Aller au contenu

Séquestration ? Prise d'otage ? Terrorisme ?


Selfcontrol

Messages recommandés

Membre, Posté(e)
Selfcontrol Membre 297 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Depuis quelque temps la séquestration des dirigeants semble être devenue une arme à la mode lors des conflits sociaux.

On a connu Sony, 3M, Caterpillar, Scapav, et encore tout récemment le cas d'Essex ¿

On peut aisément comprendre le désarroi et le désespoir des salariés concernés par ces plans sociaux, en revanche doit on laisser commettre impunément des actes répréhensibles par la loi ?

Quelle différence fait le législateur entre une séquestration et une prise d'otage ?

Car il s'agit bien de prise d'otage dont la libération est conditionnée à une contrepartie financière.

Et ne s'agit-t-il pas de terrorisme quand des salariés menacent de faire exploser leur usine, ou de délibérément polluer une rivière ?

Séquestration ¿ Prise d'otage ¿ Menace terroriste¿

Jusqu'à quel point peut on laisser la loi être impunément bafouée ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
Selfcontrol Membre 297 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ton lien est invalide !!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, L'ignorant des ignorés, Posté(e)
Brownies Membre 4 465 messages
L'ignorant des ignorés,
Posté(e)

Oui, je ne sais pas pourquoi. Va directement en société, il est dans la liste.

Je précise que je suis tout a fait d'accord avec ton point de vue, mais tu constateras que les avis divergent. Il y a effectivement une justice à deux vitesses, une qui agit et une autre qui n'intervient pas.

Et pour quelques internautes, tant qu'il n'y a pas de morts, il n'y a pas de blême :blush:

éa craint :coeur:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 56ans Posté(e)
essayeur Membre 3 422 messages
Baby Forumeur‚ 56ans‚
Posté(e)

La loi ... dans la mesure où on n'a rien signé, t'as signé quelque chose toi ?

Moi non.

T'as remarqué que si toi simple clampin tu veux passer ton fric à l'étranger on te l'interdit mais qu'on le permet aux patrons ?

Tu trouves ça normal ?

Donc j'estime que quelque part les salariés font pareil que le camp d'en face.

Cependant personnellement je préfère dire à un patron avec mon grand sourire narquois :

Les conditions de tavail m'intéressent pas, je les laisse à des pigeons bye !

Et le plaquer comme une merde.

D'ailleurs si chacun faisait comme moi les patrons abuseraient moins mais les gens sont des limaces, des loques humaines, rampantes, qui croient que leur vie s'arrêtera au pauvre petit patron de merde qui leur propose un job pourri MOUAARF !

--

essayeur

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×