Aller au contenu

Le syndrome des jambes sans repos

Noter ce sujet


Invité Grenadine33

Messages recommandés

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

J'en souffre à cause de plusieurs médocs que je prends, c'est vraiment pénible. Je connais une amie qui en souffre mais c'est la maladie pure.

Pour ceux qui ne connaissent pas...

Syndrome des jambes sans repos : qu’est-ce que c’est?

Le syndrome des jambes sans repos, appelé aussi impatiences dans les jambes ou impatiences nocturnes, est un trouble neurologique qui cause un besoin irrépressible de bouger les jambes. Ce besoin naît d’un inconfort dans les membres inférieurs - fourmillements, picotements, sensations de brûlure -, dont l’intensité varie beaucoup d’une personne à l’autre. Ces sensations désagréables surviennent particulièrement durant les périodes de détente ou d'inactivité. Par conséquent, il peut être très difficile de simplement se reposer, ou encore de rester assis pour assister à une réunion ou de voyager en avion, par exemple.

Puisque les symptômes ont tendance à s’aggraver le soir et la nuit, l'assoupissement est plus ardu. L’insomnie chronique qui peut en résulter entraîne fatigue et somnolence durant le jour, altérant énormément la qualité de vie. Certaines personnes racontent même avoir la sensation, au réveil, d’avoir marché toute la nuit.

Le syndrome des jambes sans repos est mieux connu en médecine depuis le début des années 1980. Mais, il a été décrit pour la première fois dans la littérature médicale en 1945.

Qui est touché?

En Amérique du Nord et en France, environ 1 personne sur 10 souffre du syndrome des jambes sans repos. Selon des études épidémiologiques, il serait plus fréquent dans certaines populations : c’est le cas des Italiens du Nord et des Canadiens français1. Au Québec, environ 15 % des gens sont atteints de ce syndrome2. Cela est attribuable à une anomalie génétique, transmise d’une génération à l’autre.

Les hommes et les femmes sont à peu près également touchés quoique les femmes le seraient légèrement plus, selon des études.

Le syndrome des jambes sans repos est plus fréquent à partir de 45 ans, mais survient à un plus jeune âge lorsqu’il y a une prédisposition héréditaire (habituellement dans la vingtaine). Les enfants peuvent aussi en être atteints, mais cela demeure exceptionnel.

Causes

Pour la majorité des cas, la cause reste inconnue. Sur le plan physiologique, on sait qu’il s’agit d’un trouble neurologique qui impliquerait un manque de dopamine dans le cerveau et la moelle épinière. La dopamine est un composé chimique important qui permet aux nerfs de communiquer entre eux et de réguler les mouvements. Voici quelques causes possibles.

  • Une prédisposition héréditaire. Au Québec, environ 1 cas sur 2 de syndrome des jambes sans repos survient chez des personnes qui sont prédisposées à cette maladie dès la naissance10.
  • Une carence en fer. Le manque de fer pourrait entraver la production de dopamine, même si la carence n’est pas suffisante pour parler d’anémie. Le fer est impliqué dans la production de dopamine dans le cerveau.
  • Une maladie chronique : le diabète, une insuffisance rénale (4 patients sur 10 en dialyse en souffrent10), la fibromyalgie ou la polyarthrite rhumatoïde pourraient contribuer au syndrome des jambes sans repos. Mais la plupart du temps, le syndrome des jambes sans repos survient en l’absence d’une autre maladie.
  • La grossesse. Elle peut déclencher les symptômes, surtout durant le dernier trimestre, ou les aggraver. Dans le premier cas, ceux-ci ont tendance à disparaître dans les 2 semaines suivant l’accouchement.
  • Une carence en acide folique (vitamine B9).
  • La prise de certains médicaments, comme les antidépresseurs tricycliques, le lithium, les antinauséeux et les antipsychotiques.
  • La caféine.

Évolution

Le syndrome tend à s’aggraver avec l’âge. Les symptômes initialement ressentis dans les mollets, par exemple, peuvent s’étendre aux cuisses, et survenir plus souvent. Dans les formes plus graves de la maladie, les bras peuvent aussi être atteints. Certaines personnes arrivent à très bien contrôler le syndrome en modifiant leurs habitudes de vie. Des cas de rémission spontanée ont été décrits10.

Mentionnons que le syndrome des jambes sans repos n’augmenterait pas le risque de maladie de Parkinson, bien qu’il s’agisse aussi d’un problème de dopamine.

Diagnostic

Pour poser un diagnostic, le médecin se base sur la description des symptômes, l’histoire médicale et les antécédents familiaux. Certains tests musculaires ou sanguins (taux de ferritine, d’hémoglobine, d’acide folique, de vitamine B12, de glucose et de créatinine) sont parfois suggérés. Si nécessaire, le médecin propose de consulter un neurologue. Celui-ci pourra, au besoin, observer au polygraphe la qualité du sommeil durant une nuit passée dans un centre d’étude du sommeil.

N’hésitez pas à consulter!

Certaines personnes n’osent pas consulter un médecin, car elles banalisent leurs symptômes ou croient qu’elles ne seront pas prises au sérieux. De nos jours, il existe des moyens efficaces de les soulager. Pour votre premier rendez-vous, ayez en main un journal décrivant vos symptômes et les moments où ils se manifestent.

Symptômes des jambes sans repos

Les 4 états suivants doivent être réunis, d’après les critères de l’International Restless Legs Syndrome Study Group3.

  • Un besoin de bouger les jambes, habituellement accompagné et parfois causé par des sensations désagréables dans les jambes (des picotements, des fourmillements, des démangeaisons, de la douleur, etc.).
  • Ce besoin de bouger apparaît (ou s’aggrave) durant les périodes de repos ou d’inactivité, généralement en position assise ou couchée.
  • Les symptômes s’accentuent le soir et la nuit.
  • Un soulagement survient lorsqu’on bouge les jambes (marcher, s'étirer, plier les genoux) ou qu’on les masse.

Remarques

  • Les symptômes viennent par périodes, qui durent de quelques minutes à quelques heures.
  • Le syndrome s’accompagne souvent d’insomnie chronique, donc d’une grande fatigue durant le jour.
  • Durant la nuit, pour des raisons qu’on ignore, le syndrome s’accompagne, dans environ 80 % des cas, de mouvements involontaires des jambes, aux 10 à 60 secondes. Ceux-ci rendent le sommeil léger. À ne pas confondre avec les crampes nocturnes qui, elles, sont douloureuses.
    Remarque. La majorité des personnes ayant des mouvements périodiques des jambes durant leur sommeil ne sont pas atteintes d’un syndrome des jambes sans repos. Ces mouvements périodiques peuvent se manifester de façon isolée.
  • Les symptômes touchent généralement les deux jambes, mais il arrive qu’une seule le soit.
  • Parfois, les bras sont aussi touchés.

<a name="P62_7020">Personnes à risque

  • Les personnes dont un membre de la famille proche est atteint du syndrome des jambes sans repos. Selon les résultats d’une étude menée auprès de 249 Québécois, chez les frères et soeurs des patients atteints, le risque relatif de souffrir du syndrome était multiplié par 3,69.

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=syndrome_jambes_sans_repos_pm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 65
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Membre, Le Dieu Lapin, 34ans Posté(e)
Lapinkiller Membre 10 149 messages
34ans‚ Le Dieu Lapin,
Posté(e)

je me demande si c'est pas ce que j'ai Oo

j'ai du mal à rester en position assise les jambes pliées , par contre ca ne s'aggrave pas le soir ou la nuit et c'est que quand je suis assis... mais c'est très chiant faut l'avouer...

bon je bois beaucoup de café c'est ptet ca oO

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

On l'a aussi en position assisse, mais c'est plus flagrant allongé. Cela le fait aussi aux bras. Je fais souvent peur aux chattes comme cela. :snif:

Une chose qui me calme bien les crises, c'est zincum mettalicum en 9 ch.

Modifié par Grenadine33
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir Grenadine, je souffre aussi de ce syndrôme et je suis bien contente que tu en parles, car c'est très difficile à vivre dans mon cas.

Moi c'est dès que je m'allonge, j'ai ses crampes et je suis obligée de me lever pour bouger d'où difficultés à dormir à cause des angoisses résultant de ça.

Le stress peut le provoquer aussi, la position assise toute la journée peut en résulter aussi si l'on ne bouge pas régulièrement au travail.

Modifié par samira123
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

J'ai pas la maladie directe, mais celle due au séroplex et tercian. Mais c'est horrible. Je me cogne durement les pieds tellement j'ai les jambes qui volent par moment. Cela me tape sur les nerfs. Ca me réveille la nuit, mais pas trop souvent. J'ai fait un enregistrement à la clinique du sommeil, et j'avais 38 mouvements involontaires des jambes par minute. Ah mon avis, cela a nettement empiré, car depuis, j'ai développé la forme diurne en plus. Donc je compatis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Mais est ce que tu as des crampes, des douleurs, parce que moi c'est surtout ce que cela me provoque et le fait de devoir marcher quand cela m'arrive, la neurologue en a déduit que c'est le syndrôme des jambes sans repos surtout que cela arrive au moment où je m'allonge mais je dois voir un rhumatologue pour voir exactement.

Tu dis que c'est le séroplex qui te provoque cela,tu ne peux pas changer de traitement ou diminuer.

Modifié par samira123
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Non pas de crampes ou de douleurs. Mon amie, elle a des douleurs atroces tout le temps, comme si on lui rongeait les pieds par ex. Elle peut difficilement marcher. Cela l'a réveille plusieurs fois par nuit.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Moi j'ai des douleurs comme si on me broyait les os.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

C'est ça dont elle me parlait. Ce sont des douleurs neurologiques, et c'est horrible. Y'a rien qui les calme.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

C'est vrai, je prend divers traitement qui calme un peu sur le moment et après cela ne sert à rien, c'est pour cela je vais voir un rhumatologue, j'espère qu'il trouvera un traitement qui calmera.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Mon amie a essayé un traitement neurologique, mais cela n'a pas marché. Et puis elle a laissé tomber.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

C'est dommage qu'elle laisse tomber, moi aussi cela fait un moment que j'ai ça, mais je me bats pour que cela s'améliore sinon c'est quelque chose d'invivable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Ben elle est pas sérieuse niveau santé. Mais bon c'est la sienne, donc... Je lui avais conseillé des gouttes homéo pour l'aider, elle a jamais essayé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 4 semaines après...
Membre, quelque part au chaud ....... ;) , 51ans Posté(e)
Grelotte Membre 4 204 messages
51ans‚ quelque part au chaud ....... ;) ,
Posté(e)

Bonsoir les filles

Je ne sais pas si j'ai la même chose que vous, mais les symptômes que vous avez me parle beaucoup !

Depuis pas mal de temps je ressens des douleurs aux jambes ........

La nuit c'est infernal, je ne peux pas dormir, je suis obligée de me lever et de marcher un peu.J'ai comme les jambes engourdi avec des fourmillement permanent !

J' en ai déjà parlé à mon médecin il y a quelques mois de cela et il n'avait pas tiquer :mouai:

Ma marche est plutôt difficile, j'ai l'impression de ne pas avoir de " jambe " . Comme lorsque l'on est rester dans une mauvaise position trop longtemps et lorsque l'on se remet comme il faut, on ressent un engourdissement et des fourmillements.

Pour être soulagée j'ai besoin de bouger mes jambes en permanence pour évité cet engourdissement .

Par moment je ressent des piqûres chaude qui me font faire des mouvements involontaires aussi. ( beaucoup la nuit )

Je suis allé voir un autre médecin cette aprèm et il me fait passer un Doppler pour voir si cela ne viendrait pas de mes artères :snif: Mais il m'a dit que cela pouvait être aussi neurologique

Alors je me demande si ce ne serait ce pas ça finalement !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, quelque part au chaud ....... ;) , 51ans Posté(e)
Grelotte Membre 4 204 messages
51ans‚ quelque part au chaud ....... ;) ,
Posté(e)

autre symptôme que j'ai aussi, c'est la sensation d'avoir toujours froid aux pieds, surtout aux chevilles ! Ce qui me soulage c'est la chaleur !

je suis obligée de dormir avec des chaussettes !:mouai::sleep:

j"aimerai savoir si c'est la même chose pour vous également !

Modifié par Grelotte
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Faut consulter un neurologue, il existe des traitements plus ou moins efficaces.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir les filles

Je ne sais pas si j'ai la même chose que vous, mais les symptômes que vous avez me parle beaucoup !

Depuis pas mal de temps je ressens des douleurs aux jambes ........

La nuit c'est infernal, je ne peux pas dormir, je suis obligée de me lever et de marcher un peu.J'ai comme les jambes engourdi avec des fourmillement permanent !

J' en ai déjà parlé à mon médecin il y a quelques mois de cela et il n'avait pas tiquer :mouai:

Ma marche est plutôt difficile, j'ai l'impression de ne pas avoir de " jambe " . Comme lorsque l'on est rester dans une mauvaise position trop longtemps et lorsque l'on se remet comme il faut, on ressent un engourdissement et des fourmillements.

Pour être soulagée j'ai besoin de bouger mes jambes en permanence pour évité cet engourdissement .

Par moment je ressent des piqûres chaude qui me font faire des mouvements involontaires aussi. ( beaucoup la nuit )

Je suis allé voir un autre médecin cette aprèm et il me fait passer un Doppler pour voir si cela ne viendrait pas de mes artères :snif: Mais il m'a dit que cela pouvait être aussi neurologique

Alors je me demande si ce ne serait ce pas ça finalement !

Bonjour, j'ai vraiment des douleurs, des crampes et je suis obligée de marcher pour que cela passe, c'est souvent au moment de m'allonger, il est aussi possible que c'est un problème de circulation du sang, moi aussi on m'a fait passer le doppler mais cela ne venait pas de ça et j'ai du voir un neurologue.

Le problème des jambes sans repos, c'est surtout qu'on est obligée de bouger et cela arrive souvent au moment de s'allonger, mais je sais que j'ai des douleurs atroces et je suis obligée de me lever pour marcher, fourmillement dans les jambes, plus dans le sens ou je sens que je vais avoir des crampes.

j'ai vu un rhumatologue, il n'y a pas longtemps et je dois faire des mouvements de gym pour éviter ce problème de jambes sans repos et afin de prendre moins de médicaments.

C'est souvent chronique et à certaines périodes, beaucoup plus, le stress, position assise trop longtemps au travail, ne pas mettre des vêtements trop serré, ou par exemple des bottes qui peuvent accentuer ce problème.

Tiens nous au courant. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

autre symptôme que j'ai aussi, c'est la sensation d'avoir toujours froid aux pieds, surtout aux chevilles ! Ce qui me soulage c'est la chaleur !

je suis obligée de dormir avec des chaussettes !:mouai::sleep:

j"aimerai savoir si c'est la même chose pour vous également !

Non, je n'ai pas du tout ce symptôme et j'avais acheté exprès des chaussettes pour la circulation du sang en pharmacie, mais qui sont très serrées, ce qui fait que je ne les mets pas car au niveau des crampes, j'avais l'impression que cela m'en provoquait plus.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, quelque part au chaud ....... ;) , 51ans Posté(e)
Grelotte Membre 4 204 messages
51ans‚ quelque part au chaud ....... ;) ,
Posté(e)

je vais voir ce que va donner le Doppler dans un 1er temps en espèrent que ce que j'ai ce n'est pas trop grave ! C'est franchement pas le moment .

Cela fait un bon moment que je traine ce problème, j'ai crue dans un 1er temps que cela était dû à ma prise de poids et le fait que je marchais beaucoup moins.

Avant je faisais 40 minutes de marche par jour pour accompagner mes enfants a l'école . Puis quand le dernier est entré au collège, il partait tout seul :sleep: Donc je faisais plus les trajet ! J'ai prix du poids . Et c'est a ce moment là que j'ai commencer a ressentir une gêne dans les jambes .

Cela a commencé lorsque je remarchais sur des distances à la quelle je n'étais plus habituer . Je le payait la nuit , voir les nuits qui suivait l'effort . Après cela ce calmait.....

Le printemps dernier j'ai tout fait pour perdre du poids et j'ai maigri, j'ai perdu 18 kg . Et les problèmes aux jambes ont fait qu' empirer :snif:

en plus j'ai eu un gros souci dermatologique sur une jambe, une plaie a mis plusieurs mois pour cicatriser :mouai:

Là j'en suis a ressentir un gêne de jour comme de nuit !

Je vais finir par devenir complètement givrer :gurp:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Que tu es maigri beaucoup trop vite d'après moi, cela ne me surprend pas que tu es plus de douleurs, il doit te manquer par exemple du calcium qui souvent provoque des crampes et douleurs aux jambes. Je comprends que tu sois inquiète mais en faisant le doppler, tu auras certainement des réponses.

Tu as fait aussi des analyses de sang pour savoir exactement ce qu'il en est, demande aussi à faire l'analyse pour la théroide, que tu es grossi beaucoup, cela est certainement du à cause d'un problème de santé, sauf si tu mangeais beaucoup plus à cette période ou que tu étais très stressée. Et essaye de prendre rendez-vous rapidement avec un neurologue pour savoir ce que tu as. je comprends que quand on ne sait pas ce que l'on a, c'est assez angoissant, mais tu auras les résultats bientôt.

Ce qui me surprend un peu aussi, c'est que ton médecin ne te fasse pas faire plus d'analyses d'après ce que tu en dis, le fait que tu es grossi ou maigri aussi rapidement par exemple.

Modifié par samira123
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×