Aller au contenu

Demande d'avis


Marline

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Marline Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Il est arrivé quelque chose à une amie et je me demande dans quelle mesure il s'agit ou non d'un viol ou pseudo viol. Je souhaiterai avoir différent point de vue. J'ai moi même du mal à faire la part des choses.

A la fin d'une soirée arrosée, je le précise car je crois que l'influence de l'alcool y est aussi pour quelque chose, ma copine rentre chez elle, un pote rentre avec elle. Elle a décidé de rentrer parce qu'elle sent qu'elle est saoule et fatiguée, elle a envie d'être tranquille.

Sur le retour, lui qui est aussi beurré, la taquine, pas méchant, la touche ,fin voila c'est pas méchant ce qu'il lui fait, ni forcément déplacé, mais il crée un rapprochement physique qu'elle sent plus ou moins mais elle, elle est plutôt en train de se concentrer pour ne pas laisser l'ivresse la submerger.

A un moment, à force de geste non déplacé et affectueux, il dérape un peu, là, elle sent que le geste est trop proche trop intime, mais elle ne dit rien, pas la force, elle me parle d'une sorte de flemme.

Lui, encouragé finalement par le fait qu'elle ne dise rien, commence à la tripoter, il la prend dans ses bras et l'embrasse. Elle le repousse mais le repousse mollement en lui disant "arrête tes conneries » Il insiste doucement, sans violence, elle cède, il la caresse, la déshabille, il cherche à l'embrasser mais la elle tourne la tête, mais il continue et finit par lui baisser son bas. Et Arrive ce qui arrive.

Elle se laisse faire tout en ne le désirant pas, c'est vrai que lui n'est pas non plus violent, elle a pas pris de plaisir, n'a rien donné, comme elle dit, elle l'a juste laissé faire. Ensuite, elle a enfin pu aller se coucher.

Quand nous en parlons, nous avons du mal à déterminer la situation, parce que d'un coté parler de viol alors qu'elle n'a qu'exprimé mollement un refus à un mec qui est lui aussi est bourré et en est donc moins réceptif c'est une accusation grave et en même temps, il est évident qu'elle n'était pas en état de consentir un rapport sexuel, mais lui non plus n'était pas en état de repérer un "non laisse-moi" qui n'a été dit qu'une seule fois.

Qu'en pensez-vous ? Merci de vos commentaires et de vos différentes visions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 80
  • Créé
  • Dernière réponse
Membre, 34ans Posté(e)
Petisuis Membre 312 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

A mon sens ce n'est pas un viol. La fille aurait été plus catégorique et moins indécise, le mec aurait sûrement arrêté (sinon, là il y aurait eu viol). Au final, le mec n'a pas abusé de la fille puisque d'après tes dires, au final elle s'est laissée faire et est devenue consentente. Je pense que le mec a sû juste y aller franco et la fille n'a pas dit non.

Et l'alcool c'est avec modération, donc si elle veut éviter ce genre de choses à l'avenir, elle n'a qu'à rester saine d'esprit :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nebuleuse helix
Invités, Posté(e)
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

je n'appellerais pas cela un viol à proprement dit

mais plutot à un acte intime pas vraiment consenti

et j'espere qu'elle ne portera pas plainte contre lui car elle ne lui a jamais clairement spécifié qu'elle ne voulait pas d'acte intime , je dirais meme que son silence l'a plutot encouragé , le mec, vu qu'elle l'a laissé faire et d'apres tes dires cela s'est fait par etapes dc...

vaut mieux qu'elle tire un trait là dessus

et apprenne à ne plus etre bourrée

et ne plus se faire raccompagner par un homme qui se trouverait ds le meme etat qu'elle...

car un jour elle pourrait tomber sur plusieurs mecs, ou sur quelqu'un d'un peu moins tendre

et que cela lui serve de leçon!

dsl d'etre un peu seche mais c'est ce que je pense.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
Marline Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Merci de votre participation.

Il ne s'agit pas de porter plainte, il s'agit plus de déterminer sa culpabilité à elle ou pas, ou à lui ou pas, d'avoir d'autres visions.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Petisuis Membre 312 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

Ils sont tous les deux coupables :rtfm:

Ils ont tous les deux merdé sur le coup.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de gaufrette, 48ans Posté(e)
Sagara san Membre 12 465 messages
48ans‚ Explorateur de gaufrette,
Posté(e)

Bonjour,

Il est arrivé quelque chose à une amie et je me demande dans quelle mesure il s'agit ou non d'un viol ou pseudo viol. Je souhaiterai avoir différent point de vue. J'ai moi même du mal à faire la part des choses.

A la fin d'une soirée arrosée, je le précise car je crois que l'influence de l'alcool y est aussi pour quelque chose, ma copine rentre chez elle, un pote rentre avec elle. Elle a décidé de rentrer parce qu'elle sent qu'elle est saoule et fatiguée, elle a envie d'être tranquille.

Sur le retour, lui qui est aussi beurré, la taquine, pas méchant, la touche ,fin voila c'est pas méchant ce qu'il lui fait, ni forcément déplacé, mais il crée un rapprochement physique qu'elle sent plus ou moins mais elle, elle est plutôt en train de se concentrer pour ne pas laisser l'ivresse la submerger.

A un moment, à force de geste non déplacé et affectueux, il dérape un peu, là, elle sent que le geste est trop proche trop intime, mais elle ne dit rien, pas la force, elle me parle d'une sorte de flemme.

Lui, encouragé finalement par le fait qu'elle ne dise rien, commence à la tripoter, il la prend dans ses bras et l'embrasse. Elle le repousse mais le repousse mollement en lui disant "arrête tes conneries » Il insiste doucement, sans violence, elle cède, il la caresse, la déshabille, il cherche à l'embrasser mais la elle tourne la tête, mais il continue et finit par lui baisser son bas. Et Arrive ce qui arrive.

Elle se laisse faire tout en ne le désirant pas, c'est vrai que lui n'est pas non plus violent, elle a pas pris de plaisir, n'a rien donné, comme elle dit, elle l'a juste laissé faire. Ensuite, elle a enfin pu aller se coucher.

Quand nous en parlons, nous avons du mal à déterminer la situation, parce que d'un coté parler de viol alors qu'elle n'a qu'exprimé mollement un refus à un mec qui est lui aussi est bourré et en est donc moins réceptif c'est une accusation grave et en même temps, il est évident qu'elle n'était pas en état de consentir un rapport sexuel, mais lui non plus n'était pas en état de repérer un "non laisse-moi" qui n'a été dit qu'une seule fois.

Qu'en pensez-vous ? Merci de vos commentaires et de vos différentes visions.

T'as la reponse en gras dans ton texte :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 67ans Posté(e)
ASKI Membre+ 9 808 messages
Baby Forumeur‚ 67ans‚
Posté(e)

:o° avec Sagara san et Petisuis

Mais :rtfm: de :o° de :yahoo: qu'est ce que ça vous apporte de vous saouler ? :D :D :D

Vous appelez ça vous amuser :D :D :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité kokynn
Invités, Posté(e)
Invité kokynn
Invité kokynn Invités 0 message
Posté(e)
:rtfm: Quelle question !!! ils sont tous les deux responsables !!!
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je suis gentille, donnez moi des bonbons !, Posté(e)
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !,
Posté(e)

le problème c'est qu'il a abusé d'elle dans le sens où elle était en position de faiblesse puisqu'alcoolisée. Je serais moins catégorique que les réponses précédentes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Petisuis Membre 312 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

Il a pas abusé d'elle puisqu'elle était consentante. Elle a fait une "erreur de jeunesse" en se laissant faire alors qu'elle n'avait pas envie.

C'est comme quand on te traîne à une fête, que t'as pas envie d'y aller. Au début tu dis "non, pas envie", ton pote te dit "allez si, ça va être fun", et tu y vas en te disant "pourquoi pas", mais la fête est vraiment naze et t'aurais dû rester chez toi.

Sauf que là c'était pas une fête mais un rapport sexuel entre deux personnes consentantes bien que sous l'effet de l'alcool.

Les deux sont à blamer parce que le mec apparemment n'avait pas l'intention de lui faire un quelconque mal :rtfm: La fille se sent peut-être violée, mais c'est de sa faute, il faut qu'elle assume le fait d'avoir dit oui et de s'être laissée faire. ^^"

C'est pas parce qu'on a aucune envie qu'on se fait violer. Le consentement n'a rien avoir avec le désir sexuel. Le consentement c'est être d'accord pour avoir une relation sexuelle. Et la fille était parfaitement d'accord. De plus les intentions du mec n'étaient apparemment pas néfastes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité nebuleuse helix
Invités, Posté(e)
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)
je n'appellerais pas cela un viol à proprement dit

mais plutot à un acte intime pas vraiment consenti

et j'espere qu'elle ne portera pas plainte contre lui car elle ne lui a jamais clairement spécifié qu'elle ne voulait pas d'acte intime , je dirais meme que son silence l'a plutot encouragé , le mec, vu qu'elle l'a laissé faire et d'apres tes dires cela s'est fait par etapes dc...

vaut mieux qu'elle tire un trait là dessus

et apprenne à ne plus etre bourrée

et ne plus se faire raccompagner par un homme qui se trouverait ds le meme etat qu'elle...

car un jour elle pourrait tomber sur plusieurs mecs, ou sur quelqu'un d'un peu moins tendre

et que cela lui serve de leçon!

dsl d'etre un peu seche mais c'est ce que je pense.

d'où mes 2 premieres phrases en reponse du topic surtout...

le problème c'est qu'il a abusé d'elle dans le sens où elle était en position de faiblesse puisqu'alcoolisée. Je serais moins catégorique que les réponses précédentes.
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je suis gentille, donnez moi des bonbons !, Posté(e)
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !,
Posté(e)

oui mais j'ajoute la notion de "position de faiblesse" qui n'est pas clairement énoncée.

Elle n'a pas dit non soit, mais pourquoi ? en partie parce qu'elle était en positions de faiblesse notamment due à l'alcool.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Petisuis Membre 312 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)

A qui la faute ? ^^"

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, ptitevalseuse, 51ans Posté(e)
ptitepao Membre 12 807 messages
51ans‚ ptitevalseuse,
Posté(e)

A partir du moment où elle a dit non, même "mollement", et peu importe leur état à tous les deux, à mon avis il y a viol. L'alcool n'est pas une excuse, faut pas pousser !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, 67ans Posté(e)
ASKI Membre+ 9 808 messages
Baby Forumeur‚ 67ans‚
Posté(e)

ils étaient en position de faiblesse psychologique tous les deux et ne raisonnaient plus normalement ni l'un ni l'autre.

Il semble que le mec n'était pas violent et qu'il a avancé dans ses pulsions parce qu'elle laissait faire.

La prochaine fois ils réfléchiront peut-être avant de boire ......

Et j'espère qu'ils avaient un préservatif

Cette histoire est navrante mais je les crois aussi irresponsables l'un que l'autre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je suis gentille, donnez moi des bonbons !, Posté(e)
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !,
Posté(e)

on ne peut pas dire qu'elle ait montré du désir non plus et pour "faire l'amour" à une fille ivre qui n'est même pas capable de dire non, tout juste de repousser un baiser, et qui reste molle comme ça faut vraiment avoir envie quand même...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, ptitevalseuse, 51ans Posté(e)
ptitepao Membre 12 807 messages
51ans‚ ptitevalseuse,
Posté(e)

Parce que prendre une personne contre sa volonté n'est répréhensible que si celle-ci est en état d'envoyer un refus en triple exemplaire avec accusé de réception à son agresseur ?

Elle a refusé, qu'il ait été en état de l'entendre ou pas, n'est pas prouvé et ne change de toute façon rien au résultat.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Je suis gentille, donnez moi des bonbons !, Posté(e)
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !,
Posté(e)

je suis plutôt d'accord avec les propos de ptitepao

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 34ans Posté(e)
Petisuis Membre 312 messages
Baby Forumeur‚ 34ans‚
Posté(e)
Parce que prendre une personne contre sa volonté n'est répréhensible que si celle-ci est en état d'envoyer un refus en triple exemplaire avec accusé de réception à son agresseur ?

Elle a refusé, qu'il ait été en état de l'entendre ou pas, n'est pas prouvé et ne change de toute façon rien au résultat.

Elle a accepté aussi :rtfm:

Ceci dit, je ne dis pas que c'est entièrement la faute de la fille. Mais les deux ont leur responsabilités dans l'histoire.

Tout le monde sait ce qu'entraîne l'abus d'alcool, que ce soit chez le garçon ou chez la fille.

Il n'avait pas à lui faire d'avances sachant qu'elle était bourrée, et elle n'avait pas à céder.

C'est une "erreur" plutôt qu'un viol :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 41ans Posté(e)
camsexy Membre 10 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)

cela doit être u très mauvais souvenir .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.


×