Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Décès de Pierre Schoendoerffer


Messages recommandés

Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
forum

Le cinéaste et écrivain Pierre Schoendoerffer est mort, mercredi 14 mars à l'âge de 83 ans, des suites d'une opération à l'hôpital Percy à Clamart.


Mercredi 14 mars - 16:10

Pierre Schoendoerffer, un survivant de l'Histoire



    Etre à la fois au cœur du cinéma français et, en même temps, irrémédiablement individualiste – et même, sans doute, assez seul –, telle fut la paradoxale position de Pierre Schoendoerffer, qui fut confronté, jeune, à une Histoire s'écrivant dans le sang et la violence et dont il voulut restituer, par l'écriture et l'image en mouvement, une ébauche de vérité.
    

    Schoendoerffer occupa, dans ses années d'apprentissage, cette condition étrange qui était d'être à la fois un acteur et un observateur de son époque. Plus exactement, c'est sa qualité d'observateur qui fit, tout d'abord, de Pierre Schoendoerffer, un sujet de l'Histoire.

    PRISONNIER À DIÊN BIÊN PHU

    Il est d'origine alsacienne, mais il est né à Chamalières, dans le Puy-de-Dôme, le 5 mai 1928. Encore lycéen à Annecy, grand lecteur d'Herman Melville, Joseph Conrad ou Jack London, stimulé par la lecture du roman de Joseph Kessel Fortune Carrée et passionné par la mer, il s'engage dans un chalutier à voile. Mais il est surtout obsédé par un désir tenace, celui de raconter des histoires. Ainsi, hors le goût de l'aventure, son autre passion sera le cinéma.

    Il se heurte à la difficulté de rentrer dans ce milieu professionnel ("C'est un château de Kafka", aimait-il dire). Il apprend, en lisant dans la presse un article consacré à la mort d'un caméraman de l'armée, l'existence d'un service cinématographique des armées. Il s'engage, effectue un stage au Fort d'Ivry et part en Indochine en 1952. Il est envoyé d'abord au Cambodge, devient caporal-chef et cameraman. Il filme les opérations militaires. Il est fait prisonnier à l'issue de la bataille de Diên Biên Phu, qui marquera la fin de la domination française sur l'Indochine, et survivra à l'épreuve d'une captivité particulièrement dure.



Suite de l'article...
forum Source: lemonde.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
le merle Membre 14095 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

forum

Le cinéaste et écrivain Pierre Schoendoerffer est mort, mercredi 14 mars à l'âge de 83 ans, des suites d'une opération à l'hôpital Percy à Clamart.

Mercredi 14 mars - 16:10

Pierre Schoendoerffer, un survivant de l'Histoire

    Etre à la fois au cœur du cinéma français et, en même temps, irrémédiablement individualiste – et même, sans doute, assez seul –, telle fut la paradoxale position de Pierre Schoendoerffer, qui fut confronté, jeune, à une Histoire s'écrivant dans le sang et la violence et dont il voulut restituer, par l'écriture et l'image en mouvement, une ébauche de vérité.

    

    Schoendoerffer occupa, dans ses années d'apprentissage, cette condition étrange qui était d'être à la fois un acteur et un observateur de son époque. Plus exactement, c'est sa qualité d'observateur qui fit, tout d'abord, de Pierre Schoendoerffer, un sujet de l'Histoire.

    PRISONNIER À DIÊN BIÊN PHU

    Il est d'origine alsacienne, mais il est né à Chamalières, dans le Puy-de-Dôme, le 5 mai 1928. Encore lycéen à Annecy, grand lecteur d'Herman Melville, Joseph Conrad ou Jack London, stimulé par la lecture du roman de Joseph Kessel Fortune Carrée et passionné par la mer, il s'engage dans un chalutier à voile. Mais il est surtout obsédé par un désir tenace, celui de raconter des histoires. Ainsi, hors le goût de l'aventure, son autre passion sera le cinéma.

    Il se heurte à la difficulté de rentrer dans ce milieu professionnel ("C'est un château de Kafka", aimait-il dire). Il apprend, en lisant dans la presse un article consacré à la mort d'un caméraman de l'armée, l'existence d'un service cinématographique des armées. Il s'engage, effectue un stage au Fort d'Ivry et part en Indochine en 1952. Il est envoyé d'abord au Cambodge, devient caporal-chef et cameraman. Il filme les opérations militaires. Il est fait prisonnier à l'issue de la bataille de Diên Biên Phu, qui marquera la fin de la domination française sur l'Indochine, et survivra à l'épreuve d'une captivité particulièrement dure.

Suite de l'article...

forum Source: lemonde.fr

bonjour

il c'est surtout fait connaitre par son film

: la 317 ièm section .

c'est l'histoire d'un groupe de soldats français et de supplétifs vietnamiens , je croi ,qui , pendant la guerre d'indochine , abandonne le poste qu'ils occupaient,pour rejoindre à travers la jungle , je ne sait plus quoi ?

à vérifier .bonne soirée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cocoy Membre 2611 messages
ONE SHOT ,ONE KILL !!!‚ 42ans
Posté(e)

RIP c'était un grand monsieur !!! :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Crumb Membre 2251 messages
j'assume ... pas toujours‚ 86ans
Posté(e)

La 317ème section est devenu un film culte. La guerre n'avait jamais été filmée de façon aussi réaliste. Sobre, poignant, ce film atteint une grandeur inattendue.

Du même réalisateur, le documentaire la section Anderson (Vietnam), Oscar 1968, vaut son pesant d'or.

Merci Monsieur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

"Le crabe tambour" avec Rochefort et Dufilho, un pur chef d'oeuvre de Schoendoerffer...

Un grand du cinéma s'est éteint.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×