Aller au contenu

Maintenance préventive de la démocratie:CONGRES CONSTITUTIF NATIONAL


votre-amitie

Messages recommandés

Membre, 54ans Posté(e)
votre-amitie Membre 83 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)

La garantie de la démocratie et du bon déroulement de l'élan libérateur et émancipateur du peuple ne peut être qu'un CONGRES CONSTITUTIF NATIONAL.

On parle de nos jours, comme d'un exploit grandiose positif, de l'assemblée constituante. Mais n'est ce pas un retour sur les mesures réformatrices du président déchu avant sa fuite ?

L'humanité a connu une étape de convocation des représentants des peuples pour constituer un régime démocratique à partir de rien et par des forces contraires au despotisme. Mais c'était au 19ème siècle. En plus, ces expériences vécues par l'assemblée constituante française etc ne s'appliquent plus au niveau d'évolution du 21ème siècle ; et surtout pas à notre pays ou les parties qui prétendent créer le nouveau régime ONT FAIT PARTIE INTEGRANTE DU SYSTEME ANTI-POPULAIRE. Une autre circonstance aggravante appelle fortement à convoquer un congrès constitutif : le risque de ségrégation entre différentes couches populaires et le risque de falsification de la volonté du peuple (les élections) sur fond de sous-participation électorale. ( déjà le délai jusqu'au 24 juillet est conçu comme ¿période nécessaire pour que le peuple fasse connaissance avec ses chefs politiques inconnus auparavant' !)

On se rappelle aussi que notre assemblée constituante de l'indépendance a vite donné la présidence à vie à un individu bienfaiteur !puis à un autre (Bourguiba puis Ben Ali). C'est la preuve que l'édifice était manquant (caractère transitoire et temporaire de l'assemblée). Pour remédier à ce défaut, le congrès constitutif doit siéger en permanence et ses sessions convoquées normalement périodiquement et exceptionnellement sur la demande de la majorité de ses membres , et ainsi il pourra vérifier le respect de la constitution et élargir les opportunités de l'expression populaire, au mépris de cette tradition anormale de ¿la surveillance de la constitutionnalité des lois' par des fonctionnaires non élus !

Notre actualité déjà montre la FELONIE de pseudos tenants de la démocratie et de la constituante qui sont très influents et qui abusent de la confiance aveugle de la masse et de la jeunesse:

*Des avocats veulent arrêter l'activité de la Commission anti corruption (on dit qu'elle est pro-benali , mais on dit aussi qu'elle s'est attaqué à des magistrats corrompus) mais ne veulent pas défendre un indépendant défenseur et blogueur des droits de l'homme ! ( parfois en prétendant des soucis politiques).

*La torture et l'homicide pour interrogatoire politique est pratiquée par des éléments de ces pro- constituante et cette torture est passée sous silence par d'autres ! Et ceci à une heure où on crie sur les toits qu'il faut dissoudre la police politique !

* Déjà (fidèles aux traditions de Benali ) ils ont mis en place des médias qui les accusent pour se préparer à tous débordement !

* L'espionnage interne, qui s'attaque même à la vie privée et utilise les secrets de la technique des ordinateurs et du téléphone portable, continue sans raison parfois pour persécuter des critiques alors que ces techniques ne sont pas utilisées pour traquer des voleurs agresseurs qui s'attaquent à un blogueur.

Mais tout cela n'est qu'une autre preuve du fait qu'on a dépassé le stade des assemblées constituantes transitoires et qu'on à atteint une époque plus riche pour la participation, le contrôle et la responsabilisation populaires. Cette époque à été inaugurée par le congrès indien de Ghandi, le congrès Sud-Africain, et un peu le Wafd égyptien. Vous voyez bien ce que la ségrégation raciale avait nécessité pour être vaincue : un congrès national ! Et notre Tunisie aussi en a besoin pour se prémunir contre la ségrégation riche/pauvre et affilié/non-partisan ! (déjà l'élite n'a pensé qu'aux détenus et licenciés politiques, et pour le dédommagement on ne parle que des victimes de 2011).

Conclusion

Un congrès constitutif national est la seule garantie pour :

- élire un grand nombre de servants publics crédibles

- encourager la large participation et autogestion populaires

- empêcher la ségrégation entre favorisés et défavorisés sociaux ou politiques

- créer un nouveau système politique contrôlé et équilibré

- poursuivre la tache constitutive en siégeant continuellement

- forcer les institutions politiques elles mêmes à se plier au principe de l'égalité devant la loi.

- enforcer le respect de la vie privée et de la personne dans une époque de chaos et de ségrégation technologiques.

« « « « «

Remarque : celui qui lira cela j'accepterais de l'assister dans sa cérémonie de " introduction du peuple à ses cgefs politiques sous-médiatisés pour la persécution du dictateur" exilé . :cray:

51965767_4408201_54452357.jpg

51965767_15639418_54789473.jpg

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 1 an après...
Annonces
Maintenant
Membre, 54ans Posté(e)
votre-amitie Membre 83 messages
Baby Forumeur‚ 54ans‚
Posté(e)

Le monde n'attends pas nos intellects trop lents !

La mobilisation nationale est devenue non une nécessité politique mais vitale !

Si on avait recensé les chomeurs , sinon recensé les électeurs , sinon invité des gens dans chaque localité à participer à préparer l'assemblée , on aurait pu utiliser ces contacts et traditions pour rigoriser le programme de lutte contre http://journal-ho-net.fr.gd/Urgent-d--Aspects-et-symptomes-des-phenomenes-sanitaires-inquietants.htm

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×