Aller au contenu

Inde - Lynchés au nom de la vache sacrée


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 561 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Des centaines de chrétiens ont été menacés l’an dernier en Inde. Plusieurs musulmans soupçonnés d’avoir mangé de la vache ont été battus à mort.

vaches-sacr%C3%A9es.jpg

Evoquer ces scènes classiques de ruminantes à cornes étalées sur le bitume et bloquant nonchalamment cyclomoteurs et quatre-roues ne suffit évidemment pas à restituer ce que la vache représente en Inde. Pour comprendre sa sacralité, instituée par les brahmanes, il faut revenir aux origines du nationalisme indien. La vache a été un « animal politique » sous la domination moghole — du XVIe au XVIIIe siècle —, puis lors de la colonisation britannique, au XIXe siècle. Sa protection a participé de la construction d’une théologie unificatrice de la communauté hindoue, nommée aujourd’hui hindutva (« hindouité »). Celle-ci assimile la nation indienne à la majorité hindoue et réprime les minorités mangeuses de bœuf, au premier rang desquelles les 177 millions de musulmans (14 % de la population).

Cette idéologie est aujourd’hui efficacement défendue par le Sangh Parivar, puissante nébuleuse d’organisations nationalistes, parmi lesquelles le parti au pouvoir, le Bharatiya Janata Party (BJP, Parti du peuple indien), le Rashtriya Swayamsevak Sangh (RSS, Corps des volontaires nationaux) — dont est issu l’actuel premier ministre Narendra Modi — et deux groupes plus agressifs encore, le Vishva Hindu Parishad (VHP, Conseil hindou mondial) et le Bajrang Dal (BD).

Au nom du combat pour la protection de la vache, une série d’assassinats de musulmans a été perpétrée fin 2015. Le 28 septembre, dans un village du nord du pays, en Uttar Pradesh, 200 personnes ont lynché à mort un homme d’une cinquantaine d’années et grièvement blessé son fils sous prétexte que la famille avait mangé de la viande de bœuf. Le 9 octobre, au Jammu-et-Cachemire, une bombe artisanale a été lancée contre un camion transportant des vaches. Le jeune conducteur, musulman, a succombé à ses brûlures. Cinq jours plus tard, dans l’Etat voisin de l’Himachal Pradesh, un musulman de 20 ans suspecté de trafic de bovins a été battu à mort par plusieurs individus. Le 2 novembre, un autre a été tué par une foule d’hindous qui l’accusaient d’avoir volé une vache.

Les meurtriers profitent d’un contexte où, sous la poussée nationaliste, les lois prohibant le commerce de bovins sont de plus en plus sévèrement appliquées. La Constitution de 1949 recommande à chaque Etat de mettre en place sa propre législation interdisant l’abattage. Huit des 29 Etats indiens ignorent encore la recommandation, et les vaches peuvent y devenir de la viande à vendre ou à manger. Dans trois autres, l’abattage est strictement réglementé. Les 18 restants l’interdisent totalement, et prévoient en cas d’infraction des peines pouvant aller jusqu’à dix ans d’emprisonnement. Cinq Etats interdisent même la consommation de viande de bœuf, la police n’hésitant pas à perquisitionner certains restaurants.

Un seul bovin ne bénéficie pas de cette protection rapprochée : le buffle d’Asie, un bovidé souvent noir, figure du démon dans la mythologie. Tous les Etats, à l’exception du Chhattisgarh, autorisent son abattage pour l’exportation ; un paradoxe qui, en 2015, a propulsé l’Inde au premier rang des exportateurs de viande bovine dans le monde, juste devant le Brésil.

Suite : http://www.monde-dip...ESQUESNES/54703

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 104ans Posté(e)
bondgers Membre 1 508 messages
Baby Forumeur‚ 104ans‚
Posté(e)

Tiens, je pensais que les hindous ne mangeaient pas de vache car ils croyaient que leur défunts s'incarnaient dans les vaches, ou un truc comme ça...

Mais apparemment c'est pas tout à fait ça ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Anatole1800 Membre 4 346 messages
Baby Forumeur‚ 73ans‚
Posté(e)

La connerie religieuse n'a décidément pas de limite...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×