Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Le printemps Arabe touchera - t - il le Maroc ?


Messages recommandés

BM7 MembreR 5389 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)

Capture-d%E2%80%99e%CC%81cran-2012-01-06-a%CC%80-10.22.37.png

Une manifestation pacifique au départ

C’est ce mercredi 4 janvier, vers 11 heures du matin, devant le siège de la province de la ville de Taza, que des diplômés-chômeurs ont voulu occuper un bâtiment public. Aussitôt les forces de l’ordre ont été appelées pour jouer la carte de la force. C’était sans compter sur les jeunes dans les quartiers environnants, notamment le quartier populaire Koucha. Les jeunes de ces quartiers se sont alors joints aux manifestants pour dénoncer la précarité et le chômage. C’est à coup de pierres et de différents projectiles que la police a été accueillie preuve que la force n’était pas la meilleure réponse à donner aux jeunes chômeurs qui ne réclamaient que leurs droits.

« Tout a commencé avec deux sit-in, le premier organisé devant le siège de la préfecture par l’Association nationale des diplômés sans emplois et le second est une initiative du groupe des licenciés tenu au quartier administratif qui abrite les domiciles des hauts cadres de l’Administration territoriale», explique au Soir échos, Mohamed Chabairi, président de la section AMDH à Taza.Une femme enceinte a été blessée par la police et les jeunes du quartier ont réagi immédiatement à proximité du siège de la province où des manifestants, ont mis le feu à un véhicule de police.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×