L'allaitement long

   48 membres ont voté

  1. 1. quel sentiment éprouvez-vous face a l'allaitement long?

    • c'est normal/naturel
      14
    • ça ne me dérange pas/ je m'en fiche
      14
    • ça me dérange/ c'est bizarre
      16
    • ça me choque
      4

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Bah normalement, et selon les pediatres, 3 mois suffisent pour apporter de réels bénéfices à l'enfant.

Apres, c'est surtout la maman qui en a besoin... Physiologiquement ca n'apporte plus grand chose au bébé, mis a part une certaine 'dépendance'. (et une economie c'est vrai : Mais comme tout se joue tres tot, je ne suis vraiment pas sure qu'un allaitement 'long' aide a la construstion de la personnalité...)

euh alors, déjà "selon les pédiatres", j'éviterais en matière d'allaitement...

les médecins en France ne sont pas du tout formés sur le sujet; l'allaitement représente 2h de cours sur leurs 8 ou 10 ans d'études...

après, y'a ceux qui s'informent par eux mêmes, mais ils restent rares malheureusement. ;)

la légende des "3 mois suffisent" a été lancé à peu près au moment où les femmes commençaient à travailler, et donc à reprendre le travail.....aux 3 mois de leur enfant. INCROYABLE comme la nature est bien faite hein??

en fait, c'était pour ne pas culpabiliser toutes ces mamans qu'on a dit à une certaine époque que ça ne servait plus à rien après 3 mois. ;)

maintenant, l'OMS, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) pour la France et bien d'autres organismes étrangers, disent ceci:

"l'allaitement maternel exclusif permet une croissance optimale au moins jusqu'à l'âge de 6 mois. Il n'y a pas de raison d'introduire d'autres aliments avant cet âge, comme l'OMS le recommande, en insistant sur le fait que l'allaitement peut être poursuivi jusqu'à l'âge de 2 ans ou même davantage, selon les souhaits de la mère, à condition d'être complété par la diversification alimentaire à partir de l'âge de 6 mois."

Le but secondaire de l'allaitement est en gros d'aider les défenses immunitaire de l'enfant, après 1an je crois pas que se soit bien nécessaire et je pense que ça doit pas forcément être drole pour la mère de donner le sein pendant longtemps.

c'est marrant, tout le monde y va de sa ptite date, 1 an, 3mois etc

est-ce que l'un d'entre vous se base sur des preuves scientifiques pour avancer des choses comme ça?

lorsqu'on arrète le sein, on donne du lait de vache.

Est-ce (pour ceux qui disent qu'il ne faudrait pas continuer après tel ou tel age), vous vous posez la question des conséquences de remplacer le lait de notre espèce par le lait d'une autre espèce?

oui bien sur mais je n'avais pas dis comment on arretait la lactation qd on ne pouvait plus allaiter mais bon tu le savais peut etre déjà?

qui sait tu pourrais un jour le vouloir aussi pour x et y raisons... ;)

ben en fait, il n'y a pas grand chose à faire pour arréter une lactation, sauf sevrer en douceur...

les ampoules que tu as prises, avaient peut-être un petit effet "coupe lait", comme à l'inverse on peut prendre des gallactogènes (fenouil...) pour augmenter sa sécrétion lactée, mais l'effet reste minime.

n'empeche que, 5 mois, il y a 17 ans, c'est super bien! tu n'es pas passée pour une hippie? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)
Bah normalement, et selon les pediatres, 3 mois suffisent pour apporter de réels bénéfices à l'enfant.

Apres, c'est surtout la maman qui en a besoin... Physiologiquement ca n'apporte plus grand chose au bébé, mis a part une certaine 'dépendance'. (et une economie c'est vrai : Mais comme tout se joue tres tot, je ne suis vraiment pas sure qu'un allaitement 'long' aide a la construstion de la personnalité...)

Le but secondaire de l'allaitement est en gros d'aider les défenses immunitaire de l'enfant, après 1an je crois pas que se soit bien nécessaire et je pense que ça doit pas forcément être drole pour la mère de donner le sein pendant longtemps.
je te ferais remarquer juste en passant que si la mere le fait c'est qu'elle a encore du lait et qu'elle le veut bien dc je ne vois pas pourquoi vous critiquez ce genre d e mere... :smile2:

euh perso, je ne vois aucune critique dans les 2 posts cités ;) juste 2 forumeurs qui donnent leur avis sur l'allaitement long , c'est bien ça le sujet nan ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité DR.Duck
Invité DR.Duck Invités 0 message
Posté(e)
c'est marrant, tout le monde y va de sa ptite date, 1 an, 3mois etc

est-ce que l'un d'entre vous se base sur des preuves scientifiques pour avancer des choses comme ça?

lorsqu'on arrète le sein, on donne du lait de vache.

Est-ce (pour ceux qui disent qu'il ne faudrait pas continuer après tel ou tel age), vous vous posez la question des conséquences de remplacer le lait de notre espèce par le lait d'une autre espèce?

J'ai dit 1 ans pour prendre un peu large, car dans le programme de SVT de TermS on voit que par l'allaitement la mère transmet des anticorps et à partir de quelques moi le système immunitaire de l'enfant peut fonctionner tout seul et très bien, alors après l'allaitement a sans d'autre d'autre rôle(oui nourrir je sais).

Ce qui fait produire du lait à la mère c'est que ces seins sont stimulées...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

le système immunitaire peut fonctionner seul depuis la naissance, sinon tous les bébés nourris au lait artificiel mourraient!!

mais il n'est pas "mature", pas avant 5 ou 6 ans en fait!

tiens, j'ai trouvé ça, c'est un peu long mais ça montre bien ce qu'apporte l'allaitement long :smile2: :

Les bienfaits de l'allaitement long (après 12 mois)

Des anthropologues ont tenté d'estimer la durée - normale » de l'allaitement dans l'espèce humaine. Dans la plupart des cultures traditionnelles où l'allaitement reste la norme, l'enfant est habituellement allaité jusqu'à 2 à 4 ans.

Une étude comparative avec les grands singes qui sont les plus proches de nous permet de constater que les grands primates ont une durée de croissance et de dépendance à la mère nettement plus longue que les autres mammifères. Les calculs effectués d'après la durée d'allaitement constatée chez ces grands singes amènent à estimer une durée normale d'allaitement allant de 2-3 ans à 4-7 ans. Il est intéressant de constater que c'est vers 5-6 ans que survient l'éruption de la première molaire, et que le système immunitaire de l'enfant atteint sa pleine efficacité, De ce point de vue, un sevrage intervenant à cet âge se ferait à un moment où l'enfant a atteint un certain niveau d'autonomie sur le plan physiologique.

Sur le plan NUTRITIONEL.

Des recherches ont démontré que le lait de la deuxième année est très semblable au lait de la première année sur le plan nutritionel (Victora, 1984). Dans la deuxième année de la vie d'un enfant, 500 mL de lait maternel par jour va fournir :

* 95% du rapport recommandé de vitamine C

* 45% du rapport recommandé de vitamine A

* 38% des besoins protéiques

* 31% des besoins d'énergie (UNICEF/Wellstart: Promoting Breastfeeding in Health Facilities: A short course for Administrators and Policy Makers; WHO/CDR 93.4)

Le lait maternel reste une source concentrée de protéine, de gras, de calcium, et des vitamines, bien au-delà de l'âge de 2 ans. (Jelliffe and Jelliffe, 1978)

Les enfants allaités sont MOINS SOUVENT MALADES

> Les facteurs immunitaires dans le lait maternel augmentent en concentration en même temps que le bébé vieillit et tète moins. Donc les bébés plus vieux reçoivent toujours des facteurs immunitaires (Goldman et Al, 1983).

Un certain nombre d'études ont constaté que l'impact protecteur de l'allaitement vis-à-vis de certaines pathologies infectieuses durait aussi longtemps que l'allaitement. Par ailleurs, les taux lactés de facteurs immunologiques restent stables pendant la seconde année de lactation. Un allaitement long peut donc réduire le nombre de visites chez le médecin.

> On a trouvé que des bambins allaités entre seize et trente mois ont moins de maladies, et des maladies qui durent moins longtemps que leurs égaux non allaités. (Gulick, 1986)

Les infections de l'oreille surviennent plus souvent chez les enfants qui reçoivent des biberons.

Fréquemment, les bambins qui ne se sentent pas bien refuseront toute nourriture autre que le lait maternel. Leur retour à l'allaitement peut être si total pendant quelques jours qu'ils auront de nouveau la selle typique du bébé exclusivement nourri au sein.

Des études ont retrouvé un impact à long terme sur certaines maladies chroniques, qui était d'autant plus important que l'allaitement avait été long. Un allaitement long serait encore plus important pour les enfants vivant dans les populations défavorisées, où l'hygiène est mauvaise, et où les autres aliments disponibles sont de médiocre qualité ; le lait maternel continue à protéger l'enfant vis-à-vis des pathologies diarrhéiques, et apporte des nutriments de haute valeur ; de nombreuses études dans les pays en voie de développement ont montré que la santé et la croissance des enfants étaient meilleures lorsqu'ils étaient toujours allaités que lorsqu'ils étaient complètement sevrés.

Les enfants allaités ont MOINS D'ALLERGIES.

De nombreuses études démontrent que plus on attend pour donner au bébé du lait de vache et d'autres sources d'allergie importants (arachides, fruits de mer, légumineuses...), plus on a de chance de ne pas faire des réactions allergiques (Savilahti, 1987).

Le lait maternel contient, entre autres substances, des acides gras qu'on ne retrouve pas dans les autres aliments. Ces acides contribueraient à former la meilleure qualité possible de tissus dans l'organisme de votre enfant. Le tissu où l'effet bénéfique de ces acides gras est le plus visible est la peau : celle de l'enfant allaité est douce et soyeuse. Il semble qu'il n'ait pas besoin de recevoir une grande quantité de votre lait pour entretenir cette peau merveilleuse à toucher. Même l'enfant qui ne tète plus qu'une fois par jour conserve cette douceur unique de la peau. Votre lait évite ou diminue le risque de désordres cutanés auxquels il peut être sensible. Il est assez courant qu'un enfant sujet à certaines formes modérées d'eczéma ne manifeste aucun symptôme de cette maladie avant d'être complètement sevré.

Les enfants allaités sont PLUS INTELLIGENTS.

Des enfants qui ont été allaités quand ils étaient bébés ont des meilleurs performances à l'école et ont des QI plus élevés (Horwood and Fergusson, 1998). Les auteurs de cette étude, qui ont suivi un groupe d'enfants jusqu'à l'âge de 18 ans, ont trouvé que plus longtemps le bébé était allaité, meilleur était ses resultats lors des évaluations. Bon ce point là est à prendre avec précaution !!! Evidemment, les enfants longtemps allaités sont issus de milieux favorisés !! Les mères qui allaitent longtemps sont soucieuses du bien-être de leurs enfants.

Des enfants MIEUX AJUSTéS dans leur VIE SOCIALE.

Une étude qui mettait le point spécifiquement sur des bébés allaités plus d'un an, a démontré un lien significatif entre la durée de l'allaitement et les cotes données par les professeurs sur l'ajustement social de l'enfant, chez les enfants de six à huit ans (Ferguson et al, 1987). Pour citer les paroles des chercheurs, "Il y a des tendances significatives, statistiquement parlant, pour une baisse de scores de "dérangement social" par rapport à l'augmentation de la durée de l'allaitement." L'allaitement, passé l'âge du nourrisson, aide les bébés et les bambins à faire une transition graduelle vers "l'enfance". L'allaitement est une façon chaleureuse et aimante pour répondre aux besoins des bambins et des jeunes enfants. Il aide à calmer les frustrations, les bosses et les bleus, et le stress journalier de l'enfance. Répondre aux besoins d'un enfant, en se fiant sur le cheminement spécifique de cet enfant-là, est la clef qui aide l'enfant à atteindre son indépendance. Des enfants qui trouvent leur indépendance à leur propre vitesse, sont plus sécurisés dans cette dite indépendance que les enfants sur lesquels on force une indépendance prématurément.

Les enfants allaités sont NORMAUX.

> L'académie américaine de la pédiatrie recommande que les enfants soient allaités au moins la première année entière de la vie de l'enfant, et plus longtemps si la mère et l'enfant veulent continuer. (AMERICAN ACADEMY OF PEDIATRICS Policy Statement, 1997)

> L'organisation mondiale de la santé (OMS) met l'emphase sur l'importance d'allaiter jusqu'à deux ans ou plus. (Declaration d'Innocenti, 1990)

> L'âge moyen dans le monde pour le sevrage est de 4,2 ans. (Davidowitz, 1992)

Les enfants allaités un an ou plus requièrent 40 % de traitements orthodontiques en moins que ceux qui ont reçu des biberons. L'allaitement améliore la forme de l'arcade dentaire. Les études ont montré que l'allaitement lui-même ne cause pas de carie dentaire.

Dr Niles Newton, une éminente psychologue, rassure les parents de fils qui tètent plus longtemps que certaines personnes le jugent convenable, en faisant valoir que les marins anglais vaillants et virils qui ont mis l'Armada espagnole en déroute en 1588, furent nourris au sein pendant trois ans !!!!

DES MéRES qui allaitent leur enfant passé le stade nourrisson décrivent également des bienfaits.

> L'allaitement long peut retarder le retour de la fécondité en empêchant l'ovulation chez certaines femmes.

> L'allaitement réduit le risque de cancer des ovaires (Schneider, 1987).

> L'allaitement réduit le risque de cancer de l'utérus (Brock, 1989).

> L'allaitement réduit le risque de cancer de la paroi de l'utérus (Petterson, 1986).

> L'allaitement protège contre l'ostéoporose. Pendant la lactation une mère peut avoir une densité osseuse moins élevée. Mais celle-ci revient à la normale après la grossesse, et après un allaitement prolongé, la densité osseuse peut même être supérieure à l'originale. (Blaauw, 1994)

> L'allaitement réduit le risque du cancer du sein (McTieman, 1986; Layde, 1989; Newcomb, 1994; Freudenheim, 1994).

> L'allaitement peut réduire les besoins d'insuline chez les mères diabétiques (Davies HA, British Med J, 1989).

Le sevrage naturel survient le plus souvent entre l'âge de deux et quatre ans, mais un nombre significatif d'enfants se sèvreront aux deux extrémités de cet intervalle. Certains bébés manifestent moins d'intérêt en se laissant distraire facilement pendant la tétée entre l'âge de 9 et 14 mois. Si le choix de la mère est de ne pas sevrer, elle doit simplement s'assurer que la relation d'allaitement n'est pas interrompue ou perturbée pendant cette période critique. Le bébé peut également téter après un temps d'arrêt, quelle que soit la durée de celui-ci.

Dans les cultures occidentales, l'allaitement long est rarement bien vu, et la mère pourra trouver nécessaire de cacher le fait qu'elle allaite toujours pour éviter la désapprobation. Des mères ont été accusées d'abus sexuel ou de mauvais traitements à enfants parce qu'elles avaient choisi un allaitement long. Il faut espérer que toutes les découvertes faites sur l'intérêt de l'allaitement changeront cet aspect des choses, et aideront l'allaitement long à redevenir la norme dans les sociétés occidentales.

« II a de la chance, l'enfant qui continue à téter jusqu'à 2 ans» - Coello-Novello, pédopsychiatre américain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Même si en théorie - et légalement - la mère a droit à un aménagement de son travail pour pouvoir allaiter, en pratique c'est très rarement le cas, ce qui me semble un obstacle majeur pour pouvoir allaiter un enfant pendant plusieurs années dans notre société. Il y a donc sans doute une part de manque d'information, mais aussi un manque d'efforts des employeurs pour aménager cette possibilité à une mère qui travaille. Le congé maternité et le congé parental leur posant déjà de gros problèmes et freinant l'embauche des femmes, je pense que les aménagements de travail, on peut toujours en rêver. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

c'est certain

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité DR.Duck
Invité DR.Duck Invités 0 message
Posté(e)

Je suis un peu plus sceptique quand au résultat de ces études, je dis pas qu'elles ont été mal faite.

Personellement je crois pas avoir été allaité longtemps mais j'ai quand même un QI de 132 :smile2: (enfin je connais des gens qui on un QI>150 et qui sont de sacré con).

Pour les maladies et allergies je penses que ça a été démontré pas mal de fois, donc c'est très positif d'allaité longtemps de ce point de vue.

Par contre pour les traitements orthondontique, oui sans doute mais ce n'est pas le seul facteur, il faut aussi prendre en compte le développement du visage de l'enfant, le volume et la puissance de sa langue(c'est pas des blagues), l'impact des dents de sagesses.

Par contre pour "L'allaitement long peut retarder le retour de la fécondité en empêchant l'ovulation chez certaines femmes." faudra qu'on m'explique sachant que l'ovulation est hormonale, ça voudrait dire qu'allaiter provoque une bouleversement hormonale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Même si en théorie - et légalement - la mère a droit à un aménagement de son travail pour pouvoir allaiter, en pratique c'est très rarement le cas, ce qui me semble un obstacle majeur pour pouvoir allaiter un enfant pendant plusieurs années dans notre société. Il y a donc sans doute une part de manque d'information, mais aussi un manque d'efforts des employeurs pour aménager cette possibilité à une mère qui travaille. Le congé maternité et le congé parental leur posant déjà de gros problèmes et freinant l'embauche des femmes, je pense que les aménagements de travail, on peut toujours en rêver. ;)

oui, c'est clair que c'est pas toujours évident...

mais comme tu dis, légalement, un patron est obligé de laisser 1h par jour à une femme allaitante pour qu'elle tire son lait ou aille allaiter son enfant.

Je suis un peu plus sceptique quand au résultat de ces études, je dis pas qu'elles ont été mal faite.

Personellement je crois pas avoir été allaité longtemps mais j'ai quand même un QI de 132 :smile2: (enfin je connais des gens qui on un QI>150 et qui sont de sacré con).

si t'as un QI de 132, tu devrais comprendre qu'on parle d'échantillon de personnes et pas de cas personnels.

et c'est bien dit que c'est une étude à prendre avec du recul, car d'autres facteurs rentrent en jeu.

mais au-delà du QI, qui est la mesure d'une sorte d'intelligence, le lait maternel favorise la maturation du cerveau du petit humain.

Pour les maladies et allergies je penses que ça a été démontré pas mal de fois, donc c'est très positif d'allaité longtemps de ce point de vue.

Par contre pour les traitements orthondontique, oui sans doute mais ce n'est pas le seul facteur, il faut aussi prendre en compte le développement du visage de l'enfant, le volume et la puissance de sa langue(c'est pas des blagues), l'impact des dents de sagesses.

oui, tout à fait.

Justement l'allaitement ou plutot, la succion du sein entraîne un meilleur développement des muscles faciaux, des mâchoires, des dents et de l'élocution que la prise du biberon, car ce n'est pas du tout la même façon de téter.

Par contre pour "L'allaitement long peut retarder le retour de la fécondité en empêchant l'ovulation chez certaines femmes." faudra qu'on m'explique sachant que l'ovulation est hormonale, ça voudrait dire qu'allaiter provoque une bouleversement hormonale.

beh bien sur qu'il se produit un bouleversement hormonal!

plus le bébé tète, plus la femme produit de prolactine, et plus le retour de la fertilité est retardé.

et ici, c'est pareil, y'aura toujours une femme qui dira être tombée enceinte alors qu'elle allaitait; mais en règle générale, et quand l'enfant est réellement allaité à la demande (+ au moins une tétée de nuit), c'est un moyen de contraception fiable à 98% (attention sous certaines conditions)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)

Moi, tout ce que je peux dire , c'est qu'en bossant dans le milieu médical , on peut faire dire ce qu'on veut à des études ;)

donc attention !

de plus , une étude est significative à partir d'un grand nombre de participants , c'est pas avec une centaine de gamins qu'on peut en tirer des conclusions :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

ok, mais alors comment se fait-il qu'il n'y aie aucune étude en faveur du lait artificiel?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Virginye Membre+ 19 458 messages
Experte en Grum's ‚ 39ans
Posté(e)

alors là aucune idée madame j'ai réponse à tout ;) je ne bosse pas pour le lait artificiel donc je serais incapable de te répondre !

j' intervenais juste pour dire de se méfier des études , c'est tout ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité DR.Duck
Invité DR.Duck Invités 0 message
Posté(e)
si t'as un QI de 132, tu devrais comprendre qu'on parle d'échantillon de personnes et pas de cas personnels.

et c'est bien dit que c'est une étude à prendre avec du recul, car d'autres facteurs rentrent en jeu.

mais au-delà du QI, qui est la mesure d'une sorte d'intelligence, le lait maternel favorise la maturation du cerveau du petit humain.

Oui le seul problème c'est que les études aux quelles tu fais appel on apparemment été faite sur peu d'enfant donc on ne peut pas tirer de conclusion.

Personnellement je pense que la mesur du QI ne veut rien dire ou en tout cas pas dire grand chose mais c'est un autre débat.

Je sais que je n'aurais pas du prendre exemple sur moi, dans l'absolu il faudrait le faire sur un grand nombre d'individu "intelligent".

beh bien sur qu'il se produit un bouleversement hormonal!

plus le bébé tète, plus la femme produit de prolactine, et plus le retour de la fertilité est retardé.

et ici, c'est pareil, y'aura toujours une femme qui dira être tombée enceinte alors qu'elle allaitait; mais en règle générale, et quand l'enfant est réellement allaité à la demande (+ au moins une tétée de nuit), c'est un moyen de contraception fiable à 98% (attention sous certaines conditions)

Je savais qu'une grossesse provoquait un bouleversement hormonale mais je ne savais pas

Prolactine :Chez les mammifères, la prolactine a :

un effet mammotrope (croissance des glandes mammaires),

un effet lactogénique (stimulation de la synthèse du lait).

Apparemment elle favoriserait la sécrétion de progestérone(je n'en suis pas sur à 100%) donc maintient du corps jaune, donc pas de maturation de follicule, donc pas de libération d'ovocyte donc pas de chance de tomber enceinte.

Evidemment comme tout mécanisme biologique il y a une exception à la règle, c'est pour ça qu'une femme pourra tomber enceinte alors qu'elle allaitait encore.

Après l'accouchement, c'est la prolactine qui déclenche la sécrétion du lait et est responsable de l'anovulation (arrêt des règles) .
Sa sécrétion anormale en dehors de cette période peut entraîner chez la femme des troubles des règles, un écoulement pathologique de lait par le mamelon, ou une stérilité.

(en tout cas bon débat constructif a mon avis et surtout très instructif pour moi)

Modifié par DR.Duck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)
euh alors,

ben en fait, il n'y a pas grand chose à faire pour arréter une lactation, sauf sevrer en douceur...

les ampoules que tu as prises, avaient peut-être un petit effet "coupe lait", comme à l'inverse on peut prendre des gallactogènes (fenouil...) pour augmenter sa sécrétion lactée, mais l'effet reste minime.

n'empeche que, 5 mois, il y a 17 ans, c'est super bien! tu n'es pas passée pour une hippie? :smile2:

no non non la lactation a ete arrétée grace aux plantes

non je ne suis pas passée pour une hypie parceque à cetteepoque là les gens avaient une autre mentalité

je pouvais meme l'allaiter dehors en public(gare train parc) et personne ne trouvait à y dire!

Modifié par nebuleuse helix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

wahou! t'as eu de la chance!

j'ai une amie qui s'est faite insultée parce qu'elle a donne le sein à son petit dans un hyper.

=/

triste époque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)
Je suis un peu plus sceptique quand au résultat de ces études, je dis pas qu'elles ont été mal faite.

Par contre pour "L'allaitement long peut retarder le retour de la fécondité en empêchant l'ovulation chez certaines femmes." faudra qu'on m'explique sachant que l'ovulation est hormonale, ça voudrait dire qu'allaiter provoque une bouleversement hormonale.

PAS VRAI

j'ai eu mon retour de cycle dc retour de couche (regles) un mois apres l'accouchement, et je l'allaitais! dc ça n'empeche rien ni ne bloque rien! et tous les mois j'ovulais normalement!

wahou! t'as eu de la chance!

j'ai une amie qui s'est faite insultée parce qu'elle a donne le sein à son petit dans un hyper.

=/

triste époque

surtout à notre epoque de mnt! :smile2:

Apparemment elle favoriserait la sécrétion de progestérone(je n'en suis pas sur à 100%) donc maintient du corps jaune, donc pas de maturation de follicule, donc pas de libération d'ovocyte donc pas de chance de tomber enceinte.

Evidemment comme tout mécanisme biologique il y a une exception à la règle, c'est pour ça qu'une femme pourra tomber enceinte alors qu'elle allaitait encore.

(SIIIIIIIIIIII oui oui on peut tomber enceinte meme en allaitant ....

Modifié par nebuleuse helix

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)
Oui le seul problème c'est que les études aux quelles tu fais appel on apparemment été faite sur peu d'enfant donc on ne peut pas tirer de conclusion.

Personnellement je pense que la mesur du QI ne veut rien dire ou en tout cas pas dire grand chose mais c'est un autre débat.

Je sais que je n'aurais pas du prendre exemple sur moi, dans l'absolu il faudrait le faire sur un grand nombre d'individu "intelligent".

oui, c'est bien ce que je disais quand je parlais de prendre du recul sur cette étude ;)

no non non la lactation a ete arrétée grace aux plantes

ben écoute, les seules recommandations pour un sevrage, c'est simplement réduire petit à petit les tétées.

Les plantes, comme je disais, peuvent avoir un effet sur la lactation mais par exemple, si tu continues à donner le sein et que tu prends ces plantes, tu auras encore du lait!

non je ne suis pas passée pour une hypie parceque à cetteepoque là les gens avaient une autre mentalité

je pouvais meme l'allaiter dehors en public(gare train parc) et personne ne trouvait à y dire!

oui, j'pense que tu as eu de la chance pcq les mentalités n'étaient pas beaucoup mieux y'a 17 ans...

A toutes les époques (surtout depuis l'arrivée du lait artificiel), y'a eu des gens que ça dérangeaient de voir un bébé au sein :smile2:

j'te parle même pas des enfants plus grands ;)

PAS VRAI

j'ai eu mon retour de cycle dc retour de couche (regles) un mois apres l'accouchement, et je l'allaitais! dc ça n'empeche rien ni ne bloque rien! et tous les mois j'ovulais normalement!

(SIIIIIIIIIIII oui oui on peut tomber enceinte meme en allaitant ....

mode de fonctionnement de la MAMA : méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée (contraception par l'allaitement):

-l'enfant doit avoir moins de 6 mois

-la femme ne doit pas avoir eu son retour de couche

-et l'allaitement doit être complet et exclusif(tétées à volonté, pas plus de 4h d'intervalle la journée, et 6h la nuit, pas de sucette, aucun autre liquide ni solide que le lait maternel ne doit être donné a l'enfant).

si toutes ces conditions sont remplies, méthode fiable à 98% (je radote)

je rappelle qu'on peut aussi tomber enceinte sous pillule, avec un préservatif, avec un stérilet etc

aucune méthode n'est fiable à 100% ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

je t'assure je l'allaitais pendant les 2 premiers mois exclusif 6 tetes la journée 3 la nuit soit 9 puis des ses 3 mois 6 tetees par jour dont une la nuit et les regles et l'ovulation etaient bien là

dc je suis l'exception! lool

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kinoton Membre 675 messages
Forumeur forcené‚ 34ans
Posté(e)

ben oui c'est clair

on n'est pas toutes pareilles; c'est comme les nanas qui ont des cycles complètement irréguliers, d'autres réglées comme du papier à musique, d'autres qui ont leurs régles tous les 15 jours etc :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nebuleuse helix
Invité nebuleuse helix Invités 0 message
Posté(e)

exact. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lune_go Membre 834 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Je reprends un peu ce sujet car je me sens concernée. En effet, j'en suis à mon 11ème mois d'allaitement maternel.

Et j'avoue que c'est tjs un bonheur immense que de l'allaiter.

Je trouve que l'allaitement long est très bénéfique pour l'enfant. Ca ne me choque absolument pas de voir un bébé marcheur qui va vers sa mère réclamer le sein.

L'allaitement est une expérience unique et très enrichissante. On en apprend énormément sur son bébé. Je continuerais jusqu'à ce qu'elle n'en ait plus besoin (le sevrage naturel d'un enfant se fait entre 2 et 7 ans).

:yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant