Aller au contenu

schéma gauche droite ,pas seulement


stvi

Messages recommandés

Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)

ppf-11-11-grd-ideo1.jpg

on oppose souvent la droite à la gauche ...on constate des glissements de la classe ouvrière de la gauche vers la droite ..mais ce n'est pas incompréhensible

sur le schéma ci dessus on peut constater qu'idéologiquement ,le parti communiste est sur la même latitude que le FN de Marine Lepen ,ou que le PS de martine Aubry ou encore l'ump de Chirac .....

ces glissements latéraux ne sont donc pas une aberration alors que l'admirateur de Tatcher aura du mal à se positionner PCF

la désaffection des Français pour la politique traditionnelle, ne risque t-elle pas de se transformer en un positionnement idéologique sur l'échelle du libéralisme ?

autant il est facile de se positionner latéralement autant trouver sa position idéale dans le sens de la hauteur est difficile ...essayez vous verrez ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

Des capitalistes (Bush...) aux antipodes d'autres très grands capitalistes (Chavez...) ?

Je crois qu'elle est là l'arnaque, en fait

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)

à l'apogée du libéralisme on trouve un théoricien économiste Murray Rothbard ,qui a donné aux multi nationales le chemin à suivre pour échapper aux états

"Il a défini l'anarcho capitalisme comme le fonctionnement d'un marché sans aucune intervention étatique et l'élaboration d'une réfutation des rationalisations courantes de l'intervention étatique ..."

il faut bien reconnaître même si Bush et Chavez n'oublient pas de se sucrer au passage ,qu'ils n'ont quand même pas la même façon de gouverner

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 833 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

C'est quoi ce schéma fantaisiste ?

JM Lepen l'ultra libéral à la même hauteur qu'Aubry ?

Tony Blair et F. Hollande à la droite de Bayrou N

D'ailleurs, Bayrou, au centre ?

Et puis d'ailleurs, les ordonnées représente le libéralisme vs le collectivisme/étatiste, mais que réprésente du coup l'axe "Gauche / Droite" ??

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Atrebate
Invités, Posté(e)
Invité Atrebate
Invité Atrebate Invités 0 message
Posté(e)

à l'apogée du libéralisme on trouve un théoricien économiste Murray Rothbard ,qui a donné aux multi nationales le chemin à suivre pour échapper aux états

"Il a défini l'anarcho capitalisme comme le fonctionnement d'un marché sans aucune intervention étatique et l'élaboration d'une réfutation des rationalisations courantes de l'intervention étatique ..."

il faut bien reconnaître même si Bush et Chavez n'oublient pas de se sucrer au passage ,qu'ils n'ont quand même pas la même façon de gouverner

Tu sais qu'on parle de libéralisme du premier millénaire ?

Enfin, au bout d'un moment y'en a marre de lire des conneries.

Dis le : mondialisme

Et ce que tu nommes libéralisme : turbo-capitalisme

Le libéralisme c'est quoi ?

Schéma pour gogo.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 111ans Posté(e)
stvi Membre 20 709 messages
Mentor‚ 111ans‚
Posté(e)

je n'ai pas dit que c'était facile de sortir du schéma traditionnel gauche droite ...

bien sûr que Melanchon ,Aubry ,Chirac Lepen sont sur la même perception de l'étatisme ...comment expliquer alors le glissement de l'électorat de la gauche de la gauche vers la droite de la droite ...

les couches populaires ne vont pas s'aventurer à voter pour un parti libéral d'une Thatcher ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 833 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

je n'ai pas dit que c'était facile de sortir du schéma traditionnel gauche droite ...

bien sûr que Melanchon ,Aubry ,Chirac Lepen sont sur la même perception de l'étatisme ...

Je parlais de Jean-Marie Lepen, pas de Marine. Jean-Marie, celui qui se considérait comme le Reagan à la française.

La Marine Lepen, elle, ce ne serait pas un point sur ton schéma, mais un trait, tellement son discours est protéiforme, fait de la récup dans tous les sens.

Et essentiellement à double langage (à savoir un slogan en surface mais des idées qui vont à l'inverse de celui-ci : le fameux vernis "social").

comment expliquer alors le glissement de l'électorat de la gauche de la gauche vers la droite de la droite ...

Ben déjà pas en plaçant arbitrairement tout le monde sur la même ligne pour penser détenir là une explication toute faite : c'est sûr, ça répondrais à ta question, mais ce n'est pas pour autant que c'est la réalité.

Et puis surtout en relativisant ce fameux "glissement" qui là non plus n'est pas aussi simple : il y a davantage un basculement des électeurs de gauche vers l'abstention que vers la droite. Ce simple fat suffit à créer un premier déséquilibre.

Il doit y avoir également des gens qui basculent de l'abstention vers l'extrême-droite selon le discours absurde du "on les as jamais essayé".

Bref, un déplacement de l'abstention, en quelque sorte.

Après, certes, il y a des gens qui ont basculé de la gauche de la gauche vers le FN, mais simplement parce qu'ils sont assez bêtes pour adhérer à un ersatz de discours de gauche qui n'a strictement rien de sincère. Ou peut-être que cela les rassure pour avoir un prétexte social d'accepter un discours discriminant et teinté de xénophobie.

Mais surtout, je me demande dans quelle réelle proportion ce glissement là a lieu : les médias ont tôt fait de parler d'un glissement d'électeurs de gauches vers le FN. Mais en fait, ce n'est pas ces électeurs là qui glissent, mais les couches et catégories auxquelles ils appartiennent.

Ce qui est une nuance d'importance, car ce ne sont pas forcément les mêmes individus : il y a le déplacement de l'abstention, comme je le disais, et en même temps un renouvellement de l'électorat. Bref, peu à peu des milieux ou catégories réputés de gauche se sont renouvelés par des jeunes plus partagés, ou tout simplement moins politisés et présentant plus de défiance face aux politiques.

les couches populaires ne vont pas s'aventurer à voter pour un parti libéral d'une Thatcher ....

Pourquoi ? Du moment qu'on leur explique que c'est bien pour eux et que certains y croient.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×