vérité, c’est qu’il ne sait pas ce qui est bon et bien.

Un des ingrédients indispensables dans la prière d’intercession (c’est celle là que tu veux; les formes sont variées et ne se laissent expliquer et décrire que dans les débuts ), c’est la compassion. Quand on a mal de la souffrance de l’autre, exactement comme une mère a mal quand son enfant est en danger ou en proie à une grande douleur, qu’à cause de cette souffrance toutes nos pensées se taisent et qu’on est habité par le désir de voir sa situation s’améliorer, c’est de la prière. Mais si on décide qu’on sait exactement ce qui est bon pour lui et qu’on veut qu’il sorte de ses difficultés de la façon qui nous convient (on veut absolument la guérison de son cancer, on veut qu’il gagne au loto…) alors ce n’est plus de la prière parce qu’on est retombé dans la volonté propre. Ce genre de prière ne peut pas être exaucée parce ce qu’elle est dangereuse pour l’orant. S’il était exaucé, il tomberait dans la pensée qu’il a un certain pouvoir, qu’il est arrivé à quelque chose. Il se gonflerait et deviendrait secrètement orgueilleux.

Le mieux, c’est de « souhaiter » le meilleur, sans se faire une opinion de ce qui serait le meilleur. Peut-être que le meilleur, c’est par exemple que R. perde tout parce que ce sera le début de quelque chose de mieux dans sa vie. Peut-être que le meilleur, c’est qu’il perde tout parce que la "Nature" a en vue le bien d’un grand nombre et qu’elle sacrifie l’un de nous dans ce but.

On peut se désespérer parce qu’on reste le cœur sec. Je veux dire par là que la souffrance de celui pour qui on veut prier nous émeut très peu et qu’on pleure sur notre propre dureté. Ça, c’est déjà de la prière.

La prière, pour être authentique, doit être tout à fait pure dans ses intentions. Si on pense en retirer un avantage pour soi (par exemple, je veux que X. aille mieux parce que je ne veux pas, dans les replis de ma conscience, perdre des avantages que j’ai grâce à lui), la prière n’est pas pure. Ce qu’on déguise en intercession, c’est en fait une demande égoïste. Cette prière là n’est, le plus souvent, pas exaucée.

Les ingrédients de base sont l’authenticité, l’oubli de soi, l’humilité et d’autres choses que j’ai sans doute oubliées.

Le plus important, dans la prière, c’est l’orant. Celui qui veut apprendre à prier travaille en vérité plus sur lui-même que sur une technique.

J’espère que je t’ai répondu correctement. En résumé, toute tentative de prière d’intercession, si elle est mue par la compassion, est une vraie prière, même si elle est entachée de défauts.

R. n’a pas appris à prier. Sa sensibilité qui le fait pleurer sur toutes les souffrances rencontrées, et il en voit là où nous, nous sommes aveugles, lui tire des hurlements intérieurs qui sont la prière la plus pure qui soit. Il utilise le verbe « souhaiter » parce que « prier » est un mot du vocabulaire religieux et qu’il est allergique à tout ce qui s’apparente aux religions telles qu’il les a côtoyées.

La seule prière qui "pour moi" est valable est la prière du coeur dite aussi prière de Jésus !

Lisez "Récits d'un pèlerin russe"... et vous verrez qu'il n'y a rien a demander ni rien a recevoir juste à être !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité vieilledame
Invités, Posté(e)
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

Cher Enobrac, merci pour le conseil de lecture.

J'ai lu et relu "le pélerin russe", mais aussi "Carnet de pélerinage" de Ramdas, qui lui aussi pratiquait la prière continuelle (japa).

Mais il y a un fossé entre lire "le pélerin russe", s'exercer un peu à la prière du coeur, lire la Philocalie, (je vous en conseille la lecture. Elle a été éditée et ré-éditée par l'Abbaye de Bellefontaine)... et arriver à la prière du coeur.

Etes-vous parvenu à la prière continuelle?

Vous pouvez lire et relire, et lire et relire encore "L'art de la prière" de l'Higoumène Chariton, dans la collection "spiritualité orientale". Si je ne devais emporter qu'un seul livre avant d'échouer pour des années sur une île déserte, ce serait peut-être celui-là.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
SABINE41 Membre 1 125 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

-----------------------

Bonjour Sabine.

Je trouve que ce qui fait du bien à une personne est obligatoirement bénéfique... Une lapalissade...

Un fil, ou billet, comme on dit, qui ne fait de mal à personne...

J'ai voulu bloquer ce forum "religion et culte" mais je m'aperçois que je ne le peux pas.

"ailleurs", quand je n'allais pas sur les forum Benoit-François, je ne voyais rien.

Là, si je clique sur "actualités et débats", je tombe sur des titres qui parlent de ce thème.

Ca m'embête un peu.

Je trouve qu'il y avait trop de méchanceté gratuite, sur Benoit, etc...

Je réussissais à éviter, justement...

Vous me direz que je n'ai qu'à zapper... Mais j'ai juste été attirée par le titre qui me paraissait bien innocent et partant d'un bon sentiment.

Et surtout apaisant. Perso, j'en ai besoin.

Chacun transpose ça à ses croyances, bouddhistes, chrétiennes, athées ou autres...

Du moment que ça n'empiète pas sur la liberté de l'autre.

Bon après-midi à vous et aux personnes qui ont écrit ici ! :)

bonjour myg , un plaisir de vous lire, sincere;je ne suis pas tout a fait d'accord, ce qui peut être benefique pour l'un peut ne point l'etre forcement pour un autre; mais par contre ce qui fait du bien, quoique ce soit, est respectable dans la mesure ou il n'y a pas de fanatisme, de certitude arrogante; bonne soirée a vous et un petit clin d'œil a la bretagne;

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Passiflore Membre 12 048 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)
(...) ma prière quasi quotidienne, sur une magnifique plage, en marchant et en rendant grâce à Dieu pour cet environnement (...)

Je me permets de citer cet extrait et juste celui-ci car il est en effet important que la prière soit aussi cri du coeur, remerciement à certains moments ; lors d'une promenade dans un beau paysage selon l'exemple que vous avez donné, ou lorsqu'il nous est donné à vivre un moment de joie, par exemple.

Que la prière ne soit pas uniquement axée sur des demandes pour les autres ou pour soi, même si souvent c'est ce que nous faisons. Ne pas oublier de remercier pour ce qui nous arrive de bien et de beau.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Cressida Membre 1 921 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

-----------------------

Bonjour Sabine.

Je trouve que ce qui fait du bien à une personne est obligatoirement bénéfique... Une lapalissade...

Un fil, ou billet, comme on dit, qui ne fait de mal à personne...

J'ai voulu bloquer ce forum "religion et culte" mais je m'aperçois que je ne le peux pas.

"ailleurs", quand je n'allais pas sur les forum Benoit-François, je ne voyais rien.

Là, si je clique sur "actualités et débats", je tombe sur des titres qui parlent de ce thème.

Ca m'embête un peu.

Je trouve qu'il y avait trop de méchanceté gratuite, sur Benoit, etc...

Je réussissais à éviter, justement...

Vous me direz que je n'ai qu'à zapper... Mais j'ai juste été attirée par le titre qui me paraissait bien innocent et partant d'un bon sentiment.

Et surtout apaisant. Perso, j'en ai besoin.

Chacun transpose ça à ses croyances, bouddhistes, chrétiennes, athées ou autres...

Du moment que ça n'empiète pas sur la liberté de l'autre.

Bon après-midi à vous et aux personnes qui ont écrit ici ! :)

Bonsoir Myg,

je suis bien d'accord avec vous, "ailleurs" comme vous dites, il était simple de ne rien voir ici on ne peut pas moi aussi ça m'embête donc je zappe trois fois plus que de nature :D reste + grand chose que je lis en tous cas je trie qui je lis ou pas bonne nuit myg et bonne continuation car je crois que vous ne venez guère ici :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité vieilledame
Invités, Posté(e)
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

[/size]

Je me permets de citer cet extrait et juste celui-ci car il est en effet important que la prière soit aussi cri du coeur, remerciement à certains moments ; lors d'une promenade dans un beau paysage selon l'exemple que vous avez donné, ou lorsqu'il nous est donné à vivre un moment de joie, par exemple.

Que la prière ne soit pas uniquement axée sur des demandes pour les autres ou pour soi, même si souvent c'est ce que nous faisons. Ne pas oublier de remercier pour ce qui nous arrive de bien et de beau.

Bien sûr. le titre de mon texte est "prière d'interecession", ce qui laisse évidemment sous-entrendre qu'il y a d'autres formes: louange, action de grâce, demande, adoration... Et puis il y a la prière personnelle, la prière communautaire, la prière en union avec...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
enobrac35 Membre 846 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bien sûr. le titre de mon texte est "prière d'interecession", ce qui laisse évidemment sous-entrendre qu'il y a d'autres formes: louange, action de grâce, demande, adoration... Et puis il y a la prière personnelle, la prière communautaire, la prière en union avec...

Il y a même des moulins a prières : ça tourne tout seul pendant qu'on fait le marché !!! ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité vieilledame
Invités, Posté(e)
Invité vieilledame
Invité vieilledame Invités 0 message
Posté(e)

Il y a même des moulins a prières : ça tourne tout seul pendant qu'on fait le marché !!! ;)

On peut aussi allumer une bougie! ca a la même valeur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
enobrac35 Membre 846 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

On peut aussi allumer une bougie! ca a la même valeur.

ouaip mais ç peut fiche le feu pendant notre absence ... !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×