Le système scolaire français

johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Si y a pénurie de prof, tu crois que c'est la faute à qui? Aux méchants profs?

Tu crois vivre chez les bisounours???

Il ne faut pas tout mettre sur le dos des enseignant Johndoe car c'est un boulot vraiment difficile qui nécessite beaucoup de patience et de motivation. Alors oui certains professeurs abusent de leur autorité, mais la majorité sont assez bons, et les élèves sont rarement tendres avec eux!

Je ne met rien sur le dos des profs, je dit que ce n'est pas à eux d'éduquer les enfants mais aux parents. Le rôle des profs devrait être uniquement de transmettre le savoir.

Si certains élèves foutent le bordel et sont agressifs, ce n'est pas parceque les profs des années précédentes n'ont pas fait leur travail, ni même car les cours de morale ont été supprimés.

Tout à fait et d'ailleurs les élèves le leurs rendent bien : Gifles, insultes, bagarre dans la classe et nouveau maintenant : Film d'agression.

Ces élèves n'ont rien à faire en cours. Et ceux qui s'en prennent aux autres élèves non plus.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Johndoe où veux tu les mettres ces élèves?!! Il faut bien justement essayer de leur donner un minimum d'éducation si ils ne la recoivent pas chez eux, tu crois pas?

Je sais que ce n'est pas le rôle d'un prof d'éduquer l'enfant, mais il est là pour lui donner les clés pour réussir dans la vie. Et le respect, l'assiduité, l'effort en font partie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il faut les mettre dans des établissements spécialisés, pour qu'ils ne dérangent pas les élèves qui veulent bosser.

Et je pense que ces élèves seraient moins agressifs si les cours obligatoires étaient juste un minimum, lire, écrire, base de calcul, d'histoires-géo, de physique et de SVT.

Après, les élèves choisissent seulement les matières qui leur plaisent, dont ils ont besoin, ou qu'ils réussissent le mieux.

Quand on force quelqu'un à suivre des cours dont il n'a pas envie, ça l'énerve, et l'énervement conduit à la violence. Si tous les jours aller à l'école est une corvée, au bout d'un moment les élèves dépriment ou deviennent plus agressifs.

Au bout de plusieurs années d'obéissance, l'élève en a vraiment marre, un prof croit qu'il à un rôle éducatif et se permet de faire des reproche à un élève sur le travail qu'il n'a pas fait ou mal fait, c'est la goute d'eau de trop, et l'élève fout une claque au prof.

Ca provoque aussi des échecs scolaire, les élèves n'ont plus envie d'étudier.

Un élève qui n'a pas envie d'étudier, le forcer, c'est l'enfoncer. Le seul moyen de lui redonner envie c'est de lui expliquer qu'il ya un minimum de connaissance qui lui seront utiles. Que si il ne veut rien apprendre, c'est tant pis pour lui, qu'on ne va pas le frapper pour le forcer.

Par contre, si il ne veut pas apprendre à peindre, faire du sport, la musique, qu'on le laisse tranquile. Un élève qui sèche les cours de dessin est considéré comme un délinquant. Et si il ne se soumet pas, alors on lui interdit d'étudier ce qui l'intéresse. C'est pas une question de respect, c'est bien de la soumission à l'éducation nationale qui est loin d'être un modèle de respect envers les élèves.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Le problème de notre société aujourd'hui c'est qu'on veut trop ménager tout le temps tout le monde. Du coup on n'avance plus pour froisser personne. On allège le temps de travail pour pas trop fatiguer les travailleurs. On supprime une réforme car les étudiants sont pas contents. On n'évolue pas vers l'Europe parce que les francais n'ont pas voulu avancer. On privilégie la parole avec l'enfant plutot que l'obligation, alors qu'elle est nécessaire dans de nombreux cas.. etc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
max2357 Membre 323 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

On ne peut pas traiter chaque cas séparément. Tel élève veut étudier tel matière mais pas un autre.... Ca deviendrait vite ingérable.

Au collège, tous les élèves ne savent pas encore ce qu'ils veulent faire. Et s'ils choisissent leurs matières, il y a le risque qu'ils ne prennent aucune matière principale importante (français, science....). Comment décider que telle matière est obligatoire et pas une autre?

Modifié par max2357

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
On ne peut pas traiter chaque cas séparément. Tel élève veut étudier tel matière mais pas un autre.... Ca deviendrait vite ingérable.

Si, c'est facilement gérable, les dossiers des élèves comporte énormément d'informations inutiles qui sont gérées pour rien, code de profession des parents, code de ceci et de cela, etc...

Et l'informatique permet de gérer ça encore plus facilement.

Au collège, tous les élèves ne savent pas encore ce qu'ils veulent faire. Et s'ils choisissent leurs matières, il y a le risque qu'ils ne prennent aucune matière principale importante

Ca ne pose pas de problème si il ont déjà acquis le minimum utile. Quand au français, c'est divisé en plusieurs parties, si il ne choisit pas les parties poésie, ni lire des livres, ça ne pose pas de problèmes.

Le problème de notre société aujourd'hui c'est qu'on veut trop ménager tout le temps tout le monde. Du coup on n'avance plus pour froisser personne.

Avancer vers où ? Mieux vaut rester sur place plutôt que d'avance vers une situation pire que celle actuelle.

On allège le temps de travail pour pas trop fatiguer les travailleurs.

C'est plutôt pour créer des emplois, c'était le but, pour réduire le chômage.

On supprime une réforme car les étudiants sont pas contents.

Pas que les étudiants, et puis ce sont eux les premiers concernés, les gens qui ont plus de 26 ans, comme ça les concerne pas, il sont moins motivé pour aller manifester et perdre de l'argent en jours de grève.

On n'évolue pas vers l'Europe parce que les francais n'ont pas voulu avancer.

Evoluer, avancer, ce n'est pas forcément en mieux, c'est juste changer, changer de position en alant devant soit.

Aller devant soi n'est pas forcément le meilleur chemin, parfois il faut savoir reculer ou faire demi-tour pour en prendre un meilleur.

La lecture globale constituait une évolution de l'enseignement de la lecture, c'était pour avancer, mais elle était mauvaise.

On privilégie la parole avec l'enfant plutot que l'obligation, alors qu'elle est nécessaire dans de nombreux cas.. etc.

Non c'est l'inverse, toujours privilégier l'obligation, ne pas respecter les libertés individuelles, alors que ça ne dérange personne si un voisin n'a jamais suivit de cours de peinture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitemarquise Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)
On ne peut pas traiter chaque cas séparément. Tel élève veut étudier tel matière mais pas un autre.... Ca deviendrait vite ingérable.

Au collège, tous les élèves ne savent pas encore ce qu'ils veulent faire. Et s'ils choisissent leurs matières, il y a le risque qu'ils ne prennent aucune matière principale importante (français, science....). Comment décider que telle matière est obligatoire et pas une autre?

C'est tout à fait vrai et je dirais même que ceux qui savent ce qu'ils veulent faire sont une petite minorité. Du coup, il faut absolument maintenir un véritable tronc commun de cours pour garder toutes les possibilités ouvertes.

Les matières plus spécifiques, qui font déjà appel à des capacités particulières (dessin, musique et même sport) ne pourraient continuer d'exister que sous forme optionnelle. En effet, quelqu'un qui n'est pas artiste à 12 ans ne le sera pas plus à 16 !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
C'est tout à fait vrai et je dirais même que ceux qui savent ce qu'ils veulent faire sont une petite minorité.

Mais certains savent ce qu'ils ne veulent pas faire, par exemple lire des livres littéraires choisit car ils sont les plus ininteressants et inutiles possible, même chose pour les poésies.

Et puis ce n'est pas parceque la majorité ne sait pas, qu'il faut forcer ceux qui savent. si il ne savent pas, suffit de leur expliquer, si tu n'étudie pas les math au lycée, tu ne pourra pas faire des études de math à l'université... Même chose pour les autres matières.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
max2357 Membre 323 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Mais certains savent ce qu'ils ne veulent pas faire, par exemple lire des livres littéraires choisit car ils sont les plus ininteressants et inutiles possible, même chose pour les poésies.

Et puis ce n'est pas parceque la majorité ne sait pas, qu'il faut forcer ceux qui savent. si il ne savent pas, suffit de leur expliquer, si tu n'étudie pas les math au lycée, tu ne pourra pas faire des études de math à l'université... Même chose pour les autres matières.

Je suis d'accord. Je trouvais les cours de musique, peinture totalement inutiles. Mais il faut faire avec, tout du moins jusqu'à la fin du collège...

Et puis tu ne pourras jamais étudier qu'une seule matière au lycée. Il faut garder un tronc commun.

Modifié par max2357

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ptitemarquise Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 36ans
Posté(e)
Mais certains savent ce qu'ils ne veulent pas faire, par exemple lire des livres littéraires choisit car ils sont les plus ininteressants et inutiles possible, même chose pour les poésies.

Et puis ce n'est pas parceque la majorité ne sait pas, qu'il faut forcer ceux qui savent. si il ne savent pas, suffit de leur expliquer, si tu n'étudie pas les math au lycée, tu ne pourra pas faire des études de math à l'université... Même chose pour les autres matières.

Je suis d'accord. Je trouvais les cours de musique, peinture totalement inutiles. Mais il faut faire avec, tout du moins jusqu'à la fin du collège...

Ce serait quand même mieux si tout le monde était pas obligé de faire avec. Même les profs de musique seraient plus heureux de faire cours à une poignée de colllégiens intéressés qu'à une floppée d'autres qui considérent leur cours comme un champ de foir (et puis, le bruit de la flute, Aïe !!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
max2357 Membre 323 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Ce serait quand même mieux si tout le monde était pas obligé de faire avec.

Mais il ne peut pas y avoir autant de classes qu'il y a d'élèves. Ou alors si chacun choisit sa matière, les classes se disloqueraient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Mais il ne peut pas y avoir autant de classes qu'il y a d'élèves. Ou alors si chacun choisit sa matière, les classes se disloqueraient.

Non, mais on n'organiserait plus en classe, tel élève est inscrit à tel cours et non pas dans telle classe.

Il y aurait moins d'élèves inscrits à chaque cours, et donc moins d'élèves par salle de cours, d'où un meilleur enseignement et des élèves plus calmes, d'autant plus qu'ils ont choisit d'y assister.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
On choisit son université.

Je suis pas sûr, il faut pas une bonne raison pour changer d'académie ?

C'est pas sûr que l'abscence d'unités d'enseignement de communication et de management soit une justification acceptée pour faire la même fillière (par exemple informatique pure) dans une autre université.

Non, il n'y a pas de carte scolaire pour les universités.

il parait que les jeunes profs sont souvent mutés dans les ecoles difficiles pour leur premier poste!!!

c'est rude quand meme. de quoi degouter du metier.

En effet, cela vient de la notation de des points.

Pour avoir les meilleurs postes il faut plus de points, donc plus d'ancienneté.

Les postes les plus dificiles sont donc réservés aux enseignants ayant le moins de points, c'est à dire les moins expérimentés.

Euh, c'est pas "Il parait". C'est vrai. Une amie a commencé à Grigny. Ben maintenant, elle a réussi à entrer dans une école privée bien en vue sur Rouen je crois.

Les écoles privées n'obéissent pas au même système, ce qui permet a des professeurs n'ayant pas droit à certaines mutations dans le public de les avoir dans le privé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

@johndoe le programme auquel tu penses est assez irréalisable et surtout risquée car quand on est lycée on ne sait pas encore tout à fait ce qu'on veut faire dans la majorité des cas, d'où l'intérêt de faire une filière plus ou moins générale jusqu'à la terminale..

@grenouille verte, on ne choisit pas comme ca son université, il faut dépendre de telle ou telle fac! et non quelqu'un qui a une formation pour le public ne peut pas forcément passer dans le privé comme ca, il lui faut souvent repasser des concours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
le programme auquel tu penses est assez irréalisable et surtout risquée

C'est tout à fait réalisable. C'est plutôt le système actuel qui est risqué, si il y a trop de matières qui n'interessent pas un élève soit il obéit soit il dégage. C'est pas une question de savoir ou non ce qu'on veut étudier.

Si il a suffisament d'argent et de courage et qu'il parle anglais, il peut se réfugier en angleterre pour passer un bac à 3 matières, mais si il ne peut pas se permettre d'y aller, on ne peut pas lui reprocher.

Le système actuel est même risqué pour les profs, si il n'avaient pas à gérer des élèves qui n'ont pas envie d'être là, ça se passerait certainement beaucoup mieux.

on ne sait pas encore tout à fait ce qu'on veut faire dans la majorité des cas, d'où l'intérêt de faire une filière plus ou moins générale jusqu'à la terminale..

Mais ceux qui ne savent pas auraient le droit de prendre plusieurs matières, avec compensation des notes.

Tu préfères que l'élève qui sait ce qu'il veut faire abandonne ses études à 16 ans plutôt qu'il étudie ce qu'il veut ?

Et ce n'est pas à lui d'assumer le fait que "la majorité" ne savent pas ce qu'ils veulent faire ni ce qu'ils ne veulent pas faire.

Et même si il ne sait pas, tu préfères qu'il abandonne ses études car il y a trop de matières où il échoue, que les points qu'il gagne en math et en physique ne suffisent pas à faire passer sa moyenne au dessus de 10 ?

Mieux vaut qu'il soit inculte que cultivé dans une ou deux matières ?

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

Non mais je pense que ce serait céder à la facilité et rabaisser terriblement le niveau des lycées!

Il y a déja beaucoup de filières pour les jeunes qui ne veulent ou ne peuvent pas suivre la filière générale, je ne vois pas l'intérêt de rabaisser le niveau général. Et concernant le collège on peut exiger qu'un jeune arrive au niveau 3ème, qui est tout de même accessible, même si il y a du sport, même si il y a de la peinture!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a déja beaucoup de filières pour les jeunes qui ne veulent ou ne peuvent pas suivre la filière générale,

Lesquelles ?

même si il y a du sport, même si il y a de la peinture!

Mais si sport, peinture et musique, poésie et littérature française le font passer en dessous de 10 ? par exemple ça le fait passer à 8 ou 9, on ne peut pas lui refuser des poursuites d'études à cause de ça, pourtant ce sont des choses qui arrivent avec le système scolaire actuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

N'importe quoi!

Pour les filières, BEP, CAP, Bac PRO plus filières STI, STT sans compter les formations.

Je sors d'un STI et j'ai fais un DUT comme quoi, c'est possible si on s'accroche.

Et l'exemple que tu prends est débile car il faut un minimum de culture générale, tout simplement.

Que celoi soit en Arts Plastiques, Français, Math, Géo, Histoire, Eduction Civique et sport.

Sinon, sans ce minimum, tu te retrouves à ne pas savoir lire en 3 ième!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
johndoe Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour les filières, BEP, CAP, Bac PRO plus filières STI, STT sans compter les formations.

C'est général, voilà le programe d'un bac pro:

Spécialité: Sciences et techniques industrielles

Matières générales:

- Mathématiques

- sciences physiques

- Gestion des entreprises

- Français

- Connaissance du monde contemporain

- Anglais

- éducation artistique, arts appliqués

- éducation physique et sportive

Stage 16 semaines.

L'accès(avec dossier de candidature) ouvert en priorité aux élèves :

- titulaires du BEP éLECTRONIQUE,

- issus de la première "Génie électronique".

Génial, comme un bac général, avec en plus:

- Gestion des entreprises

- Connaissance du monde contemporain

- éducation artistique, arts appliqués

- Stage de 4 mois (avec Exposé oral et rapport)

Le professionel n'est pas l'opposé du général. C'est sensé préparer à un métier, avec un stage obligatoire non rémunéré en plus.

Les filières spécialisées n'existent pas en France.

Un étudiant qui ne veut étudier que les math ou que la physique, il fait quoi ?

Un élève qui est principalement intéréssé par les math va préférer un bac "général", ya moins de matières, les math comptent beaucoup plus, et le niveau(en math) est surement plus élevé.

En plus de ça, ya pas de stage, pour lui le stage est du temps perdu, puisque son but n'est pas d'apprendre un métier dans l'immédiat mais d'étudier les maths.

A t'on le droit de s'inscrire à la fac avec un bac pro sans faire une demande de dérogation ou autre, c'est à dire avec les mêmes formalités qu'un bac général ?

Quand aux poursuite d'études, c'est comme l'accès au bac pro, sur dossier de candidature avec lettre de motivation. donc faut prévoir de postuler dans toute la France.

Un exemple de parcours:

- résidence principale: Strasbourg

- Bac pro, accès sur dossier: Nancy

- DUT, accès sur dossier: Toulouse

- Licence Pro, accès sur dossier: Rennes (l'étudiant avait postulé à des 3e années de licence normale, mais il a été refusé partout)

- 3e année de Licence, accès sur dossier: Lyon

- 1ere année de master, accès de plein droit: Lyon

- 2e année de master pro, accès sur dossier: Strasbourg

C'est vraiment sympas 5 déménagements en 8 ans, en plus pour faire des demande de logement universitaire, c'est avant le 15 avril, et comme à chaque fois qu'il change de ville il ne sait pas où ils sera accepté avant le mois de juin, il a intérêt a avoir de bonnes ressource financière.

Et puis comme avec la formation professionnelle il était obligé de faire en supplément par rapport à un cursus normal:

- 2 mois de stage en 1ere année de bac pro

- 2 mois en 2e année

- 2 mois en 2e année de DUT

- 3,5 mois en Licence Pro

Difficile de prendre un emploi pour financer ses études en plus de ces stages.

Le même parcours avec un Bac S:

- résidence principale: Strasbourg

- Bac S, accès de plein droit: Strasbourg

- 1ere et 2e années de licence, accès de plein droit: Strasbourg

- Licence pro (pas besoin)

- 3e année de Licence, accès de plein droit: Strasbourg

- 1ere année de master, accès de plein droit: Strasbourg

- 2e année de master pro(accès sur dossier): Strasbourg

Non mais je pense que ce serait céder à la facilité et rabaisser terriblement le niveau des lycées!

Je ne parle pas du tout de rabaisser le niveau, mais plutôt de faire des bacs spécialisés, un pour chaque matière.

Et l'exemple que tu prends est débile car il faut un minimum de culture générale, tout simplement.

A 16 ans, l'instruction n'est plus obligatoire, tu préfères que les gens sortent incultes et sans bac à 16 ans, ou cultivé dans au moins une matière à 18, avec le bac correspondant et une possibilité de poursuite d'études dans le même domaine ?

c'est possible si on s'accroche.

Faut aussi être autorisé par tous les jury d'admission, et bosser plus que les autres élèves car certaines formations professionnelles préparent moins bien à une poursuite d'étude.

Modifié par johndoe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boomerang Membre 13 999 messages
boomerang à pailles‚ 30ans
Posté(e)

johndoe j'ai beau réfléchir je ne vois pas du tout ce que tu veux créer.. il y a déja un nombre de filières annexes considérables! faire un lycée avec que des maths ce ne peut pas rentrer dans la filière générale! tu as détaillé un programme de bac pro, mais tu n'as pas parlé du nombre inoui de cap (couture, macon, peintre, cuisine, coiffure, esthétique, hotellerie, maconnerie, et la liste est encore longue), de bep (electrotechnique, electronique, batiment, architecture et habitat, logistique, comptabilité, carrosserie, etc, etc). Bref on va pas faire des listes pendant des heures, mais tout ca pour te dire qu'un jeune qui en 3ème se retrouve devant un choix à faire, n'est pas bon dans beaucoup de matières mais se défend par exemple en maths, il peut très bien faire un bep de comptabilité ou autre! Et puis à quoi veux tu que te serve d'apprendre une seule matière?! Tu dis qu'en sortant de bac pro tu n'es pas sur qu'on puisse aller en fac (a vrai dire j'en sais rien, mais je pense que si) mais en sortant d'une filière qui ne ferait étudier une ou deux matières seulement tu ne pourrais certainement pas rentrer dans une université!! Car à la fac, par exemple en lettres.. on ne fait absolument pas que du français!!

Concernant les déménagements, je suis d'accord que c'est compliqué de jamais pouvoir se poser dans le même endroit, mais d'où sors tu cet exemple, c'est ton cursus?

Bref je ne vois pas l'intérêt d'une filière en plus dans le cursus général!

Modifié par claire19

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant