Aller au contenu

Indignez-vous !


LaClandestina

Messages recommandés

Membre, Agent Publicitaire, 34ans Posté(e)
LaClandestina Membre 19 730 messages
34ans‚ Agent Publicitaire,
Posté(e)

Bonjour à tous,

dans le cadre de ma formation, je travaille sur les indignés... J'ai lu Indignez-vous de Stephane Hessel.

J'ai commencé à regarder sur les sites, dans la presse, à écouter ce que les gens me disent là dessus, mais j'aimerai bien gratter un peu plus...

J'aimerai savoir si des personnes on lu le livre de Stephane Hessel, si oui qu'en avez vous pensez, sinon, pourquoi?

J'aimerai aussi savoir ce que vous pensez du mouvement des indignés ?

est-ce que vous, aujourd'hui, vous êtes indignés par quelque chose, si oui, quoi? Que faites-vous pour faire changer les choses qui vous indignent ? si vous ne faites rien, pourquoi?

J'aimerai donc ouvrir le débat avec les gens intéressés, pour être honnête je n'ai pas encore un avis personnel bien défini là dessus.

merci à tous :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, La main qui mord, 41ans Posté(e)
Ame errante Membre 11 839 messages
41ans‚ La main qui mord,
Posté(e)

Après les écolos, voici venus les indignés......

On prend les mêmes tocards et on recommence... :mouai:

Phénomène de foire, rien de plus. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
dihyia Membre 9 023 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Après les écolos, voici venus les indignés......

On prend les mêmes tocards et on recommence... :mouai:

Phénomène de foire, rien de plus. :)

:plus:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je n'en ai aucun, 49ans Posté(e)
pep-psy Membre 23 493 messages
49ans‚ Je n'en ai aucun,
Posté(e)

Bonjour à tous,

dans le cadre de ma formation, je travaille sur les indignés... J'ai lu Indignez-vous de Stephane Hessel.

J'ai commencé à regarder sur les sites, dans la presse, à écouter ce que les gens me disent là dessus, mais j'aimerai bien gratter un peu plus...

J'aimerai savoir si des personnes on lu le livre de Stephane Hessel, si oui qu'en avez vous pensez, sinon, pourquoi?

J'aimerai aussi savoir ce que vous pensez du mouvement des indignés ?

est-ce que vous, aujourd'hui, vous êtes indignés par quelque chose, si oui, quoi? Que faites-vous pour faire changer les choses qui vous indignent ? si vous ne faites rien, pourquoi?

J'aimerai donc ouvrir le débat avec les gens intéressés, pour être honnête je n'ai pas encore un avis personnel bien défini là dessus.

merci à tous :)

Ce qui est impressionnant par ce petit livre, c'est l'age de la personne qui l'a écrit,

dans le sens où, si un homme de cet age, de cette expèrience, en arrive

à devoir écrire quelque chose pour expliquer aux gens qu'il est temps de réagir,

je trouve que c'est là le plus grand message qui est à comprendre!

Le mec a connu, la guerre, la vraie, il a vécu des choses difficiles,

bien supérieur aux difficultés que nous connaissons nous,

mais lui, il a pû voir l'évolution de son pays, les directions prises,

les libertés que se permettent certains pour les contraintes imposées aux autres!

Il est clair que le monde de la banque a passé à un stade au-dessus

et que c'est en premier, contre ce domaine, qu'il faut s'indigner,

ils ont toujours eu besoin de notre argent et voilà qu'ils nous méprisent avec!!!

indigné de voir comment le gouvernement, sous pretext d'une pseudo liberté du commerce,

nous laisse dépendant de la mal bouffe, des cloppes, de l'alcool et de ses conséquences!

On met des radars partout, sous pretext de sécurité, alors que l'on budgette sur les gains à faire!

S'il fallait que ce soit dit, qui de mieux placé que lui pour le dire! :bo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
Ligie Membre 244 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

Je n'ai pas lu le livre mais j'ai eu l'occasion de voir Stéphane Hessel lors d'une conférence et il faut bien reconnaitre qu'il force le respect.

Il a des talents d'orateur, et son histoire, sa voix cassée qui fleure bon le grand père qui raconte ses souvenirs à ses petits enfants, tout ça a un côté fascinant.

Ce que j'avais compris de son discours à l'époque (il y a un an ou deux), c'était surtout qu'il ne fallait pas vivre bêtement, sans se poser de question, sans réagir au monde qui nous entoure mais en devenir acteur.

Le parterre de jeunes a qui ce discours était destiné a vraiment apprécié - on ne se demande pas pourquoi...

Si l'idée d'être acteur est belle, j'ai du mal à me dire qu'il est nécessaire de s'indigner au jour le jour et pour tout et n'importe quoi. (oui je sais c'est exagéré de le dire comme ça)

D'une manière générale j'ai des réactions modérées (enfin je crois), je pars souvent du principe qu'avant de partir en révolte il faut déjà bien connaitre ce qui existe pour mieux comprendre comment changer les choses. (Bon c'est sûr qu'il faut du temps pour réussir à bien maîtriser certains sujets et que le connaissance parfaite n'existe pas donc si on pousse cette méthode à l’extrême, et bien on ne fait jamais rien).

Pour en venir aux indignés, je comprends bien ce qu'ils dénoncent (enfin j'en comprends le principe, c'est déjà ça), par contre je n'ai pas vraiment compris ce qu'ils proposaient pour mettre en place une politique plus saine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Spartiate th Membre 53 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

C'est du flan; l'action vaut mieux que les longs discours.

Quand tu veux changer les choses, c'est par la force et Stephane Hessel le sait bien puisqu'il a été résistant.

J'imagine à cette époque une "marche des indignés".

Le problème -ne serait-ce que pour la France déjà- c'est que l'on se refuse et on refuse aux autres de faire le peu de mal dont il sortirait un grand bien en se cachant derrière des bouquins, articles de loi à la con, autre bonne pensée unique, bonne morale collective à la con et surtout du terrorrisme intellectuel qui tend à montrer aux autres que tu es stupide de penser autrement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)
C'est du flan;

Le flan c'est plutôt dans la tête de ceux qui ne sont pas encore indignés contre cette société, non ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Meh Di
Invités, Posté(e)
Invité Meh Di
Invité Meh Di Invités 0 message
Posté(e)

On ne va pas se mettre à s'indigner juste pour le fait de s'indigner...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pope Membre 2 435 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

il n'y a pas besoin de lire un livre pour s'indigner, d'ailleurs cela ne suffit pas. nos acquis ne sont pas des privilèges, mais le resultat de lutte permettant aux travailleurs salariés etc.. de vivre plus decemment, ce qui est de moins en moins le cas aujourd'hui. une societé qui evolue, mais pour qui?? une societe qui ne prend pas en consideration l'humain. une societe dont le systeme capitaliste demontre son echec, encore une fois de plus.

nos acquis ne sont pas des privilèges, exemple les vacances, que nous avons de moins en moins : ça tout le monde peut le comprendre, le chiffrer, voire pour certains s'assoire dessus!

les retraites, la secu, l'emploi, le mal logement , les sdf, l'essence, les dettes, une societe de comsommation sans but, sinon celui de vendre n'importe quoi et n'importe comment à n'importe qui, qui se veut un symbole de democratie et d'egalite hum, hum

les droits du salariés , des travailleurs de plus en plus contestés, "reformé" pour satisfaire le capitale de son appetit feroce;*

une societe qui apprend la stygmatisation des plus faible : ras feineant, emigre dehors, etc..

bref le remise en cause de toutes solidarités pour satisfaire un marché indigne d'etre respecté.

une planète dont les trois quart creve, et bientot notre tour, une planete saturée

tout ça ce ne sont que des constats, formulés de diverses façon.

indigné dites vous : oui , mais cela ne suffit pas!

il n'y a pas besoin de lire un livre pour s'indigner, d'ailleurs cela ne suffit pas. nos acquis ne sont pas des privilèges, mais le resultat de lutte permettant aux travailleurs salariés etc.. de vivre plus decemment, ce qui est de moins en moins le cas aujourd'hui. une societé qui evolue, mais pour qui?? une societe qui ne prend pas en consideration l'humain. une societe dont le systeme capitaliste demontre son echec, encore une fois de plus.

nos acquis ne sont pas des privilèges, exemple les vacances, que nous avons de moins en moins : ça tout le monde peut le comprendre, le chiffrer, voire pour certains s'assoire dessus!

les retraites, la secu, l'emploi, le mal logement , les sdf, l'essence, les dettes, une societe de comsommation sans but, sinon celui de vendre n'importe quoi et n'importe comment à n'importe qui, qui se veut un symbole de democratie et d'egalite hum, hum

les droits du salariés , des travailleurs de plus en plus contestés, "reformé" pour satisfaire le capitale de son appetit feroce;*

une societe qui apprend la stygmatisation des plus faibles : ras feineant, emmigre dehors, etc..

bref le remise en cause de toutes solidarités pour satisfaire un marché indigne d'etre respecté.

une planète dont les trois quart creve, et bientot notre tour, une planete saturée

tout ça ce ne sont que des constats, formulés de diverses façon.

indigné dites vous : oui , mais cela ne suffit pas!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)
On ne va pas se mettre à s'indigner juste pour le fait de s'indigner...

Quelqu'un de sincèrement indigné fait sa part pour changer les choses.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agent Publicitaire, 34ans Posté(e)
LaClandestina Membre 19 730 messages
34ans‚ Agent Publicitaire,
Posté(e)

On ne va pas se mettre à s'indigner juste pour le fait de s'indigner...

ça veut dire que pour toi, en France ou dans les autres pays, tout va bien, et qu'il n'y a aucune raison de s'indigner ? ou juste que tu n'en as pas envie ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Meh Di
Invités, Posté(e)
Invité Meh Di
Invité Meh Di Invités 0 message
Posté(e)

Ça veut dire que si je n'ai pas de raison de m'indigner, je n'en chercherai pas.

Stéphane Hessel conclu son livre par:

"CRÉER, C'EST RÉSISTER.

RÉSISTER, C'EST CRÉER."

Conclusion: Stéphane Hessel prône la recherche d'objets d'indignation.

J'en conclu donc qu'il trouve du plaisir à s'indigner.

Ce n'est pas le fait de s'indigner qui me dérange, c'est le fait d'y trouver du plaisir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Spartiate th Membre 53 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

l'action vaut mieux que les longs discours.

C'est du flan;

Le flan c'est plutôt dans la tête de ceux qui ne sont pas encore indignés contre cette société, non ?

C'est plus clair là?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Imanouèl
Invités, Posté(e)
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Et si je n'ai pas vos motifs d'indignation et que je ne souhaite surtout pas être englobé dans des idéologies qui ne sont pas les miennes, je fais comment ?

Si je ne souhaite pas renverser complétement la table ?

Si je ne partage pas votre jusqu'au boutisme que je perçois comme dangereux ?

Je ne vais vous pousser aveuglément (ce que vous semblez demander, ici et sur d'autres topic) sans savoir ce que vous proposez une fois la table renversée.

+ 1 à Meh di, l'indignation façon Michael Moore à la française, trop peu pour moi.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

l'action vaut mieux que les longs discours.

C'est du flan;

Le flan c'est plutôt dans la tête de ceux qui ne sont pas encore indignés contre cette société, non ?

C'est plus clair là?

Cela l'a toujours été.

Quelqu'un de sincèrement indigné fait sa part pour changer les choses.

Mais peut être que la petite bourgeoisie n'a aucune envie d'ouvrir les yeux sur la réalité, je peux le concevoir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, j'assume ... pas toujours, 88ans Posté(e)
Crumb Membre 2 251 messages
88ans‚ j'assume ... pas toujours,
Posté(e)

Malgré l'appel de Stéphan Hessel, le mouvement des indignés en France est marginal. Aucun parti ou syndicat, de gauche, d'importance n'apporte son soutien aux indignés.

Pourquoi? Parce que ce mouvement dénonce le néolibéralisme et ses dérives financières.

Or les partis et syndicats, de gauche, d'importance et les écologistes français se sont ralliés au système néolibéral.

Pour preuve, de l'UMP aux verts, en passant par le Modem et le parti socialiste aucun ne rejette le système néolibéral mais au contraire tous prônent l'austérité qui est la politique exigée par les néolibéraux.

Comment en est-on arrivé là?

En 2005, lors du référendum, le peuple francais avait rejeté, par 54,8 % des votes, le traité sur la Constitution européenne, en raison de son caractère libéral trop prononcé et de la menace qu'il faisait peser sur les acquis sociaux et les services publics. Et ce, malgrè la position du parti socialiste qui faisait campagne pour le oui.

En 2008, les dirigeants de gauche se sont alliés à la droite pour l'adopter sous la forme du traité de Lisbonne par un vote en Congrès (Assemblée nationale et Sénat - 560 voix pour, 181 abstentions, aucune voix contre).

Les dirigeants politiques de gauche ont ainsi abandonné les politiques économiques et monétaires nationales au bon vouloir de la Commision européenne adepte avéré du néolibéralisme.

Il faut savoir que ce traité interdit aux banques centrales nationales et à la BCE de prêter de l'argent aux Etats et de racheter de la dette souveraine. Les Etats doivent donc recourrir aux banques et aux fonds d'investissements privés. Cette disposition a réduit drastiquement la marge de manoeuvre des Etats dans leur lutte contre la crise financière.

Tout ceci explique pourquoi le mouvement des indignés en France n'est que marginal. Il regroupe soit des individus indépendants ou d'extrême gauche, soit des militants de gauche qui ne peuvent s'exprimer au sein de leur organisation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agent Publicitaire, 34ans Posté(e)
LaClandestina Membre 19 730 messages
34ans‚ Agent Publicitaire,
Posté(e)

merci beaucoup pour toutes ces informations =)

Crumb, je vais aller voir les pages que tu as partagé :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pope Membre 2 435 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Malgré l'appel de Stéphan Hessel, le mouvement des indignés en France est marginal. Aucun parti ou syndicat, de gauche, d'importance n'apporte son soutien aux indignés.

Pourquoi? Parce que ce mouvement dénonce le néolibéralisme et ses dérives financières.

Or les partis et syndicats, de gauche, d'importance et les écologistes français se sont ralliés au système néolibéral.

Pour preuve, de l'UMP aux verts, en passant par le Modem et le parti socialiste aucun ne rejette le système néolibéral mais au contraire tous prônent l'austérité qui est la politique exigée par les néolibéraux.

Comment en est-on arrivé là?

En 2005, lors du référendum, le peuple francais avait rejeté, par 54,8 % des votes, le traité sur la Constitution européenne, en raison de son caractère libéral trop prononcé et de la menace qu'il faisait peser sur les acquis sociaux et les services publics. Et ce, malgrè la position du parti socialiste qui faisait campagne pour le oui.

En 2008, les dirigeants de gauche se sont alliés à la droite pour l'adopter sous la forme du traité de Lisbonne par un vote en Congrès (Assemblée nationale et Sénat - 560 voix pour, 181 abstentions, aucune voix contre).

Les dirigeants politiques de gauche ont ainsi abandonné les politiques économiques et monétaires nationales au bon vouloir de la Commision européenne adepte avéré du néolibéralisme.

Il faut savoir que ce traité interdit aux banques centrales nationales et à la BCE de prêter de l'argent aux Etats et de racheter de la dette souveraine. Les Etats doivent donc recourrir aux banques et aux fonds d'investissements privés. Cette disposition a réduit drastiquement la marge de manoeuvre des Etats dans leur lutte contre la crise financière.

Tout ceci explique pourquoi le mouvement des indignés en France n'est que marginal. Il regroupe soit des individus indépendants ou d'extrême gauche, soit des militants de gauche qui ne peuvent s'exprimer au sein de leur organisation.

c'est une volonte du mouvement des indignés, de ne pas etre soutenu politiquement ou par un ou des syndicats. il ne faut pas avancer n'importe quoi. de plus dans votre analyse vous semblez mettre tout les syndicats dans le mem sac, grosse erreur vous vehiculé des anneries, informez vous et corrigé. le syndicat CNT est complement independant de tout parti. il est anarcho-syndicalisme et revolutionnaire, je vous laisse le soin de vous informer de son site : CNT c'est pas difficile merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
pope Membre 2 435 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Malgré l'appel de Stéphan Hessel, le mouvement des indignés en France est marginal. Aucun parti ou syndicat, de gauche, d'importance n'apporte son soutien aux indignés.

Pourquoi? Parce que ce mouvement dénonce le néolibéralisme et ses dérives financières.

Or les partis et syndicats, de gauche, d'importance et les écologistes français se sont ralliés au système néolibéral.

Pour preuve, de l'UMP aux verts, en passant par le Modem et le parti socialiste aucun ne rejette le système néolibéral mais au contraire tous prônent l'austérité qui est la politique exigée par les néolibéraux.

Comment en est-on arrivé là?

En 2005, lors du référendum, le peuple francais avait rejeté, par 54,8 % des votes, le traité sur la Constitution européenne, en raison de son caractère libéral trop prononcé et de la menace qu'il faisait peser sur les acquis sociaux et les services publics. Et ce, malgrè la position du parti socialiste qui faisait campagne pour le oui.

En 2008, les dirigeants de gauche se sont alliés à la droite pour l'adopter sous la forme du traité de Lisbonne par un vote en Congrès (Assemblée nationale et Sénat - 560 voix pour, 181 abstentions, aucune voix contre).

Les dirigeants politiques de gauche ont ainsi abandonné les politiques économiques et monétaires nationales au bon vouloir de la Commision européenne adepte avéré du néolibéralisme.

Il faut savoir que ce traité interdit aux banques centrales nationales et à la BCE de prêter de l'argent aux Etats et de racheter de la dette souveraine. Les Etats doivent donc recourrir aux banques et aux fonds d'investissements privés. Cette disposition a réduit drastiquement la marge de manoeuvre des Etats dans leur lutte contre la crise financière.

Tout ceci explique pourquoi le mouvement des indignés en France n'est que marginal. Il regroupe soit des individus indépendants ou d'extrême gauche, soit des militants de gauche qui ne peuvent s'exprimer au sein de leur organisation.

c'est une volonte du mouvement des indignés, de ne pas etre soutenu politiquement ou par un ou des syndicats. il ne faut pas avancer n'importe quoi. de plus dans votre analyse vous semblez mettre tout les syndicats dans le mem sac, grosse erreur vous vehiculé des anneries, informez vous et corrigé. le syndicat CNT est complement independant de tout parti. il est anarcho-syndicalisme et revolutionnaire, je vous laisse le soin de vous informer de son site : CNT c'est pas difficile merci

Malgré l'appel de Stéphan Hessel, le mouvement des indignés en France est marginal. Aucun parti ou syndicat, de gauche, d'importance n'apporte son soutien aux indignés.

Pourquoi? Parce que ce mouvement dénonce le néolibéralisme et ses dérives financières.

Or les partis et syndicats, de gauche, d'importance et les écologistes français se sont ralliés au système néolibéral.

Pour preuve, de l'UMP aux verts, en passant par le Modem et le parti socialiste aucun ne rejette le système néolibéral mais au contraire tous prônent l'austérité qui est la politique exigée par les néolibéraux.

Comment en est-on arrivé là?

En 2005, lors du référendum, le peuple francais avait rejeté, par 54,8 % des votes, le traité sur la Constitution européenne, en raison de son caractère libéral trop prononcé et de la menace qu'il faisait peser sur les acquis sociaux et les services publics. Et ce, malgrè la position du parti socialiste qui faisait campagne pour le oui.

En 2008, les dirigeants de gauche se sont alliés à la droite pour l'adopter sous la forme du traité de Lisbonne par un vote en Congrès (Assemblée nationale et Sénat - 560 voix pour, 181 abstentions, aucune voix contre).

Les dirigeants politiques de gauche ont ainsi abandonné les politiques économiques et monétaires nationales au bon vouloir de la Commision européenne adepte avéré du néolibéralisme.

Il faut savoir que ce traité interdit aux banques centrales nationales et à la BCE de prêter de l'argent aux Etats et de racheter de la dette souveraine. Les Etats doivent donc recourrir aux banques et aux fonds d'investissements privés. Cette disposition a réduit drastiquement la marge de manoeuvre des Etats dans leur lutte contre la crise financière.

Tout ceci explique pourquoi le mouvement des indignés en France n'est que marginal. Il regroupe soit des individus indépendants ou d'extrême gauche, soit des militants de gauche qui ne peuvent s'exprimer au sein de leur organisation.

c'est une volonte du mouvement des indignés, de ne pas etre soutenu politiquement ou par un ou des syndicats. il ne faut pas avancer n'importe quoi. de plus dans votre analyse vous semblez mettre tout les syndicats dans le meme sac, grosse erreure vous vehiculez des anneries, informez vous et corrigez. le syndicat CNT est complement independant de tout parti. il est anarcho-syndicalisme et revolutionnaire, je vous laisse le soin de vous informer de son site : CNT c'est pas difficile merci

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×