Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Défaut de la Grèce et CDS : Stiglitz accuse la BCE


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Défaut de la Grèce et CDS : Stiglitz accuse la BCE

Les CDS sur la dette grecque ne vont pas se déclencher. Faut-il y déceler une sorte de complot ? Joseph Stiglitz ne se fait pas que des amis... Une tribune publiée cette semaine dans les colonnes de notre partenaire belge L'Echo.

Joseph Stiglitz n'a pas sa langue en poche. Dans , le prix Nobel d'économie égratigne la Banque centrale européenne et son manque de transparence.

Dans le dossier grec, Stiglitz estime que la position de l'institution de Francfort a été pour le moins curieuse. Elle s'est ainsi toujours opposée à ce fameux "événement de crédit", lié à un défaut de paiement de la Grèce, qui déclencherait les contrats de CDS.

Que n'a-t-on écrit sur ces "credit default swaps", ces contrats qui permettent de s'assurer contre un défaut de paiement ? Un produit qui a enfoncé des firmes comme AIG et Fortis en pleine tourmente financière en 2008, et qui a ensuite mis à mal des pays, comme la Grèce.

A la base, un CDS peut s'avérer utile. Il permet à un détenteur d'une obligation de se couvrir contre le défaut de paiement de l'émetteur. Comme un "bon père de famille" assure sa maison contre un incendie. Mais quand ce sont majoritairement des non-détenteurs de l'obligation qui se ruent sur les CDS, cela se corse. Il s'agit alors d'acteurs qui s'assurent contre un risque financier qu'ils ne courent pas. Ou comme l'indiquait Peter Praet, "c'est un peu comme si j'achetais une assurance contre le risque d'incendie de la maison d'une tierce personne". En d'autres mots, ce serait presqu'une incitation à mettre le feu à la maison du voisin.

Mais revenons à Athènes. Les banques européennes détiennent quelque 40 milliards d'euros de dette grecque. On aurait pu supposer que face au risque de défaut sur leurs obligations, les banquiers, en gestionnaires avisés, achètent une assurance sous forme de CDS.

"Dans ce cas, un régulateur qui prend en compte la stabilité financière du système veille en principe à ce que l'assureur paye en cas de perte. Pourtant la BCE veut que les banques ne soient pas dédommagées en cas de perte sur les obligations qu'elles détiennent", s'étonne Stiglitz.

Juges et parties ?

Alors plusieurs hypothèses existent. La première, selon le prix Nobel, est que les banques ne se sont pas assurées contre le défaut de paiement et que certaines ont adopté des positions spéculatives. Ou alors la BCE tente peut-être de protéger les banques qui ont émis les contrats d'assurance et qui sont donc censées devoir dédommager les acheteurs de contrats. Si tel est le cas, ce serait relativement grave. Enfin, dernière hypothèse, la BCE sait que le système financier manque de transparence et que les investisseurs ne peuvent évaluer les conséquences d'un défaut de paiement, ce qui pourrait entraîner un nouveau gel des marchés du crédit, de type Lehman Brothers.

Dans le milieu des économistes, certains s'interrogent aussi. Qui a acheté des CDS, qui a vendu, quel est le rôle de la BCE ? Et surtout comment se fait-il que les CDS ne se déclenchent pas alors que la Grèce a fait défaut sur des paiements de factures, de pensions et que des banques, à la suite d'une restructuration dite "volontaire", vont perdre 50 à 70% de leur mise ?

Lire la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

La BCE est la grande fautive de l'affaire: depuis longtemps ils auraient dû prêter sans interets à l'Etat grec pour que le pervers cercle vicieux des interets soit brisé.

En plus en décembre, ils ont donné un beau cadeau aux banques de 500 milliards.

C'est bien la preuve que la BCE préfère sauver les banques plutôt que les Etats.

Mais le pire c'est que les banques ont reprêté cet argent ( qu'ils ont emprunté à 1 % à la BCE) à l'Espagne et à l'Italie à 7 % et ont ainsi alimenté la spéculation.

Ou alors ils l'ont placé à la BCE contre 0.25 % d'interets.

Enfin bref, tout ça pour dire que la BCE a bien les moyens de sauver la Grèce.

Est-ce que quelqu'un sait si l'Etat grec a sauvé des banques en 2008?

Ce serait aussi un facteur d'endettement dont personne ne parle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Mouais... bon le sujet c'est surtout les CDS et de voir leur utilité... Pas de refaire encore un topick sur la Grèce uniquement, merci d'en tenir compte...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
economic dream Membre 3028 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Il y a quand même le mot Grèce dans le titre ;)

La BCE croit encore en la main invisible du marché et surtout, et c'est très stupide lorsqu'on parle du système bancaire, qu'il ne faut pas protéger les banques.

Les CDS, c'est semblable aux subprimes, c'est autant un produit toxique surtout lorsqu'il est utilisé pour spéculer comme aujourd'hui.

Je ne connais pas la valeur totale des CDS mais il est sûr que le système bancaire ne pourra les rembourser en cas de défaut grec.

Dans ce cas là, un pouvoir extérieur public, l'Etat et la BCE doivent réguler le système pour éviter l'effondrement total du système.

Une mesure très simple s'impose: les interdire pendant quelque temps et limiter les échanges de contrats de CDS existants entre les propriétaires en taxant l'échange à 50% je cite un chiffre au hasard.

Mais biensur pour éviter que cette bombe n'explose, il faut que les Etats trouvent des vraies alternatives pour rembourser la dette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Oui il y a l'exemple de la Grèce dans le titre, mais c'est surtout sur les CDS et la BCE que repose le sujet. Sinon, je n'aurais même pas pris la peine de citer l'article.

Pour le reste, bah, tu devrais lire cet article via la source et chercher du côté des CDS , ce que c'est, pourquoi c'est utile ou pas, et toutes les dérives comme d'habitude.

Imagine simplement le topo : tu paies une assurance auto et en cas d'accident on ne te rembourse pas...

D'un autre côté, on laisse la voisine payer une assurance au cas où tu aurais un accident... Histoire qu'elle puisse gagner de l'argent sur ta tête... C'est caricatural, certes, mais c'est un peu l'esprit...

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité brindorge
Invité brindorge Invités 0 message
Posté(e)

la Grece a surtoutété victime de sa bêtise ,avec la complicité de grandes banques américaines en cachant sa dette sous couverture dela Goldman-sachs une banque gangter qui a tiré profit de la situation et dire que Gry Cohn est retourné a Athene pour refaire la même manip ,cette banque a spéculé sur la dette et maintenant elle specule sur la faillite ,et pendant ce temps l,eu renfloue la Grece .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×