Aller au contenu

Qui est Janet Yellen , la nouvelle femme la plus puissante du monde ?


Messages recommandés

economic dream Membre 3 028 messages
Forumeur alchimiste‚ 24ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

En tout cas ce n'était pas la favorite d'Obama , qui préférait Larry Summers réputé beaucoup plus orthodoxe ( qui veut lutter prioritairement contre l'inflation plutôt que contre le chômage ) que Yellen .

"

Janet Yellen : une colombe à la tête de la réserve fédérale américaine

2013-10-09T214019Z_1321239794_GM1E9AA0EGP01_RTRMADP_3_USA-FED-YELLEN.JPG

Janet Yellen : «Les chômeurs ne sont pas seulement des statistiques».REUTERS/Jonathan Ernst

Par Clémence Denavit

Le 1er février, Janet Yellen prend les rênes de la Fed, la Réserve fédérale américaine. Elle succède à Ben Bernanke, et devient la première femme à diriger cette institution vieille de cent ans. Portrait de celle qui orientera la politique monétaire des Etats-Unis. Et qui donnera le ton au reste de l'économie mondiale.

« Si vous passez une soirée à la maison, avait-elle confié dans un entretien en 1995, vous entendrez parler d'économie à table, bien plus d'économie d'ailleurs que certains appétits ne pourraient en supporter ». Les pieds dans le plat et en une phrase un portrait. Janet Yellen est une femme qui a l'économie dans le sang, un goût certain pour l'humour, une dose d'autodérision, le tout saupoudré de gentillesse, qualité que lui reconnaissent tous ceux qui la côtoient.

C'est sa mère qui l'initie à l'économie. Elle tient les cordons de la bourse familiale, s'intéresse à Wall Street, aux marchés, à l'économie dont elle suit l'actualité : les pages des journaux lus par la mère sont dévorées par la fille. Il faut dire que le chômage de masse, la misère font partie de l'inconscient familial. Les parents de Janet Yellen ont vécu la Grande Dépression des années 1930 et ses stigmates sont bien présents dans le quartier ouvrier de Brooklyn, à New York, où elle grandit.

Brillante élève, elle sort major en économie de l'université de Brown, dans le Rhode Island, avant de se lancer dans un doctorat à la prestigieuse université de Yale, sous la direction d'un certain James Tobin, grand économiste keynésien, futur Nobel et élève d'un autre futur Nobel, Joseph Stiglitz. Sans surprise, Janet Yellen fait du chômage - ses causes, ses mécanismes, ses conséquences - sa spécialité. A sa sortie de Yale, elle intègre l'équipe d'économiste de la Fed, où elle rencontre à la cafétéria un collègue chercheur, George Akerlof, futur Nobel d'économie lui aussi, son futur mari. De cette rencontre naît un couple fusionnel aussi sur le plan intellectuel. Ils mènent ensemble leurs recherches sur la rigidité des salaires et des prix à la London School of Economics."

La suite ...

Modifié par economic dream

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation