Aller au contenu

Le naufrage de l'Empress of Ireland


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 554 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

« Le plus grand naufrage du Canada en temps de paix », « le plus mortel » ou encore « une tragédie pire que le Titanic », comme s’il s’agissait d’une compétition morbide, la presse n’a jamais manqué de superlatifs et de sensationnel pour évoquer le naufrage de l’Empress of Ireland. Pour autant, il n’en demeure pas moins l’une des plus grandes catastrophes maritimes de l’histoire. Un accident pourtant tout bête aux conséquences désastreuses, tombé dans un relatif oubli, rapidement éclipsé de l’autre côté de l’Atlantique par un attentat contre un archiduc autrichien moins d’un mois plus tard. La Grande Guerre, qui se profilait, ne faisait que commencer…

20140619081407_3.jpg

Mais alors que 100 ans plus tard, l’Europe n’a qu’un vague souvenir de ce drame humain, le Québec a organisé une importante semaine de commémoration. Il faut remonter un siècle en arrière pour revivre cette nuit du 29 mai 1914 durant laquelle 1012 personnes périrent dans les eaux glacées du fleuve Saint-Laurent.

Construits à Glasgow, en Ecosse, pour le compte de la Canadian Pacific, une des principales compagnies maritimes opérant sur l’Atlantic Nord, l’Empress of Britain et son sistership l’Empress of Ireland, effectuent leurs voyages inauguraux à un mois d’intervalle durant l’été 1906. Affectés à la ligne régulière Québec-Liverpool, ils effectuent la traversée en 6 jours, dont 4 pour la partie Atlantique puisqu’ils doivent remonter le Saint-Laurent pour rejoindre la capitale québécoise. Longs de 168 mètres pour une largeur de 20 mètres, ces paquebots de 14.191 tonneaux offrent à leurs 1536 passagers d’excellentes conditions de confort et de vitesse, appréciées par la clientèle.

20140619081548_9.jpg

Sur le plan de la sécurité, ils répondent parfaitement à la réglementation en vigueur jusqu’au naufrage du Titanic, en avril 1912.

Suite http://www.meretmari...d-en-14-minutes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 818 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

On ne parle que du "Titanic", mais entre 1900 et 1914 il y a eu un grand nombre de naufrages souvent très meurtriers. Les progrès récents de la technologie permettaient de construire d'immenses paquebots souvent très luxueux, à une époque qui connaissait un grand développement des voyages en mer, à la fois pour le transport et le tourisme ; mais la sécurité n'avait pas suivi. Si on se souvient si bien du drame du "Titanic", c'est d'ailleurs parce que c'est à partir de là qu'on a pris conscience qu'il fallait changer les réglementations en vigueur, et agir dans le sens de plus de sécurité, à tous les niveaux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 554 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

C'est vrai, on ne parle que du Titanic, mais lorsqu'on s'intéresse d'un peu plus près aux naufrages on se rend tout de suite compte que ce n'est pas le plus dramatique, tant au niveau des causes du naufrages, de son déroulement, que du nombre de victimes.

Le nom du bateau ne me revient pas en tête, mais je me souviens d'une histoire absolument terrible arrivée aux USA sur le mississipi je crois : un incendie s'est déclaré à bord, qui n'a pu être circonscrit. Les passagers ont été obligés de sauter à l'eau, équipés de leur gilet de sauvetage. C'est là que c'est affreux : tous ont coulé à pic immédiatement.

Afin de réduire les frais, l'armateur avait décidé de remplacer les plaques de liège des gilets par de petites billes, moins chères. Le problème, c'est que ces petites billes avalent l'eau comme des éponges. Le contrôle des gilets s'effectuant par pesage, il avait également, pour obtenir le poids requis, lester les gilets de barres de fer crying8vr.gif

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 818 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

En effet... :gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 554 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Je me souviens d'un autre, celui du "Mary Rose". Ce navire anglais s'est renversé d'un seul coup alors qu'il combattait les français (la tête de Henri VIII qui a assisté au naufrage !). Pendant longtemps on a parlé d'un gros coup de vent. Les hommes en armure, les canons, tout le poids du même côté, aurait fait chavirer le navire.

Plus tard, on a évoqué une brèche provoquée par un tir français, ouf, l'honneur est sauf pour les anglais ;)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 26 818 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

Si on commence à parler des naufrages étranges... Il y en a eu des quantités, y compris de nos jours.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×