la solitude


nini la chance Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Je l'ai trouvée devant ma porte, la solitude frappe à tous les agês et toutes les

Un soir que je rentrais chez moi, catégories, veufs , divorcées, familles monopa-

Partout, elle me fait escorte, rentels ect ....

Elle est revenue, elle est là, dans cette socièté hyper individualistes on la

La renifleuse des amours mortes, retrouve chaques jours, le problème est encore

Elle m'a suivie, pas à pas, plus grave chez les éclopés de l'amour.Les person

La garce, que le Diable l'emporte, nes souffrant de carences affectives profondes sont

Elle est revenue, elle est là, souvent incapables d'acceder au bonheur.

Avec sa gueule de carême, le besoin d'étre touché,

Avec ses larges yeux cernés, physiquement et affectivement est trés important

Elle nous fait le coeur à la traîne, pour les personnes seules.

Elle nous fait le coeur à pleurer, de plus une étude montre que les femmes sont le

Elle nous fait des mains blêmes, plus touchées

Et de longues nuits désolées,

La garce, elle nous ferait même, donc j'aimerais savoir si dans votre vie vous vous

L'hiver au plein coeur de l'été, étes déjà trouvé seuls ,si cela vous a fais peur?

et comment vous vous en étes sorti?

Dans ta triste robe de moire,

Avec tes cheveux mal peignés,

T'as la mine du désespoir,

Tu n'es pas belle à regarder,

Aller, va-t-en porter ailleurs,

Ta triste gueule de l'ennui,

Je n'ai pas le goût du malheur,

Va-t-en voir ailleurs si j'y suis,

Je veux encore rouler des hanches,

Je veux me saouler de printemps,

Je veux m'en payer des nuits blanches,

A coeur qui bat, à coeur battant,

Avant que sonne l'heure blême,

Et jusqu'à mon souffle dernier,

Je veux encore dire "je t'aime",

Et vouloir mourir d'aimer,

Elle a dit "ouvre-moi ta porte,

Je t'avais suivie pas à pas,

Je sais que tes amours sont mortes,

Je suis revenue, me voilà,

Ils t'ont récité leurs poèmes,

Tes beaux messieurs, tes beaux enfants,

Tes faux Rimbaud, tes faux Verlaine,

Eh! bien, c'est fini, maintenant",

Depuis, elle me fait des nuits blanches,

Elle s'est pendue à mon cou,

Elle s'est enroulée à mes genoux,

Partout, elle me fait escorte,

Et elle me suit, pas à pas,

Elle m'attend devant ma porte,

Elle est revenue, elle est là,

La solitude, la solitude...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lysa Membre 385 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

quel vaste sujet la solitude!!

c'est un etat choisit pour moi ca me permet de me poser tranquille et de me reconstruire...

mais des qu'elle se fait plus ressentir, je me dis que demain sera un autre jour, chacun la mene differement, tout depend de notre caractère et de notre vecu.

Il est aussi sur que d'etre epauler de temps en temps doit soulager, mais a defaut il faut s'encourager tous les jours !!

Courage pour celles et ceux qui pour eux la solitude est une fatalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Pour moi la solitude est essentielle. Car c'est en sachant vivre avec qu'on peut être sûr que la compagnie des gens n'est pas une simple fuite de la solitude...

Et ça permet de se connaître. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nini la chance Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

bon et bein j'ai fais un flop avec ce sujet.

me voici recaler !

trop désoler !

y a pas un truc de rattrapage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tsuna Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

La solitude, c'est assez complexe.

Je n'ai que 21ans donc je ne pense pas vraiment la connaître vu que j'habite jusqu'à demain avec mes parents, je la connaitrai surement mieux après.

Je pense l'avoir connue tout de même, au niveau amoureux. Quand la femme que tu aimes s'en va et que tu as toujours des sentiments, tu as beau avoir des amis pour t'épauler, tu te sens toujours seul...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toto11 Membre 2 062 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

La solitude s'est attachée à moi pendant des années... Elle m'a poursuivi partout ou j'allais... Dans les gares, les supermarchés, les bus et les bonnes soirées... Plutôt que de discuter, de sourires à mon voisin...Ma solitude me fermait, m'empêchait de voir plus loin... pourtant souvent je rigolais...Je pissais même dans le jardin... Je me saoulait avec mes potes... la fête jusqu'au petit matin... Mais la fête n'était pas dans ma tête mais uniquement au travers de mes mains... Au final, quel que soit l'heure...Quel que soit l'endroit... Quelles que soient les bonheurs connus dans la joie... Elle revenait, sournoise, perfide...comme un symptôme ou une vieille ride... Et me laissait tout plat...plus rien...même pas de larme...je n'étais plus le même... je devenais tout blême... et souhaitais juste ne plus être là...je m'enfuyais corps et bien... pour rester seul, au calme...

En fait, on ne me comprenait pas, et je ne me comprenais pas moi-même...j'en faisais trop ou pas assez...Et surtout je ne voulais pas l'assumer... La solitude n'est pas une fatalité mais un état d'esprit... Au fur et à mesure... je l'ai apprivoisée, la regardant en face quand elle me menaçait... Elle changeait sa figure... je la reconnaissais quand même... Je l'entendais arriver, désormais... mais je ne lui fermai pas la porte... Elle serait entrée de toute façon...Alors je l'invitai et lui posai des questions... Elle m'a répondu... à demi-ton... gardant une part de mystère... peut-être pour tester ma colère... Une fois que je l'ai suffisamment cernée, ma solitude...Je lui ai tournée le dos... tout net...j'ai chargé mon temps, et pour elle, ce fut très rude... très sec! J'ai courru tout le temps pour ne pas qu'elle m'attrape... Dieu que je courrai vite... Elle arrivait, je sortais par une trappe... tu sais, comme un ami qu'on évite... ça a duré un moment, cette course épique... je me suis éclaté, à 2000 à l'heure, que je tournais!..Et puis tout ce fric... Touts ces gens que je cotoyais... Pas par plaisir, mais juste pour la fuir... Puis un jour, un peu comme Forest, j'en ai eu marre , me suis arrêté... et elle m'a rattrapé, Alors j'ai compris que je devais vivre avec elle... On a bien discuter, on a appris à se connaître...Et maintenant, c'est hallucinant, mais on s'aime bien... Un peu comme le catéchumène et puis l'énergumène de Brassens... elle me laisse dire merde, je lui laisse dire Amen... Et je suis bien !

Pour l'instant ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lysa Membre 385 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

tres belle reponse Toto, les longs discours m'epuisent mais la j'avoue que le tien m'a touché.

La solitude est t'elle ephemere ou est ce nous qui nous y accrochons a force de la cotoyer ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NihCeus Membre 94 messages
Forumeur en herbe‚ 57ans
Posté(e)

Nini, viens plus souvent nous parler, tu te sentiras moins seule ;-)

Ce que j'ai essayé de faire pour sortir de la solitude est d'accepter de changer des habitudes et d'oublier des a priori.

Càd qu'il faut accepter de sortir seul (au cinéma, au resto, au musée...) et il ne faut pas penser à l'avance qu'on te regarde avec un oeil autre parce que tu es sortie seule !

éa ne résout pas le problème, mais ça enlève au moins l'impession d'emprisonnement entre 4 murs quand on reste à la maison sans rien faire !

Et puis... il y a le Net....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nini la chance Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

aujourd'hui je me suis obliger a sortir , je suisa ller en ville boire un petit café vers l'hotel de ville , j'ai regardé les gens passées et je me suis sentis encore plus seule.

demain j'essayerais autre chose peux aller au parc m'installer sur un morceau d'herbe et bouquinée.

on dit que pour vaincre la solitude il faut l'accepter donc je vais essayer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lysa Membre 385 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

courage nini, on a toujours du mal a etre seule au debut, et puis on s'habitue a faire les choses seules et on avance grace a nos enfants...

Ne pas rumunner!! Meme si ce retrouver seule n'est pas un choix se dire qu'il y aura des jours meilleurs, etre entourer de bons amis aide enormement, etre active aussi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ghostrider Membre 8 642 messages
Fant'homme mot-coeur‚ 38ans
Posté(e)

Arfff foutue solitude...

J'exerce un métier qui necessite une force mentale importante pour résister a la solitude quotidienne. Je quitte ma tribue une partie de la semaine et les seuls à qui j'adresse la parole sont mes clients, les hoteliers, restaurateurs et quelques jeunes femmes... Le pire est que cette solitude déborde sur mes week end et j'ai souvent besoin de me retrouver seul.

Le forum est une solution temporaire car il y a le risque de se renfermer définitivement. Il faut, comme nini le fais, se forcer à sortir de chez soit pour retrouver de vrais gens. Le truc est le club de sport... infaillible pour faire des rencontres sympas et sortir de son quotidien. Et en plus on retrouve une forme physique, la ligne et la confiance en soi pour aborder autrui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toto11 Membre 2 062 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
aujourd'hui je me suis obliger a sortir , je suisa ller en ville boire un petit café vers l'hotel de ville , j'ai regardé les gens passées et je me suis sentis encore plus seule.

demain j'essayerais autre chose peux aller au parc m'installer sur un morceau d'herbe et bouquinée.

on dit que pour vaincre la solitude il faut l'accepter donc je vais essayer.

Nini, n'oublie pas qu'elle est sournoise...avant de l'accepter, affronte-là, combats-là et c'est elle qui devra t'accepter ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lysa Membre 385 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Arfff foutue solitude...

J'exerce un métier qui necessite une force mentale importante pour résister a la solitude quotidienne. Je quitte ma tribue une partie de la semaine et les seuls à qui j'adresse la parole sont mes clients, les hoteliers, restaurateurs et quelques jeunes femmes... Le pire est que cette solitude déborde sur mes week end et j'ai souvent besoin de me retrouver seul.

Le forum est une solution temporaire car il y a le risque de se renfermer définitivement. Il faut, comme nini le fais, se forcer à sortir de chez soit pour retrouver de vrais gens. Le truc est le club de sport... infaillible pour faire des rencontres sympas et sortir de son quotidien. Et en plus on retrouve une forme physique, la ligne et la confiance en soi pour aborder autrui.

entierement d'accord avec toi !!

Il ne faut pas oublier la "vraie" vie, je pensais qu'au debut ce serait d'une facilité car je n'avais pas fait la difference entre independance et sollitude ce sont deux choses differentes, nous avons beau avoir une vie active bien remplie c'est le soir ou lorsque des petits tracas surgissent qu'elle se fait le plus ressentir mais la il faut savoir s'entourer de bons amis, et puis se dire que nous ne sommes pas si desespérés, je pense qu'e nous devenons trop exigent aussi pour rompre cette solitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
iron man Membre 1 084 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

moi quand j'etais petiot, j'ecoutais beaucoup un album de Moustaki: le métèque. Et dedans y avais un chanson: ma solitude.

j'aimais. J'etais zamoureux de lui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistye34 Membre 188 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)

Faire confiance à la vie,

Croire en ses choix, en ses rêves,

Deux verbes à conjuguer ici,

Cours, marche, ris

Mais surtout ne fais pas de trêve

Dans la conquête du bonheur, souris!

Souris, car la vie t'invite

Chaque jour à des repas ensoleillés,

Souris, et n'oublie pas si vite

Que chaque jour apporte sa nouveauté.

Alors ouvre ton coeur,

Ferme les yeux quelques heures...

Un jour nouveau commence,

L'espoir, encore une fois s'avance,

Mais peut on parler de renaissance?

L'incertitude est toujours là,

La peur cache la beauté qui est en toi,

et te fais reculer, encore une fois, de quelques pas...

Quel est ce destin

qui te fais pleurer aujourd'hui

et sourire le lendemain?

Comment appeller cette vie

qui te plonge dans un océan boueux

avant de te montrer les étoiles et les cieux?

Si tu n'étais pas venu,

je crois que je me serais perdue

dans cet immense univers recouvert de détritus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caminde
Invité Caminde Invités 0 message
Posté(e)
La solitude s'est attachée à moi pendant des années... Elle m'a poursuivi partout ou j'allais... Dans les gares, les supermarchés, les bus et les bonnes soirées... Plutôt que de discuter, de sourires à mon voisin...Ma solitude me fermait, m'empêchait de voir plus loin... pourtant souvent je rigolais...Je pissais même dans le jardin... Je me saoulait avec mes potes... la fête jusqu'au petit matin... Mais la fête n'était pas dans ma tête mais uniquement au travers de mes mains... Au final, quel que soit l'heure...Quel que soit l'endroit... Quelles que soient les bonheurs connus dans la joie... Elle revenait, sournoise, perfide...comme un symptôme ou une vieille ride... Et me laissait tout plat...plus rien...même pas de larme...je n'étais plus le même... je devenais tout blême... et souhaitais juste ne plus être là...je m'enfuyais corps et bien... pour rester seul, au calme...

En fait, on ne me comprenait pas, et je ne me comprenais pas moi-même...j'en faisais trop ou pas assez...Et surtout je ne voulais pas l'assumer... La solitude n'est pas une fatalité mais un état d'esprit... Au fur et à mesure... je l'ai apprivoisée, la regardant en face quand elle me menaçait... Elle changeait sa figure... je la reconnaissais quand même... Je l'entendais arriver, désormais... mais je ne lui fermai pas la porte... Elle serait entrée de toute façon...Alors je l'invitai et lui posai des questions... Elle m'a répondu... à demi-ton... gardant une part de mystère... peut-être pour tester ma colère... Une fois que je l'ai suffisamment cernée, ma solitude...Je lui ai tournée le dos... tout net...j'ai chargé mon temps, et pour elle, ce fut très rude... très sec! J'ai courru tout le temps pour ne pas qu'elle m'attrape... Dieu que je courrai vite... Elle arrivait, je sortais par une trappe... tu sais, comme un ami qu'on évite... ça a duré un moment, cette course épique... je me suis éclaté, à 2000 à l'heure, que je tournais!..Et puis tout ce fric... Touts ces gens que je cotoyais... Pas par plaisir, mais juste pour la fuir... Puis un jour, un peu comme Forest, j'en ai eu marre , me suis arrêté... et elle m'a rattrapé, Alors j'ai compris que je devais vivre avec elle... On a bien discuter, on a appris à se connaître...Et maintenant, c'est hallucinant, mais on s'aime bien... Un peu comme le catéchumène et puis l'énergumène de Brassens... elle me laisse dire merde, je lui laisse dire Amen... Et je suis bien !

Pour l'instant ! :coeur:

Ben voilà, ce topic date, mais le sujet revient. :blush:

C'est comme ça que je l'ai vaincue ma solitude.

Et puis, pas question de démolir tout le travail fait. :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant