Aller au contenu

Célibataire endurci : Malédiction ou état d'esprit


renard79

Célibataire endurci  

16 membres ont voté

Vous n’avez pas la permission de voter dans ce sondage, ou de voir les résultats du sondage. Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Messages recommandés

Membre, 43ans Posté(e)
renard79 Membre 3 212 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Être célibataire endurci ne veut pas dire que l’on est le dernier de ce monde en matière de relation amoureuse. C’est juste un état d’esprit qui vous caractérise avec ceux qui mène une vie amoureuse au quotidien.

La suite: http://www.psychaanalyse.com/pdf/COUPLE%20CELIBATAIRE%20ENDURCI%20UN%20ETAT%20D%20ESPRIT%201%20Page%2045%20Ko.pdf

* Célibataire endurci mène la vie dure à l’amour:

L’amour se veut être fort et passer au travers des tribulations mais certaines épreuves d’apparence simples peuvent amener la fin d’une relation.

La suite: http://www.chronique...ie-dure-lamour/

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité ézîa
Invités, Posté(e)
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Je peux comprendre qu'on puisse ne pas s'attacher particulièrement à une même personne et avoir des relations temporaires. Par contre je trouverais dommage qu'on se passe totalement de vie sentimentale à long terme pour en éviter les désagréments car à mon avis les avantages l'emportent, je dirais même que ce serait contre nature, et donc dangereux pour l'épanouissement personnel.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 457 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

Il y aussi les accouplés endurcit: Ceux qui sont en couple et qui n'aime pas l'amour. Du moins c'est ce que j'ai eu comme info de mes petites amies.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
renard79 Membre 3 212 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Je peux comprendre qu'on puisse ne pas s'attacher particulièrement à une même personne et avoir des relations temporaires. Par contre je trouverais dommage qu'on se passe totalement de vie sentimentale à long terme pour en éviter les désagréments car à mon avis les avantages l'emportent, je dirais même que ce serait contre nature, et donc dangereux pour l'épanouissement personnel.

Contre nature, ça se discute...

D'ailleurs, aujourd'hui, on peut se demander ce que veut dire cette expression...

A mon avis, il faut plutôt se concentrer sur l'expression "mieux être seul que mal accompagné". Pourquoi sommes nous si nombreux à utiliser cette phrase? Pourquoi est ce devenu courant de considérer une grande partie du sexe opposé comme étant de mauvaises personnes?

Ensuite, il me semble que certains célibataires endurcis ont des raisons bien spécifiques pour justifier ce célibat.

Je pense qu'il y a beaucoup à dire sur le sujet mais je vous trouve dommage que parmi les 11 votants, seuls 2 sont intervenus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité ézîa
Invités, Posté(e)
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Contre nature, ça se discute...

D'ailleurs, aujourd'hui, on peut se demander ce que veut dire cette expression...

A mon avis, il faut plutôt se concentrer sur l'expression "mieux être seul que mal accompagné". Pourquoi sommes nous si nombreux à utiliser cette phrase? Pourquoi est ce devenu courant de considérer une grande partie du sexe opposé comme étant de mauvaises personnes?

Ensuite, il me semble que certains célibataires endurcis ont des raisons bien spécifiques pour justifier ce célibat.

Je pense qu'il y a beaucoup à dire sur le sujet mais je vous trouve dommage que parmi les 11 votants, seuls 2 sont intervenus.

On est tous naturellement attirés vers d'autres personnes. On n'est pas fait pour ne vivre que seul, mais aussi pour être en collectivité. Et on est fait aussi pour avoir une sexualité, c'est dans notre nature.

"Mieux vaut être seul que mal accompagné.", je suis d'accord avec cette expression, mais ça ne suffit pas à résumer le célibat endurci à mon avis. Penser par exemple qu'il vaut mieux garder ses distances d'avec quelqu'un qui nous gâche l'existence ne veut pas dire que ça ne vaut jamais la peine d'être en couple.

Bien que je sache que beaucoup de célibataires ont de bonnes raisons de l'être, je crois que ceux qui se ferment aux autres à cause de préjugés réducteurs (de misogynie, de misandrie ou de misanthropie, voire d'asociabilité, de défaitisme ou de timidité maladive par exemple), souffrent de troubles de la personnalité nuisant à leur vie relationnelle, et ne sont donc pas célibataires par véritable choix mais plutôt par difficultés psychologiques.

Je pense qu'on peut, adulte, vouloir être célibataire (sans aucune relation, même pas brève) plusieurs mois, mais que quand c'est plusieurs années, c'est qu'il y a probablement un problème quelque part.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
renard79 Membre 3 212 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

Je pense que ce n'est pas aussi simple que tu le penses. Par exemple, lorsqu'on est au chômage, un homme (ou une femme mais surtout les hommes) ressentira un manque de confiance à aller séduire des femmes. Autre exemple: le physique a une grande importance en amour, donc ceux qui n'ont pas été gâtés par la nature ressentiront aussi ce manque de confiance.

Enfin, on peut aussi parler de l'aspect mental: par exemple, juste par le fait des différences homme-femme, il est souvent déroutant d'être compris ou de comprendre le sexe opposé. Ou bien de s'être senti trahi par le sexe opposé, à la suite d'une rupture douloureuse, ce qui arrive souvent quand même. Ces gens se retrouvent traumatisés et deviennent incapables d'entamer une nouvelle relation amoureuse. Ou alors, on peut se sentir tout simplement incompatible avec le sexe opposé de part diverses raisons.

Pour être complet, on peut aussi évoquer le problème du célibat endurci chez les homosexuels. Mais je n'ai pas l'expérience ni la connaissance pour analyser ce problème par rapport à cette catégorie de population.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité ézîa
Invités, Posté(e)
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Je connais ces problèmes, j'ai quand même aussi évoqué ceux qui faisaient un blocage. Mais bon, il y a beaucoup de chômeurs en couple, et de "moches" aussi, donc ce n'est pas incompatible. :D

Pour ceux qui n'ont pas confiance en eux, je comprends, mais il s'agit aussi justement d'un problème entre autres psychologique. Et puis normalement, si on veut, on peut faire en sorte d'avoir confiance en soi en travaillant sur soi-même.

Pour ceux qui sont traumatisés, je comprends qu'on puisse souffrir longtemps d'une relation, même quand elle est terminée, mais quand même pas jusqu'à devenir misanthrope, ou alors encore une fois c'est maladif.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
renard79 Membre 3 212 messages
Baby Forumeur‚ 43ans‚
Posté(e)

maladif, le mot qui veut tout dire et rien dire à la fois :D

définition: Qui dénote un trouble de l'esprit et p. ext., trop marqué pour être normal. Synon. morbide.Désir maladif; envie, convoitise, angoisse, exaltation, nervosité, impatience, terreur, timidité, passion maladive; goût, souci maladif (de qqc.).

ou Qui a un caractère anormal, pathologique. Esprit maladif; imagination maladive.

http://www.cnrtl.fr/lexicographie/maladif

Dans chacune des définitions selon le contexte, à chaque fois, on nous parle du mot "normal". Mais c'est quoi être normal au final?

Et d'après tes dires, cela sous entendrait qu'il n'y a que les gens normaux pour être en couple.

Bien sûr, j'ai compris le sens que tu as voulu donner mais je pense qu'il faut se méfier avec ce genre d'idées reçues car stigmatisantes au final.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité ézîa
Invités, Posté(e)
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Et d'après tes dires, cela sous entendrait qu'il n'y a que les gens normaux pour être en couple.

Bien sûr, j'ai compris le sens que tu as voulu donner mais je pense qu'il faut se méfier avec ce genre d'idées reçues car stigmatisantes au final.

Je pense moi aussi que la norme n'est pas toujours avantageuse et il vaut parfois mieux se démarquer que d'être normalement stupide par exemple.

Mais en revanche certains troubles psychologiques nuisent au relationnel, c'est incontestable. Bien entendu, ce n'est pas le cas de tous les célibataires, ni de tous les célibataires endurcis, mais de certains quand même. (Je me demande d'ailleurs si la norme n'est pas d'être un peu dérangé, mine de rien :D )

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×