Aller au contenu

Rob Lawrie soulagé et condamné à 1000 euros d'amende avec sursis


Messages recommandés

DroitDeRéponse Membre 40 445 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)

http://www.lemonde.f...76_1653578.html

« La France est un pays humain ! », s’est exclamé Robert Lawrie après le jugement, enlaçant ses proches, alors que de nombreux partisans venus lui apporter leur soutien ont acclamé avec des cris de joie et des applaudissements le tribunal. « C’est étonnant, mais c’est une très bonne nouvelle », s’est pour sa part félicité Christian Salomé, président de l’Auberge des migrants, appelé en tant que témoin. « Mais c’est normal qu’il y ait une condamnation, c’est symbolique pour éviter que ça ne serve d’exemple. » De son côtré, l’avocate de Rob Lawrie, Me Abassade a annoncé que son client ne ferait pas appel de la décision.

En savoir plus sur http://www.lemonde.f...4HtA6fVj2Pqx.99

=========================================

L'histoire de cet homme de bien

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/11/09/un-britannique-menace-de-prison-pour-avoir-sorti-une-refugiee-de-4-ans-de-la-jungle-de-calais_4806100_3214.html

C’est au cours d’un de ces séjours qu’il a rencontré Bahar Ahmadi et son père, Reza Ahmadi, menacé par les talibans et qui a dû fuir l’Afghanistan, avec l’espoir de retrouver une partie de leur famille vivant légalement à Leeds. Reza Ahmadi a sollicité à plusieurs reprises l’ancien soldat afin qu’il aide sa fille à rejoindre sa famille. Rob Lawrie — qui n’aurait ni demandé ni reçu de l’argent pour ses actes — a finalement cédé dans la nuit du 24 octobre. Il a raconté à la BBC :

« Je lui avais toujours dit non
.
Puis, lors de mon dernier
, nous étions assis autour d’un feu de camp et Bahar est venue se
sur mes genoux. Toute rationalité m’a quitté et je savais ce que je devais faire. »

Il a décidé de cacher la petite dans un des compartiments de stockage de son van, au-dessus du siège du conducteur pour lui faire passer la frontière. Mais des chiens renifleurs ont détecté deux Erythréens cachés, à son insu, à l’arrière de sa camionnette. C’est ainsi que Bahar a été découverte et Rob Lawrie arrêté.

Actuellement en liberté sous caution, M. Lawrie doit être jugé à Boulogne-sur-Mer le 14 janvier. « Pas besoin de me dire que je suis un idiot, je le sais déjà. J’ai fait une erreur, je n’ai aucun doute là-dessus, et je m’excuserai devant le juge. Je ne dis pas : “Hé, regardez-moi, je suis un héros”, je dis : “J’ai pris la mauvaise voie, trouvons la bonne.” »

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
essayeur Membre 3 352 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

Très content pour lui, j'avais signé la pétition.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 40 445 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 45ans
Posté(e)

« Nous demandons depuis des années la suppression de ce texte parce qu’il est incroyable que l’Etat s’oppose à une solidarité qui naît justement pour répondre à ses carences », observe M. Maugendre. L’affaire prend aussi un tour différent aujourd’hui, car on croyait le délit de solidarité gommé du droit des étrangers. Une confusion entretenue par le fait qu’en 2012, la gauche avait annoncé qu’elle retirerait ce délit, alors qu’elle s’est contentée d’élargir le champ des immunités.

« PRÉSERVER L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE DE L’ENFANT »

La loi du 31 décembre 2012 précise qu’« une personne échappera aux poursuites à condition que l’aide soit apportée sans aucune contrepartie directe ou indirecte, qu’elle se limite à la fourniture de prestation de restauration, d’hébergement, de soins médicaux, de conseils juridiques, et qu’elle ait pour objectif d’assurer des conditions de vie dignes et décentes à l’étranger » ou de « préserver la dignité ou l’intégrité physique de celui-ci », rappelle Danièle Lochak, professeur émérite de droit public à l’université de Nanterre.

L’avocate de Rob Lawrie, Lucile Abassade, plaidera qu’« il n’y a pas eu d’échange d’argent entre la famille afghane et Rob Lawrie, d’une part. D’autre part, qu’il s’agissait de préserver l’intégrité physique de cette enfant ». Sans scolarisation, sans maison, sans chauffage, avec un seul repas quotidien, la vie dans la « jungle » de Calais est extrêmement difficile pour un enfant. Bahar Ahmadi y vit pourtant toujours… La pétition demandant que Rob Lawrie n’aille pas en prison est en passe d’obtenir plus de 120 000 signatures.

http://mobile.lemonde.fr/police-justice/article/2016/01/14/un-anglais-juge-pour-delit-de-solidarite_4846848_1653578.html

La choupinette

post-191493-0-94327100-1452804642_thumb.jpeg

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×