Aller au contenu

Messages recommandés

existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Dans la religion et ailleurs, l'ego est souvent représenté comme un ennemi à combattre, à soumettre ou à détruire. Je pense que c'est une erreur. En effet, il me semble l'orgueil se nourrit de la répression de l'ego, alors cette attitude est plutôt un problème.

Ayant réfléchi à la question, je suis arrivé à la définition suivante de l'ego : sentiment d'être au centre du fait de notre système de perception, entrainant une considération exagérée de notre existence, de nos actions et de nos pensées, que ce soit en bien ou en mal.

De ce point de vue, l'ego est comme une illusion d'optique. Quand on regarde une illusion d'optique, on voit quelque chose, qu'on sait ne pas être exact, mais rien ne sert de s'énerver contre la perception en question. On constate, on s'étonne et puis voilà.

Un autre élément important est qu'à critiquer l'ego on crée un ego négatif, c'est-à-dire qu'on donne de l'importance mais en négatif, au sentiment de l'ego.

Finalement, est-ce que prendre l'ego pour un ennemi ne va pas à l'encontre de la reconnaissance affective de l'autre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Finalement, est-ce que prendre l'ego pour un ennemi ne va pas à l'encontre de la reconnaissance affective de l'autre ?

En effet si tu ne reconnais pas ton égo, tu ne peux pas accepter ceux des autres. Mais je n'aurais pas dis "affective" de l'autre, mais plutôt "effectif".

l'affection n'entre en ligne de compte que lorsque l'on se reconnait en l'autre. Or l'égo d'une personne peut être démesuré tout en étant effectif et dans lequel on ne se reconnait pas.

l'égo c'est l'amour de soi que l'on véhicule et qui vous personnalise, le seul soucis est que tout le monde ne tolère pas les mêmes choses, car l'égo est l'image et les idées que l'on impose aux autres.

je pense que l'égo se construit en fonction de notre éducation, il peut être un système de défense et il peut être inhibé à cause de cette éducation. Il faut en prendre et en laisser, trop d'égo tue l'égo et peut étouffer les autres. Comme pas assez d'égo peut donner la sensation de ne pas être accomplie et de non existence. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
l'affection n'entre en ligne de compte que lorsque l'on se reconnait en l'autre. Or l'égo d'une personne peut être démesuré tout en étant effectif et dans lequel on ne se reconnait pas.

On peut toujours se reconnaitre dans le fait que l'autre est un être humain qui recherche le bonheur.

l'égo c'est l'amour de soi que l'on véhicule et qui vous personnalise, le seul soucis est que tout le monde ne tolère pas les mêmes choses, car l'égo est l'image et les idées que l'on impose aux autres.

Pas d'accord. L'ego peut être aussi bien positif que négatif.

je pense que l'égo se construit en fonction de notre éducation, il peut être un système de défense et il peut être inhibé à cause de cette éducation.

Oui.

Il faut en prendre et en laisser, trop d'égo tue l'égo et peut étouffer les autres.

Tout à fait.

Comme pas assez d'égo peut donner la sensation de ne pas être accomplie et de non existence. :yahoo:

Dans la mesure où l'on a besoin d'exister, oui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Pas d'accord. L'ego peut être aussi bien positif que négatif.

ou bien une façon de transformer du négatif en positif, après il faut différencier le vrai du faux. tu peux avoir un égo positif car naturel ou négatif car "artificiel" c'est à dire construit de toute pièce. C'est ce que j'ai voulu dire, lorsque je parlais d'image que l'on donne ainsi que les idées que l'on impose.

on peut refléter un image "réelle" ou "artificielle" au même titre qu'imposer ses idées car celle ci sont l'apanage d'une personnalité construite de toute pièce. Le mot "égo" à une connotation péjoratif pour ces raisons, me semble-t-il.

être positif c'est aussi laisser le libre arbitre aux autres, pour cela il faut savoir faire abstraction de ses propres idées ou de son égo en quelque sorte...tout est toujours relatif.

un égo positif serait un égo au service de l'autre, un égo serviable, altruiste. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
venus23H Membre 3069 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

L'ego est le fondement de nos prises de conscience.. il est mal vu de ne fixer que celui ci pour gerer le reste de nos relations et décisions.. mais c'est a travers lui que se diffuse notre appréhension de la vie..

Modifié par venus23H

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
ou bien une façon de transformer du négatif en positif, après il faut différencier le vrai du faux. tu peux avoir un égo positif car naturel ou négatif car "artificiel" c'est à dire construit de toute pièce. C'est ce que j'ai voulu dire, lorsque je parlais d'image que l'on donne ainsi que les idées que l'on impose.

Bof, nous faisons des actions positives et des actions négatives. Si on donne beaucoup d'importance à nos actions positives, on se donne un ego positif, et si on donne beaucoup d'importance à nos actions négatives, on se donne un ego négatif. Cela peut être artificiel dans les deux sens, tu peux t'attribuer des actions très vertueuses alors que ce n'est pas la réalité, tout comme tu peux t'attribuer des actions très désastreuses alors que ce n'est pas la réalité non plus.

on peut refléter un image "réelle" ou "artificielle" au même titre qu'imposer ses idées car celle ci sont l'apanage d'une personnalité construite de toute pièce. Le mot "égo" à une connotation péjoratif pour ces raisons, me semble-t-il.

Je ne vois pas le lien entre avoir une image et imposer. Peux-tu m'éclairer sur ce point ?

être positif c'est aussi laisser le libre arbitre aux autres, pour cela il faut savoir faire abstraction de ses propres idées ou de son égo en quelque sorte...tout est toujours relatif.

Oui.

un égo positif serait un égo au service de l'autre, un égo serviable, altruiste. :yahoo:

Oui.

L'ego est le fondement de nos prises de conscience.. il est mal vu de ne fixer que celui ci pour gerer le reste de nos relations et décisions.. mais c'est a travers lui que se diffuse notre appréhension de la vie..

Veux-tu parler d'un point de vue de la communication avec autrui ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
venus23H Membre 3069 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

De l'analyse des observations qu'on effectue en placant celui ci en premier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ah oui, mais bon, même en imaginant ne pas avoir d'ego, charité bien ordonnée commence par soi-même, ou bien dit autrement, nous sommes la personne la mieux placée pour s'occuper de nous et défendre nos droits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
venus23H Membre 3069 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

OUi :yahoo: mais ce que je veux exprimer ici c'est notre facon de comprendre l'autre a travers nous et nos propres ressentis.. ce qui fait que par nos erreurs a nous, nous accuserons l'autre d'etre ainsi lui aussi..alors que cet autre a un tout autre ressenti.. et observe différemment la vie..suivant notre propre ego, nous évaluons celui des autres.. d'où les" a priori "objets de discordes....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Bof, nous faisons des actions positives et des actions négatives. Si on donne beaucoup d'importance à nos actions positives, on se donne un ego positif, et si on donne beaucoup d'importance à nos actions négatives, on se donne un ego négatif. Cela peut être artificiel dans les deux sens, tu peux t'attribuer des actions très vertueuses alors que ce n'est pas la réalité, tout comme tu peux t'attribuer des actions très désastreuses alors que ce n'est pas la réalité non plus.

Je ne vois pas le lien entre avoir une image et imposer. Peux-tu m'éclairer sur ce point ?

Ben justement une action positif ou négatif n'est pas forcemment relatif à l'égo mais davantage au conscient ou l'inconscient. On peut donner beaucoup pour recevoir beaucoup de reconnaissance afin de se rassurer par manque de confiance en soi. L'égo est donc passé du négatif (manque de confiance en soi) au positif "reconnaissance". Tu transformes le négatif en positif, rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme.

Concernant l'image et imposer ses idées, comme tu as mis ton topic dans la section "religion" je vais essayer de te répondre par apport à la religion donc.

La religion est très moralisatrice et désire à ce titre donner un image idéalisé de l'humain en instaurant la notion du bien et du mal. Le problème est qu'une personne qui adhère à une religion se doit de donner une image positive d'elle même, avec le discours religieux qui s'y rapporte.

Hors, l'être humain n'est pas forcemment toujours "beau" et ses idées ne sont pas toujours "belle". Partant de là, je pense que l'égo d'une personne qui refuse de se voir telle qu'elle est véritablement se sert de la religion pour se cacher derrière et par conséquent cette personne joue un rôle sociale à partir de là....pas taper. :rtfm:

Je ne sais pas si tu as déjà remarqué, mais certaint croyant (car je ne vais pas généraliser), à les entendre, me donnent parfois l'impression de se prendre pour dieu...il usurpe l'identité de celui qui représent l'absolu, afin de se rassurer....selon moi. :yahoo:

Et dans ce cas bien précis, je pense qu'ils sont ce que l'on appelle des "égos centriques" car il ramène tout à eux ou à leur religion. Ceci afin de bien être dans le sujet religieux...mais c'est aussi valable pour des non croyants, qui se la pète et qui ramène tout à eux. Comme si le monde tournait autour d'eux. C'est ce que tu pourrais également appeller "une illusion d'optique" pour reprendre le terme que tu as employé.

*part sur la pointe des pieds*

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
OUi :rtfm: mais ce que je veux exprimer ici c'est notre facon de comprendre l'autre a travers nous et nos propres ressentis.. ce qui fait que par nos erreurs a nous, nous accuserons l'autre d'etre ainsi lui aussi..alors que cet autre a un tout autre ressenti.. et observe différemment la vie..suivant notre propre ego, nous évaluons celui des autres.. d'où les" a priori "objets de discordes....

Ok. Effectivement, l'empathie permet de ressentir ce que ressent l'autre, mais on se base sur notre connaissance pour en déduire quelque chose. Enfin, on peut aussi poser des questions à l'autre, ou se baser sur des expériences d'autres personnes qui nous ont raconté.

Ben justement une action positif ou négatif n'est pas forcemment relatif à l'égo mais davantage au conscient ou l'inconscient. On peut donner beaucoup pour recevoir beaucoup de reconnaissance afin de se rassurer par manque de confiance en soi. L'égo est donc passé du négatif (manque de confiance en soi) au positif "reconnaissance". Tu transformes le négatif en positif, rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme.

Je comprends. Selon mon point de vue, il y a bien des évaluations positives ou négatives qui peuvent être rapportées à l'illusion de l'ego. Pour le conscient et inconscient, est-ce que tu veux dire que l'on est conscient du positif et inconscient du négatif ? Je ne le crois pas en tout cas, cela dépend des personnes et de nos attitudes mentales.

Concernant l'image et imposer ses idées, comme tu as mis ton topic dans la section "religion" je vais essayer de te répondre par apport à la religion donc.

Ok. Je l'ai placé là parce que souvent les religions disent que l'ego c'est pas bien ou quelque chose du genre, ou alors que l'ego c'est bien seulement quand c'est dans le sens de la religion en question, ce qui n'est pas mieux à mon avis.

Le problème est qu'une personne qui adhère à une religion se doit de donner une image positive d'elle même, avec le discours religieux qui s'y rapporte.

Hors, l'être humain n'est pas forcemment toujours "beau" et ses idées ne sont pas toujours "belle".

Jusque là d'accord avec toi.

Partant de là, je pense que l'égo d'une personne qui refuse de se voir telle qu'elle est véritablement se sert de la religion pour se cacher derrière et par conséquent cette personne joue un rôle sociale à partir de là.

Je ne sais pas si c'est systématique mais c'est certainement le cas pour beaucoup de personnes.

Je ne sais pas si tu as déjà remarqué, mais certaint croyant (car je ne vais pas généraliser), à les entendre, me donnent parfois l'impression de se prendre pour dieu...il usurpe l'identité de celui qui représent l'absolu, afin de se rassurer.

Oui. Je l'analyse comme un comportement hiérarchique. Certains se placent du côté des dominants par leurs discours pour se sentir protégés par le pouvoir et pour profiter de l'ascendance hiérarchique qui apporte des avantages.

Et dans ce cas bien précis, je pense qu'ils sont ce que l'on appelle des "égos centriques" car il ramène tout à eux ou à leur religion. Ceci afin de bien être dans le sujet religieux...mais c'est aussi valable pour des non croyants, qui se la pète et qui ramène tout à eux. Comme si le monde tournait autour d'eux. C'est ce que tu pourrais également appeller "une illusion d'optique" pour reprendre le terme que tu as employé.

Oui effectivement, cela peut être chez des croyants comme chez des athées comme chez des agnostiques.

*part sur la pointe des pieds*

Je sais, on l'habitude de pas pouvoir dire ce genre de choses. Mais ici ça va. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Je comprends. Selon mon point de vue, il y a bien des évaluations positives ou négatives qui peuvent être rapportées à l'illusion de l'ego. Pour le conscient et inconscient, est-ce que tu veux dire que l'on est conscient du positif et inconscient du négatif ? Je ne le crois pas en tout cas, cela dépend des personnes et de nos attitudes mentales.

Je pense que le positif est en quelque sorte sous-jacent, et que le négatif est mis en exergue et inversement. Je veux dire que nous devons possèder une sorte de balance qui vient réguler le positif et le négatif. Donc ce qui est "inconscient" est toujours la parti immerger de l'isbergue. Le mot "inconscient" n'est pas vraiment approprié, je l'ai employé par opposition à conscient, mais en réalité c'est davantage sous-jacent, près à sorti, afin d'en prendre pleinement conscience.

c'est là ou l'éducation que l'on a reçu rentre en ligne de compte, par apport à ce qui a été inhibé. Cela peut-être du positif comme du négatif, comme tu le dis, c'est en fonction de nos "aptitudes mentales" et non "attitude" :rtfm: bien qu'attitude soit approprié mais j'avais envie de te contrarier. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existence Membre 5442 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Hmm... je ne vois toujours pas le rapport entre positif/négatif et conscient/inconscient.

Je comprends pour le terme aptitude. Il y a en fait les deux : aptitudes et attitudes.

Pour ce qui est de me contredire, tout le monde me contredit en ce moment. Même toi caupine :rtfm:

C'est pas si grave que ça, on peut ne pas être d'accord sur tout ! :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)

le rapport c'est l'équilibre entre le négatif et le positif, entre ce que tu vas laisser apparaitre et laisser enfouis, c'est le système de défence que tu vas utiliser pour équilibrer ta personnalité ou ton égo.

D'un côté tu es réprimé donc tu développes une image "positif" mais pas forcement réelle, d'un autre tu ne l'es pas, tu développes une image "négatif" alors qu'au final tu es foncièrement positif.

En gros on recherche toujours ce que l'on a pas, ou si tu préfères on désire toujours le contraire de ce que l'on a. Si tu reçois beaucoup d'amour, tu te sentiras "étouffé" et tu développeras une image négatif pour parrer à cet étouffement. Si tu ne reçois pas assez d'amour, tu te sentiras "abandonné" et tu développeras une image possitif pour attirer le regard des autres. Mais au bout du compte quelle est vraiment ton égo ou ta personnalité ? Ben justement, c'est la façon dont tu t'es construit par apport à ton éducation, et en fonction de tes aptitudes.

En fait, ton attitude dépend de comment tu as été perçu et compris par tes parents, et c'est en fonction de tout ça que ta personnalité va se construire.

Mais nous avons tous une partie de négatif et positif en nous, peut-être que ce que je reproche à la religion c'est d'occulter la partie négatif pour ne laisser apparaitre que la parti positif, mais au bout de compte ce n'est qu'une façon détournée de se voiler la face. Et cette face c'est le côté immergé de l'isbergue, celle que personne ne veut voir car c'est l'image négative avec les idées qui vont avec.

Après c'est là ou commence la renaissance de l'individu...en plongeant dans les tréfonts spirituel de son esprit. Aller voir le bien le mal, le positif le négatif, et accepter les deux.

ps : pour la contradiction, c'est sans doute la rançon du succés, tu ne peux pas toujours avoir raison. :yahoo:

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
venus23H Membre 3069 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Donc en quelques sortes tu évoques ici que peut etre que pour la religion (les religions) nous ne serions que des répliquants, et que nous serions suite anos prises de conscience frustrés sur ce point de vue là? par exemple si on nous dit dés notre enfance, "une fille ne joue pas avec les petites voitures mais avec des poupées" que nous sommes une fille qui a envie de jouer avec des petites voiture, nous obéissons en y croyant mais nous en serions frustrées..! je pense ca oui! l'égo serait modelé par l'expression de notre culture mais la conscience pure y demeurerait & resterait figée..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)

En effet c'est cela, ça reste figué si tu refuses de faire un plongeons....tu as parfaitement bien compris ce que je désirais faire passer comme message.

En ce qui concerne la frustration, je ne sais pas si le terme est exacte, je dirai plutôt "négation". On nie ou on reconnait la frustration c'est le sentiment que en résulte.

Modifié par caupine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)
Je pense que le positif est en quelque sorte sous-jacent, et que le négatif est mis en exergue et inversement. Je veux dire que nous devons possèder une sorte de balance qui vient réguler le positif et le négatif. Donc ce qui est "inconscient" est toujours la parti immerger de l'iceberg. Le mot "inconscient" n'est pas vraiment approprié, je l'ai employé par opposition à conscient, mais en réalité c'est davantage sous-jacent, près à sorti, afin d'en prendre pleinement conscience.

c'est là ou l'éducation que l'on a reçu rentre en ligne de compte, par apport à ce qui a été inhibé. Cela peut-être du positif comme du négatif, comme tu le dis, c'est en fonction de nos "aptitudes mentales" et non "attitude" :o° bien qu'attitude soit approprié mais j'avais envie de te contrarier. :yahoo:

j'ai honte, je suis obligée de me quotter pour corriger la faute d'orthographe que j'ai faite à iceberg. :rtfm:

en l'écrivant je savais que cela ne s'écrivait pas ainsi, mais voilà quoi....je ne sais pas pourquoi ce mot ne s'imprime pas dans mon esprit. Heureusement que mon égo me permet d'assumer. :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alandick Membre 2873 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

[Jeux de mot laid ]

L'égo est il exclusivement féminin , puisqu'on parle toujours d'"égo sans trique" ?

[/ Jeux de mot laid ]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité caupine
Invité caupine Invités 0 message
Posté(e)

ou bien c'est parce qu'il n'en a pas, qu'il n'a pas d'égo, c'est selon. :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité