Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Les Pays-Bas en difficulté budgétaire


Messages recommandés

economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

Voilà que le Nord de l'Europe s'empêtre aussi dans la crise de la dette publique.

Quelques mois plus tôt , les Pays-Bas étaient encore dans la cour des Etats "responsables" avec l'Allemagne et voilà qu'ils ont quand meme un fameux déficit.

Le gouvernement veut encore couper pour 9 milliards dans le budget mais ceci aggraverait le déficit bien sûr.

Sous la pression de l'UE bien sûr.

Quand vont-ils comprendre qu'on ne fait qu'aggraver la situation en coupant dans les budgets en pleine période de crise?

Le gouvernement libéral de Rutte avait déjà épargné 20 milliards sans effet visiblement.

Les Pays-Bas sont déjà très libéraux ( retraite privée) et pourtant , alors que c'est la voie que prône l'UE, ils sont aussi en dépassement budgétaire.

Le néolibéralisme et l"austérité ne sont pas des recettes miracles: juste des facteurs aggravants.

""CRISE DE L'EUROPE - 01/03/2012 | 19:52 - 494 mots

Déficit : les Pays-Bas, anciens élèves modèles, contraints de se serrer la ceinture

Le gouvernement des Pays-Bas a été fermement invité par la Commission européenne à respecter son objectif de réduction du déficit. Dans une fable de La Fontaine, les Pays-Bas seraient la cigale, qui, ayant chanté tout l'été, se retrouve fort dépourvue... lorsque le déficit gonfle. Prompts à se présenter en parangon de vertu budgétaire, les Pays-Bas se retrouvent à leur tour contraints de faire de nouvelles économies en raison de la détérioration plus importante que prévu de la conjoncture et des pressions de Bruxelles.

Les cartes sont donc rebattues pour les Néerlandais sur la scène européenne. La Commission européenne a invité fermement jeudi le gouvernement du libéral Mark Rutte à respecter son engagement en la matière malgré la publication le même jour par le Bureau central du Plan néerlandais de prévisions économiques revues à la baisse pour le pays.

4,5% de déficit public prévus en 2012

L'institut s'attend dorénavant à une contraction du Produit intérieur brut (PIB) cette année de 0,75%, contre un repli de 0,5% escompté encore en décembre.

Du coup, à politique inchangée, le déficit public devrait s'élever à 4,5% du PIB cette année mais surtout dépasser encore l'an prochain la limite européenne de 3%, ainsi qu'en 2014 (4,1%) et en 2015 (3,3%), selon le Bureau du Plan.

"Nous pensons que les Pays-Bas sont un pays qui s'est fait beaucoup entendre lorqu'il s'est agi de renforcer nos règles de surveillance budgétaire" dans la zone euro au cours des derniers mois, "il est donc normal de penser que les Pays-Bas vont appliquer la même approche à leur propre politique", a déclaré le porte-parole de la Commission pour les questions économiques, Amadeu Altafaj. Une douche froide pour M. Rutte qui s'est jusqu'ici engagé à ramener le déficit l'an prochain dans les clous européens, donc à pas plus de 3%.

De nouvelles mesures de rigueur en préparation

Et ce d'autant que les Pays-Bas ne se sont pas privés depuis deux ans de donner des leçons aux pays de la zone euro dont les déficits ont dérapé, la Grèce en premier lieu, et de faire preuve d'une extrême fermeté à leur égard, n'hésitant pas à envisager une sortie de ce pays de la zone euro.

Dès la semaine prochaine, les partis de gouvernement et le PVV, le parti d'extrême droite qui le soutient de l'extérieur, vont se réunir pour définir les mesures budgétaires correctrices, a annoncé à Bruxelles le ministre néerlandais des Finances Jan Kees de Jager. "Les règles européennes laissent une marge, mais elle n'est pas grande", a-t-il déclaré. "Les règles budgétaires sont strictes, mais ne prescrivent pas des chiffres précis dans tous les cas", a-t-il ajouté, tout en indiquant que "des mesures supplémentaires seront nécessaires".

Mais pas question d'avoir l'air de se plier aux exigences de l'Union européenne. Les Pays-Bas effectueront des coupes budgétaires "pas parce que (le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli) Rehn le veut", mais parce que La Haye trouve cela "important", s'est défendu pour sa part M. Rutte. Cette discipline budgétaire représente une "chance pour créer des emplois et pour avancer économiquement", a-t-il ajouté. Mais il risque d'avoir fort à faire pour convaincre le PVV de Geert Wilders."

Source: latribune.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
bibifricotin Membre 11399 messages
Forumeur alchimiste‚ 75ans
Posté(e)

Le sort de tous les modèles c'est de devenir des contre références.

L' Allemagne va bientôt suivre, j'en fait le parie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

L'austérité qui conduit tous les Etats européens en récession, fait baisser la consommation en Europe.

Or l'Allemagne exporte justement beaucoup vers l'UE: si l'Europe ne consomme plus de produits allemands, l'Allemagne elle-même entrera en récession.

Donc oui, l'Allemagne va suivre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×