Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

La maltraitance des personnes agées.


Messages recommandés

Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Maltraiter

C’est exercer envers quelqu’un : de façon active ou par omission des violences qui portent atteinte à sa personne, à son intégrité corporelleet / ou psychologique, sa sécurité financière ou sa liberté.

Violence de maltraitance :

# Violences physiques : gifles, claques, coups, viols, …

# Violences psychologiques : langage grossier, cruauté mental, menaces, …

# Violences médicamenteuses : excès de neuroleptiques, privation de médicaments, …

# Violences civiques : violation des droits du citoyen, …

# Violences active : placement autoritaire, enfermement, ligotage, …

# Violences passive : oubli, abandon, …

è Classification internationale des violence contre les personnes âgées.

Les éléments favorisants en institution

# Manque de personnel,

# Épuisement,

# Agressivité, violence de la personne âgée,

# Règlement abusifs ou inexistants,

# Alcool, drogue,

# Absence de discussion en équipe des problèmes rencontrées.

Les contentions

L’ANAES édite un guide d’évaluation des pratique en octobre 2000 qui veut « à la fois améliorer la sécurité de la personne âgée sans cette pratique et en réduire au maximum le recours ». La contention est réalisé sur prescription médicale. Elle est motivée dans le dossier du patient.

Référentiel de pratique pour la contention

La prescription est faite après l’appréciation du rapport bénéfice / risque pour le sujet âgé par l’équipe pluridisciplinaire.

Une surveillance est programmée est retranscrite dans le dossier du patient.

La personne âgée et les proches de la personne âgée sont informés des raisons et buts de la contention.

Profil des personnes maltraitées d’après ALMA

Principalement une femme (77 %), veuve, 75 ans ou plus, isolée, dépendante, « possédante » de biens.

maltraitance-b.jpg

Profil de la personne maltraitante

# Membre de la famille,

# Personne directement responsables des soins envers la personne,

# Professionnels de soins, du soutien à domicile,

# Personne avec antécédents de violences familiales,

# Consommateurs d’alcool, de drogue,

# Personne cohabitant de façon quotidienne, permanente.

Pourquoi si peu de plainte

Les craintes :

# Subir des représailles,

# Être abandonnées,

# Être placées dans un établissement ou d’y perdre leur place,

# Causer un scandale,

# Être à l’origine d’un conflit dans la famille,

# Perdre des relations.

Les perceptions :

# Ne se rendent pas compte de la gravité de leur situation,

# Excusent ou justifient les comportements abusifs,

# Ignorent les possibilités d’aides et de recours,

# Se sentent coupables de leur état de dépendance,

# Se sentent impuissantes,

# Croient « n’avoir que ce qu’elles méritent. »

L’attitudes de l’entourage

# Nie le problème,

# Minimise l’incident à l’origine de la plainte,

# Craint les conflits et les représailles,

# Subit une pression à la conformité,

# Culpabilise d’existence de ressource de support,

# Se croît obligé à la confidentialité.

Loi et maltraitance

Nouveau Code Pénal (1995) : Article 226-13 et Article 226-14.

Règles professionnelles IDE

Article R4312-2 et Article R4312-25.

La charte des personnes âgées dépendantes

Article XIII ð Toute personne en situation de dépendance devrait avoir protéger non seulement ses biens mais aussi sa personne.

Attitudes soignantes

Aller au devant des besoins du patient ð récompense.

Faire comme si on ne comprenait pas ce que veut le patient ð punition.

Le soignant qui s’assied récompense.

Le soignant qui reste debout punit.

è C’est ça aussi la violence !

Comment faire ?

Toujours s’interroger sur ses pratiques de soins : ces habitudes, la routine peuvent à terme, nier la personne âgée et la transformer en objet de soin.

Pratiques soignantes

Pour pallier le risque de maltraitance mise en place de :

# projet de soins,

# formation professionnelle,

# réflexion en équipe.

Projet de soins

Ces objectifs sont :

# Donner à l’équipes les moyens de réfléchir sur les actions de soins en cours,

# De mettre en place de nouvelles actions, adaptées à la demande de la personne âgée.

Réflexion et formation

Parole de l’IDE :

# instauration de groupe de paroles,

# chaque soignant doit pouvoir s’exprimer librement.

Formation professionnelle :

# Le soignant s’informe et se forme à de nouvelles pratiques de soins,

# Il prend de la distance vis à vis de ses pratiques professionnelles,

# La formation constitue une pause bienfaisante.

Conclusion

La maltraitance est un problème de santé publique.

Nous sommes tous concernés, nous sommes tous des maltaitants potentiels ! ! !

Disons

stop1.gif à la maltraitance

alma-1.jpg (Allô Maltraitance)

Depuis 1995, il a été créer ALMA, c’est un réseau de détection et d’action sur la maltraitance des personnes âgées.

C’est une association de bénévoles retraités et professionnels des secteurs : social, médical, juridique dont le rôle est de : prévenir, écouter et comprendre, conseiller et orienter.

ALMA FRANCE

source

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

C'est vrai que l'on peut devenir maltraitant quand on est le conjoint (enfant...) épuisé par un mari ou une femme démente qui demande 24h/24 une attention particulière, et que les aides à domicile sont difficiles à obtenir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui, la maltraitance ou la non bientraitance est vite atteint quand on en peut plus, c'est vrai à domicile et c'est vrai dans les institutions. Toutes les maltraitances ne sont pas liés à des pervers, mais souvent à du personnel épuisé, en sous effectif, qui font comme ils peuvent et qui sont souvent très seuls sur le terrain.

Prendre soin d'un adulte dépendant homme ou femme ce n'est pas simple physiquement, émotionnellement.

Mais pour que les choses puissent changer, je crois qu'il faut lever le voile sur ces tabous de notre société et trouver des solutions pour aider la vie de tous, soignants, familles et soignés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Oui, il faut en parler et accepter que les gens puissent adopter des comportements durs parce qu'ils sont à bout, dépassés par les événements.

Moi même en stage dans une maison de retraite, j'étais toute jeunette, j'ai du m'occuper d'une dame grabataire particulièrement méchante.

J'ai enduré sans broncher jusqu'au jour, où elle m'a violemment pincé le sein, et sous l'effet de la surprise et de la douleur, je lui ai mis une belle claque.

Ensuite, elle a jamais plus recommencé à m'embêter. Je n'en avais pas parlé à personne, car j'avais honte de ma réaction. Et pourtant, c'était un stage de courte durée, que dire du personnel qui doit le faire pendant des années.

J'ai compris très longtemps après que cette pauvre femme passait ses journées alitée sans avoir de chaleur humaine, et qu'elle était agressive par désespoir plus qu'autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui le personnel dans les institutions n'est pas assez soutenu, écouté. Ils ont peur dans des situations comme tu as connu de dire leur difficulté, leur ras-le-bol. Il faudrait davantage de lieu d'écoute pour le personnel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

C'est très mal vu de perdre patience et d'être violent. Quand on travaille auprès d'enfants, de malades, d'handicapés ou de personnes âgées on doit être parfait en toutes circonstances. Mais on est des êtres humaines avec des limites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'important c'est de pouvoir en parler, de trouver des solutions pour que la situation qui a engendré la maltraitance ne se reproduise plus et surtout lorsqu'il s'agit bien d'une maltraitance non préméditée et non répétitive.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papy75 Membre 6062 messages
Forumeur alchimiste‚ 79ans
Posté(e)

:( Je connais dans mon entourage une charmante voisine de 88 ans ,qui a élevée son petit fils seule avec sa petite retraite, sa belle fille étant morte jeune d'un cancer. Son beau fils un bon à rien d'alcoolique qui c'est tiré dans le sud France laissant à charge son fils à la grand mère.

, La pauvre grand mère en récompense ,son petit fils lui parle très mal , vivant à son crochet , ne travaillant pas depuis de nombreuses années . cela me fait mal au coeur ne pouvant rien faire!

la seule fois que je suis intervenu il ma répliqué qu'il était chez lui? je lui est dis:<non tu est chez ta grand mere > il est parti dans sa chambre en marmonnant ,et depuis je vais voir la grand mère que très peu, ayant moi même un peu peur de son violant petit fils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Et tu peux peut être appelé le 3977 (numéro national contre la maltraitance des personnes agées ou handicapées) et leur demander conseil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papy75 Membre 6062 messages
Forumeur alchimiste‚ 79ans
Posté(e)

Non ,je ne crois pas dans ce cas là que ça soit une bonne solution ? la grand mère malgré ses violences verbales , aime trop son petit fils . et puis celui ci une fois sa grand mère morte , faudra qu'il travaille! sinon il deviendra vite SDF .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Oui enfin là on s'en fout du petit fils, ce qui compte c'est cette dame et s'il profite d'elle et qu'elle en a peur, c'est inadmissible de la laisser vivre ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12886 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Absolument, on ne parle pas ici des vieillards grincheux mais des innombrables causes de maltraitance, j'ajoute aussi la pression pour détourner les biens.

Avec la crise, cette cause va s'aggraver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité som28
Invité som28 Invités 0 message
Posté(e)

loin d'être en désaccord avec tout ce qui vient d'être dit, je voudrais juste nuancer le propos, en disant que respecter les "vieux" 'au bon sens du terme", c'est aussi les considérer comme responsables. La maltraitance est insupportable, mais l'ignorance, c'est pire ! or, quand une personne âgée est maltraitante en institution, par exemple (viv à vis des autres pensionnaires ou du personnel), voire pire (sévices sexuels....), rares sont les établissements qui déposent plainte auprès du procureur (je parle de personnes âgées non démente et pleine possession de leurs moyens, bien sûr). De même, la justice est généralement plus clémente pour les personnes plus âgées (beaucoup d'exmple connus : papon, chirac, ....et non connus). Or, n'est ce pas là une autre forme de mépris de la personne âgée : on ne la considère plus comme un citoyen à part entière, on l'ignore.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×