Aller au contenu

Appartenance collective


sulmaya

Messages recommandés

Nouveau, 69ans Posté(e)
sulmaya Nouveau 1 message
Baby Forumeur‚ 69ans‚
Posté(e)

Pourquoi le besoin d'appartenance collective, qu'elle soit culturelle, religieuse ou nationale conduit si souvent à la peur de l'autre et à sa négation? Est-ce que nous sociétes sont-elles condamnées à la violence sous prétexte que tous les êtres n'ont pas la même langue, la même foi ou la même couleur? Comment devenir un citoyen du monde?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 15 228 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Bonjour sulmaya,

Le monde du vivant auquel nous appartenons se caractérise par une lutte incessante.

Autrefois, luttes pour les territoires de chasse, hier, luttes pour des territoires de culture et d'élevage, aujourd'hui, luttes pour des marchés.

Ces luttes, et les menaces permanentes qu'elles représentent, ont contraint les êtres humains à se grouper en clan pour assurer leurs défenses, mais aussi pour être plus fort ensemble. Le sentiment d'appartenance collective provient de cette situation là, correspondant à un besoin de sécurité.

Au cours de l'histoire, sous la pression des luttes infinies, ces clans se sont regroupés en ethnies, en royaumes, en états, en fédération d'états, chacun développant des systèmes distincts d'organisation sociale, une police, une justice, des institutions administratives, militaires, langagières, des croyances communes. S'inscrivant dans cette perception d'appartenance qui vous interroge aujourd'hui.

Puis sous l'accélération des techniques de ce dernier siècle, des brassages de populations inouï et intense d'ordre, touristique, travail, réfugiés, au point que les structures précédentes, fruit de plusieurs siècles d'élaboration culturelle lente furent confrontés, ébranlés, donnant un sentiment d'insécurité général à un grand nombre.

Sous la menace, réelle ou pas, notamment des situations de crises, mêmes causes, mêmes effets, les êtres humains reforment consciemment ou pas, des communautés, avec tous les conflits potentiels internes que cela suppose.

A votre question : Est-ce que nos sociétés sont condamnées à la violence, je répondrais OUI. (Pas besoin de prétextes pour cela)

Est-il possible, de canaliser cette violence meurtrière et suicidaire ? OUI, mais cela nécessite des règles communes, du dialogue, de l'ouverture d'esprit à l'autre, une certaine tolérance, mais faut il encore que la démarche soit réciproque.

Le paradoxe, c'est qu'il faut être de quelque part, pour essayer de comprendre ce que veut dire citoyen du monde. :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 39ans Posté(e)
Grimster Membre 87 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)

Comment devenir un citoyen du monde ?

Commencer par sortir de chez soi, arrêter de se chier dessus devant les infos et aller se frotter au monde extérieur serait déjà un bon début.

J'ai connu des gens qui ne connaissaient même pas leur propre ville. Alors son pays, le monde, on en parle même pas.

(Ton image pique les yeux Guns)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×