Les conservatoires! Pour ou Contre?

chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

ok si tu es certain 100 % avec des sources encyclopédiques alors je suis ok pour adopter ta définition de musique contemporaire ;)

pour notre époque le blues est a la source de tout! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

shepard Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

oula.. pour le blues...dans une certaine mesure et dans certains style sok...mais la encore ne généralisons pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Bon, pour la musique contemporaine, en fait j'avais raison.... il me semblait bien!!!!

C'est la musique apparu au XXème siecle apres la seconde guerre mondiale... donc apres les impressionistes.....

Moi je dirais que c'est apparu un peu avant mais bon vlà:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_contemporaine

http://guilhem.grosso.free.fr/musique/

Tu noteras également, pour donner foi à mes arguments précédant que dans ces articles 'encyclopédiques' qui sont l'histoire officielle que l'on apprends en conservatoire et classes de faculté de musicologie, toutes les autres formes de musiques datant de la même époques comme rock, reggae, latin, blues, jazz, funk, disco, pop..... sont totalement oubliées et passée sous silence.... comme si elles n'existaient pas.

Alors je pose une question:

Comment dans un cours d'histoire de la musique peut-on passer sous silence et faire abstraction de la musique et d'un groupe comme les Beatles qui à a ce jour vendu plus d'un milliard de disque?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
shepard Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

bien les beatles....vu en cours de composition pour l'approche pop et la construction. Et quand bien même n'est-il pas également interessant d'étudier leurs influences?

mefies toi des sources internet mon pauvre!

je suis ton contemporain, nous vivons à la même époque...donc si Messiaen est mort (et il l'est) est-il notre contemporain?

a oui... et quand tu veux prouver quelque chose....ne vas pas chercher sur wiki...

En musicologie on ne voit pas le funk et le disco... c'est pour ca que des études sur radiohead, deep p., l'album sergent pepper des Beatles, Bjork sont réalisés chaque année...

La fac de musico a ses faiblesses...mais ne l'accuses pas de choses inutiles... vraiment discuter avec toi ne sers à rien. Tu as des partis pris sur les choses sans les connaitres vraiement (et non ton cv ne m'a pas fait changer d'avis)... te sens tu rejeté a ce point par ces gens? tu baves sans raisons sur bon nombres d'institutions, et aucun de tes arguments ne prend place dans un axe logique... je te laisse à tes frustrations...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Ba écoutes, étant passé pendant un temps par la fac de musicologie, enfin une fac, celle de Poitiers, je sais bien quand même ce que j'y ai trouvé...

Et puis ayant passé un certain nombre d'années en conservatoire, je sais bien également ce que j'y ai trouvé....

Je ne ments pas et je n'invente rien; je dis juste ce que j'ai vu et effectivement je souligne la tres grande frustration qu'occasionnent de telles ecoles chez enorméments d'étudiants qui y passent....

D'ailleur, un élève issu du conservatoire se reconnait souvent au premier coup d'oeil ...

Pour le wiki, tu donnes le conseil de ne pas s'y fier comme si tu avais une sorte de science infuse et sans aucune preuve ou argument!!! c'est tres 'ambiance conservatoire çà' ---->vos diplome vous donnent tous les droits....et je ne suis pas d'accord pour fonctionner en ce sens.

Je ne dis pas que le wiki a raison a 100% mais je le cite comme une piste et l'info que j'ai trouvée sur internet... d'ailleur j'en ai trouvé d'autres et toutes donnent la même définition...

Plus précisément on parle de la musique a partir de la moitié du XXème siecle jusqu'à nos jours.

Donc tu as raison puisqu'il s'agit de musique moderne...

Seulement j'ai observé qu'absoluement TOUS les articles sur la musique contemporaine que j'ai pu trouver sur internet (et ailleur) ne traitent que des musiques issuent des conservatoires ------> la fameuse musique contemporaine!!!!! --------> qui utilise l'orchestre classique et els instruments acoustiques de conservatoire ou bien des élément de facture electroacoustique de.... laboratoire. (IRCAM etc etc)

Un exemple;

http://www.musicologie.org/sites/c/contemporain.html

un autre exemple;

http://www.cdmc.asso.fr/

encore un exemple:

http://culture.revolution.free.fr/themes/M...temporaine.html

Donc, dans la notion et les définitions officielles de la musique contemporaine, des groupes ou musiciens modernes comme Jimi Hendrix, Supertramp, les Beatles, Dire Stret, les Rolling Stones, M Jackson, Prince, Madonna etc etc la liste de ces musiciens dont l'histoire se souviendra OBLIGATOIREMENT tellements ils sont bons et reconnus partout sur terre est longue, donc tout ces gens sont TOTALEMENT ignorés par la définition de MUSIQUE CONTEMPORAINE.....

Donc a ce titre, Shepard, la définition que tu en donne n'est pas la bonne, même si apparament tu as la chanc de faire partie d'un conservatoire ou il y a des gens intelligents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bushido Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Wouaw ! C'est ça l'approche qu'on fait de la musique dans les conservatoires et les facs de musique ? Mais......

Où est donc passée la musique ? ;)

Comment peut-on en arriver à se bouffer le nez sur des questions de délimitations historiques absoluments subjectives ?

... moi je vois plutôt (une fois de plus) un énorme sac de culture à étaler, une béquille rassurante pour des musiciens qui n'arrivent pas à comprendre la musique sans quelques bouquins poussiéreux.

C'est comme les mathématiques, toujours des p'tits malins pour se la jouer intello, mais qui en réalité ne sont rien sans ce qu'ils ont pu apprendre bettement par coeur dans les bouquins qu'ont achetés papa et maman ; le genre de gars qui apprend par coeur le nom et la position des pays du monde, avec leurs capitales, pour briller au moment venu. Et croyez-moi, je fais mes études dans ce type de milieu petit-bourgeois-pseudo-intello (j'suis en classe prépa (maths)), je sais de quoi je parle...

Alors voila, moi je joue du piano classique depuis l'age de 5 ans ; l'année dernière je me suis mis à la guitare (surtout impro blues et rock mais aussi interprétation classique, jazz manouche, flamenco... J'essai l'impro manouche mais c'est pas encore ça ! Faut vraiment du temps pour saisir les clefs du jazz manouche et faire des solos intéressants ; c'est difficile et très technique... mais nom de dieu c'est tellement...!).

Ma vie est imbibée de musique. Je me réveille avec de la musique, je mange avec de la musique, je me déplace avec de la musique, je dors avec de la musique, je respire de la musique, je mange de la musique...

J'ai toujours refusé d'aller au conservatoire (des personnes peu fréquentables voyant en moi un moyen de se faire de l'argent facile ont essayé de me caser dans un conservatoire dès l'age de 6 ans... j'ai refusé parceque j'avais une amoureuse très jolie à l'école primaire qui aimait bien m'écouter jouer pour elle, et ça, ça valait plus que tout ce qu'ils pouvaient me proposer !)

J'ai souvent discuté avec des personnes qui faisait de gros efforts pour impressioner avec ce type de culture encyclopédique. Je les écoutais sans rien dire, comme un parfait ignorant. Et après, je les invitaient à discuter autour de quelques petites considérations théoriques pour voir si c'était du solide ou juste de la poudre aux yeux. Et quand je comprenais qu'une fois de plus j'étais tombé sur un rigolo perdu sans ses bouquins, je proposais une petite impro (souvent sur Voodoo Child d'ailleurs ! ;) ... frissons dans le dos).

Et à votre avis qu'est-ce qu'il se passait ?

"Euh... ouais, j'suis pas en forme aujourd'hui.

Nan nan mais quand j'suis tout seul enfermé dans ma chambre et que personne m'entend j'y arrive !

Et puis... j'crois qu'elle est désaccordée ta guitare."

Et voila, l'illustration parfaite ! Ce genre de gars était parfaitement incapable d'utiliser ses deux petites oreilles pour accorder une guitare. Sans accordeur, sans repères sur le manche, sans les quelques positions de la pentatonique (... sans oublier la note Bleue !) apprises par coeur dans un bouquin, bah il n'y'avait rien.

Voila !

Alors pour ou contre le conservatoire ?

Tout dépend de la façon dont on l'aborde ; il faut aller dans ce type d'institution de soi-même, avec un but précis.

Mon dernier professeur de piano, qui a été au conservatoire parceque ses parents l'y avait poussé, m'a avoué être malheureux de ne pas avoir pu vivre sa propre vie. Il était calé en théorie et en histoire de la musique, aucun doute ! Mais... c'est pas vraiment utile pour comprendre et faire de la vraie musique, celle qu'on fait pour soi et qui viens du coeur. Donc voila, il s'est retrouvé prof dans une école bourgeoise parcequ'il ne pouvait rien faire d'autre !

Un poête n'imagine pas son poême avec un un dictionnaire dans une main et un bouquin sur la théorie et l'évolution de la grammaire française dans l'autre.

Il faut bien comprendre que la théorie est un moyen de communiquer les choses.

Je sais lire parfaitement trois clés ; pour des oeuvres "lisibles" (je pense par exemples aux nocturnes de Chopin, à certaines oeuvres de Lizst), je déchiffre à vue sans hésitations. Bon évidemment quand on arrive sur des trucs un peu plus costauds (j'suis sur le troisième mouvement de la Sonate au Clair de Lune en ce moment, le Presto... ça, ça s'déchiffre pas comme ça ! Ceux qui connaissent le morceaux comprendront...! ;) ), ça devient plus laborieux !

Mais en dehors de l'interprétation et de la communication, jamais la théorie et l'écriture ne m'ont servi à faire de la musique ! On a des oreilles et des mains pour ça !

Croyez-vous que les pommes tombes des arbres parceque quelqu'un a écrit un jour qu'il y'avait une force d'intéraction réciproque entre la terre et la pomme ? Croyez-vous que la terre à attendu Copernic et Kepler pour décrire une trajectoire elliptique autour du soleil ? Bah non, surement pas.

Et bien pour l'harmonie c'est la même chose ; elle à pas attendu la théorie musicale pour nous faire tourner la tête. La théorie est une explication, un moyen de communiquer, de clarifier ; ce n'est pas l'origine des choses.

Et moi je crois sincèrement que pour faire de la musique, l'harmonie il faut la sentir, en tomber amoureux.

C'est pas en essayant de la construie à coup de règles et de lois qu'on arrive à l'apprivoiser.

Pour conclure, je dirai que le conservatoire, la fac de musicologie, etc., ça peut être très bien ! Mais surtout, il ne faut pas penser une minute qu'on accède à une compréhension globale de la musique avec des cours et des bouquins. On peut recréer de façon artificielle, notamment en imitant, mais il manquera toujours quelque chose.

Idéalement, le conservatoire et la fac de musico s'adressent à des passionés, des gens qui ont déjà compris beaucoup de choses, des gens qui aiment et qui connaissent la musique.

Mais je ne pense pas que ce soit un endroit où l'on puisse espérer apprendre la musique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fastano Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 34ans
Posté(e)

Qu'est-ce qu'on peut lire comme choses ridicules par ici. C'est effarant.

En gros, il faut enterrer tout ce qui existe avant Bob Marley et les Beatles ? Hum hum.

Etant musicien depuis l'âge de 5 ans, je vous assure que je ne suis ni déséquilibré, ni snob, ni boutonneux, ni rageux envers la musique actuelle. J'ai une copine, je ne suis pas vierge, pas éjaculateur précoce, j'ai pas un petit zizi et pourtant je suis musicien "classique" ! Etonnant non? je dois être une exception...

Je fréquente des gens fantastiques, d'autres moins, au conservatoire. C'est comme ça c'est tout. Comme partout.

La musique dite "classique" n'a jamais tué personne, elle en a rendu certains fous, mais c'était pour la bonne cause.

Vous crachez sur l'esprit de compétition, sur les concours, sur les jurys, les examens, mais bordel, ouvrez les yeux, c'est PARTOUT pareil dans la vie. Vous faites quoi en prépa ? en fac ? aux concours divers ? ouvrez les yeux pauvres gens, vous essayez d'être le meilleur!

Et encore dans la musique, c'est là que c'est le moins pire...Chez les vents tout du moins.. Moi j'ai passé le concours d'entrée au cnsm de paris en classe de clarinette l'an passé, avant d'avoir les résulats, on s'est tous bouffés une pizza ensemble, sans se connaître..

Mozart, Beethoven, Schubert, Bramhs, Ravel, Mahler, Berg, etc. sont autant de génies que l'ont ne détrônera jamais!! Est-ce que Lorie chantait il y a 300 ans ? NON! Est-ce qu'on en entend encore parler 3 ans après ses débuts ? NON.

J'aime les Beatles, j'aime Queen, j'aime les débuts de Muse, j'aime Aubert, mais franchement, faut le dire, la vraie musique est ailleurs. Avant. Un point c'est tout. Comment enseigner le hip hop dans un conservatoire alors que 1 an après le reggae revient à la mode ? la musique classique est toujours a la mode, et pas que pour les vieux je vous rassure, la belle musique touche tout le monde! M'enfin!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
abrico Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bonjour,

Je suis d'accord avec les derniers messages postés...

Le conservatoire pour ou contre? tout depend du point de vue qu'on a quand on y rentre...

Je pense que le conservatoire est un moyen "plus efficace" que tout autre moyen, d'aprendre la musique, cepandant si on compte en faire son métier il ne faut surtout pas faire ce que beaucoup de virtuose qui sortent d'un cnsm ont fait: ne faire que de la musique "classique", celle qu'on aprend au conservatoire.

Non, faire le conservatoire, OK, à condition de "parcourir" la musique en plus des cours, personelement, faire d'autre style en dehors de ceux du conservatoire, "decouvrir" ce qu'est toute la musique, découvrir qu'elle n'est pas seulement celle que l'on aborde au conservatoire, il faut absolument etre "ouvert", être curieux si l'on veut etre plus qu'un simple artiste.

Ok je l'avoue plus de 60% des étudiants au conservatoire sont en réalité plus de veritables "robots" qui se font dominer par des partitions, des gens qui ont peut d'immagination, qui ne font que faire ce qu'on leur demande, qui ne pense qu'à réussir leurs examens pour vite décrocher une medaille et aller dans un cnsm ou l'on prend que un eleve sur une centaine... Ces gens la ne sont pas de vrais musicien, ce sont des esclaves du conservatoire, ils se font dominer par leurs études.

Mais il reste des gens qui, comme moi, sont bien conscient de tous les dangers du conservatoire, mais qui le voie d'un autre "degrés", je parle surtout en ce qui concerne les cours d'instruments: des professeurs "obsédés" par leurs instruments, qui pensent que cette matiere est la plus importante pour leurs eleves, des prof qui sont prés à "manipuler" les eleves pour qu'ils arretent tout sauf leur cours d'instruments, pour mieux réussir, etc... bref, souvent des profs égoïste en effet. Mais c'est le monde de la musique: il faut être sur de ce que l'on veut faire, il faut être égoïste nous-même quelque part, pour pouvoir faire face à tous ces problemes..

Maintenant en ce qui concerne les autres cours du conservatoire, prenon par exemple le solfege... les gens voient souvent le solfege comme etant plus un "exercice", un casse tête, plutôt qu'un "cours" passionant...mais il faut dire que le solfege pour beaucoup est une veritable passion, en ce qui me concerne, j'ai trouvé les 3premiers cycle ennuieux, sans grand intéret, pourtant je suis un passioné du solfege.. mais comment expliquer à beaucoup de gens que le vrai solfege ne commence qu'à partir du cycle spécialisé? dans ce cycle on ne retrouve pas plus de 8 eleves, des eleves passionés, qui ont compris que les 3 premiers cycle sont les cycles obligatoire, que tous les éleves doivent faire, donc ce sont des cycles ou on enseigne un solfege de façon à ce que les eleves sachent les "bases" des rythmes, des hamronies, etc...mais arrivé en cycle spécialisé, vous vous retrouvez nez a nez avec un prof passioné, qui vous aprend des rythmes hors du commun, des enchainements d'accord encore jamais connus, vos notes passent de 20/20 en dictée au troisieme cycle à 5/20 en cycle spé, des chants de styles contemporain, bref, une véritable passion, on vous developpe votre imagination musicale, vos capacité, ce qui vous permets lorsque vous sortez du conservatoire, de pouvoir faire votre passion avec une plus grande imagination, car le conservatoire ne l'oublions pas, n'a qu'un but, celui de vous perfectionner en musique, de vous rendre plus que apte à pouvoir commencer d'autres études professionel ( cnsm, louis lumieres, IRCAM, composition, groupes, troupes, directeur artistique, etc..), ce n'est pas une école qui vous oblige à exercer un métier precis, ce que beaucoup de gens ont tendance à comprendre...

Le conservatoire, suivant les cours qu'on pratique offre le moyen de faire de grandes expérience dans le domaine musicale, de travailer avec des professionel du spectacle, de travailer sur de grans projets, de se faire connaitre, de jouer avec de grands professeurs, etc...

Bien entendu les conservatoire sont plus ou moin bien, il faut choisir la bonne ville, les bon professeurs, et je l'admet, ce n'est pas tout les conservatoires qui offrent ces possibilités...

Il faut savoir aussi que en France nous n'avons pas d'autre moyens d'avoir un diplôme reconnu que de faire des etudes au conservatoire (pour la musique), et il faut bien manger, avoir de l'argent, etc.. donc on a pas trop le choix...

Donc le conservatoire est soit un lieu de piège qui boulverse la vision et la pratique de la musique pour certains, mais pour d'autre qui voyent ces études dans un autre "degrés", ce n'est qu'un compléments de plus de notre pratique personnel,un complement qui nous offrent l'etude insturmentale classique avec des professeurs mieux qualifié que tous autres, la possibilité de construire des projets,de travailer avec des gens qui peuvent enfin nous comprendre, des gens passionés, d'integrer des écoles grâce aux diplomes, nous permet de jouer en ensemble, en musique de chambre(chose que certains musicien d'école de musique ne parviennent pas a faire ou ont peu de chance de pouvoir le faire), de pouvoir avec juste un DEM commencer un petit boulot dont le salaire est largement suffisant pour payer les études qui suivent, et d'y ressortir en y ayant apris quelque chose de la musique quoi qu'il en soit, pa mal pour un petit complément à notre pratique personnel de la musique...qui coute moins de 200euro par ans...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité raph33
Invité raph33 Invités 0 message
Posté(e)

moi, j'ai tout appris en autodidacte mais j'ai rien contre ceux qui veulent apprendre de maniere academique.

PS : en art, on qualifie de contemporain ce qui est de notre epoque, sinon, on peut dire "moderne"

Modifié par raph33

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

On ne peut pas comparer Mozart à Berg !!!! (Comme je viens de le lire plus haut écrit par un élève de concervatoire).

Berg est un compositeur moderne pur produit génial mais de milieu bourgeois type concervatoires et sensibilité contemporaine élitiste alors que Mozart immensément génial a passé sa vie et son energie a rêver de composer de la musique pour le peuple ! Mozart n'est classique comme j'ai pu lire plus haut que du fait que c'est un auteur ancien alors que Berg est un pur produit bourgeois de concervatoire et completement pas du tout populaire.

Mozart lui était populaire, populaire au point de conquerir le coeur de tous les enfants du monde jusqu'à la fin des temps avec un titre comme "A vous dirais-je maman". Si Mozart était de nos temps il aurait écrit "Let it be" ou des choses comme çà parce que c'était sa vocation de musicien généreux qui aimait l'humanité.

Un compositeur comme Berg n'est pas du tout dans ce registre même si ses recherches musicales sont louables et respectables.

Les Beatles ont vendu 1.3 milliard d'albums ... et à ce titre ils seront encore là dans mille ans, comme Mozart, comme Bach, comme Bob Marley ...

Si Mozart était là aujourd'hui je pense qu'il detesterait profondément, par nature, les concervatoires qui font de la musique (si précieuse pour la vie et le bonheur de tout le monde) une chose élitiste bourgeoise alors que sa musique respirait un air fait de rebellion. D'ailleur la musique de Mozart est si sublime et délicate qu'elle est bien souvent la bête noire des élèves de concervatoires dans les examens...çà aussi Mozart aurait detesté...

De la même maniere, la musique de Bob Marley est si fine que la jouer réclame un travail et un amour profond bien évidement contraire avec l'ambiance habituelle 'culs sérrés' des concervatoires...

Du reste il faut arrêtter de prendre des gens comme Mozart pour des c**, si il était là aujourd'hui il ne pourrait se passer de batterie, d'ordinateurs, de machines, de boites a rythme et des outils modernes et contemporains pour faire de la musique... comme Miles Davis et d'autres l'on fait il y a dejà plus de 35 ans...

Enfin je dirais: "c'est pas parce qu'on aime Bach, Mozart et toutes ces choses sublimes qu'il faut renier ce qui est actuel et.... sublime" :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fredelac Membre 247 messages
Forumeur activiste‚ 29ans
Posté(e)

Bon je suis allé aux fins fonds du forum musique pour retrover ca.

Je reponds a la derniere réponse de chapolin (meme si je pense qu'il n'est plus parmis nous)

Je pense que dans les concervatoires, il y a de tout.

Il y en a qui ont peut etre un niveau assez elevé mais qui sont incapables de faire passer une émotion qui sont la leur dans ce qu'ils jouent. Ceux la sont que tres peu musiciens. Pour moi ce ne sont que des instrumentistes.

Ensuite, il y a ceux qui ont leur propre perception d'un morceau : ils y mettent leur touche personnelle et non celle que le professeur leur a dit de mettre. Ces derniers, si ils aiment la musique de Bob Marley n'auront aucun mal a la jouer comme il se doit et meme si ils sont issus d'un concervatoire et qu'ils n'ont pas travaillé le morceau avec leur prof ! Ceux la sont des musiciens.

La musique et synonyme d'ouverture et je trouve tout aussi débile ceux qui ne veulent mettre un mur entre le rap et le metal que celui qui a eu une formation en conservatoire (donc plutot axée sur le classique au debut), qui s'est mis au jazz et dit etre incapable maintenant de jouer deux croches en binaire a cause de son feeling pour le jazz...

Le conservatoire est bien pour la rigueur qui y est enseignéee, le probleme est que cette rigueur peut en dégouter plus d'un. J'en connais certains qui ont quité le concervatoire a cause de cette rigueur, sont allés dans une ecole de musique actuelle et sont revennus au conservatoire un an plus tard car ils trouvaient qu'il n'y y avait pas assez de rigueur !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Je suis encore là et je te répond,

Prenons le probleme a l'envers tu veux ?

Imagines un jamaicain qui a passé sa vie ajouer du reggae d'oreille, sans savoir lire la musique et qui ainsi est arrivé au plus haut niveau de sa musique ... et bien je peux te dire qu'il sera incapable de jouer du Mozart ou du Bach ... parce qu'il ne sait pas lire la musique et qu'il ne connais pas ces languages. C'est logique et physique. Par passion, comme tu dis il arrivera peut-être a jouer une sonate de Mozart, parce qu'il est muisicien comme tu dis et c'est vrai mais comme il ne sait pas lire la musique celà lui prendra un temps enorme de l'ordre de plusieurs années ... sachant qu'un tel personnage arrivé au plus haut niveau du reggae est en général occupé a beaucoup jouer a droite a gauche je ne vois pas ou il trouvera le temps materiel pour pouvoir etudier puis jouer Mozart ...

Pour un débutant en musique il faut environ 10 ans d'études de conservatoire pour jouer bien une sonate de Mozart et ensuite plusieurs années pour la ressentir et la faire vivre. Sachant qu'à haut niveau apres des années et des années d'etudes les musiciens classiques ont acquit de tels reflexe qu'il peuvent pratiquement jouer en déchifrage a vue instantannée de telles oeuvres ...

Alors non même le meilleur musicien reggae ne pourra pas jouer Mozart. C'est faut de dire et faire croire çà.

D'un autre côté, de son côté, le musicien de reggae aura passé lui aussi des années et des années a jouer d'oreille et acquerir donc des reflexes différents liés a sa musique élaborée par des maitres de ce genre de musique ... une façon de voir donc totalement différente de la musique écrite !!! et elle aussi tout aussi sérieuse ... a telle point que je peux vous jurer qu'il est impossible pour un musicien de concervatoire, a moins d'études extrèmement sérieuses de la musique d'oreille rythmique reggae et ce durant de longues années de jouer directement du reggae !!!

Parce que que croyez vous messieurs dames des concervatoires qu'ils font ces hommes et femmes qui jouent du reggae ? qu'il s'amusent ? que çà n'est pas sérieux ce qu'ils font ? et tout ce temps qu'il y passent, çà n'est rien ?

De la même façon çà n'est pas parce que tu sais parler et ecrire parfaitement une langue que tu es capable sans l'avoir profondément etudiée de faire la même chose dans une autre ...

Non on ne peut pas tricher !!!! il y a trop de gens dans les concervatoire qui ont cette prétention débile !!

Tout autant que la population inculte et abusée se fait des idées fausse sur la réalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ysiss Membre 11 927 messages
Cannibale à famée...‚ 28ans
Posté(e)

j'ai pas tout lu (honte a moi je sais ;) ) mais j'vais quand même ouvrir mon bec :sleep:

je suis pour et contre les conservatoires (ouais pas de jaloux comme ça...humph bon bref)

je connais quelques personnes qui y sont ou qui y étaient au conservatoire donc je peux pas forcèment être objective, j'y suis pas trop de solfège toussa :o° enfin donc tout ce qu'ils ont appris là bas et qu'ils apprennent encore, ça a son utilité dans le sens où ils ont su nous le réenseigner...(oui dans une tite école de musique c'est comme ça^^) certes aller dans un conservatoire n'est pas une valeur a 100% sure de tremplin etc mais ça apporte quelque chose...même si on sera beaucoup plus émerveillé devant un type qui aura appris à sortir une trompette et à en jouer seul, alors qu'un gars qui aurait appris dans un conservatoire ça ne sera pas "étonnant" dans le sens où lui aura appris par quelqu'un et non d'oreille. donc être pour ou contre le conservatoire ben je dis non( ;) ) je me positionne en suisse, fin en belge, je suis neutre, ça a des bons cotés comme une certaine reconnaissance et une vaste connaissance des morceaux classiques, une vaste connaissance musicale en générale (sisi c'est vrai^^). Certes tous les mouvements musicaux ne sont pas abordés, mais après libre au musicien de la jouer chez lui et pour les autres. Et il existe des morceaux pas mal modernes même pour du conservatoire, enfin pas moderne dans le sens guitare électrique etc^^ enfin plus moderne, qui ne plaisent pas forcèment de part l'écriture de la partition et de part le morceau (part par? Bref).

C'est vrai par contre que le conservatoire demande quand même pas mal d'investissement et une volonté de poursuivre dans cette voie, de perséverer et aussi d'en avoir les moyens...pour les instruements comme pour les partitions d'ailleurs...

T'façon il existe de nombreux musiciens bien plus doués que certains "conservateurs", la volonté de faire de la musique ce qu'elle est reste en fait l'entiere responsabilité du musicien et de son oreille...

enfin c'est que mon opinion je ne suis qu'une humble musicienne depuis 9 ans a peu près (arf avec 7 ans de solfège et 7 d'instrument, dont des cours tirés de cours de conservatoire), donc je peux pas forcèement être objective (des amis, connaissance a moi sont a paris ou a genève dans des conservatoires donc je peux pas trop être neutre^^)

enfin voila

(premier pavé de posté :smile2: je suis bien malade alors:/)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Coucou Ysiss

Tu as l'air d'être une musicienne pratiquante ^^ mais tu joues de quoi ? et quelle musique ? tu veux en faire ton métier ?

En fait après t'avoir lue, je dirais pour te répondre que je suis pour les concervatoires pour tout ce que j'y ai appris d'authentique et contre les concervatoires pour tout ce que j'y ai appris mais qui m'a empéché d'apprendre des choses essentielles. Un exemple dont on a peu parlé: tu vois certe j'y ai appris des choses en harmonie mais je dois quand même dire qu'ils m'ont vraiment pris la tête pour plein de trucs supers inutils pour moi. Toute ma vie je me souviendrais de ce cours de solfège obligatoire qui me faisait perdre mon temps !! toutes ces heures à payer un type qui loin de m'aider ne faisait que m'insulter en disant devant tout le monde que j'avais un poil dans la main ... mais la réalité c'est que ce qu'il voulait m'imposer je n'en avait pas besoin et je voulais surtout pas apprendre çà. Moi je voulais faire du violon et les 20 petites minutes de cours de violon que j'avais me laissaient un gros gout de frustration face à ces horribles heures de solfège. En même temps plus tard ces heures de solfège et leur méthodologie m'ont enormément pénalisé quand je suis rentré dans le monde du travail musical proféssionnel comme par exemple un groupe de reggae dirigé par un mec qui avait fait 182 disques ! Ce que je savais en solfège et les méthodes applicables étaient complètement inadaptées et me ralentissaient ... je me souviens du premier jour, j'ai demandé ou étaient les partitions et on m'a répondu qu'elles n'existaient pas ... et pourtant j'avais déjà l'habitude d'improviser depuis tres longtemps puisque j'avais appris le piano tout seul comme çà ...

Et puis il n'y a pas que çà, il y a par exemple le droit du travail comme par exemple comment signer un contrat, le droit par rapport aux droits d'auteurs, la musique libre sans compter l'informatique musicale, la synthèse sonore (incontournable aujourd'hui et qui inonde le monde depuis 40 ans) ... bref a ce niveau là c'est la catastrophe ! les gens sont livrés à eux-même et perdent un temps précieux ! On les bloque dans des archaismes mais çà n'est pas la faute à Mozart ;)

Je te pose encore une question: est-ce qu'on peut apprendre aujourd'hui à faire des musiques banales comme celles que tu trouveras à cette page: http://chapolin.fr/ecoutez.html dans un concervatoire ? je le redis j'ai passé un temps immense à étudier hors concervatoire et souvent à la place de ce qu'on me demandait et ce fût tres pénible. Par contre je ne remetrais jamais en question le bonheur que j'ai eu à y étudier JS Bach et bien d'autres en cours d'orgue classique. Moi ce que je veux c'est pas la disparition des concervatoires bien au contraire, mais qu'ils soient profondément réformés et améliorés ... et là je passerais peut-être les examens pour éspérer y enseigner.

Plif plouf :smile2:!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ysiss Membre 11 927 messages
Cannibale à famée...‚ 28ans
Posté(e)
Coucou Ysiss

Tu as l'air d'être une musicienne pratiquante ^^ mais tu joues de quoi ? et quelle musique ? tu veux en faire ton métier ?

En fait après t'avoir lue, je dirais pour te répondre que je suis pour les concervatoires pour tout ce que j'y ai appris d'authentique et contre les concervatoires pour tout ce que j'y ai appris mais qui m'a empéché d'apprendre des choses essentielles. Un exemple dont on a peu parlé: tu vois certe j'y ai appris des choses en harmonie mais je dois quand même dire qu'ils m'ont vraiment pris la tête pour plein de trucs supers inutils pour moi. Toute ma vie je me souviendrais de ce cours de solfège obligatoire qui me faisait perdre mon temps !! toutes ces heures à payer un type qui loin de m'aider ne faisait que m'insulter en disant devant tout le monde que j'avais un poil dans la main ... mais la réalité c'est que ce qu'il voulait m'imposer je n'en avait pas besoin et je voulais surtout pas apprendre çà. Moi je voulais faire du violon et les 20 petites minutes de cours de violon que j'avais me laissaient un gros gout de frustration face à ces horribles heures de solfège. En même temps plus tard ces heures de solfège et leur méthodologie m'ont enormément pénalisé quand je suis rentré dans le monde du travail musical proféssionnel comme par exemple un groupe de reggae dirigé par un mec qui avait fait 182 disques ! Ce que je savais en solfège et les méthodes applicables étaient complètement inadaptées et me ralentissaient ... je me souviens du premier jour, j'ai demandé ou étaient les partitions et on m'a répondu qu'elles n'existaient pas ... et pourtant j'avais déjà l'habitude d'improviser depuis tres longtemps puisque j'avais appris le piano tout seul comme çà ...

Et puis il n'y a pas que çà, il y a par exemple le droit du travail comme par exemple comment signer un contrat, le droit par rapport aux droits d'auteurs, la musique libre sans compter l'informatique musicale, la synthèse sonore (incontournable aujourd'hui et qui inonde le monde depuis 40 ans) ... bref a ce niveau là c'est la catastrophe ! les gens sont livrés à eux-même et perdent un temps précieux ! On les bloque dans des archaismes mais çà n'est pas la faute à Mozart ;)

Je te pose encore une question: est-ce qu'on peut apprendre aujourd'hui à faire des musiques banales comme celles que tu trouveras à cette page: http://chapolin.fr/ecoutez.html dans un concervatoire ? je le redis j'ai passé un temps immense à étudier hors concervatoire et souvent à la place de ce qu'on me demandait et ce fût tres pénible. Par contre je ne remetrais jamais en question le bonheur que j'ai eu à y étudier JS Bach et bien d'autres en cours d'orgue classique. Moi ce que je veux c'est pas la disparition des concervatoires bien au contraire, mais qu'ils soient profondément réformés et améliorés ... et là je passerais peut-être les examens pour éspérer y enseigner.

Plif plouf :smile2: !!

uiui je suis musicienne pratiquante je suis corniste mais je ne tiens pas à en faire mon métier et je ne suis pas non plus passée par la phase conservatoire^^

c'est vrai que le conservatoire reste une institution assez "vieillote" dans certaines choses dont je te l'accorde le solfège, qui reste et de loin la partie la plus barbante^^

pour la profonde réforme je suis quand même un peu contre, dans le sens où si on réforme l'enseignement donné au conservatoire, il y aurait risque de perte de crédibilité au niveau d'orchestres etc...la plupart des cours sont quand même donnés en vue de former l'élève a une insertion plus dans le milieu classique, orchestre voire soliste, et donc de ce fait les impros sans partoches etc sont souvent "oubliées" et c'est vrai que ça n'aide pas si on ne souhaite pas faire une carrière classique...

personnellement j'ai tout appris ce que je sais maintenant de part mon prof qui était vraiment génial en tant qu'enseignant, mais aussi grâce au travail perso.

et y'a aussi une chose sur laquelle je peste bien souvent, c'est de trouver une partition ou autre qui "change" un peu, qui soit un peu moins justement académique, école etc...c'est souvent quand même compliqué (enfin surtout pour cor y'a très peu de partitions variées, ou alors on réapprend les bases en jouant un morceau à trois notes...-_-")

les signatures de contrat etc ne font peut être pas partie de l'enseignement de conservatoire, peut être justement parce que le conservatoire est pour apprendre au départ, préparer parfois les jeunes à divers concours. Ce sont des à cotés qui ne sont c'est vrai pas du tout abordés...il ne faut pas oublier que qui dit conservatoire dit "instruments normaux", ils ne "s'abaisseront" pas à utiliser un synthétiseur ou autre pour moduler une fréquence sonore, ça serait une honte :sleep:

En somme c'est vrai qu'il faudrait réformer les enseignements du conservatoire, mais pas non plus totalement sinon la crédibilité et le sérieux de ceux ci pourraient être mis en doute quand même...

enfin voila quoi^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Et ben dis-donc !! une corniste !! et encore qui ne serait pas passée par le concervatoire !!! tu es l'oiseau super rare ^^ :smile2:

Mais tu es l'une des rares à avoir compris ou au moins a admetre que les concervatoires sont là pour nourrir le monde de la musique classique et ses orchestres ...

D'un autre côté tu ouvres une encyclopédie musicale et tu t'aperçois dans les définitions à "musique contemporaine" que l'on fait abstraction de 95% des musiques actuelles ... pourtant le mot "contemporain" semble plus large ... EST plus large ... :sleep:

Alors perso je refuse çà catégoriquement, je refuse ce monde tout puissant et qui a tout pouvoir administratif ou au moins je dis ce que je pense et qui me semble légitime. De toute façon il ne s'agit pas de revenir en arriere, de faire le procès du passé coute que coute mais d'un autre côté aucun monde, et surtout pas le monde musical n'est fait pour rester figé et ne pas évoluer.

j'ai environ 19 ans d'expérience de l'enseignement, des élèves qui depuis sont devenus pros, d'autres simples amateurs et j'ai donné des centaines de concerts. Je suis un boulimique de musique et je passe mon temps à jouer et composer. Lorsque j'ai donné vingt heures de cours dans la semaine (un poste à temps plein) et qu'au bout du compte je suis payé moitié moins qu'un fonctionnaire de la musique j'attend au moins un peu de respect pour ma musique et je refuse catégoriquement que ce fonctionnaire ose enseigner a ses élèves - au nom du diplome que je n'ai pas pu passer car j'étudiais (sèrieusement) Bob Marley ailleur chez ceux qui savent - qu'ils pourront jouer (et enseigner) Bob Marley grace à leur culture traditionnelle. C'est faux. le problème en fin de compte çà n'est pas "qu'ils" le croient entre eux ... mais que tout le monde le croit à cause de leur diplome et du respect qui va avec. Au bout du compte on se retrouve avec un monde et des croyances qui sonnent faux et tout le monde se trompe et joue la politique de l'autruche en face de l'art ... au bout du compte je pense que celà dessert le monde de l'art. Je pense que si les musiciens de conservatoire étaient plus ouverts, notre monde serait différent. Ils me donnent l'impression de vivre à l'heure d'internet sans internet ... un élitisme se crée autour de la musique traditionnelle sublime mais au prix d'un vide culturel majeur mais a-t-on vraiment envie que les gens sachent danser ? Moi en tout cas çà ne m'empèche pas d'aimer et d'enseigner Bach ou Mozart.

Mis à part çà j'aimerais bien entendre ta musique^^

(mais avec pas trop de wiskey hein ;) )

Modifié par chapolin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Ysiss

Je viens de relire ce que tu as ecris avant et j'ai noté çà:

"et y'a aussi une chose sur laquelle je peste bien souvent, c'est de trouver une partition ou autre qui "change" un peu, qui soit un peu moins justement académique, école etc...c'est souvent quand même compliqué (enfin surtout pour cor y'a très peu de partitions variées, ou alors on réapprend les bases en jouant un morceau à trois notes...-_-")"

Je pense que çà résume assez tranquillement le problème de fond ... lol

C'est bien parce que j'ai vécu çà que je suis devenu si méchant mdr

Non sans rire voilà mon conseil: tu oublies tout et tu commences par te détendre. Ensuite tu sélectionnes tes disques (modernes) préférés et tu les écoutes avec ton instrument près de toi et puis quand tu le sens tu essais de glisser quelques notes qui vont bien ... fais çà de temps en temps et essayes de cultiver quelque chose de nouveau justement en commençant par 2 ou 3 ptites notes ... recommences de temps en temps :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ysiss Membre 11 927 messages
Cannibale à famée...‚ 28ans
Posté(e)
Ysiss

Je viens de relire ce que tu as ecris avant et j'ai noté çà:

"et y'a aussi une chose sur laquelle je peste bien souvent, c'est de trouver une partition ou autre qui "change" un peu, qui soit un peu moins justement académique, école etc...c'est souvent quand même compliqué (enfin surtout pour cor y'a très peu de partitions variées, ou alors on réapprend les bases en jouant un morceau à trois notes...-_-")"

Je pense que çà résume assez tranquillement le problème de fond ... lol-->maintenant il y a une tentative souvent désespérante de transcription de partitions, dont le résultat est plus que décevant aussi...^^

C'est bien parce que j'ai vécu çà que je suis devenu si méchant mdr donc tu es l'orangina rouge d'accord^^

Non sans rire voilà mon conseil: tu oublies tout et tu commences par te détendre. Ensuite tu sélectionnes tes disques (modernes) préférés et tu les écoutes avec ton instrument près de toi et puis quand tu le sens tu essais de glisser quelques notes qui vont bien ... fais çà de temps en temps et essayes de cultiver quelque chose de nouveau justement en commençant par 2 ou 3 ptites notes ... recommences de temps en temps :smile2: -->je joue dans une harmonie, et depuis quelques temps notre chef nous a donné (aux cors donc) des partoches beaucoup plus variées que les habituels contretemps et autre accompagnements vaseux et creux...^^j'ai appris donc des morceaux tout à fait différents de ce que j'avais pu voir,et sinon je joue bien souvent à l'oreille ça me permet de travailler ben jsutement mon oreille, etc^^ mais au corc'est pas toujours évident, les morceaux ne s'y prêtent pas forcèment et un remaniement du morceau donne des résultats souvent farfelus^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chapolin Membre 42 messages
Forumeur balbutiant‚ 47ans
Posté(e)

Pfffff l'orangina rouge .... c'est un bébé cadum l'orangina rouge ... nan moi c'est plutot Dark Vador ou un truc comme çà :smile2:

En fait tu vois, a vrai dire je n'ai aucune idée, à part une certaine image de ce qu'est un cors ! jveux dire que je me réprésente pas le son que çà a et que je n'ai aucun exemple en tête de morceau ... çà a quelle téssiture ? c'est cahleureux c'est comment ? tu le décrierais comment cet instrument ? Tu pourrais pas m'envoyer un pti enregistrement que je me rende compte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant