Aller au contenu

Une thèse de doctorat d'un Sheykh d'al Azhar : le voile n'est pas une obligation religieuse.


Messages recommandés

Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Le cheikh Mustafa Mohamed Rached, éminent professeur de la charia et du droit islamique à la prestigieuse université d'Al-Azhar en Egypte, est au coeur d'une vive polémique.

"Et pour cause, dans sa thèse de doctorat, récemment soutenue, ce Cheikh explique que "le hijab se réfère à la couverture de la tête, qui n’est pas mentionné dans le Saint Coran. Néanmoins, un groupe de chercheurs a insisté avec véhémence sur le fait que le voile est à la fois un devoir islamique et l’un des piliers les plus importants de l’islam", rapporte le site womennewsnetwork.net, un portail d'information consacrée à la condition féminine dans le monde.

Selon ce Cheikh d'Al-Azhar, les défenseurs du hijab comme devoir islamique ont toujours avancé de "fausses preuves". Ils "ont décontextualisé les versets du Coran et les ont interprétés selon leurs propres convictions, tout en suivant les anciens savants, comme si ce qu’ils avaient dit était sacré et, par conséquent, non soumis à l’ijtihad (jurisprudence)", a-t-il précisé.

"Ces savants ont interprété les versets dans leur sens global, en apportant une explication sur les causes de leur révélation, intentionnellement ou en raison de leur capacité intellectuelle limitée résultant d’un problème psychologique. Pire encore, ils se sont penchés sur des centaines de questions importantes en suivant la même méthodologie", a-t-il encore assuré en relevant que littéralement, le hijab signifie "voile", "rideau" ou encore "séparation". "

...lire la suite de l'article...

Source : La Rédaction de NessNews avec Algérie Patriotique

P.S. : A comparer avec ma thèse que j'ai exposé dans ce forum : Hijab vs Féminité.

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Delenda Carthago est Membre 4 165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 27ans
Posté(e)

Ce petit monsieur oublierait-il que le droit islamique ne vient pas uniquement du Coran mais aussi des hadiths? Et bien plus, même, des hadiths que du Coran.

Modifié par Delenda Carthago est

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Tu connais un hadith où le Prophète commande de couvrir les cheveux ? Il existe un seul hadith, dit hadith d'Asma, où le Prophète dit de ne montrer que le visage et les mains, et il est faible... Il n'existe aucun hadith sahih où le Prophète commande de couvrir les cheveux. C'est plutôt un choix respectable des femmes d'Ançar. Elles ont choisies de se couvrir complètement, comme si des corbeaux s'étaient posés sur leurs têtes. Or, rien ne l'impose.

Le hadith d'Asma est très faible et ne peut servir pour établir un argument, il est mursal, il y a une coupure entre Khâlid et Aycha, en plus Sa'îd ibn Bachîr est faible et Qatâda est accusé de Tadlîss et il a déjà inventé des chaînes de transmission.

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delenda Carthago est Membre 4 165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 27ans
Posté(e)

Je n'ai pas encore eu l'occasion de lire les hadiths. Mais je dois dire que ma liste de lecture s'étale sur une distance assez respectable.

Ce que je sais, c'est que l'idée de se voiler est quelque chose de très fort dans la tradition islamique. Qui n'est pas à sous-estimer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

Le verset du rideau pour le Prophète est un moment clé. Les loges des épouses du Prophète étaient alignées le long de la Grande Mosquée de Yathrib. Et en guise de portes, il y avait des rideaux. Le Coran commandant aux gens de ne s'adresser aux épouses que de derrière ces rideaux, les épouses de Muhammad se couvraient de draps complètement quand elles devaient sortir dehors. Ensuite, le verset de la jallabah a été commandée pour les autres dames. Une jallabah est un drap servant, d'après ibn Hazm à couvrir le corps, ou une partie, sans spécificité des parties couvertes... Enfin, lorsque le verset commandant de mettre leurs chales autours de leurs poitrines et de n'exposer que ce qui demeure apparent a été révélé, ne sachant pas ce qui pouvait selon le verset rester apparent, les femmes d'Ançar se coupèrent leurs draps et en firent des chales, et s'en couvrirent complètement, comme si des corbeaux s'étaient posés sur leurs têtes. Cette pratique fut imitée par les autres croyantes... Et le Prophète ne dit rien. Du temps d'Umar ibn al Khattab, certaines femmes souhaitaient porter des jallabah serrantes, courtes à mi-cuisses et de ne pas se voiler. Plusieurs Sahabas, dont ibn Mas'ud, Umar et ibn Abbas l'interdirent, disant que ce qui peut demeurer apparent était l'habit, un seul oeil ou le visage... Or, ce sont leurs avis, non fondées sur un commandement du Prophète.

Modifié par Frelser

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Delenda Carthago est Membre 4 165 messages
Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge‚ 27ans
Posté(e)

Le verset du rideau pour le Prophète est un moment clé. Les loges des épouses du Prophète étaient alignées le long de la Grande Mosquée de Yathrib. Et en guise de portes, il y avait des rideaux. Le Coran commandant aux gens de ne s'adresser aux épouses que de derrière ces rideaux, les épouses de Muhammad se couvraient de draps complètement quand elles devaient sortir dehors. Ensuite, le verset de la jallabah a été commandée pour les autres dames. Une jallabah est un drap servant, d'après ibn Hazm le corps, ou une partie, sans spécificité des parties couvertes... Enfin, lorsque le verset commandant de mettre leurs chales autours de leurs poitrines et de n'exposer que ce qui demeure apparent a été révélé, ne sachant pas ce qui pouvait selon le verset rester apparent, les femmes d'Ançar se coupèrent leurs draps et en firent des chales, et s'en couvrirent complètement, comme si des corbeaux s'étaient posés sur leurs têtes. Cette pratique fut imitée par les autres croyantes... Et le Prophète ne dit rien. Du temps d'Umar ibn al Khattab, certaines femmes souhaitaient porter des jallabah serrantes, courtes à mi-cuisses et de ne pas se voiler. Plusieurs Sahabas, dont ibn Mas'ud, Umar et ibn Abbas l'interdirent, disant que ce qui peut demeurer apparent était l'habit, un seul oeil ou le visage... Or, ce sont leurs avis, non fondées sur un commandement du Prophète.

On se demande bien pourquoi, si ce n'étaient que leurs avis personnels, l'immense majorité des musulmans dans l'Histoire ont adoptés ces pratiques. Surtout quand on sait que ce sont les courants les plus fondamentalistes (souhaitant un retour aux sources) qui l'ont emportés à chaque fois face aux "réformistes" (ou dénoncés comme tels).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5 457 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

C'est simple, parceque les pratiques des Sahabas sont considérés par les conservateurs comme déterminants. Imam Malik se fondait même sur les agissements des gens de Médine de la troisième génération...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

Thème déjà abordé sur le forum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité