Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Regain d'intérêt pour les forêts et les terres agricoles


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Regain d'intérêt pour les forêts et les terres agricoles

La demande est supérieure à l'offre dans l'investissement foncier agricole.

foret-investissement-556688-jpg_385049.JPGLes perspectives de plus-values s'améliorent. © Stéphane Audras/REA

Il n'y a pas que l'immobilier. "Depuis quelques mois, nous sommes davantage interrogés sur l'acquisition de forêts et de terres agricoles", constate Lila Vaisson-Bethune, responsable de l'ingénierie patrimoniale chez BNP Paribas Banque privée. Une clientèle plus jeune, moins fortunée, qui souhaite diversifier ses actifs principalement dans une optique de transmission.

Les avantages sont nets. Les trois quarts du montant investi échappent aux droits de succession et seul un quart est imposable à l'ISF. Côté rendement, pas de miracle à attendre. Comptez 2 à 3 %. En revanche, la perspective de plus-value s'améliore. Les prix des terres agricoles sont orientés à la hausse : + 2 % en moyenne en 2010 à 5 230 euros l'hectare, selon l'étude annuelle d'Agrifrance, le département spécialisé de la banque sur ces actifs (+ 66 % depuis 1997). Les écarts sont toutefois importants selon les régions. Les prix dépassent 10 000 euros pour des terres en Beauce, dans le nord de la France, et de manière générale il existe une prime aux grandes surfaces (plus de 500 hectares). Des prix qui restent raisonnables comparativement à nos voisins. "On est loin des 30 000 euros l'hectare atteints en Belgique, par exemple", constate Benoît Lechenault, d'Agrifrance.

Le Point.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Au niveau mondial, les investissements fonciers et malheureusement aussi la spéculation foncière, sont montés en flèche depuis 2008 lorsque les hedges funds ont délaissé la Bourse suite à la crise.

Le danger serait que les Chinois et les Qatariens s'accaparent des terres en Ethiopie par exemple pour nourrir leur population ( au détriment de la population locale).

Là, je parle des fonds souverains ( financés par les Etats).

C'est sans doute un problème, surtout si les gestionnaires des hedges funds veulent produire des agrocarburants plutot que de la nourriture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

[quoteLe danger serait que les Chinois et les Qatariens s'accaparent des terres en Ethiopie par exemple pour nourrir leur population ( au détriment de la population locale).

]

Tu devrais regarder un peu plus l'actu... histoire de savoir que la Chine n'a pas attendu tes conseils pour acheter des terres un peu partout en Afrique et en Europe....

Maintenant ce n'est pas le sujet : le sujet c'est qu'en France on spécule sur les terres agricoles et pas que la Chine et le Quatar... Et c'est le moment d'acheter...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Empireofthesun Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

C'est pour le bois ou la terre en elle même dont on parle? (désolé si c'est une question bête)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Non, c'est juste un investissement parceque le prix des terres agricoles sont entrain de flamber comme en Belgique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Empireofthesun Membre 844 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Ok d'accord merci pour le renseignement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×