Travailler pour payer des études ?... est-ce une punition ?


souky54 Membre 741 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Nous avons payé nos études EN TRAVAILLANT

parce-que les français de mon époque n'avaient droit à aucune aide sociale (ça n'existait pas)

Aujourd'hui,

ces quelques heures déclarées COMPTENT dans les années de référence pour le calcul de nos retraites...

et FONT CHUTER nos futures retraites...

QUI de ceux que vous avez entendu se mobiliser pour défendre LEURS retraites

MERITENT UNE REVISION DE CALCUL DE RETRAITES.

NB : encore une DISCRIMINATION DE PLUS...

QUE PERSONNE NE DEFEND

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)

Tu pourrais indiquer ta situation et détaillé plus précisément ta pensée ?

Qu'on puisse débattre correctement du financement des études, et du financement des retraites (celles d'aujourd'hui, celles de demain).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
souky54 Membre 741 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

- Je viens de recevoir le récapitulatif de mes cotisations retraites (20 ANS de cotisations effectives).

- Je suis prise en charge par une assurance privée pour mon handicap depuis le 1/01/97

(mon handicap est survenu alors que je venais de franchir les années les plus dures de ma CARRIERE et alors que j'avais fini de financer mon logement que j'avais payé pendant 20 ANS),

ET note que ce récapitulatif fait mention de ces années "misérables" de cotisations (en complément du soutien familial)

PARENTHESE :

quant à la CPAM,

parce-qu'elle m'a fait sauter 5 ans de pension d'invalidité (dont 5 ans d'assurances privées)

- ce qui m'a contrainte à vider mes comptes retraites

- ce qui m'a contrainte à emprunter 2 fois 15OOO EUROS (car même mes charges de handicap sont restées à ma seule charge pendant 13 ANS)

j'ai toutes les raisons de m'inquiéter

- pour mon avenir de retraitée SANS MON CAPITAL RETRAITE

- pour celui de ma fille (de 16 ANS seulement), "massacrée" EN PLUS dans sa précocité à cause d'une dyspraxie NON ASSISTEE.

(c'est moi qui l'ai détectée dès 1997, envers en contre tous, qui ai dû fournir à ma seule charge les bilans, les tests, les rééducation, pour la justifier, et qui continue toujours à la soutenir SEULE depuis juin 2006, alors que je suis soutien de famille).

PS : pardonnez-moi cette parenthèse. Elle n'est pas hors sujet dans la mesure où si je n'avais pas apporté cette précision on m'aurait ENCORE reproché mon handicap (c'est déjà arrivé sur ce même forum)

On m'a même écrit sur ce forum que ma situation était normale "AU NOM DU PARTAGE SOCIAL".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant