Aller au contenu

Nihil

Membre
  • Contenus

    166
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Nihil

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 10/11/1961

Informations Personnelles

  • Pays
  1. Nihil

    Cannabis et opium, est ce la même chose ?

    Pas faux, avec le canna tu peux encore te marrer comme une baleine, avec l'opium tu sors tout juste une syllabe et à long terme ça te fait des valises dégueu sous les yeux. T'en fais sfc, j'ai vu des potes camés jusqu'à la moëlle et qui s'en sont bien moins sorti que toi.
  2. Nihil

    Ces apéros géants qui gênent les pouvoirs publics

    Souris, y en a au moins un sur ta liste d'interdit dans les lieux publics. T'as oublié Justin Bieber aussi
  3. Nihil

    l'Homme et le passé

    Au moins le passé pousse l'homme à se remettre en question, à douter de ses choix futurs. Il devrait nous donner des leçons à tirer de nos erreurs, mais nous sommes de très mauvais élèves. je pense que se tourner vers le passé est aussi un moyen pour certaines personnes en pertes de repères de reconnaître un sens à leur existence en repensant à ce qu'ils ont fait. D'ailleurs, quand quelqu'un est amnésique ou alzheimer, on dit souvent que c'est la pire des choses d'oublier totalement son passé. Pour répondre à Coeur bleu, le lapin crétin c'est juste pour le fun, sinon j'aurais mis un corbeau :D (I Tim Burton) mais ça aurait été tristounet.
  4. Nihil

    Cannabis et opium, est ce la même chose ?

    Pardon d'avoir fait monter ton taux d'adrénaline sfc :D, mais c'est vrai que j'ai pas fais gaffe. T'as consommé ça où, dans des raves ? (cliché :D ) moi j'ai déjà goûté des timbres américains au LSD, et franchement j'ai vu tout sauf des powers flowers pendant 1/2 heure. Après j'avais un sale goût amer dans la bouche et un petit coup de blues, mais l'essai m'a suffit pour me faire une raison : vaut mieux planer avec le rock psychédélique qu'avec cette saleté; les crashs seront évités lol !
  5. Nihil

    Cannabis et opium, est ce la même chose ?

    Oulà ouais j'ai dit une connerie, je pensais au speedball en écrivant ça. Merci de la correction Chasing
  6. Nihil

    Cannabis et opium, est ce la même chose ?

    Marrant de voir qu'à partir d'un sujet comparatif de drogues on débouche sur l'origine du mot "assassin". Pour en revenir au sujet, non c'est absolument pas pareil au niveau chimique, végétal et des effets. y a une variété de cannabis qui rend stone ( le sativa) et une autre au contraire est un psychotrope excitant( afghanica je crois...). L'opium marche comme un anesthésiant, tout comme la morphine. L'héroïne en revanche est un stimulant qui a des effets comparables à la cocaïne, mais elle est plus addictive psychologiquement et physiquement. a la rigueur, le seul point commun de l'opium et du cannabis c'est qu'on peut les fumer, mais ça s'arrête là.
  7. Nihil

    J'aime être conne, et vous ?

    De manière générale, on peut pas échapper à la connerie parce qu'on est cerné par elle. Donc je le dis pour faire plaisir à AIE caramba : oui je me sens vraiment con... de perdre mon temps à parler de la connerie
  8. Nihil

    Ces apéros géants qui gênent les pouvoirs publics

    Toute façon le mec est mort d'avoir trop bu, point.
  9. La dignité de la france peut passer déjà par se sortir de la crise Euro que par un mondial. Si c'est pour se faire entuber comme en 2006 en finale, c'est pas la peine. Laisse Domenech se descendre tout seul et attend la suite.
  10. Olivier, of course. Chocolats ou pâte de fruits ?
  11. Nihil

    l'Homme et le passé

    Ouais, mon avatar est assez poilant, mais faut dire qu'on ne peut pas en attendre plus d'un lapin crétin...
  12. Nihil

    David Bowie : que pensez-vous de sa carrière musicale ?

    Merci wasywasa, ça fait tjs plaisir
  13. Salut à tous les metalleux/metalleuses du forum. J'ai remarqué que personne ne mentionnait un grand artiste de la scène glam, hard rock et metal : Alice Cooper ! Bon petit topo pour ceux qui connaissent pas le bonhomme : Vincent Damon Furnier est né le 4 février 1948 (plus tout jeune donc mais faut pas croire) dans la "motorcity" Detroit. malgré une carrière en dents de scie, il est reconnu comme celui qui a été la figure de proue du shock rock (comprendre par là un rock provocateur et grandguignolesque habilement auto-parodique) et il a inspiré bon nombre de groupes, et plus particulièrement un certain Marilyn Manson. Au départ, Alice Cooper était un groupe dont Vincent était le chanteur, guitariste et joueur d'harmonica. Après un premier album sorti en 1969 "Pretties for you" et en 1970 un EP "Easy action" très inspiré par les Beatles, le groupe devient surtout remarqué en 1971 avec l'album "Love it to death" et le single "I'm Eighteen" puis la même année "Killer" dans lequel Vincent rend hommage à son idole Jim Morrisson récemment décédé. 1972 et c'est le jackpot: "School's out" sort et conquis toute une génération de fans. Un nouveau succès "Muscle of love" en 1973 et le groupe se sépare finalement en 1974, mais Vincent désire se consacrer à une carrière solo, et il va reprendre à son compte le nom de son groupe, ainsi que tout ce qui lui avait permit de se construire une solide réputation : au programme, mise en scène obscène et exagéré, rock décomplexé et brut ne rejetant aucun métissage (on reconnaîtra à Alice Cooper sa grande aisance musicale et le fait qu'il ait su s'approprier chaque genre musical en vogue sans tomber dans le commercial et tout en gardant son univers inchangé), faux meurtres, fausses exécutions, fausse hémoglobine mais révolution scénique et musicale pour un gars de Detroit qui n'a pas eu peur de se mouiller, jusqu'à tomber dans l'alcoolisme fin 1970-début 1980. heureusement, il en remonte et se consacre à l'enregistrement de nouveaux albums expérimentaux ou plus sobres. En 1975, "Welcome to my nightmare" fait un carton. Cet opéra-rock nous raconte la plongée infernale du jeune Steven, personnage récurrent et torturé de l'univers Cooper, dans ses rêves les plus sombres. L'influence des Doors (et pas seulement eux) se remarque mais cet album est vraiment celui de la consécration. S'ensuit un assez long passage à vide que le ténébreux Alice va essuyer avant de renaïtre de ses cendres et pour s'élever de nouveau avec en 1986 l'album "Constrictor" et début 1990 "Trash" et "Hey Stoopid" (avec en invités vedettes Slash, Aerosmith, Joe Satriani, Mick Mars et Nikki Sixx de Mötley Crüe, Ozzy Osbourne ou vinnie Moore). Il trace toujours son sillon de nos jours et reste très actif au niveau des tournées. Bon, j'avoue que faire les bios me gonflent vite, mais pour ceux qui ne connaissent pas encore voici quelques chansons qui pourraient vous faire chavirer : 1-Poison 2-Hey Stoopid 3-Love's a loaded gun 4-feed my Frankenstein 5-You're my temptation 6-Cleansed by fire 7-Hell is living without you 8-Killer 9-School's out 10-House of fire Et quelques photos, ça décore : et des vidéos : (tiré du film "Wayne's world" avec Mike "Austin Powers" Myers. 1992)voilà, bonne écoute, bon visionnage et en espérant avoir convaincu. Enjoy Rock&Metal Music !
  14. Nihil

    L'infériorité et la supériorité entre l'homme et la femme

    A ce qu'il paraît, il y a souvent eu plus de femmes que d'hommes sur Terre, donc quitte à être inégales face aux hommes, vous avez au moins l'avantage du nombre. a quand une petite révolution gynocrate mondiale ? ^^
  15. Nihil

    l'Homme et le passé

    Le passé, même si on perd notre prise dessus, nous confronte à ce que nous avons concrètement été et ce que nous avons fait. Par peur face à l'avenir, on préfère remonter à la source d'une situation et imaginer les multiples probabilités qui nous auraient été possible de choisir. C'est Homo, Ecce Homo, et c'est à la fois le regret comme le besoin de sécurité qui nous pousse à nous tourner vers le passé.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité