Aller au contenu

Christian Didier, l'assassin qui voulait entrer dans l'Histoire


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 552 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Vingt ans après son procès, l'homme qui avait voulu juger lui-même Vichy en tuant René Bousquet, l’ancien secrétaire général de la police du régime, est mort, mi-mai, à l'âge de 71 ans.

christiandidier.jpg

Retour sur la façon dont un destin individuel a percuté, dans les années 90, les non-dits de l'histoire de France.

On le disait «illuminé». Mystique exalté. Il acquiesçait. Il lui arrivait même, hors traitement médical, d’entendre des voix. Les couloirs de l’internement psychiatrique lui étaient familiers depuis l’adolescence; pourtant les experts, tout en le qualifiant de «cas limite», l’avaient jugé accessible à une sanction pénale et il avait été condamné à une peine de dix ans de réclusion criminelle. «J’avais pensé que ce serait bien de flinguer quelqu’un pour une cause juste, racontait-il encore récemment, en reprenant le récit de sa vie. «Que ce geste me libérerait.»

Pour en être sûr, le 8 juin 1993, il était allé tuer, chez lui, de quatre balles tirées à bout portant, René Bousquet, l’ancien secrétaire général de la police de Vichy, dont le futur procès pour complicité de crime contre l’humanité était en cours d’instruction.

http://www.slate.fr/story/102073/christian-didier-rene-bousquet

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Pantin contestataire, 77ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 41 719 messages
77ans‚ Pantin contestataire,
Posté(e)

il a flingué le copain de tonton, voilà un homme qui méritait une médaille, mais pas par les socialos, j'aurai bien vu Marine lui en refiler une :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×