Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

31 janvier 1961 : un "français" dans l'espace.


Messages recommandés

Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)
forum

31 janvier 1961 : un Français vole dans l'espace deux mois avant Gagarine !


Mardi 31 janvier - 14:55

Il s'agit du chimpanzé Ham, capturé au Cameroun français, que la Nasa envoie dans l'espace pour une ultime répétition.




    Aujourd'hui, la Nasa s'apprête à envoyer le premier astronaute américain sur orbite. Avant les Russes ! Avant Gagarine ! Mais ce n'est qu'un chimpanzé et, en fait d'Américain, il est né au Cameroun, encore colonie française. Ham est sanglé dans la capsule Mercury. Il jette un coup d'oeil autour de lui, se demandant ce que ses soigneurs ont trouvé une fois de plus pour lui compliquer la vie. Soudain, il entend un bruit formidable et a l'impression qu'un éléphant s'est assis sur lui. C'est le premier hominidé à être envoyé dans l'espace. Depuis Cap Canaveral, où il assiste au tir, Alan Shepard maudit intérieurement son collègue à poils qui lui vole la vedette. Il regarde avec rage la fusée disparaître dans le firmament. Après quelques minutes de vol, la capsule Mercury atteint l'altitude de 252 kilomètres. À bord, Ham patiente, rêvant d'un petit whisky. Mais il doit déjà se mettre au boulot. Les médecins de la Nasa ont prévu de l'occuper durant sa petite escapade de 16 minutes et 39 secondes - dont 6 minutes et demie en apesanteur. Il réalise une série d'exercices sans faillir, même lorsque la cabine connaît une dépressurisation partielle. Puis la capsule tombe dans l'Atlantique, où Ham est recueilli quelques heures plus tard indemne, sinon avec une petite contusion sur le nez.
    
    
    Le premier astronaute franco-américain est donc né au Cameroun, en 1957. Capturé en forêt par des chasseurs, il est vendu au zoo de Miami qui le cède, à son tour, à l'US Air Force qui l'incorpore au premier groupe d'astronautes américains, composé de 40 chimpanzés. Il porte alors le n° 65. À ce stade, les singes ne portent pas de nom afin d'éviter toute médiatisation en cas de mort prématurée. Le n° 65 ne deviendra Ham qu'après son retour sur Terre. En juillet 1959, il ne reste plus que deux chimpanzés en lice, le futur Ham et la femelle Minnie, qui sera sa doublure. Ils entament l'entraînement final, consistant à apprendre des exercices de logique. On leur demande de tirer sur tel ou tel levier en fonction de signaux sonores ou lumineux. Histoire de vérifier qu'un vol dans l'espace n'amoindrit pas le fonctionnement du cerveau.
    
    
    Après son retour victorieux sur Terre, Ham le premier astronaute est traité en héros. Mais cela ne dure guère, car le 5 mai 1961, Shepard s'envole enfin. Ham passe à la trappe. Le premier Américain possédant l'étoffe des héros achève son existence dans l'espace confiné de zoos jusqu'à sa mort, en 1983. Après l'autopsie, son cadavre est donné en pâture à des coléoptères nécrophages afin de nettoyer son squelette, qui trône désormais au musée de l'Institut national de pathologie des forces armées.
    
    



Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos
Suite de l'article...
forum Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
cocoy Membre 2611 messages
ONE SHOT ,ONE KILL !!!‚ 42ans
Posté(e)

Pauvre singe !!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×