Aller au contenu

Soucis de licenciement


touna416

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
touna416 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour, Voilà j'ai un petit soucis.

Il y a 2 ans j'ai acceptée mon 1er emploi en CDI à l'age de 18ans.

Au début, tout était super ! Le travail et les gens, mais avec le temps (vu que j'étais la plus jeune et la seule fille), mes très chers collègues ont commencés à me faire quelques plaisanteries du style me donner les appareils que je devais terminer à une matinée de la livraison alors qu'il me fallait au moins 1jour, ou me parler sur des sujets vraiment pass plaisant (ce sont tous des hommes agés d'environ la quarantaine et plus) ...

Jusqu'au jour où carrément un à péter un cable car ma réponse envers ses plaisanteries salaces ne lui a pas plu et ma un peu frappé.

Je vous rassure j'ai rien eu de grave, mes très peur et honte...

Suite à tout ça, je me suis mis en arrêt maladie car j'en avais vraiment marre...

Aujourd'hui, j'ai repris les études car comme vous avez pu le comprendre ça ne pouvait plus duré pour moi et dans ce milieu beh ça m'a un peu découragée.

Et le pourquoi, j'aimerais avoir votre aide et vos conseils, c'est que ma patronne ne veut pas me licencier. Elle veut ma démission, et moi je lui est demandée si il était possible de faire un licenciement à la miable pour qu'après l'école je puisse toucher mon chomage mais en retour que je lui laisse mes vacances ... Tout les frais qu'elle est censée sortir...

Donc je ne sais pas quoi faire, car cela fait bientot 3 mois que j'ai repris les cours alors que je suis toujours salariée. Et elle ne veut pas du tout m'aider alors qu'elle sait tout ce que l'on ma fait.

Est ce que si elle me licencie pour faute grave, je ne toucherais pas mon chomage?

Quel recours je peux avoir?

Merci à tous ceux qui pourront m'apporter leur aide. Et désolée pour les fautes et les mauvaises formulations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)

Pour faute grave : tu conserves tout tes droits

Pour faute lourde : non.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Touchstone Membre 301 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Il faut comprendre ton employeur, tu ne travailles pas chez elle, tu es en cours, donc tu ne lui sert à rien, il est évident qu'elle ne veut pas te faire de cadeau car c'est toi qui veut partir.

Si elle te licencie pour faute grave, tu n'auras droit à rien, sauf à tes congé payés. Le mieux est de la quitter à l'amiable mais tu nous dit qu'elle refuse, elle en a le droit, c'est sûr, c'est dommage.

Après tu peux eventuellement prouver que tu veux quitter l'entreprise pour harcellement morale (les blagues et autres font parties) et donc tu auras droit à tout. Mais cela passe par une procédure un peu plus longue.

Bon courage !

Edit : Comme je suis de très mauvais conseil d'après certain, n'écoute pas un mot de ce que j'ai dit. Et bon courage quand même ! :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)
Si elle te licencie pour faute grave, tu n'auras droit à rien.

C'est complètement faux. Merci de ne pas donner son avis lorsqu'on y connait rien, c'est quelque chose qui m'énerve profondément !!!! :dev:;)

Touchstone, t'aurais mieux fait de taire :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nonnina
Invités, Posté(e)
Invité nonnina
Invité nonnina Invités 0 message
Posté(e)

et si tu allais voir un syndicat? et si tu menaçais ta patronne de porter plainte pour harcélement? essaie de ne pas accepter le licenciement pour faute...les ASSEDIC font vite la confusion entre faute lourde et faute grave...et pour ne pas verserr d'indemnités, ils en connaissent un rayon, vu les consignes qu'ils ont...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)

Non les assedics ne font pas la confusion même s'ils ont du mal à verser des indemnités. Ce ne sont pas que des incapables.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Touchstone Membre 301 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Pourtant c'est ce qui est donné dans le LégiFrance... Alors si on ne peut même plus faire confiance aux textes officiels, je ne sais pas trop vers quoi on peut se tourner.

En tout cas merci pour ton amical message !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)

Non ce n'est pas ce qui est marqué dans LégiFrance. Poste un lien pour voir ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nonnina
Invités, Posté(e)
Invité nonnina
Invité nonnina Invités 0 message
Posté(e)
Non les assedics ne font pas la confusion même s'ils ont du mal à verser des indemnités. Ce ne sont pas que des incapables.

je n'ai rien contre les personnes qui travaillent aux ASSEDIC, mais je connais les difficultés rencontrées par des employés licenciés pour faute, et qu'ils ont eu à l'usure en leur réclamant tellement de justificatifs que les pauvres ont laissé tomber...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Touchstone Membre 301 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Le texte que je vais citer ici, Article L122-9 du code du travail :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeAr...eTexte=20101217

"Le salarié lié par contrat de travail à durée indéterminée et qui est licencié alors qu'il compte deux ans d'ancienneté ininterrompue au service du même employeur a droit, sauf en cas de faute grave, à une indemnité minimum de licenciement. Le taux de cette indemnité, différent suivant que le motif du licenciement est le motif prévu à l'article L. 321-1 ou un motif inhérent à la personne du salarié, et ses modalités de calcul, en fonction de la rémunération brute dont il bénéficiait antérieurement à la rupture du contrat de travail, sont fixés par voie réglementaire."

Bonne soirée !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
le merle Membre 21 605 messages
Maitre des forums‚
Posté(e)

bonjour . les collègues qui t' on " chahutèe " devraient , s 'ils avaient la moindre dècence , intervenir au près de t ' à patronne pour t ' aider dans t' à dèmarche , car , ils en sont aussi responsable ? t ' à patronne prèfaire sacrifier la justice à te rendre au nom de son intèret finançier ? il te reste les prud 'homme , mais il faudrait des tèmoins ? bonne chance et bonne journèe .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)
Le texte que je vais citer ici, Article L122-9 du code du travail :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeAr...eTexte=20101217

"Le salarié lié par contrat de travail à durée indéterminée et qui est licencié alors qu'il compte deux ans d'ancienneté ininterrompue au service du même employeur a droit, sauf en cas de faute grave, à une indemnité minimum de licenciement. Le taux de cette indemnité, différent suivant que le motif du licenciement est le motif prévu à l'article L. 321-1 ou un motif inhérent à la personne du salarié, et ses modalités de calcul, en fonction de la rémunération brute dont il bénéficiait antérieurement à la rupture du contrat de travail, sont fixés par voie réglementaire."

Bonne soirée !

Bien alors faisons un peu d'explication de texte puisque tu en es incapable seul.

La question était "ais je droit aux indemnités chômage si je suis licencié en faute grave?". Et toi tu nous trouve l'article qui explique qu'en cas de licenciement pour faute grave, on ne perçoit pas une indemnité de licenciement. Ce n'est pas du tout le même chose, les indemnités assedics seront belles et bien versées quand même. Il est d'ailleurs très rare que cette indemnité de licenciement soit versée pour un simple employé car les motifs les plus courants de licenciement sont faute grave et faute lourde. Donc tu as mal lu le texte et tu ramènes ta science en insistant en plus..

Bon je vais pas t'enterrer plus, je l'ai déjà assez fait, on va mettre à ton crédit que le texte n'est pas clair pour quelqu'un qui n'y connait rien. Mais je répète que lorsqu'on y connait rien, on ne ramène pas sa fraise :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
touna416 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
bonjour . les collègues qui t' on " chahutèe " devraient , s 'ils avaient la moindre dècence , intervenir au près de t ' à patronne pour t ' aider dans t' à dèmarche , car , ils en sont aussi responsable ? t ' à patronne prèfaire sacrifier la justice à te rendre au nom de son intèret finançier ? il te reste les prud 'homme , mais il faudrait des tèmoins ? bonne chance et bonne journèe .

Tout d'abord merci à tous

Alors en faite mes collègues justement pas très agréables ne me soutiennent pas du tout mais plutot entre "anciens".

C'est hyper bizarre, car il y a un peu beaucoup de favoritisme et ce qui peuvent m'aider ne veulent pas d'ennuis car eux aussi ont eu quelques soucis (la plupart approche de la retraite). Et quand je suis aller voir quelqu'un en qui j'avais confiance et avec qui je travaillais tout le tps, la seule réponse qu'elle ma dit et de laissé tomber.

Et j'ai 2 témoins, une stagiaire et un ami qui a lui aussi on en fait bavé. A lui notre chez d'atelier lui a carrément mis un coup de point dans le ventre.

Ma patronne la fait se taire et il a pas osé porter plainte.

Puis à la medecine du travail, lorsque j'y suis allée. Le docteur m'avait dit que je n'étais pas la 1ere atteinte de "dépression" la bas et que l'entreprise était un peu fiché.

Elle m'a conseillée de me mettre en maladie, mon medecin traitant pareil et d'attendre le début de ma formation et de voir avec elle ensuite.

Donc beaucoup sont au courants de ce qu'il c'est passé, mais j'ose pas porter plainte.

J'aimerais juste pouvoir faire mes études et m'installer en profitant de mes droits durant les débuts difficiles et les oublier a eux tous. J'ai trop peur des conséquences et que ca empire.

Donc si le licenciement pour faute grave me permet de les conserver, j'opte pour cette solution.

Je sais que ce n'est pas la meilleure solution et que je devrais pas me laisser faire mais bon.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)
Donc si le licenciement pour faute grave me permet de les conserver, j'opte pour cette solution.

Je sais que ce n'est pas la meilleure solution et que je devrais pas me laisser faire mais bon.

Donc oui le licenciement pour faute grave permet de conserver ses droits.

Effectivement tu ne devrais pas te laisser faire, mais surtout engager une action pour que cette boite cesse de maltraiter ses employés mais je suppose aussi que tu n'as pas que ça à faire. Il faudrait plutôt qu'avant de partir tu demandes à un "ancien" de prendre ses responsabilités.

Bon courage pour la suite et n'hésite pas à venir nous voir si tu as d'autres questions :yahoo:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, stʀiks Vindicta ♠ Out Of Control, 42ans Posté(e)
Toy4Kill Membre 6 454 messages
42ans‚ stʀiks Vindicta ♠ Out Of Control,
Posté(e)

Ce que tu as subit s'appelle du harcèlement moral, de plus puisque tu a été en arrêt maladie tu as une preuve de ton mal-être.

Demande un Rdv avec la direction, explique leur ton cas en stipulant que tu ne veux pas démissionner et que tu souhaite juste un licenciement à l'amiable.

Si ils te disent non, évoque leur le harcèlement moral que tu as subit...ils changeront sûrement d'avis.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Mister PANNEAUX, 42ans Posté(e)
TRiBaLiTy Membre 10 164 messages
42ans‚ Mister PANNEAUX,
Posté(e)
Demande un Rdv avec la direction, explique leur ton cas en stipulant que tu ne veux pas démissionner et que tu souhaite juste un licenciement à l'amiable.

Elle ne veut pas démissionner puisqu'elle veut conserver ses droits au chômage. Et on lui a proposer un licenciement pour faute grave. Ce qui est très bien. A noter que le licenciement à l'amiable n'existe pas, Toy tu me déçois, j'ai bien dit que je n'aimais pas ceux qui donnent des conseils alors qu'ils sont ignares sur le sujet.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nonnina
Invités, Posté(e)
Invité nonnina
Invité nonnina Invités 0 message
Posté(e)

surtout pas de démission, sinon aucun recours! tu attends ta lettre recommandée, tu vas voir un syndicaliste pour t'accompagner à l'entretien avec le chef d'entreprise, tu exposes les faits, et, s'il n'y a pas accord, c'est le prud'homme qui tranchera. ne te laisses pas faire, voyons, tu n'a rien à perdre et tout à gagner...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité laeticiasonia
Invités, Posté(e)
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, c'est vrai que si l'employeur ne veut pas te licencier, tu ne pourras rien attendre d'elle, et tu sais, je suis passée par le harcèlement moral, trouver un moyen de se faire licencier par rapport à ça, même si tu trouves un syndicat, c'est très compliquée, il faut des preuves (ex témoignages d'autres collègues) et c'est très très long. Faute grave, tu conserves tes droits, faute lourde, tu n'a rien au niveau des assédic. Le licenciement à l'amiable, c'est à dire rupture de contrat avec accord des deux parties peut être accordé pour motif personnel (ex mauvaise entente entre salarié et employeur) ou motif économique, c'est ce que l'on m'a proposé dans une société. Mais dis toi une chose, que ton employeur est au courant et te l'aurait déjà proposé si elle était d'accord. Si tu peux éviter de rester en mauvais terme avec ton employeur, cela serait mieux aussi, quand j'ai cherché un travail après, j'ai eu beaucoup de mal à trouver, Certaines entreprises ont appelé l'employeur qui ne s'est pas gêner pour me mettre des bâtons dans les roues. Je te conseillerais de te mettre en arrêt de maladie et chercher un travail, d'ailleurs, si tu peux commence à chercher rapidement. Il y a peut être une autre solution, il me semble qu'au bout de 2 ans (mais je n'en suis pas sûr), tu as la possibilité de faire une formation par le travail, rémunéré par l'employeur, ce qui t'éviterais de subir ce harcèlement dans le travail, bien sûr en attendant de trouver autre chose.

Bien sûr, tu peux aller voir un syndicat, ou un représentant du CE, renseigne peut être à l'inspection du travail, savoir quels sont tes droits et ce que tu dois faire, ou va demander conseil à un avocat, il y a des organismes qui peuvent te renseigner gratuitement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
touna416 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonsoir ^^

Alors oui elle le sait car je est dit le pourquoi je voulais partir et ce qu'on me disait et faisait. Elle en a eu completement rien a f*** ...

Puis j'ai justement demandais une formation par le biais d'un CIF. Je m'étais renseignée car je n'avais pas l'age requis (que 20ans) et la personne qui s'occupe de ça m'a répondu qu'elle allait appuyer mon dossier malgré tout et que certaines fois, le conseil acceptait et faisait des exceptions.

Ma patronne à acceptée de remplir le dossier, mais à en parallèle appelée le fongecif pour soutenir que je n'avais pas l'age.

Au final, je n'ai rien eu.

Et elle m'a répondu, que maintenant vu la réponse au sujet de mon CIF il fallait que je démissionne ...

C'est alors que je lui est dit que j'allais commencer ma formation le 20 septembre 2010, et que si il était possible un licenciement à la "miable" pour incompatibilité d'humeur (c'est la medecine du travail qui m'avait dit de dire cela) et elle m'a répondu qu'elle ne voulait pas se tirer une balle dans le pied et que ce serait commission ou démission.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité laeticiasonia
Invités, Posté(e)
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)

Bonsoir, va voir un syndicat ou un comité d'entreprise, ne reste pas seul dans tes démarches, c'est vrai que ton employeur n'a pas l'air commode du tout.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×