Aller au contenu

Le Grand Monarque réformera l' Eglise Catholique Romaine


BM7

Messages recommandés

MembreR, 57ans Posté(e)
BM7 MembreR 5 389 messages
Baby Forumeur‚ 57ans‚
Posté(e)

vatican_0718.jpg

Quelle est l'origine de l'Eglise Catholique ?

Jésus n'a pas fondé le christianisme puisqu'il est resté jusqu'à la fin de sa vie un pratiquant Israélite, mais c'est la mise en application de ses paroles et la constitution d'assemblées hétéroclites en un mouvement prenant le nom de son "penseur" et chef spirituel qui marqua les débuts du christianisme; mais dès cette époque il y eut des différents dans la manière de penser et de recevoir ce "christianisme", il n'a pas été un unique chemin comme veulent bien l'enseigner les mouvements fondamentalismes qui s'en réclament.

La suprématie de l’évêque romain (la papauté) a été créée avec le soutien des empereurs romains. La ville de Rome étant le centre du gouvernement de l’empire romain, et étant donné que les empereurs romains résidaient à Rome, cette ville s’est hissée au premier rang dans toutes les facettes de la vie. Constantin et ses successeurs soutenaient l’évêque de Rome en tant que dirigeant suprême de l’église. Bien évidemment, il était mieux, pour l’unité de l’empire romain, que le gouvernement et la religion d’Etat soient basés dans le même endroit. Bien que la plupart des autres évêques (et chrétiens) aient résisté à l’idée de suprématie de l’évêque de Rome, celui-ci a fini par atteindre la suprématie, grâce au pouvoir et à l’influence des empereurs romains. Après la chute de l’empire romain, les papes on récupéré le titre qui appartenait auparavant aux empereurs romains – Pontificus Maximus.

Tous ses faits historiques sous entendraient que Jésus - Christ n' avait jamais fondée le Christianisme . C' etait la mise en application de certaines de ses parole et la constitution d' assemblée qui fondèrent les prémices de ce qui allait devenir le Christianisme .

L' empire romain allait s' accaparé le monopole théologique de cette nouvelle religion en faisant construire les bases de ce qui deviendra les bases mêmes du Christianisme dans le Monde .

LE VATICAN . Un siège qui permettra aux differents empereur romains de mieux controlé son vaste empire par l' intermédiaire de sa branche chrétienne .

Cet etat de fait nous explique pourquoi , certaines conception théologiques chrétiennes ( Marie = Mère de Dieu - Baptème - Jesus - Christ = Dieu ) , y ont été intégré par la suite .

De son vivant le Christ n' avait jamais préché ses paroles ????

Raison pour laquelle , l' arrivé du Consolateur ( Grand Monarque ) , modifiera toutes cette conception théologique en retournant aux veritables sources du Christianisme .

Un Christianisme épuré de tous ses rajouts Romains .

Comme l' atteste certaines prophéties " le Grand Monarque " sera un envoyé du ciel .

Saint Césaire, archevêque d'Arles (470-542):

...Alors il arrive, le noble exilé,

le donné de Dieu. Il monte sur le trône de ses ancêtres, il recouvre la

couronne de lys refleuris. Par son courage invincible, il détruit tous

les fils de Brutus, dont la mémoire sera à jamais anéantie. Après avoir

posé son siège dans la ville pontificale, le roi de Blois relévera la

tiare royale sur la tête d'un souverain pontife abreuvé par l'amertume

des tribulations, qui obligera le clergé à vivre selon la discipline

des âges apostoliques.

Holzhauser:

Alors, le tout puissant interviendra par un coup admirable, que personne ne pourrait imaginer. Et ce puissant monarque,

qui viendra de la part de Dieu, mettra les républiques à néant,

subjuguera tous ses ennemis, transformera l'empire des Français, et

régnera de l'orient à l'occident.

Le grand monarque est-il en retard ?

Non. Puisque c'est un papillon qui doit apparaître quand DIEU l'aura décidé !

Ce n'est pas de son ressort d'être "en retard" ou "en avance"....

Le job d'un papillon c'est de papillonner...butiner...semer... avant que n' arrive l' heure ??

Il serait donc par extrapolation un humain se rapprochant d'avantage de la divinité, voir même provenant d'un plan divin . Ce qui lui octroira le pouvoir de modifier le contenu de certaines idées du christianisme . Par exemple que Marie serait la mère de DIEU . Un blasphème de plus à effacer .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge, 30ans Posté(e)
Delenda Carthago est Membre 4 165 messages
30ans‚ Seigneur, garde-moi de mes amis. Mes ennemis, je m'en charge,
Posté(e)

Si le Christ n'a jamais voulu fonder le Christianisme, pourquoi dire à Pierre:

"Tu est Pierre, et sur cette pierre je bâtirais mon Eglise."? Phrase qui servira d'ailleurs pour établir la supériorité de l'évêque de Rome sur les autres, Pierre ayant été évêque de la Ville Eternelle.

Pourquoi envoyer ses disciples répandre son message lors de la Pentecôte, après sa résurrection?

Les dogmes de la Vraie Foi (comprennez "catholicisme") viennent n'ont pas tous de l'enseignement direct du Christ, mais de réflexion sur ces enseignements.

Le titre de Pontifex Maximus (d'où le titre de Souverain Pontife du Pape, quoique la traduction littéraire soit "Grand Pontife") appartenaient aux empereurs romains, mais ce n'était en rien le titre symbolisant la dignité impériale.

Le titre de l'empereur était César (le nom de Caius Julius ayant été passé dans le domaine commun). D'où le célèbrissime "Ave Caesar".

Pontifex Maximus était le titre du grand-prêtre de Rome, de celui qui s'occupait des religions de la Res Publica romaine. C'était le plus haut dignitaire religieux de Rome. Les empereurs ont récupérés ce titre à la mort d'un des Grands Pontifes, et l'on conservé. Aidé en cela par la divinisation dont ils furent l'objet avant l'avènement du christianisme comme religion d'Etat.

Le fait que les Pape aient pris ce titre est une sorte de récupération: la religion à Rome étant le catholicisme (les religions païennes ayant été exterminée (du latin ex terminare: mettre en dehors des frontières), les Papes étaient les plus hauts dignitaires religieux à Rome.

Vous parlez blasphème pour certains dogmes de la Vraie Foi. Comme pour la Sainte Vierge, par exemple.

J'en ai une bonne, pour vous, tirée des "sources" du christianisme".

Après la Visitation par l'Archange Gabriel, Marie se rendit chez Elisabeth, sa cousine. Celle-ci, en la voyant, s'écria (entre autre): "Le fruit de tes entrailles est béni" (ce qui va se retrouver dans le Je vous salue Marie). Et elle ajoute: "Comment se fait-il que la mère de mon Sauveur vienne jusqu'à moi?"

Marie est la mère du Christ. Or, de par la Sainte Trinité, le Christ est aussi Dieu, comme Dieu est le Christ. CQFD, Marie est la mère de Dieu.

Et en parlant de blashème, expliquez donc moi ça:

Il serait donc par extrapolation un humain se rapprochant d'avantage de la divinité, voir même provenant d'un plan divin

Dans les dix commandements, il est écrit: "Un seul Dieu tu aimeras et adoreras parfaitement."(version catholique).

Donner des pouvoirs "divins" à un quelconque humain, c'est en faire un dieu. Et cela, mon grand, c'est blasphématoire.

Et en passant, tu ne serais pas protestant?

Parce que le recours aux formules du genre "les sources du christianisme" se retrouvent dans le protestantisme, ainsi que le refus de voir la Vierge comme Mère de Dieu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
hibernatus Membre 154 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le titre de Pontifex Maximus (d'où le titre de Souverain Pontife du Pape, quoique la traduction littéraire soit "Grand Pontife") appartenaient aux empereurs romains, mais ce n'était en rien le titre symbolisant la dignité impériale.

Le titre de l'empereur était César (le nom de Caius Julius ayant été passé dans le domaine commun). D'où le célèbrissime "Ave Caesar".

Pontifex Maximus était le titre du grand-prêtre de Rome, de celui qui s'occupait des religions de la Res Publica romaine. C'était le plus haut dignitaire religieux de Rome. Les empereurs ont récupérés ce titre à la mort d'un des Grands Pontifes, et l'on conservé. Aidé en cela par la divinisation dont ils furent l'objet avant l'avènement du christianisme comme religion d'Etat.

Le fait que les Pape aient pris ce titre est une sorte de récupération: la religion à Rome étant le catholicisme (les religions païennes ayant été exterminée (du latin ex terminare: mettre en dehors des frontières), les Papes étaient les plus hauts dignitaires religieux à Rome.

PONTIFEX MAXIMUS.

A la tête du collège pontifical, le grand Pontife (Pontifex maximus) portait le titre le plus élevé de la religion romaine.En plus de leur fonction pontificale, les empereurs avaient un statut divin.

Jules César s'est fait élire en 63 av.J-C au titre de Pontifex maximus grâce à une campagne financée par Crassus.

Auguste, écarté du triumvirat, ne conserva que son titre de Pontifex maximus.

A Rome, les pontifes étaient chargés de l'entretien du pont sacré (pont Sublicius) et de surveiller la bonne observance des pratiques religieuses.Ils s'occupaient aussi des temples, ne disposant pas de clergé propre.

le pontifex était aussi, de manière symbolique, celui qui établit le lien entre les Hommes et les dieux. Certaines acceptions étymologiques parlent d'une corruption d'un mot étrusque qui signifierait simplement "prêtre".

En 382 , l'empereur Gratien refusa de porter ce titre , parmi ses mesures contre les religions anciennes.

Après lui , le titre ne fut plus porté pendant plusieurs siècles , jusqu'à ce que le Pape Théodore Ier le reprenne en 642.

N'est ce pas étrange que le Chef de l'Eglise catholique porte un titre en rapport avec le paganisme ?

"Pontifex Maximus" était le titre des empereurs qui ont martyrisé les premiers Chrétiens !

Sans être Protestant et encore moins "Témoin de Jéhovah" , je trouve quand même que c'est un peu fort de café ! Non ?

Marie est la mère du Christ. Or, de par la Sainte Trinité, le Christ est aussi Dieu, comme Dieu est le Christ. CQFD, Marie est la mère de Dieu

On appelle ce raisonnement un paralogisme. L'erreur est de dire "Dieu est le Christ".Le Christ est à la fois Dieu et Homme mais Dieu n'est pas le Christ ; Dieu ne se limite pas au Fils : Dieu est un seul ETRE en trois PERSONNES , distinctes mais conssubstantielles : Le Père , le Fils , et le Saint Esprit (la Sainte Trinité de la foi chrétienne).

Personnellement , je crois que la Sainte Vierge est en droit de porter le beau titre de "Mère de Dieu" non pas comme ayant conçu la divinité de son fils , mais parceque la divinité et l'humanité de son fils étaient inséparables quand elle l'a conçu.

Au plaisir de vous lire, peut-être en d'autres circonstances que votre réponse à laquelle je souscris contre cette diatribe anticatholique.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×