Aller au contenu

Mal être, déprime, insociable, timide, introverti .......


Nolifesa

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Nolifesa Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Salut,

"J'ai toujours essayé d'avoir une vie normale, mais aujourd'hui un véritable mal être s'est installé au plus profond de moi».

Aujourd'hui je suis en pleine réflexion (environ depuis un an, c'est à dire depuis que j'ai finis un diplôme) je me suis rendu compte que je manquais énormément d'assurance en moi, que j'étais négatif, fataliste... bref un caractère bien pourris.

Pendant longtemps et pendant toute mon adolescence j'ai tout extériorisé à travers le foot, mais même sur un terrain alors que tout le monde pouvais me dire que j'avais un bon niveau, je continuais à manquais de confiance même en jouant au foot.

Quand j'ai essayé d'aller vers "l'autre" , de créer des liens sociaux, je n'allais pas forcément vers des personnes que j'appréciais, ou alors avec des personnes avec qui j'avais envi de discuter etc... et puis on venait plutôt me trouvais. De plus j'ai fais de mauvais choix, tel que fumer ou boire, pour essayer de faire le gars normal. Mais cet attitude ne m'a pas vraiment aider, puisque même dans un état second je n'arrivais pas a être naturel, voire au contraire, j'étais encore plus replié sur moi même. Aujourd'hui et depuis des mois j'ai compris que fumer et boire ne faisais qu'empirer mon état psychologique; chose que j'ai donc arrêter, mais maintenant je me retrouve confronté à moi même et je n'ai pas vraiment évolué positivement.

Aujourd'hui j'ai 23 ans, j'ai eu une blessure assez grave l'année dernière au genou qui m'empêche maintenant de jouer comme avant. C'est cette blessure qui m'a fais réaliser que je n'étais pas "normal", que j'avais toujours fuis les relations sociales, que j'étais limite insociable. En faites, je passais tous mes week end à jouer au foot, donc samedi et dimanche après midi, et j'étais à l'école pendant la semaine.

Concernant l'éducation que j'ai reçu, ma mère m'a éduquer à la dure, très agressive voire violente dans certaines situations, mon père ne me parle pas beaucoup, les seuls fois où il m'a parlé étant jeune, c'était pour me rabaisser ou me traiter d'imbécile. Jusqu'à l'âge de 18 ans je n'ai pas eu le droit a beaucoup de sortie après les cours donc comprenez que je ne faisais que jouez au foot (étant inscris en club).

En faites le problème c'est que lorsque j'étais adolescent (collège et lycée) je me disais " de toute façon je n'ai le droit à rien (pas le droit de sortir voir des potes, de profiter...), donc à quoi ça sert de parler (comme ça on m'appréciera moins, on me proposera pas de sortie) ..." Du coup je faisais le gars normal auprès des camarades, je parlais le moins possible et il se disait tout simplement que j'étais timide. Quand aux filles, même si j'étais attiré par elles, je communiquais le moins possible avec, car c'était l'une des interdictions de "la maison" également. Comprenait donc que j'ai eu une éducation à l'ancienne.

J'ai toujours eu honte de moi: de pas avoir le droit de sortir, de pas avoir de copine, d'être rester vierge assez longtemps alors que je plais ... en gros je manque de confiance et je m'assume pas.

J'ai un physique qui plait aux femmes, même les "potes" avec qui j'étais me taquinais là dessus, et pourtant ce n'est qu'à 22 ans que j'ai eu mon premier rapport sexuel. (chose que j'ai toujours caché)

Depuis mes 20 ans voire mes 21 ans, ma mère a compris qu'elle m'avait surprotégé, et que j'avais du mal à aller vers l'autre. Depuis quelques mois elle essai de communiquer avec moi, mais je refuse. D'une je n'ai pas l'habitude, et de deux, j'ai un sentiment de haine envers elle. Aujourd'hui j'estime qu'elle en ait la cause, en grande partie, pour plusieurs raisons anecdotique que j'ai pas forcément envie de citer. Je sais que c'est pas la meilleure des solutions que de mettre la faute sur ses parents.

Cette éducation et les choix comportementaux que j'ai adoptés font de moi aujourd'hui une personne complètement introverti, timide, réservé, en manque de confiance. Et cet état continu à se dégrader, je n'éprouve même plus de plaisir à jouer au foot. Je vais pas vous saouler avec le suicide ou quoi, mais je suis juste fataliste, je n'ai pas le goût à la vie, je suis motiver par rien, et mes efforts pour aller mieux ne font que me rappeler que je suis différent. Je n'ai jamais parlé à un psychologue, je n'ai jamais raconté mon histoire (résumé vite fais sur ce topic), jamais raconté mon mal être à un "ami", mon grand frère et ma famille le savent tout juste depuis pas très longtemps ....

... voila j'avais juste besoin de parler, ou plutôt de m'exprimer.

Je suis dans une mauvaise période de ma vie, j'ai coupé tout lien social, je ne fais rien de mes journées. Mais j'ai envie d'aller mieux, j'ai pris un rdv pour un psy ce mois ci tout en restant pessimiste sur une quelconque amélioration, cependant j'espère au moins qu'il pourra m'éclairer sur les à priori que j'ai envers ma mère.

Aujourd'hui je ressens le besoin de savoir pourquoi je suis comme ça.

Un psy peut-il m'aider à répondre à ces questions? et surtout est-ce-que des problèmes liés à l'enfance peuvent dégrader une vie adulte ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Dr. Skizonoïaque Paranophrène, 35ans Posté(e)
Dr. FaNaTiK Membre 1 592 messages
35ans‚ Dr. Skizonoïaque Paranophrène,
Posté(e)

Pavé César.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 31ans Posté(e)
Ved Membre 3 967 messages
Baby Forumeur‚ 31ans‚
Posté(e)
Pavé César.

Ben moi j'ai tout lu, il écrit de manière limpide c'est pas désagréable.

Aujourd'hui je ressens le besoin de savoir pourquoi je suis comme ça.

Tu n'as pas l'impression d'avoir déjà trouvé la cause et de l'avoir écrite ici même de A à Z?

C'est pourtant très claire...

La question que tu pourrai te poser c'est plutôt comment mettre fin à ça, et il n'y a pas de solution miracle, celle-ci se trouve dans tout ce que tu vas construire de nouveau, toutes les nouvelles personnes, choses, que tu vas rencontrer à l'avenir.

Tu as un gros travail à faire sur toi même, sur tes perceptions.

Franchement je te félicite d'avoir réussi à arrêter de fumer et de boire, c'est balèze surtout quand c'est un comportement qui anesthésie un mal être...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 32ans Posté(e)
how1 Membre 34 messages
Baby Forumeur‚ 32ans‚
Posté(e)

bonsoir nolifesa --d'abord je m'excuse pour mon français rouillé :p ---

arreter de fumer et de boire ... c bien deja

mtn il faut te concentrer sur ta personalité que tu doi travailler ..d'abord tu dois te fixer un objectif qu'il faut atteindre --exp: un metier que t'a toujour voulu pratqiuer--- ..faut essayer de sortir de chez soi;;essayer de communiquer et d'avoir de bonnes frequantations ...aprament les resultats ne vont pas etres Supers au debut mais avec un peu de perseverence et de l'optimisme tu realisera des miracles et tout cela ne sera que de l'histoire ancienne!! :o

bonne chance vieu :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 28ans Posté(e)
Liawenswerdig Membre 392 messages
Baby Forumeur‚ 28ans‚
Posté(e)

Salut,

Je pense que le mieux c'est que tu attendes de rencontrer le psy, lui parler te fera un bien fou. Ce que je te conseille aussi, même si je sais que c'est pas facile, c'est de parler avec ta mère, elle seule sait mieux que quiconque ce que tu vis car c'est en partie à cause d'elle que tu le vis , lui parler te fera certainement changer, changer ton point de vue etc. Bon courage

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
ketty893 Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonsoir,

j'ai parler a un psy une fois mais il ne parler pas donc pour moi les psy ne serve a rien du moins celui kge u le mieu c les parent dc la ta mere ! je parle super bien a ma mere et c vre kce mieu kun psy apres c toi ki prend et laisse ce kel di c tt

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
biker 883 Membre 1 402 messages
Forumeur en herbe ‚
Posté(e)

Bonsoir je suis

le Prince des Paranos,parce qu'il y a toujours

quelqu'un au dessus de nous!!!!

Eh bein t'a pas fini....

Ce que tu racontes je l'ai vécu à

14 ans,et j'ai dit merde à tout le monde...

J'ai vécu comme un pape pendant 25 ans

Pas à la mikaèlle vandeta,(c'est fait exprès)

mais à la biker 883........

J'ai dit merde à ma famille inquisitrice,

je me suis dit qu'il y avait pire que moi

et je me suis démerder tout seul........

Non c'est faux.....

Ceux qui m'ont aider s'appellent

LED ZEPPLIN

FRANK ZAPPA

VELVET UNDERGOUND

AC DC

TRUST

CARLOS DEVADIP SANTANA

ROBERT FRIP ET BRAIN ENO

TEXAS

TEARS FOR FEARS

GENESIS

Et j'en passe........

En fait essaie la musique.......

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Mitsakie
Invités, Posté(e)
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)

Connecte toi a la nature :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
biker 883 Membre 1 402 messages
Forumeur en herbe ‚
Posté(e)

Ouais tu peux aussi mais c'est beaucoup

plus long, mais c'est éternel.Je voudrais être

un elfe........

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Nolifesa Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Ben moi j'ai tout lu, il écrit de manière limpide c'est pas désagréable.

Tu n'as pas l'impression d'avoir déjà trouvé la cause et de l'avoir écrite ici même de A à Z?

C'est pourtant très claire...

Bonsoir Ved,

Pour répondre à ta question: je dirai que oui j'ai trouvé les causes de mon mal être, mais sans en être tout à fais sûr à 100 %. En faites je me dis que c'est peut être des prétextes que mon inconscient à développer pour justifier tous mes échecs. Enfin j'espère que le psy pourra plus m'éclairer sur ce sujet... même si tu as peut être raison.

Sinon, la je peux vraiment pas ouvrir le dialogue avec ma mère, qui me considère comme un peu "bête" (je pense). J'ai essayé de discuter avec elle - enfin quand je m'énerve pas- et elle me comprend pas, car ma soeur et mon frère ont eu la même éducation que moi, et n'ont pas évolué de la même façon que moi. Elle a plutôt tendance à considérer que c'est ma faute si j'en suis là aujourd'hui; et elle a surement pas tort, mais je sais qu'elle y ait pour quelque chose et elle veut pas le reconnaître, ce qui fait que je m'emporte à chaque fois. Cependant, moi je pense juste que je suis hyper sensible et que ça me fais un peu défaut. Et j'ai jamais vraiment parler avec elle, ça a toujours était comme ça, question d'éducation...

Et puis je lui en veux de m'avoir juste donner des coups en guise d'explication, sans parole, sans rien (jusqu'à environ l'âge de 14 /15 ans).

Enfin, je tenais à remercier tous les commentaires constructifs qui me permettent de positiver un peu, et je suis assez d'accord avec les commentaires qui me disent de me tourner vers l'avenir ( sinon je vais le regretter je le sens...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
biker 883 Membre 1 402 messages
Forumeur en herbe ‚
Posté(e)

HEY p'tit con de Nolifesa tu veux tout savoir,

mes parents étaient trop branchés sur leur

sempiternel divorce pour s'occuper de moi,

alors quand j'ai eu ma première éjac à12 ans

j'ai cru que s'était du sang de zizi!!!!

Je n'ai jamais eu de relation Parents-Enfants.

J'ai été bien éduqué,mais dans ma tête

pas par des parents...Juste par des adultes

qui avaient autorité sur moi!!

Ils m'ont bien donnés leurs gênes,

je n'ai pas d'enfants je hais la société,

mais j'ai 50 ans et je pleure quand je regarde BAMBI!!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 28ans Posté(e)
Liawenswerdig Membre 392 messages
Baby Forumeur‚ 28ans‚
Posté(e)
Bonsoir Ved,

Pour répondre à ta question: je dirai que oui j'ai trouvé les causes de mon mal être, mais sans en être tout à fais sûr à 100 %. En faites je me dis que c'est peut être des prétextes que mon inconscient à développer pour justifier tous mes échecs. Enfin j'espère que le psy pourra plus m'éclairer sur ce sujet... même si tu as peut être raison.

Sinon, la je peux vraiment pas ouvrir le dialogue avec ma mère, qui me considère comme un peu "bête" (je pense). J'ai essayé de discuter avec elle - enfin quand je m'énerve pas- et elle me comprend pas, car ma soeur et mon frère ont eu la même éducation que moi, et n'ont pas évolué de la même façon que moi. Elle a plutôt tendance à considérer que c'est ma faute si j'en suis là aujourd'hui; et elle a surement pas tort, mais je sais qu'elle y ait pour quelque chose et elle veut pas le reconnaître, ce qui fait que je m'emporte à chaque fois. Cependant, moi je pense juste que je suis hyper sensible et que ça me fais un peu défaut. Et j'ai jamais vraiment parler avec elle, ça a toujours était comme ça, question d'éducation...

Et puis je lui en veux de m'avoir juste donner des coups en guise d'explication, sans parole, sans rien (jusqu'à environ l'âge de 14 /15 ans).

Enfin, je tenais à remercier tous les commentaires constructifs qui me permettent de positiver un peu, et je suis assez d'accord avec les commentaires qui me disent de me tourner vers l'avenir ( sinon je vais le regretter je le sens...)

Chacun à sa personnalité et personne n'évolue de la même manière, ce n'est donc pas de ta faute si tu n'as pas été dans le même sens que ton frère et ta soeur, c'est maintenant qu'il faut lui en parler, tout en essayant de garder ton calme :cray:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
lola2011 Membre 12 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le meilleur psy dans ta situation est ta mère, dis lui ce que tu ressens, dis lui ce que tu as véçu. Tu te sentira beaucoup mieux une fois que tu aura tout sorti.

Je pense qu' elle te comprendra et s' excusera pour cette forte protection passé.

Les parents veulent seulement du bien pour leur enfants, elle t' a peut être trop protégé mais en fin de compte c' est le role d' une mère de protéger son enfant.

Profite de tes parents, car quand il sera trop tard tu ne pourra pas retourner en arrière.

Pour sortir de ta situation, il faut que tu te fasse des connaissances pour te sentir valoriser. Attache toi à ta famille.

Tu es fils unique? Tes frères et soeurs sont-ils dans la même situation?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Nolifesa Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Le meilleur psy dans ta situation est ta mère, dis lui ce que tu ressens, dis lui ce que tu as véçu. Tu te sentira beaucoup mieux une fois que tu aura tout sorti.

Je pense qu' elle te comprendra et s' excusera pour cette forte protection passé.

Les parents veulent seulement du bien pour leur enfants, elle t' a peut être trop protégé mais en fin de compte c' est le role d' une mère de protéger son enfant.

Profite de tes parents, car quand il sera trop tard tu ne pourra pas retourner en arrière.

Pour sortir de ta situation, il faut que tu te fasse des connaissances pour te sentir valoriser. Attache toi à ta famille.

Tu es fils unique? Tes frères et s¿urs sont-ils dans la même situation?

Tu as le même discours que mon grand frère, sinon j'ai une petite soeur. Mon frère est plutôt timide aussi du à l'éducation aussi, mais il a su faire les bon choix, tel que se concentrer sur ses études et partir de la maison familiale pour justement effectuer ses études. Aujourd'hui il est avec sa copine depuis 5 ans, il a un bon boulot, et il a emménagé dans la capitale; donc ça va pour lui. Ma petite s¿ur a une relation assez fusionelle avec ma mère, et elles s'entendent bien.

Quant à moi, très tôt j'ai coupé le dialogue avec ma mère et essayez d'avoir une vie normale sans quitter le foyer. Et donc, j'avais toujours "des barrières" inconsciemment ou consciemment.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×