Aller au contenu

Messages recommandés

Membre+, Posté(e)
Doïna Membre+ 12 530 messages
Mentor‚
Posté(e)

Bonjour,

Le 15 février 1846, mort d'un grand explorateur : Otto Von Kotzebue, qui fit trois fois le tour du monde par voie maritime.

Otto_von_Kotzebue_-_Forschungsreisender.jpg

L'explorateur russe Otto von Kotzebue (1787-1846) a commandé deux des premières expéditions maritimes russes qui ont exploré le Pacifique et fait le tour du monde.

Otto von Kotzebue est né à Revel (Tallinn), en Estonie, le 30 décembre 1787. Il était le second fils d'un dramaturge allemand populaire et issue d'une famille noble balto-saxonne, supposé agent du tsar Alexandre Ier : August von Kotzebue, qui fut assassiné à Mannheim le 23 Mars 1819, par un étudiant en théologie. Lequel assassinat eut un grand retentissement en Allemagne, ainsi que dans toute l'Europe. Alexandre Dumas y consacra d'ailleurs un chapitre dans son œuvre "Crimes célèbres".

Entre 1803 et 1806, Otto servit de cadet sur la frégate Nadejda (Espérance) dont la visée est d'explorer les îles d'Extrème Orient.

Passionné de voile avec un grand intérêt pour la navigation, Kotzebue retourne ensuite dans la marine impériale, et monte en grade par deux fois : il passe lieutenant en 1811.

Il épouse le 1er décembre 1818 Amalie Zweig (1798-1873) qui lui donnera neuf enfants. L'empereur le nomme chevalier de l'Ordre de Saint-Vladimir de quatrième classe et il est élevé au rang de lieutenant-capitaine. Il fait paraître le récit de son expédition en 1821 en allemand qui est traduit en anglais la même année, et en russe en 1823, puis plus tard en français.

Expédition du Rurik autour du monde :

L'intérêt de la Russie pour les îles d'Extrême-Orient se renouvelle, après la fin des guerres napoléoniennes. Il faut trouver un chemin plus court pour atteindre le Pacifique. C'est ainsi que le comte Roumiantsev, ministre des Affaires étrangères qui est la tête d'une fortune considérable, décide de financer lui-même une expédition sur le brick Rurik (180 tonnes), afin d'explorer le passage du Nord-Ouest. Krusenstern invite le jeune lieutenant von Kotzebue à diriger l'expédition, ainsi que des scientifiques, comme Adelbert von Chamisso ou Johann Friedrich von Eschscholtz, ou le peintre Louis Choris. Le Rurik passe le cap Horn et atteint le Kamtchatka. En chemin, l'équipage découvre les îles Roumiantsev, les îles Rurik, et les îles Krusenstern (aujourd'hui Tikehau). Les îles de Polynésie sont cartographiées. L'équipage demeure longtemps à explorer les îles Marshall et y retourne deux fois en 1817. Les études ethnographiques de Kotzebue sont précieuses et expliquent encore aujourd'hui les fondements de la population de ces îles. Le Rurik passe le détroit de Béring à l'été 1816. Il découvre le golfe de Kotzebue en Alaska. L'actuelle petite ville de Kotzebue qui s'y trouve a été baptisée ainsi en son honneur. Il retrouve la Néva, le 3 août 1818, après une sévère maladie, apportant une grande collection de plantes inconnues et de documentation. Ce sont plus de quatre cents nouvelles îles qui ont été cartographiées.

Voyages de 1823 à 1826 :

Kotzebue prend la tête d'une nouvelle expédition à caractère scientifique en mars 1823. Elle a lieu à bord du Predpriatié (L'Entreprise), dont il a surveillé les travaux. Il appareille de Cronstadt à l'été 1823 avec 24 canons, 145 personnes à bord, dont Emil Lenz, l'astronome Ernst Wilhelm Preuss (1801-1871) et Eschscholtz. Le bateau fait route vers le Cap Horn, puis vers Talcahuano au Chili et se dirige vers le Kamtchatka. Après avoir quitté San Francisco, il retourne aux îles Marshall. Il découvre l'atoll de Bikini.

Kotzebue est nommé à son retour en Russie capitaine de frégate, en 1826. Il est nommé à la forteresse de Cronstadt et reçoit l'Ordre de Sainte-Anne de deuxième classe. Un an plus tard il est commandant du navire de ligne Pierre Ier. Il est élevé au rang de capitaine de vaisseau en 1829, et prend sa retraite de la marine en 1830. Il s'installe alors dans son manoir de Kau dans le gouvernement d'Estland.

Il meurt à Reval en 1846 et il est enterré au cimetière du village de Kose (Kosch à son époque), aujourd'hui en Estonie.

400px-Kozebuemap.jpg

Ci-dessus : le voyage maritime de Von Kotzebue

Source 1

Source 2

+ wikipédia

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×