Qu'est-ce que Dieu ?

Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)
Si de temps en temps ^^ La c'est dieu à ma sauce ! ;)

le mien il repose mon esprit et mon estomac et ce que je mange de lui ne me fait aucun reproche...je dirais que sa nourriture est mon amie...et qu'elle reste bien au creux de l'estomac ;) sans faire de tache ,aussi,elle ne me trahit jamais :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Nihil Membre 166 messages
Forumeur inspiré‚ 56ans
Posté(e)

Si ça te rassure tant que ça, moi j'ai rien contre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gannher Membre 895 messages
Forumeur accro‚ 32ans
Posté(e)

En ce qui me concerne je me range dans la catégorie des athés et je pense donc que Dieu n'est qu'une invention des humains pour apporter une réponse à certains questions pour lesquelles l'homme n'arrive pas encore à répondre.

Croire en un être divin ne me dérange pas tant que ça. Par contre, qu'une secte / église fasse en sorte d'empêcher les gens de penser librement, de leur dicter comment penser, d'empecher de s'ouvrir aux autres, ... est pour moi intolérable. Et je suis soulagé de voir que les sondages, années après années, montrent un recul des religions dans les sociétés occidentales (et particulièrement le christianisme.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babacool2 Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Bonjour à tous.

Je viens de lire les messages et je suis surpris que vous parlez beaucoup sur DIEU mais je ne vois aucun qui ait connu une expérience spirituelle !! Je conçoit que l'on peut spéculer et entrevoir des différences mais seulement sur des bases acquises et non sur des textes ou des oui-dires. C'est comme si vous étiez en train de parler de Siddharta en vous réferent aux divers textes bouddhique sans avoir fait une seul foi de la méditation ou une visite dans un temple bouddique . c'est bizarre.

Mon avis personnel sur DIEU est assez simple.

il est partout car il est l'origine de tout, mais je ne l'identifierais pas comme une représentation humaine ni comme une entité possédant une individualité, il est là tout simplement. je ne suis pas plus idiot que les autres et je ne crois qu'en ce que je sais et ce que j'ai expériementé. et mon expérience m'a montré qu'il est stérile d'individualiser DIEU par convention, même le mot dieu est inaproprié, mais à cause du mental et de notre intellect, à vouloir toujours structurer , les hommes ont bâti des notions un peu farfellu qui ne correspondent pas une logique humaine , d'ailleurs c'est bien à cause de cela que la notion de dieu est renié ou ignoré par beaucoup, parcequ'elle ne correspond pas à leur logique. c'est aussi simple que cela.

Je pense que si l'on veut approcher DIEU et savoir ce qu'est DIEU il faut faire d'abord une approche sur soi. ici je ne parle pas de religion ou de secte ou de la foi pieuse et aveugle, je parle de la connaisance de notre propre fonctionnement. je ne parle pas de science , car la science s'arrête à l'aspect physique de la création. je parle de la connaissance de soi, cette connaissance peut prendre des aspects différents selon la personne, l'environnements, l'éducation etc.. mais cette connaissance de soi n'est pas différent d'un individu à un autre. comme je l'ai dit l'approche peut être différente, un africain et un asiatique ou un magrébin et un européen n'auront jamais la même approche de ce qu'est DIEU mais la connaissance de soi et ensuite la connaissance de sa partie divine n'est en rien influencé par ce qu'il y a autour.

Prenons un exemple, si vous prenez un doigt , chaque humain possède la structure osseuse et tous les nerfs et veines sanguines qui vont avec, à moins d'avoir une mal formation , nous avons tous en nous " la structure " du "comment" doit être un doigt. mais, ce doigt ne possède pas les même pigmentations au niveau de la peau ni la même taille ni les mêmes empreinte digitales etc... mais c'est un doigt et tous nous savons ce qu'est un doigt puisqu'il peut être ressenti , il est visible et qu'importe si quelque part dans les cellules de notre ADN est codifié le "comment" de la " structure " de notre doigt ce qui est important c'est qu'il existe. c'est notre logique.

Maintenant si l'on considère la question du post et par rapport à mon exemple , on cherche le pourquoi et le comment de la structure de notre doigt , on veut savoir dans quelle parti de notre adn et quel gène codifie ce fameux doigt , n'est-il pas logique en premier lieu d'analyser notre propre doigt ? au lieu d'aller voir celui du voisin? car non seulement on ne pourra pas comprendre à travers notre propre logique puisque cela ne nous appartient pas mais en plus on se trouve confronté à la logique du voisin , du coup les uns les autres se regardent d'un air hébété ne sachant plus comment trouver sa solution simplement parceque les uns comme les autres on croit trouver à l'extérieur ce qui est déjà en nous.

Aussi je pense que le plus important c'est de savoir comment avoir une autre approche de la personne , une autre approche de soi , et cela quelque soit le cadre , car les individualité étant différentes les unes des autres imposer un dogme ou une ligne de conduite n'est pas salutaire comme l'a déjà démontrer notre histoire car dévier et modifier une vérité est très nocif au développement de la personne humaine.

Je n'ai trouvé personne ayant eu une connexion avec leur divinité et qui ait su comment l'intégrer à la logique des autres pour mieux les aider dans leur interrogations personnelles, beaucoup se perdent dans des délires religieux d'autres plus scientifiques sont allé directement dans des asiles par manque de controle de leur égo, d'autres se cachent derrière leur foi et ferme les yeux aux évènements qui sont en contradiction avec celle-ci et s'excuse que c'est la vonlonté de dieu. d'autres encore attendent et espère.

Je pense personnellement que si vous voulez trouver DIEU et essayer de saisir son essence, il faut déjà y croire, ensuite se connaitre , faire la connexion avec sa divinité sans tomber dans le piège de l'auto-contemplation et de l'auto-satisfaction spirituel ensuite l'assimilé en tant que connaissance pour être capable de l'intellectualiser et rendre accessible aux autres cette connaissance et c'est seulement à ce moment là je pense que vous aurez une petite approche de ce que pourrait être DIEU.

Bonne Continuation à Tous Sans Exception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

babacool,hier dans un repli total,j'ai prié...je pensais que tout était foutu pour moi...personne n'est venu me voir,je n'ai pas regardé la télé pour me divertir ...j'ai dormi le coeur plus que lourd persuadée,sans idées fausses que tout le monde s'en fout de moi dans ma vie non virtuelle,j'ai donc prié en toute confiance pour me raccrocher au peu de foi que je sentais en moi...je me suis levée ce matin à 3H30 et ,je ne pense pas que ça vienne du sommeil,je me sens bien ...et on retire la connaissance que j'ai de moi,là dedans...j'ai demandé pardon,hier...j'ai fait ce qui à mes yeux est faute,dans ma vie,hier au lever...j'ai mis ma vie spirituelle et financière en grand danger...surtout ma vie spirituelle...ce matin,au lever,j'ai su que j'étais pardonnée.sans réconfort visible ou extérieur...j'ai été pardonnée et la confiance en ce dieu que je n'ai jamais vu mais qui est bien présent est là...mes soucis sont bien là et je les assumerai ou pas...tout est dans la main de dieu(je ne parle pas de phalanges)...mais ce dont je suis sure,c'est que dans cette foi que je partage ici ,à l'instant,je suis persuadée que tout peut se dénouer d'un seul coup et sans que je ne fasse aucune démarche pour m'en sortir...ma prière a suffit et cela sans illumination...je peux certifier que dieu existe...il opère en moi à chaque instant,il sait ce dont j'ai besoin avant que je ne le sache...ça ne se commande pas...il m'aime plus que tout cela sans tenir compte des écritures...ça ne se commande pas non plus...ça se vit...à quoi sert de prouver,ce serait,pour moi,lui manquer de respect...il est dans ma vie quoique je fasse et quoique je sois...la connaissance de soi c'est bien mais l'inestimable c'est de se confier en lui et je souhaite à beaucoup cette joie bienfaisante et cette sécurité enveloppante...dieu touche mon coeur et mon coeur est pour autrui comme je peux le faire avec mes capacités,cela pour moi est démonstration de sa puissance et de sa présence dans ma vie...je n'ai pas besoin de plus pour preuve de son existence car tout est en lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Andrea33143 Membre 1 028 messages
Forumeur alchimiste‚ 107ans
Posté(e)

Dieu toutes religions confondues est notre propre miroir, le petit miroir qui nous permet de pas nous faire pipi dessus en se disant qu'il y aura une fin.

Et pis surtout l'argument supreme qui nous fait rester dans les clous, l'enfer, oulalala, on se tient a carreau ici bas.

Ou alors on s'en sert comme d'une bequille..

Je crois juste en ce que je vais raconter a mes enfants, petits enfants, neveux ou autres, chacun selon sa perception va s'en servir tot ou tard, et c'est grace a cela que peut etre, je vivrais encore un peu, ca me suffit.

Mais en attendant je suis sure que pour moi ce sera fini, comme la fourmi qu'on ecrase.

Alors j'enjoy :smile2:)

Modifié par Andrea33143

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babacool2 Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Bonjour ;)

Vous êtes des cas toutes les deux :bravo::mouai:

Une qui attend sa fin parce qu'elle a vécu sa vie et l'autre qui croit en DIEU dans sa maison de retraite.

Que vont dire vos petits enfants hein ...? ;)

Voyons voyons :blush: c'est pas sérieux tout çà :smile2: ;) .

Je reviens quand vous serez un peu plus sages huuummm. ;)

A tout à l'heure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

je ne suis pas en maison de retraite :smile2: et je n'ai que ma sagesse et toi en as tu? ;) en tout cas,tu ne manques pas d'humour ;) ç'est déjà ça et je prends avec plaisir ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babacool2 Membre 57 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Re-bonjour :smile2: ;);)

Pour mieux aider les autres il ne suffit pas d'être pieux à fond et avoir une grande foi, il faut aussi être capable de voir la foi des autres et d'être capables de voir leur erreurs tout comme la force qui les anime.

Que se passerait-il si on disait à tous les chrétiens du monde que le Maître Jésus n'a jamais été ressucité d'entre les morts et que l'idée d'avoir été " sacrifier" pour laver le péché des pêcheurs n'est que pure invention accomodé avec la loi judaique de l'époque pour appâter le peuple !! Cela serait déraisonnable et irresponsable n'est-ce pas ?

La question de DIEU et de notre divinité est identique. Vous voulez chercher à l'extérieur ce qui est à l'intérieur. Ce n'est pas une question de foi ni de croyance car le fait d'y croire ne change en rien votre condition, par contre si vous êtes capable d'agir sur la matière et de démontrer que cette capacité ne dépend pas uniquement que de votre condition physique mais aussi d'autre "chose" à ce moment là, vous aurez dans votre sillage des milliers de gens prêt à écouter les révélations sur DIEU.

DIEU n'est ni dans un bocal , ni dans une éprouvette, ni spécifiquement dans une religion. Quand on a fait le lien entre sa partie divine et son individualité, il n'y a plus de question.

DIEU est le moineau qui tombe, DIEU est la pluie qui tombe, DIEU est une partie de vous, vous voulez regardez DIEU à l'extérieur de vous et vous le verrez, mais le lien nécessaire à votre compréhension qui permet d'unir votre individualité à votre partie divine ne se trouve pas à l'extérieur , ce lien est à l'intérieur de vous. Arrêter de regardez vers l'extérieur , regardez votre intérieur et vous aurez une approche de DIEU.

Bonne Continuation à Tous Sans Exception.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ekhinos Membre 504 messages
Forumeur forcené‚ 106ans
Posté(e)

j'ai presque tout lu..mais j'ai rien compris a certains "délires"...

en meme temps ca me rassure,je fais partie des heureux simples d'esprits.

dieu ou pas,j'ai choisi d'essayer de profiter un max de ma vie sur terre...(quitte a finir en enfer^^)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

contente pour toi :smile2: je vais de ce pas dans la fournaise de mon lit faire une sieste...je profite ,un peu maso, de la vie moi aussi ;) en espèrant de ne pas délirer ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
katt Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

C'est vrai ce que dis Nissard : que la Bible , le Coran, la Tora ne s'adresse que à des croyants. C'est peut trop implicite pour ce qui ne le sont pas.

Je ne sait pas si tu a déjà vu "Le Décaloque" de Krzysztof Kieślowski, notamment le premier qui parle de la compréhenssion de Dieu par les croyants et les non-croyant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CYRRIC Membre 3 026 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

Moi j'ai un truc tout bête mais qui est très efficace, si tu veut répondre a beaucoup de question essaye de remonter a son origine chercher toujours le pourquoi.

Nous somme la pour prouver que nous somme la nos cherchon, nous cherchon, ontrouve dieu il nous a mis la ok c'est bon, non.

Si dieu est là qui l'a mis là LUI, admeton que dieu est un père, qui l'a mis là à son père, et etc...

c'est une question insondable pour la pensée humaine que de se dire que il n'y avait rien et hop y'a eu dieu, puis nous; mais c'est tout aussi insondable de dire que dieu a toujours exister et que donc il n'avait pas de debut, car quelque chose qui n'a pas de debut commen a t'il pus commencé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

dieu dit qu'il est le début et la fin...à la création,il y avait le noir complet, le vide seulement la parole et la parole était dieu...pour l'univers que nous connaissons...pour ce qui est des cieux,les siens, ce sera toujours un mystère qu'on accepte ou non.le maitre des chants,lucifer est la preuve que ce mystère est bon...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
CYRRIC Membre 3 026 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)

je crois que tu a pas suivi ce que j'ai dit, deplus tu utilise des reference tel que lucifer qui son haisement manipumlable et qui l'on etait a de tres nombreuse reprise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

'ai cru comprendre que tu parle de qui a mis dieu?je te réponds et pour lucifer,ce n'est pas bateau...enfin pas pour moi...je voulais dire que le maitre des anges a été dans le secret et a trahit ce qui nous met dans de belles galères...crois tu que dieu nous donnerait la vérité sur un plat alors que certains fraudent les impots?je pense que ma réponse est à propos sans sortir de saint cyr ou d'autres grandes écoles cela est logique et sans prétention :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ELKHAYATI Membre 1 059 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Moi j'ai un truc tout bête mais qui est très efficace, si tu veut répondre a beaucoup de question essaye de remonter a son origine chercher toujours le pourquoi.

Nous somme la pour prouver que nous somme la nos cherchon, nous cherchon, ontrouve dieu il nous a mis la ok c'est bon, non.

Si dieu est là qui l'a mis là LUI, admeton que dieu est un père, qui l'a mis là à son père, et etc...

c'est une question insondable pour la pensée humaine que de se dire que il n'y avait rien et hop y'a eu dieu, puis nous; mais c'est tout aussi insondable de dire que dieu a toujours exister et que donc il n'avait pas de debut, car quelque chose qui n'a pas de debut commen a t'il pus commencé.

il est impossible de definire ce qu'est dieu mais on peu aisaiment comprendre ce qu'il n'est pas.

dieu est intemporel,il n'est pas tenu par les loi du temp qu'il a lui meme crée

dieu est imateriel,il ne peut etre matiere puisque c 'est lui qui l'a crée

dieu est impersonel,il ne peut etre une partie de sa propre creation

pour repondre a ce qui te preocupe je te dirai seulement,est il plus bete de croire une creation sans createur qu' a un createur non crée.

QUOI ?il n y avait rien et juste "BING BANG"et nous voila !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nihil Membre 166 messages
Forumeur inspiré‚ 56ans
Posté(e)

Donc ce topic n'a plus de raison d'être puisque de multiples réponses ont déjà été exposées et relatent plus ou moins nos opinions sur la question. Une chose est sûre, que Dieu existe ou non, nous sommes l'espèce la plus contradictoire existante sur Terre. Mais un jour tout finira et recommencera, un cycle sans fin ailleurs dans l'univers peut-être... Et ça, ce n'est un secret ni pour la religion ni pour la science !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
J'ai trouvé beaucoup de sujets sur "dieu existe-t-il ?" mais encore aucun pour définir dieu.

Le concept de dieu prend des formes extrêmement variées selon les religions. Leur point commun : Dieu (ou un Dieu) est supérieur à l'homme, plus puissant et complet que lui.

Pour les philosophes, Dieu est un principe abstrait que la raison, sous la forme du discours philosophique, tente de comprendre. Chaque philosophe insiste sur tel ou tel des attributs de son Dieu, en fonction de la thèse qu'il entend défendre.

Le Dieu des philosophes représente en général la cause première de l'univers et la perfection. Il ne détient son existence d'aucune autre source que de lui-même. Il n'est donc la résultante d'aucune révélation ni d'aucun acte de foi.

Tandis que dans la religion l'idée de Dieu est une intuition, donnée à l'homme par Dieu lui-même, ou une révélation, de nombreux philosophes ont essayé d'apporter des preuves logiques de son existence.

Ayant perdu, par rapport aux dieux des religions, certaines de leurs qualités fondamentales, notamment la crainte qu'ils inspirent, la vénération dont ils sont l'objet, le Dieu des philosophes tend à devenir un concept d'absolu impersonnel et théorique.

Les théistes croient en Dieu ou dans les dieux à travers des religions qui prétendent avoir connaissance de la nature et des desseins de la divinité qui s'est révélée à elles.

  • Les déistes croient à un Dieu, souvent proche de celui des philosophes, qui n'interagit pas avec le monde et ne s'est pas fait connaître aux hommes.
  • Les panthéistes considèrent que Dieu est dans tout, dans la nature même des choses (immanence).
  • Les agnostiques pensent qu'il n'est pas possible de prendre position quant à l'existence ou non de Dieu.
  • Les athées ne croient pas en Dieu, considérant qu'il s'agit là d'une invention humaine.

source

Et pour vous, qu'est-ce que dieu ?

Dieu était, au Moyen-äge, assez bien défini.

Pourquoi les religion laissent plus Dieu dans le flou ? Tout simplement parce que sans définition, il n'est pas possible de prouver l'inexistence de Dieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité KARBOMINE
Invité KARBOMINE Invités 0 message
Posté(e)

qu'est-ce que Dieu, Goldie ? vaste question, la question de tout une vie... à ce genre de question, on ne peut répondre sans une sincérité profonde qui touche au recueillement... je me permets donc quelques excursus nécessaires.

étant plus jeune encore que je ne le suis actuellement, je voyais Dieu comme un grand-père, un vieux barbu très cool et bienveillant qui trônerait parmi les nuages en nous surveillant et nous rappelant à l'ordre, parfois sans que nous comprenions pourquoi. ce personnage, je l'ai compris depuis, existe et veille sur moi : c'est mon grand-père maternel, qui est mort trois mois après ma naissance dans des circonstances qui laissent penser qu'il avait attendu de me voir pour s'accorder le repos que son grand âge et sa maladie réclamaient. qu'il existe, c'est une certitude, puisque je le fais vivre en pensant à lui, que je n'ai jamais connu personnellement mais que j'idéalise à partir des quelques récits tenus de mes parents. ce dieu, c'était l'origine, la généalofie, la transmission de la vie, le cycle de la mort et de la régénération que je matérialise dans ce système d'allégories. il m'aura fallu du temps pour le comprendre toutefois...

puis, il y a eu des passages. l'athéisme. la perte. le sentiment de solitude extrême. la souffrance. la folie quelque peu. les passions déchirantes, non dénuées d'exaltation. les délices de la chair. la contemplation. la philosophie. les sourires et les haines autour de moi. les lectures. ces sentiments exacerbés qui me cognaient dans le coeur et, tout en me détruisant, confirmaient l'évidence de ma réalité, et de celle du monde. la compassion...

la lecture, la toute première, qui ait mis de l'ordre dans les connaissances que j'avais acquises, comme l'eau que l'on boit pour avaler des nourritures trop consistantes, ç'aura été Le livre des haltes, d'Abd-el-Kader. j'y ai touché des points, des ponts entre mon athéisme et la foi. les stoïciens avaient préparé le terrain plus que mon éducation religieuse. il y affirmait des choses que l'on m'avait dites blasphématoires, comme la coïncidence entre Dieu et le moi. il mettait en lumière Aristote et Spinoza tout ensemble. alors j'ai commencé à comprendre cette courte phrase de l'Ethique : "Deus, sive Natura", "Dieu, c'est-à-dire la Nature." alors je suis devenue nominalite, comprenant que Dieu était l'ensemble du monde, le permanent, l'éternel, c'est à dire : la matière. il m'en manquait vraiment beaucoup mais après tout, c'était déjà pas mal... cette position ne me permettait toutefois pas de comprendre l'intérêt du culte ou de quelque pratique, et je continuais de mépriser ceux qui fumaient cet "opium du peuple"... je n'étais rien mais je me sentais tout... et mon orgueil ne reflétait que ma bêtise profonde, emplie de satisfaction.

le temps a passé. un peu. après avoir découvert la Critique de la Raison Pure et l'Analytique transcendantale, j'ai arrêté la philosophie, qui me donnait le vertige. pour sauver ma raison qui vacillait. je suis revenue aux lettres, à la modeste poésie. j'ai le souvenir d'un partiel de littérature comparée... c'était un jour de pluie. comme à l'accoutumée, j'arrivais en touriste, vaguement anxieuse à l'idée d'avoir séché les trois quarts des cours et de n'avoir rien révisé pour une matière majeure. l'épreuve à commencé, je devais commenter un poème portant sur le viol de la terre indigène par les conquistadores. devant la copie, je stressais tellement que je ne parvenais pas à analyser quoi que ce soit. l'angoisse augmentait à mesure que diminuait le temps... il pleuvait ce jour là et l'on entendait sur le toit de l'amphi les gouttes de pluie faire tic tac. tentative ultime de reprise, je suis sortie de l'amphi pour fumer une cigarette, sacrifiant cinq minutes en p(a)riant qu'elles me permettent d'accélérer. dehors, la pluie coulait du ciel, les arbres et les oiseaux qui se cachaient au-dessous du toit en chantant se moquaient bien de mes diplomes, de mes enjeux... d'ailleurs, quels étaient-ils ? non, les oiseaux avaient bien raison, le vent aussi. je retournais à l'ouvrage, juste pour finir ce que j'avais commencé, par jeu, n'espérant plus avoir quelque partiel que ce soit, me disant que je verrais ça au rattrapage. alors je suis rentrée dans la parole et j'ai compris ce qu'elle signifiat. ç'a été un sentiment de plaisir érotique intense, de sentir chacun des mots, fulgurant, flamboyant, mouvant sur cette feuille. la pluie sur le toit, contaminée par cet élan de tendresse, berçait nos amours...

cela s'est reproduit, ce brusque sentiment d'appartenance au monde et d'harmonie profonde des éléments en eux. n'oubliant pas Abd-el-Kader, mais n'y songeant pas trop non plus, j'ai commencé à regarder du côté du bouddhisme. les Quatre Sceaux confirmaient mes principes, en les approfondissant et en les déployant dans des conclusions que je n'aurais jamais soupçonnées. la ramification était juste. simplement juste et belle. point de Dieu à prier, il suffisait de vouloir son propre bien et même dans l'ascétisme, je ne voyais point de flagellation ou de rites mortifères. tout concourrait à déployer l'être, à le faire fleurir. le dépassement des dualités rejoignait Abd-el-Kader, Aristote et Kant. la question revenait, comme si ça ne devait jamais ma lâcher.

des connaissances complémentaires m'ont permis de compléter tout cela. voilà donc (enfin !) ma vision de Dieu :

Il est ce que nous sommes sans distinction, car la distinction est projection de l'esprit humain si limité sur le monde. Il est ordre et Chaos à la fois. mais dans son unité, Il est surtout Chaos. Il est matière et temps, car c'est tout ce que nous sommes : de la matière organisée dans le temps, et pour un temps au-delà duquel la dissolution répartira autrement notre matière, offrant du temps à d'autres idiosyncrasies. car dans ce que j'appelle "moi", il y a de l'éternel - ce temps et cette matière - et tout le reste est périssable. déjà mort en fait.

ce Dieu que je décris est immanent et Il est éternel, car Il est l'ensemble des choses mais en dehors de notre façon limitée par les catégories arbitraires de notre esprit et c'est pourquoi on le dit inconcevable.

mais je serais encore nominaliste si je m'en tenais là. Dieu est avant tout, comme le dit la Bible, Amour. car l'Amour est le lien qui unifie les choses pour les englober dans ce Tout que nous, naïvement, nous appelons comme une chose parmi les autres, Dieu.

c'est ainsi qu'en n'étant rien, nous sommes tout. en étant mortels, nous sommes éternels. le Salut - ça veut dire Paix ! - appartient à celui qui comprend que son être idiosyncrasique n'est rien face à la beauté de la matière qui le compose et au prix du temps dont il dispose.

voilà Goldie, j'espère que c'est compréhensible. et désolée pour la longueur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant