Aller au contenu

Régionales:Pourquoi ils n'iront pas Voter.


nanouchka47

Messages recommandés

Annonces
Maintenant
Membre, Posté(e)
greendancer Membre 13 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ils doivent y aller pour remplir leur devoir de Français, ne serait-ce que pour préserver leurs droits. Celui d'expression est bafoué chaque jour.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 028 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)

Voter est avant tout un droit, si c'est un devoir, ce ne l'est que civiquement, pour participer à la vie de notre société ... Or, effectivement, dès lors que les élections (et la politique) sont pris en otage par des partis qui cherchent avant tout à "réussir" avant toute autre considération, qui n'ont dans le fond pas grand chose à proposer, qui mettent quelques idées bout à bout pour présenter une bonne vitrine et qui s'en vont faire leurs shows à la télé le soir des élections, c'est vrai qu'on se demande à quoi bon participer à cette mascarade ??

Sauf qu'au final, cette mascarade a tout de même de réelles répercussions : si les médias ont décidé de ne réduire les élections qu'à un match-spectacle, à ne s'intéresser qu'à la forme (et oui la politique ça ne plait pas, par contre les petites phrases ou autres, les histoires, les ralliements, les déchirements ... bref tout ce qui sort des vrais problèmes de fond et peut par contre être monté en épingle pour faire le spectacle ...), si les politiques ont décidés de jouer ce show là, ... ils n'en reste pas moins qu'après, il y a des gens élus, des gens qui prennent des décisions ayant un réel impact.

Et que même si le programme n'est qu'un ramassis de promesses, un alibi idéologique, derrière il n'en reste pas moins qu'une certaine politique est menée (oh, certes pas de grandes réformes, mais tout de même certains arbitrages, des petits projets, telle répartition budgétaire, ...) et qu'au final c'est toujours bon de choisir qui on ne veut surtout pas ....

L'abstention en tant qu'arme de contestation ? Bof. Elle est devenue tellement commune : c'est un paramètre de nos jours intégré. Et au final, elle enlève une certaine incertitude pour les partis en campagne : moins de votants, moins d'incertitude. Moins de choses à proposer, aussi, puisqu'ils savent qu'ils auront les voix de leurs sympathisants, plus ou moins ... donc tant qu'à faire, autant que ceux qui risquent de faire pencher la balance restent chez eux ...

Bien évidemment, l'idéal serait que les politiques s'intéressent davantage à la politique française qu'ils ont délaissés pour s'intéresser à leurs guerres de partis, de pouvoirs, qu'ils se mettent à jouer leurs rôles davantage, à proposer sincèrement et à arrêter de jouer les vendeurs à la criée à chaque nouvelle élection.

Il faudrait aussi que les électeurs soient davantage considérés, que les élus redeviennent leurs représentants :

- qu'une élection ne se résume pas à choisir entre 2 ou 3 "programmes tous faits" ... que les scrutins permettent à différents mouvements de se faire entendre (le vote préférentiel serait peut-être une idée intéressante, par exemple), et à la limite de manifester leur rejet autrement que par l'abstention (prise en compte du vote blanc).

- que le rôle du citoyen ne se limite pas non plus qu'aux seules élections, qu'il soit davantage sollicité, qu'il puisse aussi être entendu dans ses doléances : la question de l'identité nationale était-elle par exemple un questionnement très représentatif du peuple ? Un débat sur l'éducation, le logement, les retraites ... ne serait-ce pas là un sujet qui mériterait davantage de récolter des avis, de débattre, de chercher des solutions ?

Enfin bon, toujours est-il que même si les lignes ci-dessus relèvent de l'utopie, je pense qu'il est plus que crucial de voter.

Non pas parce que c'est un devoir, mais parce que c'est avant tout notre intérêt, tout simplement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×