L'orientation sexuelle, un choix?

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour ce qui est de la sexualité des enfants, de la part qu'a la génétique dans l'attribution de l'orientation sexuelle, je ne vais pas y revenir, puisque tu ne ne donnes aucun arguement et ne fait que dire "j'suis pas d'accord".

Par exemple les phéromones, ce sont des mollécules fabriquées par le corps en fonction du code génétique, elles jouent un rôle sur l'attirance envers les gens de sexe opposés. Seulement, elles dépendent du code génétique, ainsi, si il y a une erreur dans ce code, elle peuvent provoquer la fabrication de phéromones femelle au lieu de mâle, même chose pour les récepteurs de ces phéromones.

les seuls sains de corps et d'esprit seraient les gentils hétérosexuels, beaux, bien formés.. bref, pas grand monde, quoi.

Je n'ait pas dit ça, personne n'est parfait, mais il y en a qui ont moins de problèmes que d'autres, c'est une réalité.

comment peux tu mettre sur le même plan la zoophilie et l'homosexualité?

Je les met pas sur le même plan, à la différence de l'homosexualité, la zoophilie passe la barières de l'espèce. Mais elles sont toutes les deux des dérives sexuelles.

et tu parles de mauvaise programmation, on est pas des machines normales ou anormales tu sais!!

Nous sommes tous des machines biologiques, au même titre que tous les être vivants. Aucune de ces machine n'est parfaite, mais il y a des machines qui fonctionnent mieux que d'autres.

si l'homme n'est qu'une machine pourquoi se donner la peine de vivre je me le demande

Pour perpétuer la vie. Et je te pose la même question, si l'homme n'est pas une machine, pourquoi se donner la peine de vivre alors ?

Et puis si l'homme n'est pas une machine, qu'est ce que c'est alors ? un objet inanimé ? dépourvu de vie ?

et personne n'a dit que les femmes ou les noirs n'avaient pas d'âme, à part peut etre de grands extremistes,

Certaines religions l'ont dit, tout comme certaines croyances disent que les annimaux n'ont pas d'âme, et d'autres disent qu'ils en ont une(certaines religions dites "payennes" par exemple).

Avant leur occidentalisation : chaque jeune homme doit boire le sperme d'un homme adulte : donc le sucer et s'il refuse : on le tue ..

Dans certains cas, la colonisation a vraiment eu une influence positive...

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Ouais, enfin, il me semble nécessaire de faire une différenciation quand même.

L'homosexualité chez les animaux n'est pas la même que chez les humains.

Les animaux les plus intelligents (primates, dauphins...) se rendent compte que certains actes leur apportent du plaisir. Il vont trouver des partenaires, peu importe lesquels, parfois même des objets, pour se faire du bien. Mais ça s'arrête là, ils ne sont pas à proprement parler homosexuels.

Chez l'homme, c'est différent.

L'homosexualité est une sexualité à part enitère, c'est à dire que l'objet du désir sexuel est clairement une personne du même sexe. On ne pratique pas l'homosexualité juste pour se faire du bien (ça existe, mais ce n'est pas la vraie homosexualité), on le fait, parce que c'est notre sexualité, parce que notre corps ne désire que des êtres du même sexe.

EDIT pour répondre à Johndoe :

Tout n'est pas marqué sur le code génétique. Il n'y est pas marqué que tu aimes les carottes, que tu aimes les pommes de terre, que tu es sympathique, courageux, etc....

Ce qui y est marqué est très sommaire pour ce qui est du domaine comportemental : juste quelques directives quant à la façon que l'on aura de réagir vis à vis de certains évènements, etc...

Le reste est culturel. Tu parles des phéromones, okay. Seulement, pour moi, la détermination de quels phéromones seront créées se fait à l'adolescence, car avant les enfants n'ont pas de sexualité à proprement parlé, pas de désir.

Une fois arrivés au cap où il faut s'engager vers une certaine sexualité, le crops produit les phéromones qui vont avec.

Je susi d'accord avec toi, nous sommes des machines. Seulement, notre espèce a atteint un stade de son évolution qui fait qu'elle peut prendre conscience de nombreuses choses, parmi lesquelles pratiquer la sexualité dans le but du plaisir.

La machine perfectible que l'on est acquiert donc une nouvelle capacité : celle de choisir sa sexualité.

Tu vois, je pense que si à la base, nous étions des machines conçues pour se reproduire, le but de la reproduction est de pouvoir perpétrer l'espèce jusqu'à un stade assez élevé de son évolution, où là, son but va évoluer lui-aussi.

Notre but biologique n'est peut-être plus simplement de perpétuer l'espèce.... mais aussi de profiter de la vie, et de s'épanouir dans le plaisir (et peut-être aussi de comprendre le fonctionnement de tout ce joli tralala qui nous entoure).

Modifié par Kylir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)
De ce que j'ai lu de toi ilensaitilenapprend j'ai l'impression que tu veux faire un monde parfait, un petit peu comme dans Demolition Man, tout ce qui est considéré comme un tar et dangereux est interdit:

Pas de violence

Pas de grossierté

Pas d'homosexualité

Pas de sexe (Maladie sexuellement transmissible)

Pas de baiser

Pas de cigarette

Pas de tabac

Pas de bouffe trop riche

Pas de bouffe cancérigène

Interdiction de faire ceci ou cela

Au final, tu arrives dans une société ou tu ne peux plus vivre car tu respecte les regles evitant a l'espace humaine de mourrir.

Et oui, il y a des maladies comem le Sida, les cancers qui contribuent a la mort de millions de personne

Il y a les homosexuels qui ne peuvent avoir naturellement d'enfant, mais qui peuvent avoir recourt a l'insémination Artificielle (Seul moyen, d'ailleurs dans Demolition Man pour se reproduire)

Est ce vraiment une société comem celle la que tu veux, ou tu ne pourrai rien faire sous pretexte que ca ne respecte pas les regles ou les idées des autres ?

Qu'ils soient interdit de tuer, je le consoit car tu prive de liberté une personne en lui otant la vie, de plus tout une famille peut être détruite, mais crois tu qu'en obligeant les gens d'être hétéro il n'y aura plus d'homo?

Il risque d'y en avoir autant, voir plus, ou tu risques de voir le nombre de suicides grimpés en fleches car une partie de la population n'aura plus de raison de vivre. De plus les francais l'ont montré depuis bien longtemps, l'interdiction sera loin de stopper l'homosexualité, il est frequent qu'en France beaucoup de monde aime bravé l'interdit :D

Il y a de nombreux exemples, la dessus ;)))

La simplicité tu connais? Qui a parler que d'etre simple c'est etre parfait, le jour ou nous serons parfait, j'en serai fier mais d'ici la ce que je prone c'est la simplicité des choses. Lorsque je me leve le matin et que je me sens tres bien consciemment parce que je suis autonome completement de mes actes par rapport à la société et sachant tres bien que mon comportement entre suffisemment dans les clauses de notre gouvernement, alors la je me sens bien et heureux de vivre car je vie simplement! Vous aimez braver l'interdit pourquoi? T'as jamais compris que le gouvernement c'est vous qui l'avez elu et il est la pour rendre la vie plus simple et accessible a tous. Désoler je dois arreter la car ce n,est pas le sujet du deja mais pour en revenir au debat je vois que tout le monde s'emporte. Aujourd'hui l'homosexualité est accepter alors pour toi Mado tu n,as pas a t'en faire pour ca, ici on ne fait que echanger des opinion pour tenter d'expliquer les différentes orientation sexuelle, ne faut pas le prendre mal ou alors je me sentirai mal d'etre hétéro ;) Je rigole ici la ;) Bon et bien pour le fait d'etre programmer, le mot n'est pas tout a fait juste mais l'idée est la tout de meme!!! Je dois dire que j'apprécie un peu la description scientifique que Johndoe apporte parcontre, je ne crois pas qu'avec la liberté loyal que nous avons aujourd'hui, que ce soit contre nature d,etre homosexuel voila.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Ouais, enfin, il me semble nécessaire de faire une différenciation quand même.

L'homosexualité chez les animaux n'est pas la même que chez les humains.

Les animaux les plus intelligents (primates, dauphins...) se rendent compte que certains actes leur apportent du plaisir. Il vont trouver des partenaires, peu importe lesquels, parfois même des objets, pour se faire du bien. Mais ça s'arrête là, ils ne sont pas à proprement parler homosexuels.

Chez l'homme, c'est différent.

L'homosexualité est une sexualité à part enitère, c'est à dire que l'objet du désir sexuel est clairement une personne du même sexe. On ne pratique pas l'homosexualité juste pour se faire du bien (ça existe, mais ce n'est pas la vraie homosexualité), on le fait, parce que c'est notre sexualité, parce que notre corps ne désire que des êtres du même sexe.

Si on reprend l 'exemple de certaines tribus : l 'homosexualité n 'a pas la fonction de désir sexuel non plus : les hommes vivent ensemble dans une case loin des femmes qui sont des impures avec leur vagin qui dégouline et sécrète un poison maléfique qui porte malheur.

L 'homosexualité dans cet exemple a pour but de sélectionner les plus forts et de confronter les hommes entre eux.

Dans notre modèle actuel, il est plus courant de toucher à tout et de chercher du plaisir.

Il existe aussi la bisexualité.

Pour moi, en tout cas, je considère que ce n'est pas une maladie ou quelque chose d'anormal.

C'est la vie et ses diversités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

et enfin, le but de la vie à l'heure actuelle devrait plutot etre de limiter la vie, parce que 6 milliards d'humains sur terre...

Oh attention ici la, c'est un autre sujet de débat parce que je pourrai réfuter sur cela... Le but de la vie est pas plutot de populer le monde entier pour forcer les gens a devenir professionnel afin de migrer le plus tot possible ailleurs dans l'univers. S'assoier sur nos laurier n'est pas la solution et un debat a deja ete lancé la dessus. Pour revenir au sujet, je crois pas que cet argument tienne route pour la procréation, mais si tu crois le contraire, tu peux toujours me dire pour quel raison ton argument tiens? ;)

c'est vrai que pour moi qui ai 3 enfants, c'est un peu facile de dire que nous sommes trop nombreux ;)

mais je pense cependant que l'humanité risque de disparaitre bien avant que nous allions dans l'espace.

mais c'est un autre débat.

quand tu dis que le but de la vie est de peupler le monde, n'y aurait il pas un oeu de la bible derriere tout ça? je suis athée

Je suis athée aussi, bien sur je comprend que l'humanité risque de disparaitre et je te l'accorde par contre mais je crois pas que ont est proche de cette realité quant aux techonologies qui se développent en fleche et ca ne fait que commencer. Nous avons aujourd'hui les outils pour progresser alors qu'autrefois il fallait travailler a se batir les outils pour pouvoir un jours travailler sur les techonologies..qui nous permettrais de trouver une solution au surpeuplement peut-etre..bref je sais pas mais je lance une hyupothese que ont va trouver solutiion avant meme qu'on surpeuple le monde alors sur cette hypothese je dicte que le but reste de populé le monde... mais but c'est pas le mot, c'est plutot un mode de vie que de participer ...au developpement de l'humanité... presque un plaisir je dirais!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tout n'est pas marqué sur le code génétique. Il n'y est pas marqué que tu aimes les carottes, que tu aimes les pommes de terre, que tu es sympathique, courageux, etc....

Oui, je l'ai dit dans des précédent post, l'enfance joue aussi un rôle important dans la programmation du cerveau.

Ce qui y est marqué est très sommaire pour ce qui est du domaine comportemental : juste quelques directives quant à la façon que l'on aura de réagir vis à vis de certains évènements, etc...

Selon moi, ce n'est pas si sommaire que ça.

Tu parles des phéromones, okay. Seulement, pour moi, la détermination de quels phéromones seront créées se fait à l'adolescence, car avant les enfants n'ont pas de sexualité à proprement parlé, pas de désir.

Une fois arrivés au cap où il faut s'engager vers une certaine sexualité, le crops produit les phéromones qui vont avec.

Ca m'étonnerait fortement, d'autant plus que les enfants ont une sexualité dès la naissance qui peut être amenée à changer avec la part de programmation liée à l'enfance.

Jusqu'à preuve du contraire, il semble que le cerveau ne soit pas capable d'activer ou non un gène de production d'une mollécule. Par contre il peut activer des cellules prévues pour fabriquer une mollécule selon le plan fournit par un gène. Or ce gène peut avoir un défaut, ce qui produit une mollécule qui a un défaut, résultat, si cette mollécule est un récepteur de phéromones, la personne est sensible aux phréomones femelles au lieu des phéromone mâle, ou alors elle est sensibles aux phéromones d'autres espèces animales, etc...

parmi lesquelles pratiquer la sexualité dans le but du plaisir.

La machine perfectible que l'on est acquiert donc une nouvelle capacité : celle de choisir sa sexualité.

Les homosexuels et les zoophiles ne choisissent pas, ils le disent eux-mêmes.

Ils ne font pas ça rien que pour prendre du plaisir avec tout ce qu'ils voient, mais il ont réèlement du désir et des sentiments dirigés vers la personne de même sexe ou vers des animaux.

son but va évoluer lui-aussi.

Le seul but de la vie est de perpétuer la vie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Bon, tout d'abord, Noladelle :

Je voulais juste attirer l'attention sur le fait que l'on regroupe les actes homosexuels sous un même mot : homosexualité.

Or, si l'homosexualité en tant que sexualité existe réellement, il y a aussi comme tu le montres ici, des actes qui ne relèvent pas de désir, mais juste d'expérimentation, de plaisir, de test, ou de défi.

Ensuite, Johndoe :

Tu parles d'accident génétique, une molécule produite à la place d'une autre, etc... J'en reviens à mon argument : les chiffres parlent d'eux mêmes. Devant le nombre d'homosexuels, ce n'est pas un accident mais une action voulue par le corps.

Pour ce qui est de la zoophilie, interroge-toi même un zoophile. Je serai curieux qu'il te révèle n'avoir pour seul fantasme que de pratiquer l'amour avec un chevreuil, et qu'il n'envisage l'amour avec personne d'autre.

Je maintiens qu'il s'agit d'un fantasme, et non pas d'une sexualité à part entière.

Encore une fois (un vrai dialogue de sourd), je sais que les homosexuels ne choisissent pas ! C'est leur vécu qui détermine leur sexualité ! Il n'empêche qu'il y avait autant possibilité pour eux de devenir hétéro que bi.

Le seul but de la vie est de procréer. Permets-moi de te dire que c'est discutable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Devant le nombre d'homosexuels, ce n'est pas un accident mais une action voulue par le corps.

Ca dépend des homos, pour d'autres ce n'est pas dû aux gènes mais à la programmation durant l'enfance, voir dans certains cas plus rares, à une programmation postérieure à l'enfance.

Pour ce qui est de la zoophilie, interroge-toi même un zoophile. Je serai curieux qu'il te révèle n'avoir pour seul fantasme que de pratiquer l'amour avec un chevreuil, et qu'il n'envisage l'amour avec personne d'autre.

Je maintiens qu'il s'agit d'un fantasme, et non pas d'une sexualité à part entière.

Je suis persuadé que certains n'ont du désir que pour certains animaux et pas du tout pour les individus de leur propre espèce.

D'ailleurs il y a bien des gens qui n'ont de désir pour personne, y compris pour ceux de leur propre espèce.

Il n'empêche qu'il y avait autant possibilité pour eux de devenir hétéro que bi.

Quand les gènes codent pour l'homosexualité, alors il y a plus de chances pour qu'ils soient homosexuels.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

johndoe j'ai juste une question.. il y aurait donc pour toi une machine humaine normale, et plein de dérivés? ca serait quoi un homme normal? un grand blond hétéro aux yeux bleus non stérile?...

Modifié par claire19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

3 chances de devenir homo... 1 à la naissance (gènes), 1 pendant l'enfance, et une une plus tard... 3 chances d'être raté, quoi. Je te suis, là, ça va ?

Pour ce qui est de la naissance, non. Pas de sexualité liée au désir à la naissance.

Pendant l'enfance, oui : à l'adolescence, plus exactement. C'est là que la sexualité se définit définitivement.

Après, non. On peut avoir des pratiques homosexuelles et aimer ça, mais on ne devient pas homosexuel, dans le sens où on ne désire pas des membres du même sexe.

Alors... explique moi, toi qui ne jure que par l'ADN, comment tu explique l'arrivée miraculeuse d'un gène qui crée des phéromones adaptés à une expèce n'ayant rien à voir avec l'homme, tel que le mouton, par exemple ? ça n'a absolument aucun sens...

Des gens qui ne ressentent aucun désir, absolument aucun.... Ouais, je veux bien te croire, présente les moi, et je suis certain qu'il y aura une raison qui ne rlèvera pas de la zoophilie dans leur comportement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Noladelle Membre 1 326 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Bon, tout d'abord, Noladelle :

Je voulais juste attirer l'attention sur le fait que l'on regroupe les actes homosexuels sous un même mot : homosexualité.

Or, si l'homosexualité en tant que sexualité existe réellement, il y a aussi comme tu le montres ici, des actes qui ne relèvent pas de désir, mais juste d'expérimentation, de plaisir, de test, ou de défi.

Il y a aussi des choix par adaptation compensatoire.

Il y a des situations qui font que :

exemple : une incarcération prolongée avec des personnes du même sexe : une privation de sexualité hétéro et des besoins qui se font pesants, alors, pourquoi pas, on s'adapte à une nouvelle sexualité (certains et certaines le choisissent et pas d'autres qui préfèrent s'abstenir et compenser le manque par autre chose)

Pour la zoophilie

Je m 'appuie sur le même type d'exemple :

un berger qui ne verra jamais de nanas dans ses collines, voudra se faire du bien ...

Nous sommes des être sexuels avant tout. Le plaisir sexuel a un effet calmant, relaxant : un exutoire.

Le manque de vie sexuelle où un surmenage ou un choc, un stress quotidien conduit parfois à des syndrômes dramatiques.

Un juge qui craque par l'overdose de ses responsabilités ne se rend même plus compte qu'il se masturbe dans le tribunal : ce n'est pas un fou à la base mais quelqu'un qui a dépassé ses limites.

Toutes les personnes qui finissent à l'hopital avec des objets dans les intestins : pommes, cassoulet, platre, objets de tout genre et même rat dans du skotch pour avoir des sensations sexuelles compensatoires sont devenues malades pour le même genre de raisons (pas de vie sexuelle, solitude totale, stress, fragilité psychique).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kylir Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

Ouep, tout à fait d'accord, Noladelle. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

@ johndoe

avec tes pheromones, tes programations...tu me fais penser à l'histoire du scintifique qui étudie un livre, et apres explique: voici un objet fait de mollecules d'encre, de papier et de colle...

sous l'ADN, les cellules, ect, il y a les sentiments, la sensibilité.

les zoophiles et les pedophiles n'ont rien à voir avec les homos. dans leur cas, la sexualité est basée sur la souffrance de l'autre

il y a plein d'homos qui vivent en couples stables

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)
@ johndoe

avec tes pheromones, tes programations...tu me fais penser à l'histoire du scintifique qui étudie un livre, et apres explique: voici un objet fait de mollecules d'encre, de papier et de colle...

sous l'ADN, les cellules, ect, il y a les sentiments, la sensibilité.

les zoophiles et les pedophiles n'ont rien à voir avec les homos. dans leur cas, la sexualité est basée sur la souffrance de l'autre

il y a plein d'homos qui vivent en couples stables

Oui mais que dit tu si la personne qui est zoophile desire avoir ses rapports avec l'animal et que l'animal lui ne dit pas non a tout ce qui a trait a son sexe??? Ce n'est pas la souffrance de l,autre et pourtant je trouve que c'est une attirance qui peut etre discutable... tu peux pas dire que c'est loin de l'homosexualité tout de meme??? Ni de l'heterosexualit.é?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

@ johndoe

les zoophiles et les pedophiles n'ont rien à voir avec les homos. dans leur cas, la sexualité est basée sur la souffrance de l'autre

il y a plein d'homos qui vivent en couples stables

Oui mais que dit tu si la personne qui est zoophile desire avoir ses rapports avec l'animal et que l'animal lui ne dit pas non a tout ce qui a trait a son sexe??? Ce n'est pas la souffrance de l,autre et pourtant je trouve que c'est une attirance qui peut etre discutable... tu peux pas dire que c'est loin de l'homosexualité tout de meme??? Ni de l'heterosexualit.é?

;) Lateht

;) ilensait ilenapprend... La zoophilie est une attitude perverse.... tandis que je ne voie pas ce que tu pourrais trouver pervers dans une relation homo. Et, autre différence, ds une relation homo, les 2 st consentants et on pu se l'exprimer réciproquement car ils comuniquent avec le même langage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
dans leur cas, la sexualité est basée sur la souffrance de l'autre

Tu peux affirmer la même chose sur les homosexuels, avec les même arguments. Mais c'est faux dans les deux cas.

Un zoophile peu très bien désirer un animal sans pour autant désirer le faire souffrir. Il ne fait pas ça pour faire du mal à l'animal !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
3 chances d'être raté, quoi. Je te suis, là, ça va ?

Non, je ne dit pas les choses comme ça, j'explique en réponse au message suivant:

johndoe j'ai juste une question.. il y aurait donc pour toi une machine humaine normale, et plein de dérivés? ca serait quoi un homme normal? un grand blond hétéro aux yeux bleus non stérile?...

Non, il y a des machines qui fonctionnent mieux que d'autres, mais aucune n'est parfaite. Masi toutes les machines ont le même droit au respect et celles qui fonctionnent moins bien que d'autres n'ont pas de honte à avoir car ce n'est pas de leur faute.

Alors... explique moi, toi qui ne jure que par l'ADN, comment tu explique l'arrivée miraculeuse d'un gène qui crée des phéromones adaptés à une expèce n'ayant rien à voir avec l'homme, tel que le mouton, par exemple ? ça n'a absolument aucun sens...

Lors de la création des ovules et des spermatozoïdes, il y a une division cellulaire avec recopie de l'ADN, cette recopie ne se fait pas toujours sans erreurs. Voilà, ça a été observé par des scientifiques, c'est enseigné au lycée en fillière S.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anonyme.a Membre 138 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Lors de la création des ovules et des spermatozoïdes, il y a une division cellulaire avec recopie de l'ADN, cette recopie ne se fait pas toujours sans erreurs. Voilà, ça a été observé par des scientifiques, c'est enseigné au lycée en fillière S.

Donc d'après toi, l'homosexualité aurait pr origine la division cellulaire avec recopie de l'ADN.... je ne voie pas vraiment le rapport.

Ok tu récites bien ton cours mais je trouve que tu n'expliques pas bien le lien existant entre ton cours sur l'ADN et l'homosexualité ou la zoophilie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ilensaitilenapprend Membre 154 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

@ johndoe

les zoophiles et les pedophiles n'ont rien à voir avec les homos. dans leur cas, la sexualité est basée sur la souffrance de l'autre

il y a plein d'homos qui vivent en couples stables

Oui mais que dit tu si la personne qui est zoophile desire avoir ses rapports avec l'animal et que l'animal lui ne dit pas non a tout ce qui a trait a son sexe??? Ce n'est pas la souffrance de l,autre et pourtant je trouve que c'est une attirance qui peut etre discutable... tu peux pas dire que c'est loin de l'homosexualité tout de meme??? Ni de l'heterosexualit.é?

;) Lateht

;) ilensait ilenapprend... La zoophilie est une attitude perverse.... tandis que je ne voie pas ce que tu pourrais trouver pervers dans une relation homo. Et, autre différence, ds une relation homo, les 2 st consentants et on pu se l'exprimer réciproquement car ils comuniquent avec le même langage...

Un instant ici la, qui a dit que c'est pervers, tu crois que c'est paervers.. alors que moi je te dis que c'est simplement parce qu'ils n'ont jamais clamé leur droit de faire ca comme les homosexuel(le)s. Quand je vois un(e) zoophile dans ma tete, je vois plutot l'humain laisser l'animal venir de lui meme à elle ou lui, bien qu'ily a des exception mais si on s'en tenait à la liberté de l'individu et de l'animal, pourquoi parler de souffrance alors qu'on peut facilement faire intervenir le plaisir ici??? On sait que l,animal n'est pas libre et j'en suis daccord mais il a le droit de refuser de faire des actes sexuel alors je vois pas pourquoi a moins d'etre forcer, que ca serait un trouble et que ca peut pas etre comparable a l'homosexualité..la seule différence c'est que je vois mal un animal clamer le droit de faire ca, lui s'il a la chance va le faire parce qu'il comprend riend e notre societe democratique et remplie de lois... alors que l'humain peule faire mais sont tellement moins nombreux ou caché qu'ils ne le font poas!!! Pourtant ca commence il y,a des site porno sur de la bestialité..et tout et ca provient de realisateur la tout de meme... et je verrais mal un film porno ou on force l'animal... plutot l'exciter et le tenter... sinon quoi ca serais de faire souffrir l'animal Parce que le zoophile ne souffre pas lui c'est ce qu'iol veut faire l'amour a un animal... Bref je comprend pas tes propos..

De voir l'animal se lever la queue pour se faire mettre ou de voir l'animal dure comme un baton de base ball ne sont pas des signe que l'animal aime ca..et qu'il veut!!! Il ne reflechi pas...il ressent c,est tout..alors il faut etre intelligent et capter qu'il a le desire en lui! et c'est pas compliquer me semble alors pour moi la zoophilie doit etre respecter autant que l'homosexualité....

Attention lol, je n'approuve pas vraiment la zoophilie parce que c'est mal vu..la mais disont que selon les arguments que je viens de dire ca devrait etre respecter autant...non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant