Travailler en étant malade ?

saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Tu considères donc que les personnes exerçant les métiers que tu énumères, sont idiotes au point de ne pas savoir utiliser un ordinateur ???? Mon père exerce un des métiers cités et, il sait parfaitement utiliser un ordinateur, il sait lire une consigne et la réaliser.

Les ouvriers ne sont pas forcément des imbéciles :smile2:

Demande plutôt à ton pére de t'expliquer que ces gens font un boulot qui est incompatible avec le télétravail .

Tu confonds se servir d'un ordinateur en général et le télétravail , ton pére va t'expliquer la différence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Il serait bien que tu te renseignes. Une personne en arrêt de travail, ne travaillera pas pour son entreprise, mais pour l'état. Donc, même si tu es employé dans une boulangerie, rien ne t'empêche, si tu en as envie, d'effectuer du télétravail, de chez toi, pour l'état.

Toutouille l'a clairement expliqué, dans les pages précédentes, mais visiblement, tu n'as pas lu ;)

Demande à ton père de t'expliquer comment on retourne sur les pages précédentes ;) , car visiblement, toi tu confonds, les vessies et les lanternes :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

En effet c'est clairement expliqué avant mais ça reste une belle farce quand même, le télétravail n'est pas donné à tous, encore faut il avoir accès à un pc et surtout savoir s'en servir, connaitre les logiciels spécifiques exigés pour le travail, etc...

Oui une belle vessie de plus....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

écoute, je n'ai pas approfondit le sujet, mais la proposition de base me semble correcte. Je sais que c'est très à la mode, surtout sur ce forum, de casser systématiquement les nouvelles propositions. Je n'ai pas cette philosophie de la vie. :smile2: Bien sûr que ça ne s'adressera qu'à ceux qui auront un PC, bien sûr que ça ne s'adressera pas aux analphabètes, bien sûr que ça ne s'adressera pas à une personne avec les deux bras dans le platre, bien sûr que ça ne s'adresse pas à un malade agonisant... A quoi ça sert de polémiquer puisque nous n'en sommes qu'à un projet de loi. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Ce n'est pas une polémique c'est un débat.

On a le droit d'avoir son avis aussi sur des propositions de réformes foireuses qu'on risque de se coltiner un jour, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carat Membre 2 374 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
Modifié par carat

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Ce n'est pas une polémique c'est un débat.

On a le droit d'avoir son avis aussi sur des propositions de réformes foireuses qu'on risque de se coltiner un jour, non?

Oui, tu as le droit d'avoir un avis négatif sur toutes les réformes proposées. Je fais partie des personnes qui approuvent une grande partie des réformes réalisées, celles en cours et les futures. La principale raison est que la France avait grandement besoin de réformes. Celle ci aidera, entre autre, une catégorie d'employés qui n'avaient pas les "moyens" d'être malade, ou ceux qui sont accidentellement immobilisés et qu'une longue période sans activité professionnelle rendrait dingue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Tu lis très mal, je n'ai pas dit que j'étais contre toutes les réformes proposées, je dis que celle ci c'est un vent.

Les réformes il en faut pour ne pas stagner, ça ce n'est pas du concret , des propositions pour faire croire que l'on fait quelque chose, justifier son poste au gouvernement, qui n'amènent aucun changement positif et en profondeur à l'état des choses.

Le problème majeur c'est tout de même les millions de chômeurs depuis des mois et pas les quelques milliers de congés maladie pour quelques semaines ...

"Les employés qui n'avaient pas les moyens d'être malades" mais ça ne veut rien dire du tout.

Quand on est malade plus de 3 jours il n'y a pas de problèmes.

Et si pendant leur congé maladie on prenait plutôt des chômeurs longue durée en cdd, histoire de les remettre dans le bain du travail ?

Modifié par ManhattanStory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Oui, tu as le droit d'avoir un avis négatif sur toutes les réformes proposées. Je fais partie des personnes qui approuvent une grande partie des réformes réalisées, celles en cours et les futures. La principale raison est que la France avait grandement besoin de réformes. Celle ci aidera, entre autre, une catégorie d'employés qui n'avaient pas les "moyens" d'être malade, ou ceux qui sont accidentellement immobilisés et qu'une longue période sans activité professionnelle rendrait dingue.

Réforme, réforme, on finirait par y croire que les démantèlements sont des réformes, et donc des progrès.

Alors les conservateurs seraient les pauvres bougres crispés sur leurs zavantajaki ? Mais bien sûr, ce sont des conservateurs, ils s'opposent au progrès. Normal, hé, quand il n'y a plus de progrès, on essaie de sauver les meubles et de ne pas revenir en arrière. On va bientôt retourner à la proto-industrie, c'était avant la manufacture, quand chacun bossait chez soi.

Adieu 1945, raccrochons notre pays au monde !

Magazine Challenges | 04.10.2007 | Réagir à cet article

0094_038_0100.jpg Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. Un compromis entre gaullistes et communistes. Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s'y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d'importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme...

A y regarder de plus près, on constate qu'il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !

A l'époque se forge un pacte politique entre les gaullistes et les communistes. Ce programme est un compromis qui a permis aux premiers que la France ne devienne pas une démocratie populaire, et aux seconds d'obtenir des avancées - toujours qualifiées d'«historiques» - et de cristalliser dans des codes ou des statuts des positions politiques acquises.

Suite et fin >> http://www.challenges.fr/opinions/11914488..._au_monde_.html

Oui, cette tête de con est bien Denis Kessler, passé de Mao ou MEDEF. Tout le volet social du sarkozysme

est là en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Reste plus qu'a suprimer aprés ça les jours de repos et les congés annuels et on aura des réformes super moderne pour ces féniants de Français. :smile2:

Je me demande jusqu'a quel point ce gouvernement nos prendra pour des con ?. ;)

Peut etre pourra t on se demander comment pourront continuer à travailler pendant leur arret de maladie, la caissière de supermarché qui se fait opérer du canal carpien, ou l'ouvrier du batiment victime d'un lumbago sévère.

Par dela tout cela c'est une véritable guerre aux salariés que l'on déclare,non seulement on le voudrait soumis mais on lui déni maintenant le droit à se refaire une santé quand il est malade.

Parlez autour de vous et vous verrez que tout le monde est d'accord pour dire que le travail a évolué dans le mauvais sens durant ces dix dernière années.

C'est la souffrance au travail qui est responsable de l'absentéisme.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr Wolfe Membre 4 240 messages
Serial shooter‚ 50ans
Posté(e)

Pour revenir au sujet:

Le seul et unique problème c'est le chomage. Un chomeur COUTE de l'argent au système, un travailleur en RAPPORTE.

Supprimez le chomage, il n'existe plus aucun déficit dans les caisses des différents régimes.

C'est aussi simple que ça.

Mais personne ne s'y attèle vraiment...

Alors faire travailler les personnes malades, alors qu'on n'est pas capable de faire bosser les chomeurs ???

C'est quoi le but si ce n'est encore et toujours arriver à une diminution des droits sociaux ?

Depuis des années c'est ce qui est fait. Le bilan: aucun effet sur l'intérêt collectif. Par contre, les effets sur les travailleurs sont eux plus que lourds.

Mais que font nos politiciens avec l'argent collectif ???

Que ferait-on d'un chef d'entreprise qui gèrerait sa boite ainsi ???

Qu'ils continuent donc, il y en a qui aiment et en redemandent...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Abstiens toi de soutenir des bêtises surtout , j'y peux rien si tu soutiens des conneries , j'y suis pour rien;

Je te le fais juste remarquer car c'est vrai .

Je soutiens qui je veux et je ne considère pas que ses propos soient dénués de sens. Que tu considères que ce soit des conneries, c'est ton problème, mais ce n'est pas une raison pour rabaisser les personnes, comme tu le fais.

Il n'est de secrêt pour personne que tu sois obsédé par le gouvernement actuel. Tes topics compulsifs contre tout évènement de l'actualité, le prouvent ! Or, personne ne t'insulte pour autant, malgré ces interventions extrémistes. Alors soit sympa de mettre des bémols pour des propos avec lesquels, tu n'es pas d'accord !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
C'est quoi le but si ce n'est encore et toujours arriver à une diminution des droits sociaux ?
du tout puisque ce serait sur la base du volontariat.
"Allo patron? ... J'aurais un peu de retard ce matin!"
:smile2: Ben tu vois, il peut tenir un téléphone, donc il peut typer sur son ordi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr Wolfe Membre 4 240 messages
Serial shooter‚ 50ans
Posté(e)
du tout puisque ce serait sur la base du volontariat.

Sauf que ma courte expérience m'a montré que tous les "appels à volontariat" débouchent sur une obligation générale. Qu'elle soit formulée ainsi légalement, ou simplement par obligation pratique sur le terrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Nathalie Kozkodkotrujrtjs-Morizet a justement remis en cause cette notion de volontariat à l'Assemblée quand elle a indiqué que le gouvernement refusait cet amendement. L'amendement est donc une parole en l'air qui n'ira dans aucun texte de loi ( pour l'instant ).

L'UMP aussi a l'air défavorable à cet amendement. En gros c'est une énième Lefèvrerie.

Modifié par Rhadamanthe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Pour revenir au sujet:

Le seul et unique problème c'est le chomage. Un chomeur COUTE de l'argent au système, un travailleur en RAPPORTE.

Supprimez le chomage, il n'existe plus aucun déficit dans les caisses des différents régimes.

C'est aussi simple que ça.

Mais personne ne s'y attèle vraiment...

Alors faire travailler les personnes malades, alors qu'on n'est pas capable de faire bosser les chomeurs ???

C'est quoi le but si ce n'est encore et toujours arriver à une diminution des droits sociaux ?

Depuis des années c'est ce qui est fait. Le bilan: aucun effet sur l'intérêt collectif. Par contre, les effets sur les travailleurs sont eux plus que lourds.

Mais que font nos politiciens avec l'argent collectif ???

Que ferait-on d'un chef d'entreprise qui gèrerait sa boite ainsi ???

Qu'ils continuent donc, il y en a qui aiment et en redemandent...

+1. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Sauf que ma courte expérience m'a montré que tous les "appels à volontariat" débouchent sur une obligation générale. Qu'elle soit formulée ainsi légalement, ou simplement par obligation pratique sur le terrain.
C'est vrai que mon expérience de la vie n'est pas encore très longue, mais pourrais tu me donner des exemples de volontariats, transformés en obligations? Je ne mets en doute tes propos, mais aucune situation analogue ne me vient en tête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant