news nucléaire iran et les autres


dihyia Membre 9 023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Des représentants américains, israéliens et iraniens se sont rencontrés en présence de collègues moyen-orientaux et européens pour discuter de la finalisation d'un accélérateur de particules dédié à la recherche et baptisé SESAME. Tout un programme. Ont ainsi participé aux débats: des représentants turcs, jordaniens, palestiniens, égyptiens, pakistanais et bahreinis. D'après le journal israélien Haaretz, sous la plume d'Asaf Shtull-Trauring, les turcs, les israéliens, les jordaniens et les égyptiens se sont engagés à verser chacun 5 millions de dollars au projet. Les iraniens ont également promis de contribuer financièrement. Les délégués Palestiniens envisageraient quant à eux de débourser 2 millions de dollars.L'Europe et les USA pourraient compléter le tour de table en allongeant 15 millions de dollars complémentaires. Ce programme bénéficierait du soutien de la communauté scientifique israélienne qui voit là une ressource complémentaire pour les centres de recherches israéliens.

Conduit sous l'égide de l'Unesco avec le logo « Sciences pour la Paix »,¿SESAME¿ est l'acronyme de Synchrotron-light for Experimental Science and Applications in the Middle East. C'est à dire en français : ¿rayonnement synchrotron pour la science expérimentale et ses applications au Moyen-Orient¿. Ce laboratoire de physique des particules inspiré du CERN a été créé en 2002 et inauguré officiellement en 2008. Il est situé en Jordanie à une trentaine de km d'Amman. Plus précisément à Allaan au nord de la ville de Salt, en surplomb de la vallée du Jourdain à une trentaine de kms également de la frontière israélienne (point de passage du Pont Allenby) et de l'Autorité Palestinienne.

Les pays et entités membres de SESAME sont : Bahreïn, Chypre, l'Egypte, la République Islamique d'Iran, Israël, la Jordanie, le Pakistan, l'Autorité Palestinienne, la Turquie. Les pays observateurs sont la France, l'Allemagne, la Grèce, l'Italie, le Japon, le Koweït, le Portugal, la Fédération de Russie, la Suède, le Royaume Uni, les USA. L'Irak étant sur liste d'attente.

Pour la France, le CNRS a participé à la réalisation du synchrotron Sesame en cédant gratuitement à la Jordanie du matériel de haute précision provenant du Laboratoire pour l'utilisation du rayonnement électromagnétique (LURE) d'Orsay.

Le CNRS et le Haut-Commissaire à l'énergie atomique ont apporté leur soutien au projet dès sa genèse, directement en l'impliquant le laboratoire ¿LURE¿ qui a précédé le synchrotron ¿SOLEIL¿ (Source Optimisée de Lumière d'énergie Intermédiaire du LURE), dans la formation des ingénieurs et des scientifiques appelés à assurer la construction et l'exploitation de la machine et des lignes expérimentales. A suivre.

Dominique Bourra, CEO NanoJV.

Copyrights Nanojv: http://nanojv.com

comme quoi, entre gens intelligents, on peut se rencontrer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant