Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le populisme est-il une bonne chose ?


Messages recommandés

Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

La question du populisme revient fréquemment sur la scène. Souvent critiqué, rarement défendu le populisme est trop souvent perçu comme négatif.

Le philosophe Benoît Schneckenburger, aggrégé de philosophie mais aussi garde du corps de J.L. Mélenchon, revient sur ce concept, et remet en cause la vision négativiste du populisme.

Source : Le "bodyguard" philosophe de Jean-Luc Mélenchon, défend le populisme dans un livre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Et si on commençait par défénir le populisme ?....

Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques, critiquant les élites et prônant le recours au peuple (d’où son nom), s’incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique. Il suppose l'existence d'une démocratie représentative qu’il critique. C'est pourquoi ses manifestations ont réapparu avec l'émergence des démocraties modernes, après avoir connu selon certains historiens une première existence sous la République romaine.

Définition

Le populisme met en accusation les élites ou des petits groupes d'intérêt particulier de la société. Parce qu'ils détiennent un pouvoir, le populisme leur attribue la responsabilité des maux de la société : ces groupes chercheraient la satisfaction de leurs intérêts propres et trahiraient les intérêts de la plus grande partie de la population. Les populistes proposent donc de retirer l'appareil d'État des mains de ces élites égoïstes, voire criminelles, pour le « mettre au service du peuple ». Afin de remédier à cette situation, le dirigeant populiste propose des solutions qui appellent au bon sens populaire et à la simplicité. Ces solutions sont présentées comme applicables immédiatement et émanant d'une opinion publique présentée comme monolithique. Les populistes critiquent généralement les milieux d'argent ou une minorité quelconque (ethnique, politique, administrative etc.), censés avoir accaparé le pouvoir ; ils leur opposent une majorité, qu'ils représenteraient.

Wiki.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Le populisme ne part pas d'un mauvais sentiment. Pas du tout.

C'est la volonté de faire appel au peuple de la rue contre les élites. Les élites, lorsqu'elles sont si déconnectées du peuple, et parfois méprisantes à l'égard du peuple, on peut penser qu'elles méritent un sérieux recadrage. :sleep:

Les gens qui critiquent le populisme, ce sont les gens qui n'osent pas avouer qu'ils pensent que le peuple serait dans une phase de noirceur, de sentiments négatifs lorsqu'il est mis face à certaines choses.

Les anti-populistes se disent : "Le peuple est méchant, il faut donc éviter que la démocratie aille trop loin..... nous devons garder une emprise sur ces gens-là."

Après, on peut dire aussi que pour régler certains problèmes de la France, il vaut mieux un Prix Nobel d'économie plutôt qu'un plombier ou un serrurier......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Les gens qui critiquent le populisme, ce sont les gens qui n'osent pas avouer qu'ils pensent que le peuple serait dans une phase de noirceur, de sentiments négatifs lorsqu'il est mis face à certaines choses.

Les anti-populistes se disent : "Le peuple est méchant, il faut donc éviter que la démocratie aille trop loin..... nous devons garder une emprise sur ces gens-là."

Les ennemis du populisme ne font pas confiance au peuple.

Après, on peut dire aussi que pour régler certains problèmes de la France, il vaut mieux un Prix Nobel d'économie plutôt qu'un plombier ou un serrurier......

Certes, mais le populiste ne critique que très rarement les élites intellectuelles. Il critique plutôt les élites dirigeantes, les élites financières, ceux qui possède le pouvoir sans disposer du discernement nécessaire pour bien l'utiliser.

Le technocrate de Bruxelles en est l'archétype, incompétent et prétentieux, il prend sans cesse les mauvaises décisions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
latin-boy30 Membre+ 9575 messages
Jeteur de pavés dans les mares‚
Posté(e)

Je suis plus de nature à critiquer les élites intellectuelles que les élites dirigeantes ....

Exemple de populisme en France : le gaullisme, originaire de Charles de Gaulle.

De Gaulle populiste ? Difficile de juger ..... aujourd'hui les populistes en France ce sont avant tout Le Pen et Mélenchon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bran ruz Membre 8737 messages
Artisan écriveur ‚ 53ans
Posté(e)

La vision négative du populisme ne vient-elle pas du fait qu'on l'assimile, en dehors de sa définition première, à la démagogie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Utilisations du terme populisme

Le terme populisme reste néanmoins très flou dans son utilisation, et son sens peut varier selon le contexte du discours. Souvent proche de la démagogie, il est à double tranchant :

  • Il peut ainsi dénoncer les personnes qui cherchent à mobiliser le peuple par des promesses électoralistes, en exacerbant ses frustrations et en réveillant parfois les préjugés populaires tels que le nationalisme, la xénophobie, le racisme, l'anticléricalisme ou en justifiant les réflexes sécuritaires.
  • Le terme populisme est aussi souvent utilisé dans un sens péjoratif par les classes dirigeantes ou les politiciens au pouvoir pour critiquer l'opposition à leur politique.

Je vais finir par mettre tout l'article de wiki à ce train là... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 45ans
Posté(e)

Le terme populisme reste néanmoins très flou dans son utilisation

Logique puisse que l'objectif de ce mot est de faire des amalgames.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×