Aller au contenu

GAIA dénonce une boucherie sur pigeons vivants


Invité Mitsakie

Messages recommandés

Invité Mitsakie
Invités, Posté(e)
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)

UNE VIDEO ACCUSE BRUXELLES DE MALTRAITANCE ANIMALE

GAIA dénonce une boucherie sur pigeons vivants

En caméra cachée, l'organisation de défense des animaux GAIA a filmé des opérations chirurgicales douloureuses pratiquées pour le compte de la ville de Bruxelles sur pigeons conscients et mal anesthésiés.

L'association rend public le film difficilement soutenable de son enquête, révélé hier par RTL-TVI dans Images à l'appui. Elle demande à la Ville d'abandonner d'urgence cette pratique, et d'installer des pigeonniers contraceptifs pour réguler la population de pigeons dans le respect des oiseaux.

Stérilisations à la chaîne sur des oiseaux mal anesthésiés

Pour intervenir contre la reproduction des pigeons urbains, la ville de Bruxelles recourt à une méthode choquante : la stérilisation chirurgicale sur animaux pas ou mal anesthésiés.

La vidéo publiée aujourd'hui par GAIA montre des oiseaux opérés à la chaîne, incontestablement conscients et réagissant vivement tandis qu'ils subissent à vif une ablation des testicules ou des ovaires.

Ces opérations sont menées en France (région parisienne) pour le compte de la Ville de Bruxelles, par la SACPA, une société spécialisée dans la capture des animaux considérés nuisibles.

"Inacceptable" pour les scientifiques spécialistes des oiseaux

GAIA a soumis ses images à plusieurs vétérinaires spécialistes des oiseaux. Pour le Professeur Dr An Martel, chef de clinique spécialiste des oiseaux et animaux exotiques à l'Université de Gand, "cette anesthésie inadéquate est inacceptable".

Pour cette experte, ces "conditions d'hygiène insuffisantes favorisent la contraction d'infections durant l'opération." Certaines infections engendrent des souffrances chroniques précédant la mort des oiseaux.

également interrogés par GAIA, les responsables de l'Université vétérinaire d'Utrecht (Pays-Bas) et du groupe de travail néerlandais sur les oiseaux et les animaux exotiques (NOIVBD) ont respectivement qualifié d'"inacceptables" et de "maltraitance animale" les pratiques commanditées par la Ville de Bruxelles.

Illégitime en Belgique, Bruxelles paie aux pigeons un voyage à l'étranger...

Parce qu'elle engendre des souffrances sévères, la pratique du "chaponnage" des oiseaux est interdite en Belgique depuis 2001[1] . La ville de Bruxelles a passé un contrat avec une société française pour procéder à des opérations illégales en Belgique.

Chaque année, 4000 pigeons sont ainsi capturés, transportés jusqu'en région parisienne et opérés avant d'être réexpédiés à Bruxelles, pour un montant annuel de plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Mutisme des autorités

Malgré les efforts pour rencontrer l'échevinat de la propreté en charge du dossier, et des invitations lancées depuis plus de deux ans à mettre en place d'autres méthodes plus respectueuses du bien-être animal, GAIA a toujours trouvé porte close et aucune discussion n'a pu être entamée avec les autorités communales.

En novembre dernier, la Ville a clôturé un appel d'offre visant à poursuivre pour les 5 prochaines années ses opérations de stérilisation des pigeons, et d'autres opérations d'euthanasies de masse [2].

GAIA demande la mise en place de pigeonniers contraceptifs

GAIA réclame l'installation de pigeonniers contraceptifs urbains, comme mis en place avec succès dans plusieurs villes des Pays-Bas[3] et dans d'autres pays d'Europe. Pour Ann De Greef, directrice de GAIA, "stabilisée autour d'un pigeonnier, la colonie s'y reproduit et y pond ses oeufs qui n'ont plus qu'à être retirés et substitués par des leurres.

Le contrôle des naissances remplace les abattages massifs et les stérilisations, dans le respect des oiseaux... et des amis des oiseaux."

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Ici à Bordeaux, ils les attrapent vivants et les tuent, ou les empoissonnent. Les pigeons sont assimilés à des rats volants, les gens les haïssent, et tout est bon pour s'en débarrasser. Pourtant, ils ne font pas de mal, ils veulent juste vivre comme nous.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 77ans Posté(e)
Chauxneuve25 Membre 2 387 messages
Baby Forumeur‚ 77ans‚
Posté(e)

C'est vraiment la cruauté à l'état pur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 77ans Posté(e)
Chauxneuve25 Membre 2 387 messages
Baby Forumeur‚ 77ans‚
Posté(e)

C'est vraiment la cruauté à l'état pur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Mitsakie
Invités, Posté(e)
Invité Mitsakie
Invité Mitsakie Invités 0 message
Posté(e)
Ici à Bordeaux, ils les attrapent vivants et les tuent, ou les empoissonnent. Les pigeons sont assimilés à des rats volants, les gens les haïssent, et tout est bon pour s'en débarrasser. Pourtant, ils ne font pas de mal, ils veulent juste vivre comme nous.

Au Québec ils sont protéger . Mais a chaque pays leur trucs dégueulasse . Comme les bb phoques , juste a les voir le coeur me serre .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Grenadine33
Invités, Posté(e)
Invité Grenadine33
Invité Grenadine33 Invités 0 message
Posté(e)

Le pire est que je m'étais renseignée pour les pigeons de ma résidence. Il existe des graines vendues par les vétos avec un contraceptif dedans. Mais le sac fait 60 euros, et à mon avis, il ne suffit pas pour un mois. J'avais donc envoyé un mail à ma mairie au service désiré, j'ai jamais eu de réponse. J'avais demandé une aide, mais pas de capture ou de tuerie sur eux. Psffff...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×