Aller au contenu

poussiere666

Messages recommandés

Membre, Désintégrateur de trolls, Posté(e)
poussiere666 Membre 2 900 messages
Désintégrateur de trolls,
Posté(e)

La société telle que nous la connaissions arrive apparemment à son terme

Plus rien ne sera jamais comme avant, je crois que tout le monde l'a compris

Aujourd'hui, tout se défait, les acquis sociaux, les emplois, le mariage, la politique, la religion, tout est remis en cause

En principe, cette période de flou signifie qu'un autre modèle va sortir de toute cette fusion

Mais qu'est ce qui nous attend vraiment ?

La paresse étant la nature de l'homme (a ne pas confondre avec l'oisiveté), cette nature le pousse à inventer des machines et des moyens pour faire le travail à sa place

Ainsi il a mis des boeufs pour tirer la charrue à sa place puis trouvant que le rendement n'était pas essez bon, il a inventé des machines à vapeur, à essence, le nucléaire etc etc

Mais le vrai problème c'est que les entreprises qui ont fait d'énormes économies sur la main d'oeuvre, n'ont jamais réparti cette richesse sur les humains qui aujourd'hui vivent dans la précarité, et ce n'est que le début !

La concurrence mondiale fait rage, les pays émergeants prennent de plus en plus de part de marchés, la course aux énergies poussent les pays riches à un nouveau colonialisme sous couvert de "guerre pour la paix" qui n'est en fait qu'une guerre pour piller les ressources des pays pauvres...

Et aprés ?

Tous les experts s'accordent à dire que nous venons à peine de rentrer dans la crise profonde

Il n'y a pas un jour sans entendre parler de plan social de licenciements etc,

Demain quand les nano-robots assistés de cyber-cerveaux vont arriver sur le marché, et qui vont remplacé encore plus les humains au travail, que va t-on faire de tous ces gens ?

Et oui, ça heurte notre amour propre de savpoir qu'on peut etre remplacé avantageusement par un simple robot non ?

Et oui, il ne faut pas rêver !

Le cout le plus lourd pour une entreprise c'est le cout humain, lorsque l'employeur aura le choix entre un robot qui travaille 24h/24, sans salaire et sans rtt ni maladie ni grève, qui croyez vous qu'il va choisir ?

Regardez autour de vous, dans votre vie, dans votre profession, nous vivons entourés de robots et ceux ci ne sont que des robots préhistoriques par rapport à ceux qui vont sortir dans quelques années sous la pression des de la crise économique et d'une recherche d'une rentabilité maximum

Le bon sens serait de re-façonner complètement la société pour s'adapter aux nouveaux paramètres de travail

Il est clair qu'il n'y aura plus jamais de plein emploi ou de reprise écolomique, toutes ces promesses ne sont que mensonges populistes électoraux...

Il faudra bien prendre une décision un jour ou l'autre, que va t-on faire de tous ces "inutiles" ?

On voit bien aujourd'hui, l'embarras du gouvernement avec tous les "assistés" tels qui les discriminent dont ils ne savent plus quoi faire

Nos dirigeants seront-ils assez sages pour enfin partager les richesses qu'ils ont volé au peuple ou alors que reste -il à votre avis comme solution ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 39ans Posté(e)
Californication Membre 9 058 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)

Oui et ???

Tu essayes de faire passer le message qu'on était plus heureux en 1789 (Révolution Française) ??? :D ;)

Le problème de la société c'est qu'à force d'avoir voulu " formater " le plus de monde possible en une sorte de " collectif " incapable de penser par lui-même et bien celui-ci est entrain de se révolter (et ce n'est que le début). Le problème, c'est qu'on est entrain d'enfermer la majorité des gens dans un système où ils n'ont plus le droit de concrétiser leurs rêves mais bien le droit de la fermer ... Aux armes Citoyens (c'est une image), formez vos bataillons et destituons nos oppresseurs ...

J'ai composé un petit poème pour le moins évocateur :

Le grand bal des Conspirateurs a commencé

Peuple de la Terre, ne vous laissez pas enfermer dans de viles cages dorées

Là où des concepts de Liberté se trouvent bafoués

Là où des mensonges d’être ou ne pas être nous sont inculqués

Le plus triste des épilogues est d’abdiquer

Le « métro boulot dodo » n’est pas une fatalité

En quel nom « vivre sa vie » n’est plus une sacro-sainte vérité ?

Pauvre société des cœurs brisés, désemparés

A l’heure où la liberté de penser est menacée

Bienheureuses sont les Brebis empruntent de marginalité

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Désintégrateur de trolls, Posté(e)
poussiere666 Membre 2 900 messages
Désintégrateur de trolls,
Posté(e)

Bien vu, je partage ton analyse

Mais je ne suis pas du tout nostalique de cette époque (1789), j'étais trop jeune pour m'en rappeller...

Et oui, ce système ou on n'a le droit qu'à la fermer, jusqu'où cela va t-il nous mener ?

Personne n'a posé cette question à sarkozy ....

Que compte t-il faire du nombre grandissants de "nuisibles" que notre pays va avoir dans trés peu de temps ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Imanouèl
Invités, Posté(e)
Invité Imanouèl
Invité Imanouèl Invités 0 message
Posté(e)

Réagricolisation (je sais, ce sera dur de remettre au vrai boulot 10 millions de cols blancs et autres branleurs péri-urbains), villes et villages de transition http://villesentransition.net/ (sur le modèle transition towns) et zones durables.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×