Le film le plus violent que vous ayez vus?

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)

Avez vous vu la derniere maison sur la gauche.De plus c est basé sur un fait vécu. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
keny25 Membre 220 messages
Forumeur activiste‚ 26ans
Posté(e)

Jamais vu...

Mais ya aussi "Haute tension " qui est pas mal gore j'ai trouvé. C'est un film français.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Alexandra * Membre 12 132 messages
*mangeuse de chocolat* * Ptite Friandise*‚
Posté(e)

hostel :s j'en fais des cauchemards

saw

cannibal

captivity

etc......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rosebud81 Membre 300 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)

pinocchio

:snif::snif:

Modifié par Rosebud81

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

forrest gump, ou bébé part en vadrouille, trop violent pour moi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Keny25 > en effet Haute Tension est un très bon film gore "français" ce qui est rarissime, il est malsain et dérangeant mais ce n'est pas le summum de la violence quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KRAPBOY88 Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

POUR MOI mes film violent

sont

requiem for dream

de part son aspect realister et desente au enfer

apré ya le premier saw

sadique car on fini par comprendre le meutrier et on comprend son choix de faire soufrir

mais le plu gore

c canibal haulocost

car vraiment realiste comme le premier blair witch on croirai etre devan de vrai images

voila

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)

Serie Noire.

Comment monsieur tout le monde peut devenir meurtrier..

D'ailleur Patrick Dewaere s'est suicidé pas longtemps après avoir magnifiquement interpreter ce role

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LedZep02 Membre 231 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)

American history X et Saw y a pas!! lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
s0-Niic3 Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Moi sa été l'exorciste ou bien 666 le fils du diable ! BouuH j'en ai encore les frissons ! lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leonskenedy Membre 36 messages
Forumeur balbutiant‚ 27ans
Posté(e)

Haute Tension d'Alexandre Aja !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sia84 Membre 125 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)
:snif: J'en ai vu beaucoup mais ceux qui me sont resté les choquant sont "irreversible" et "cannibal holocaust" (je mangeais des raviolis ce jour la. depuis impossible que j'en remange!) :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité louisa achour
Invité louisa achour Invités 0 message
Posté(e)

Film ou documentaire?

Et puis ca depend de ce que tu appelles la violence??

Et bien, la violence dans la brutalité, c'est plutôt les films de combat qui sont violents...

Mais le plus violent, c'est les documentaires et les films sur le nazisme, le stalinisme, l'extremisme américain, les films qui parlent des massacres en général et qui sont vrais, ca fait Vraiment peur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mikl37 Membre 1 message
Baby Forumeur‚ 35ans
Posté(e)

canibal holocaust est bien gore, c'est arrivée près de chez vous je l'ai trouvé plutot drole

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tank_Girl Membre 1 941 messages
Souris Sauvage‚ 42ans
Posté(e)

Versus se defend pas mal.

C'est arrivé près de chez vous allie la violence à une grande noirceur et à un humour plus que décapant, je le trouve donc plus violent que "John Rambo" ou John tue 3 gus à la minutes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rigolator Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Guinea Pig 4 : Mermaid in a Manhole

Film japonais avec un scientifique qui trouve une sirène dans les égouts de Tokyo (!) et qui la ramène chez lui. Il la met dans sa baignoire. Elle est en train de mourir à petit feu d'une maladie horrible : de grosses plaies partout sur son corps dégoulinent toutes sortes de pus visqueux de toutes les couleurs (bleu, vert, rouge, etc.). Le scientifique se sert de ces différentes couleurs de pus pour peindre un portrait de la sirène.

Totalement atroce, ce film! Complaisance dans l'horreur jusqu'au-boutiste. Trouvable en vidéo-club dans toute la francophonie.

En voici une image

guinea%20pig%20mermaid%202.jpg

Une Balle dans la Tête (1990, John Woo, Hong-Kong)

Dans les années 70, trois amis, des racailles vivant à Hong-Kong, se retrouvent embarqués dans une histoire de mafia ultra-violente. Ils se retrouvent ensuite au Viêt-Nam pendant en plein milieu de la guerre.

Niveau violence, ce film ne rigole VRAIMENT pas : fusillades nourries et hyper-sanglantes et bien chorégraphiées (c'est John Woo, dans sa belle époque, avant de quitter Hong-Kong... Ah! Nostalgie...), carnages sans fin et violence psychologique. C'est de loin le meilleur film de John Woo rien que pour ça : le drame de l'amitié de ces trois hommes déchirés par la guerre et l'appât du gain... La scène où Jackie Cheung est contraint par une arme à feu à exécuter les prisonniers

des Viêt-Congs est particulièrement abominable, et n'est pas sans rappeler la scène de roulette russe de "Voyage au bout de l'Enfer", mais en pire. La scène finale est également inoubliables et fera même pleurer certains. C'est aussi le film le plus politique de John qui a voulu, a-t-il dit, réveiller les gens de son pays qui vivent sous une dictature sans s'en rendre compte.

B0002V0DWW.08.LZZZZZZZ.jpg

Modifié par Rigolator

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rigolator Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

VOICI VENUE L'HEURE DE LA VENGEANCE CINéMATOGRAHIQUE : UNE LISTE QUI TUE LA MORT ! LES FILMS LES PLUS FOUS, LES PLUS CULTISSIMES, LES PLUS ABJECTS, LES PLUS DéRANGéS ET DéRANGEANTS, LES PLUS DéCALéS, LES PLUS FRAPPADINGUES, LES PLUS EXCENTRIQUES¿ (Bref, vous avez pigé)

BANZAAAAAAAIIIIIIII !!!! PAKARRRRRRéééééééééé !

(c du jap') (à prononcer en roulant bien les « R »)

The Burning Moon (Olaf Ittenbach, Allemagne, 1992)

Nekromantik (Jörg Buttgereit, Allemagne, 1987)

Le Couvent (Mike Mendez, USA, 2000)

Massacre à la Tronçonneuse 2 (Tobe Hooper, USA, 1987)

The Doom Generation (Gregg Araki, USA, 1995)

La Dernière Maison sur la Gauche (Wes Craven, USA, 1972)

Tetsuo (Shinya Tsukamoto, Japon, 1988)

Ichi the Killer (Takashi Miike, Japon, 2001)

Aniki, Mon Frère (« Brother », Takeshi Kitano, Japon, 2001)

Battle Royale (Kinji Fukasaku, Japon, 2002)

The Trip (Roger Corman, USA, 1963)

Frissons (« Parasite Murders », David Cronenberg, Canada, 1974)

Action Mutante (A. de la Iglesia, Espagne, 1993)

Ilsa la Louve des SS (Don Edmonds, Canada, 1974)

Canicule (Yves Boisset, France, 1989)

Sweet Sweetback's Badaaaaaasssss Song (Melvin Van Peebles, USA, 1974) (note : le titre est exact, c'est pas une faute de frappe)

Porcherie (« Porcile », Pier Paolo Pasolini, Italie, 1969)

Santa Sangre (Alejandro Jodorowski, Mexique-Italie, 1989)

El Topo (Alejandro Jodrowski, Mexique, 1970)

Week-end (Jean-Luc Godard, France, 1968)

Les Amants Criminels (François Ozon, France, 1999)

De Bruit et de Fureur (Jean-Claude Brisseau, France, 1987)

Sombre (Roger Grandrieux, France, 1998)

Une Vraie Jeune Fille (Catherine Breillat, France, 1976)

L'échelle de Jacob (« Jacob's Ladder », Adian Lynne, USA, 1991)

The House of 1000 Corpses (Rob Zombie, USA, 2002)

Kids (Larry Clark, USA, 1994)

Combat Shock (USA)

Calvaire (2004, Fabrice Du Welz,, Belgique)

Suicide Club (Sono Sion, Japon, 2001?)

Shinjuku Triad Society (Takashi Miike, Japon, 1995)

Full Metal Yakuza (Takashi Miike, 1997, Japon)

Uomini si nasce, poliziotti si muore (Live like a cop, die like a man) (Ruggero Deodato, 1975, Italie)

Ilsa : The Wicked Warden (Uncut) (Jess Franco, 1976)

Justine de Sade (Jess Franco, 1968)

I spit on your corpse, I piss on your grave (Eric Stanze, USA, 2002)

The Necro Files (USA, 1998)

Premutos (Olaf Ittenbach, Allemagne, 1996?)

Les Tueurs Fous (Le Sexe de la Violence) (Boris Szulsinger, Belgique, 1971)

A Nightmare Concert (« Un gatto nel cervello », Lucio Fulci, Italie, 1991)

Quando Alice ruppe lo specchio (Lucio Fulci, Italie, 1988)

Les Menottes Rouges (Yukio Noda, Japon, 197 ?)

Entrails of a virgin (¿Shojo no harawata¿, Gaira, Japon, 1986)

Angel of Death (¿Tödesangel¿, Andreas Bethmann, Allemagne, 1999)

Le Big Bang (1987, anim, Picha, Belgique)

Le chaînon manquant (1979, idem)

La honte de la jungle (1975, idem)

Island of Death (1975, USA-Grèce)

Caligula (1979, avec Malcolm MacDowell)

Caligula : la véritable histoire (Joe D'Amato, Italie, 1981)

Zombie Holocaust (Marino Girolami, Italie, 1980)

Milano Odia : La polizia non può sparare (1976, Italie, Umberto Lenzi)

Cannibal Ferox (Umberto Lenzi, Italie, 1981)

Les Contes de Canterbury (Pier Paolo Pasolini, Italie, 1974)

Touche pas à la femme blanche ! (Marco Ferreri, Italie-France, 1976)

La dernière femme (idem, 1975)

La Cité des Femmes (Federico Fellini, Italie, 1981)

Defiance of Good (Armand Weston, USA, 1974)

Le Sexe Enragé (c.m., Roland Lethem, Belgique)

Comme le temps paxe vite (c.m., Roland Lethem, Belgique)

Le vampire de la Cinémathèque (c.m., Roland Lethem, Belgique) (le phénakistiscope du musée du cinéma à BXL, filmé pendant quelque chose comme 25', avec effets stroboscopique. Risque de crise d'épilepsie, même si on n'est pas épileptique !)

Adoration (c.m.,Olivier Smolders, Belgique)

Pensée et vision d'une tête coupée (c.m.,Olivier Smolders, Belgique)

Nicky the Stripper (c.m.,Belgique, Marco Laguna, 199?)

Casting (c.m.,Patrice Baudouinet, Belgique, 1999)

Trivial Killer (c.m.,1998 ?, Comédie Noire)

Police State (c.m., Nick Zedd, USA, 1987)

Thrust in Me (c.m.,Nick Zedd, USA, 1991)

Whoregasm (c.m.,Nick Zedd, USA, 1986?)

War is menstrual envy (c.m.,Nick Zedd, USA, 1992)

Subconscious Cruelty (1999, Karim Hussain)

Izo: the crotch is an incomprehensible demon-man (2004, Takashi Miike)

Naked Blood (« Megyaku », Japon, 1995)

Electric Dragon 80.000V (Japon) (2000)

The Big Slaughter Club (Japon)

Dementia (1950, film muet)

Dead or Alive 1 et 2 (Takashi Miike)

I.K.U. (japon)

Guinea Pig 2 (japon)

The Sexy Nights of the Living Dead (1980, Italie)

Visitor Q (2001, Takashi Miike) (le ¿Théorème¿ de Pasolini, version LSD)

Audition (1999, Takashi Miike)

Fudoh (VO Jap. s-t FR) (1996)

Sweet Movie (Yougoslavie, av Carole Laure, 1975)

The Coast Guard (2002, Corée du Sud, Kim Ki-Duk)

Don't Torture Donald Duck (« Non si sevizia un paperino », Lucio Fulci) (1972)

L'au-delà (1980, Italie, Lucio Fulci)

Funny Games (Autriche, Michael Haneke) (1997)

Pistol Opera (2001) (Seijun Suzuki)

The Corporation (USA ou UK?, Doc en 3 parties sur ce que j'appellerais la ¿psychopathologie ultra-capitaliste ». Le monde dans lequel on vit, quoi : multinationales, guerres économiques, société de surconsommation, etc)

L'Europe Maltraitée (c.m., doc sur les points noirs de la constitution européenne ; exemple : semaine de travail de 60h obligatoires)

The Coming of Sin (José Ramon Larraz, 1977)

Affairs Within Walls (« Kabe no naka no himegoto », VO Jap s-t Angl) (1965)

Scorpio Rising (1964, c.m., Kenneth Anger) (sans paroles)

Hustler White (Bruce La Bruce, 1996, Canada)

Fantasmes (ou « Lies ») (« Gojitmal », Corée du Sud, Sun-Woo Jang, 1999)

3¿Extrêmes (2004, Japon, Corée, Hong-Kong)

La Secrétaire (¿The Secretary¿, 2001, av Maggie Gyllenhaal et James Spader)

Slugs (« Mutations », Juan Piquer Simon)

Mulholland Drive (2002, Lynch)

Resurrection of the Little Match Girl (Corée du sud, Sun-Woo Jang, 2003)

La Montagne du Dieu Cannibale (« La Montagna del Dio Cannibale »)

Nude for Satan (Paolo Solvay, « Nuda per Satana », Italie, 1976)

Blue Holocaust (¿Buio Omega¿, VO Ital. s-t FR) (UNCUT) (1979)

Kichiku (1997, Japon)

Histoire d'O (1975, Just Jaeckin)

Penetration Angst (2001, UK)

City of the Lost Souls (1997, Takashi Miike)

The Bogus Man (Nick Zedd, 1980, c.m.)

This night I'll Possess your Corpse (1966, Brésil, José Mojica Marins)

La Papesse (1979, Mario Mercier, France)

Street Trash (1986, Jim Muro) (USA)

Deranged (USA, 1974)

Blood Sucking Freaks (ou « Incredible Torture Show »)(1975)

Class 1984 (USA, Mark L. Lester)

Le Pervers (« No es nada mamá, solo un juego », Espagne-Venezuela, 1974)

Chaleur Rouge (« Red Heat », RFA, 1985, av Linda Blair et Sylvia Kristel)

Combat sans code d'honneur (« Jingi Naki Tatakai », 1973) (Kinji Fukasaku)

Le cimetierre de la morale (1975, Kinji Fukasaku)

Le Souffle au C¿ur (1977, Louis Malle)

Haine (1980, Dominique Goult)

L'age d'or (Luis Bunuel, 1930)

Le chien andalou (Luis Bunuel, 1928)

Marebito (2004, Takashi Shimizu)

Le couvent de la bête sacrée (1974, Japon)

L'écureuil Rouge (« La Ardilla Roja », Espagne)

Urotsukidôji : The Legend of the Overfiend (anime)

La Belle Captive (Alain Robbe-Grillet, 1984 ?, FR)

Dog Days (2003, Autriche, Ulrich Seidl)

La pianiste (2002, Michael Haneke, FR, av Isabelle Hupert et Benoît Magimel)

Troméo et Juliette (1996)

Glissements Progressifs du Plaisir (Alain Robbe-Grillet, FR)

La femme scorpion (1972, Japon)

Elle s'appelait scorpion (japon)

Lady Snowblood (japon)

é 16 ans dans l'enfer d'Amsterdam (¿Hanna D. la ragazza del Vondel Park¿, Rino di Silvestro, Italie, 1984)

2000 Maniacs (1964, USA, Herschell Gordon Lewis)

Blood Feast (1963, USA, Herschell Gordon Lewis)

L'Avion de l'apocalypse (¿Incubo sulla città contaminata¿, Italie, Umberto Lenzi, 1981)

L'Enfer des Zombies (¿Zombi 2¿, VO Ital. s-t FR) (1979, Lucio Fulci, Italie)

Pixote, la loi du plus faible (« Pixote, la lei do mais fraco », 1981, Brésil)

La Bouche de Jean-Pierre (Moyen-métrage, 1996, Lucille Hadzihallilovic)

Clément (2002, Emmanuelle Bercot, FR)

All Night Long 3 (aka Final Atrocity)

Préparez vos mouchoirs ! (Bertrand Blier, av Depardieu, De Waere et Carole Laure)

Casino (1996, Martin Scorsese)

Spetters (1980, Paul Verhoeven)

Sympathy For Mr. Vengeance (Corée du sud, Park Chan-Wook)

Old Boy (idem)

Lady Vengeance (idem)

From Beyond (1985, Stuart Gordon)

Henry - Portrait of a Serial Killer (1985)

Le Jeu avec le Feu (Alain Robbe-Grillet, 1975, FR, av Philippe Noiret)

Inferno (1980, Dario Argento)

Ténèbres (1982, Dario Argento; si vous voulez voir la femme de Berlusconi se faire couper une bras et littéralement repeindre un mur, ce film est fait pour vous. A noter que Berlusconi, une fois au pouvoir, a fait confisquer le négatif original de cette scène-là. Mais ça m'étonnerais qu'on ne la trouve sur le dvd)

Pink Flamingos (John Waters, USA)

Le Roi de New York (Abel Ferrara, av Christopher Walken)

La série « Oz »

La série « Twin Peaks »

Twin Peaks, Fire Walk with Me (1992, Lynch) (le film)

La série « L'hopital et ses fantômes » (« The Kingdom ») de Lars Von Trier

Les Idiots (1998, Lars Von Trier)

Démons (1985, Lamberto Bava, Italie)

Théorème (1968, Pier Paolo Pasolini)

La Petite (1977, Louis Malle, av Brooke Shields)

Freeway (1996, av Reese Witherspoone et Kiefer Sutherland)

Les derniers jours de Frankie (av Dennis Hopper, Michael Madsen et Keifer Sutherland)

Sailor et Lula (1990, David Lynch, av Nicholas Cage)

Les Anges Déchus (« Fallen Angels », Wong Kar-Wai, 1995)

Nowhere (1997, Gregg Araki, USA)

Blue Velvet (1986, Lynch, av Isabella Rossellini et Dennis Hopper)

O.C.T.B. (Organized Crime and Triad Bureau) (Hong-Kong)

491 (1964, Suède)

Coffy ¿ La panthère noire de Harlem (1970's av Pam Grier)

Foxy Brown (1970's av Pam Grier)

Belle de Jour (1966, Luis Bunuel)

Ken Park (2003, Larry Clark)

La Vie de Jésus (1997, Bruno Dumont, FR)

Class of nuke'em high 1, 2 et 3

Toxic avenger 1, 2 et 4

We're Going to Eat You (Histoires de Cannibales)

L'île (ou ¿The Isle¿) (1998, Kim Ki-Duk, Corée du Sud)

Videodrome (1983, David Cronenberg,Canada)

La vie intérieure (c.m., Eddy Gérardon-Luyks, av Bouli Lanners, 1999, Belgique)

Snuff Movie (c.m., 1997, Olivier Van Hoofstadt, Belgique) (rassurez-vous, c'est pas un vrai snuff film, je mate pas ça !)

Sunday Chicken Day (c.m. Jan Bucquoy, 2005)

Tribute to Mae West (c.m., anim)

Lili et le Loup (c.m., Florence Henrard, anim)

La fée sanguinaire (c.m., Roland Lethem, Belgique)

Canicule (1983, Yves Boisset, France, av Lee Marvin et Miou-Miou)

Sitcom (1998, de François Ozon)

J'aimerais pas crever un dimanche (1999, FR)

De Bruit et de Fureur (1987, FR, Jean-Claude Brisseau)

J'irai au paradis car l'enfer est ici (1998, Xavier Durringer)

Re-Animator (1984, Stuart Gordon)

King of the ants (2003, idem)

The Devil's Rejects (2005, Rob Zombie) (pas encore vu, mais j'suis sûr que c'est vraiment dingue !)

Vixen (Russ Meyer, USA, 1969)

Supervixen (Russ Meyer, USA, 1976)

Ultravixen (Russ Meyer, 1980, USA)

Megavixen (Russ Meyer, USA)

La plante qui aimait les femmes (« Please don't eat my mother », USA, 70's ?)

Seul Contre Tous (1998, Gaspard Noé, FR)

The Lost Son (1998, av Daniel Auteuil)

Sanglante Paranoïa (« Brain Dead », USA) (pas confondre avec le film de Peter Jackson)

Brain Dead (1993, Peter Jackson)

L'Humanité (2001, Bruno Dumont, FR)

Punishment Park (1970's, Faux-doc, USA)

Assassin(s) (1997, de et avec Mathieu Kassovitz)

The Feebles (Peter Jackson, 1986) (film avec marionettes, parodie trash du muppet-show)

Desperate Livings (USA, John Waters)

La Dérobade (1979, av Miou-Miou)

Rabid Grannies (Mémés Cannibales) (1986, Emmanuel Kervin, Belgique (Flandre))

Le Messie du Mal (« Sweet Savior », 1971, USA)

Jambon, Jambon (Bigas Luna, av Javier Bardem, Espagne, 1987)

Bubbles Galore (1997, USA)

Caligula reincarnated as Hitler (« L'ultima orgia del terzo reich », Italie)

Violent Cop (1989, Takeshi Kitano)

Jugatsu (1992?, idem)

Getting Any ? (1993?, idem)

Salò ou les 120 jours de Sodome (1975, Pier Paolo Pasolini)

All Night Long (1992) (Japon)

Baby Blood (1987) (FR, av Alain Chabat et Jean-Yves Lafesses dans des apparitions)

Chair Pour Frankenstein (1974, Andy Warhol)

Du Sang pour Dracula (1975, idem)

Je t'aime¿moi non plus (1975, de Serge Gainsbourg , av Jane Birkin)

Stan the Flasher (de Serge Gainsbourg)

La Bête (1975, Walerian Borowczyk, FR)

L'Arbalète (1984, Sergio Gobbi, av Daniel Auteuil)

Les contes immoraux (1976, idem, av Fabrice Luchini)

Salvador (VO Angl. s-t FR) (1975)

Baise-Moi (2000, Virginie Despentes)

Body Trash (¿Body Melt¿, 1987, Australie)

Cradle of Fear (UK, avec le groupe Cradle of Filth, 2002)

Society (Brian Yuzna, 1989) (antithèse des ¿Beverly Hills¿ et autres ¿Dawson¿)

Le Fantôme de la Liberté (Luis Bunuel, 1974)

La Baie Sanglante (Mario Bava, « Reazione a Catena » ou « Ecologia del Delitto », 1971)

Noir et blanc (1986, France)

Massacre au Camp d'été (1987, USA)

Bloody Bird (USA-Italie)

La Marque du Tueur (Seijun Suzuki, 1967)

Frankenhooker (1990, Frank Henenlotter)

Frères de Sang (1987, idem)

All Night Long 2 - Atrocity (Japon)

Irréversible (Gaspar Noé, 2002)

Guerre des Gangs à Okinawa (« Bakuto Gaijin Butai », Kinji Fukasaku) (1971)

Pi (2000, USA, Darren Aronovsky)

Dobermann (1997, FR)

Okita le Pourfendeur (« Gendai Yakuza Hitokiri Yota », Kinji Fukasaku, 1972)

The Killer (John Woo, Hong-Kong)

Les Larmes du Tigre Noir (« Tears of the Black Tiger » VO Thaïlandais s-t FR) (2002)

The Awakening of the Beast (1969, Brésil, José Mojica Marins)

The Gruesome Twosome (1967, UK)

Vampyros Lesbos (1970, Jess Franco)

Le Dernier Monde Cannibale (« L'Ultimo Mondo Cannibale ») (1977, Ruggero Deodato, Italie)

La maison au fond du parc (Ruggero Deodato, Italie)

Marquis (1989, Henri Xhonneux, Belgique, film avec masques et marionettes)

Sonatine, Mélodie Mortelle (VO Jap. s-t FR) (1993)

Total Western (2000)

Street Fury 2 (blaque à part: c'est une compilation de scènes de kung-fu piquées dans divers films déjà existant. En angleterre, apparemment, ça se vend !)

Funny America (1971, « Prime Time »)

$la$her$ (Canada)

Horrible (Joe D'Amato, « Rosso Sangue » ou « Absurd », 1982)

Singapore Sling (1990, Grèce)

Inseminoid (1980, Norman J. Warren, UK)

Une hache pour la lune de miel (« Il rosso segno della follia », Italie, Mario Bava) (1969)

Otages en Sursis (« Fight for your Life », 1977)

Une Balle Dans la Tête (1990, John Woo)

Le Syndicat du Crime 2 (1987, John Woo)

A Toute Epreuve (1992, John Woo)

Une Nuit en Enfer 2: Le Prix du Sang (1999)

Ken le Survivant - Le Film

Bad Lieutenant (1993)

S.F.W. (So F***ing What) (1994, av Stephen Dorff et Reese Witherspoone)

Fall Time (1996, USA, av Mickey Rourke)

Les Souffrances d'un ¿uf Meurtri (c.m., Roland Lethem = le pape de l'underground en Belgique !)

Scrapbook (1999, Eric Stanze)

Redneck Zombies (1987, film de la firme Troma, USA)

Bully (2001, Larry Clark)

Super-Huître (c.m., Roland Lethem)

I Spit on your Corpse, I Piss on your Grave (2001, USA, Eric Stanze)

Vigilante (Justice sans Sommation) (1981)

Le Viol du Vampire (1967, Jean Rollin)

Fascination (1979, Jean Rollin)

Violences (« Violated », 1985 ?)

Girl On Fire (1990's, Hong-Kong)

Cannibal Man (Eloy de la Iglesia, 1970's, Espagne)

Pyromaniac ("Don't go in the house" , 1979)

The Dead Next Door (1995, USA)

Premutos (1998, Allemagne, Olaf Ittenbach)

Flesh Eating Mothers (1988)

L'empire des sens (1975, « Ai no Corrida », Nagisa Oshima)

Turkish Star Wars (« Dunyayi Kurtaran Adam ») (Turquie)

P.T.U. (Police Tactical Unit) (2003, Hong Kong)

Malabimba (1979, Andrea Bianchi, Italie)

Les insatisfaites poupées érotiques du docteur Hitchcock (1971, « La bestia uccide a sangue freddo » ou « Cold Blooded Beast », 1971, Italie, av Klaus Kinsky) (je déconseille ce film pour la séance Hitchcock du cours de M. Mélon !)

Bullet Ballet (Shinya Tsukamoto, Japon)

Tokyo Fist (Shinya Tsukamoto, Japon) (« Fight Club » avant l'heure et en mieux !)

Rabid Dogs (¿Cani Arrabiati¿, Mario Bava, Italie, 1974)

Wild Zero (2000, Japon)

Dead Creatures (UK, 2003)

Starship Troopers (1997, Paul Verhoeven)

Gozu (2003, Takashi Miike, Japon)

The Manson Family (2004, Jim Van Bebber)

Mal-Aimé (1998 ?, Doc de Richard Olivier, Belgique)

Ichi the killer (version anime)

Parabola (2005, Belgique, Liège, Karim Ouelhaj)

A ma s¿ur ! (Catherine Breillat, 2001)

Parfait Amour ! (1996, idem)

Romance (1999, idem)

L'impitoyable lune de miel (1998, Bill Plympton, anim, USA)

Black Past (1989, Olaf Ittenbach, Allemagne)

Bare Behind Bars (¿A prisao¿, Brésil, 1980)

The story of Ricky (1993, Hong-Kong)

Pure Fiction (1998, Marian Handwerker, Belgique)

Beyond Re-Animator (2003, Brian Yuzna)

A Place on Earth (Russie, 2000's)

Azumi (Ryuhei Kitamura, japon)

Maléfique (Eric Valette, FR, av Clovis Cornillac)

Mike Yokohama ¿ a forest with no name (japon)

Nid de Guêpe (2000, Florent-Emilio Siri, FR)

Persona (1966, Ingmar Bergman)

Dellamorte Dellamore (1994, Italie)

Dead End Run (Sogo Ishii, Japon)

Haute Tension (Alexandre Aja, av Cécile de France)

Les Lois de l'attraction (2003, Roger Avary)

Killing Zoé (1993, Roger Avary)

Mysterious Skin (2003, Gregg Araki)

Ma mère (Christophe Honoré, 2004, FR, av Isabelle Huppert)

Lilya 4-ever (Suède-Russie)

La cité de dieu (Fernando Mereilles, Brésil, 2003)

Fausto 5.0 (Espagne)

Demonlover (d'Olivier Assayas, av Charles Berling et Gina Gershon, 2002)

Chaos (de Coline Serraut, 2002, av Catherine Frot et Vincent Lindon)

Twentynine Palms (2003, Bruno Dumont)

Holocaust 2 : the memories, the delirium and the subliminal vendetta (1980, Angelo Pannacció)

-Thriller - A Cruel Picture (1974, Bo Vibenius, Suède) (encore une influence pour le Kill Bill de Tarantino, qui se contente de reprendre le bandeau de borgne pour le personnage interprêté par Daryl Hannah)

A terrorist ate my brain (c.m., 2005)

Le vampire érotique ("The House on Bare Mountain", 1962, Robert-Lee Frost) (le seul film érotique soft sans scènes de cul à proprement parler, que je connaisse)

Rossa Venezia (2003, Andreas Bethmann, Allemagne)

Women in fury ("Femmine in fuga", Michele Massimo Tarantini, 1985?)

Evil Dead Trap (1988, Japon)

La bête tue de sang froid (1975, Italie, av Macha Méryl)

Virgins from Hell (1987, Indonésie)

Haxan - La Sorcellerie à travers les ages (1922, Benjamin Christensen, Danemark, muet)

Entrails of a beautiful woman (1986, Gaira, Japon)

Live Feed (2006, Canada) (à la Hostel)

Women in cell block #9 (1977, Jess Franco)

The Darkness Beyond (2000, Italie, Ivan Zuccon)

The Big Racket (1977, Enzo G. Castellari)

Monella (1998, Tinto Brass)

Cheeky (" Tra(sgre)dire", 1999, TInto Brass)

To Be Twenty ("Avere vent'anni", 1978, Fernando Di Leo)

Duck ! The Carbine High Massacre (1999, USA) (sur le massacre de Colombine H. S.)

The Black Gestapo (1975, Robert-Lee Frost, USA)

Amon : The Apocalypse of Devilman (2000, Japon)

Samaria (2004, Kim Ki-Duk, Corée)

Pusher (1996, Danemark) (film sur la pègre danoise)

Girl Boss (1973, Norifumi Suzuki)

Sex and Fury (1974?, Norifumi Suzuki) (contient une scène à la Kill Bill, version à poil)

Dog bites Dog (2006, Hong-Kong)

Daughter of Darkness (Hong-Kong)

The Untold Story (Hong-Kong, Herman Yau, 1993)

Blues Harp (1997, Takashi Miike, Japon)

Yakuza Demon ("Kikoku", Takashi Miike, Japon, 2003)

Neighbor 13 (Japon, 2003?)

The Streetfighter (1975, Japon, av Sony Chiba)

Return of the Streetfighter (la suite) (pas encore vu les deux derniers)

Mad Doctor of the Blood Island (1969, Philippines, Eddie Romero)

Turkish Delight ("Turks Fruit", 1973, Paul Verhoeven, Hollande)

KZ9 - Camp d'extermination (1977, Bruno Mattei)

Cannibal World (2003, Bruno Mattei)

The Devil's Rejects (2005?, Rob Zombie, USA)

Violent Streets (1974, Hideo Gosha)

Tender Flesh ("Boccato di cardinale", Jess Franco, USA, 1997)

Love Camp ("Frauen im Liebeslager", 1977, Jess Franco)

Organ (1996, Kei Fujiwara, Japon)

99 Femmes (1968, Jess Franco)

Female Yakuza Tale : Inquisition and Torture (1973, Teruo Ishii, Japon)

The Crazy Family (1984, Sogo Ishii, Japon)

Burst City (Sogo Ishii, Japon)

Imprint (épisode des Masters of Horrors) (Takashi Miike, Japon-USA, 2005)

Men Behind the Sun (1988, Tun Fei Mous, Hong-Kong)

A Chinese torture chamber story (1994, Wong Jing?, Hong-Kong)

Violent Shit 1 (1987, Andreas Schnaas, Allemagne)

Violent Shit 2 (1992, Andreas Schnaas, Allemagne)

The Abomination

Inland Empire (2006, David Lynch, USA-France)

Je concluerai donc en ces termes :

Si vous n'aimez pas ça¿ n'en dégoutez pas les autres (1978, France, av Gérard Jugnot, Thierry Lhermitte et Josianne Balasko) (attention ! film contenant des scènes porno non- simulées et non-masturbatoires !)

Profitez-en bien! C'est des années de recherches mises à votre disposition :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Indigeste à lire ton pavé , surtout que tu ne justifies pas pourquoi chacun de ses films est culte, dérangeant ou décalé, le sujet du topic étant la violence, là tu ratisses large.

Ce qui aurait été chouette c'est de prendre les films un par un et expliquer grosso merdo ce qui fait sa richesse, m'enfin j'dis ça j'dis rien hein...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rigolator Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Si tu es vraiment intéressé tu chercheras tout seul

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant