Révélations d'un ancien membre de la Scientologie


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
eglise-scientologie-paris_486.jpg

Révélations d'un ancien membre de la Scientologie


Mardi 26 Mai - 10:55

La librairie de l'Eglise de Scientologie à Paris., le 19 mai 2009. (Reuters/Charles Platiau)




Depuis lundi 25 mai, l'Eglise de Scientologie comparaît pour "escroquerie en bande organisée" au tribunal correctionnel de Paris. Jérémy a bien connu l'organisation, il faisait partie de ses membres haut placés. Il nous raconte son histoire.


Par Emilie Cailleau
Suite de l'article...
Source: lexpress.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)

...ma foi,de sacrés manipluateurs ces scientologues :smile2:

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

On va peut-être pas s'éparpiller en 3000 fils de discussion sur le même thème là non ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
guitariste25 Membre+ 4 935 messages
- .inusable. -‚ 31ans
Posté(e)

C'est Tom Cruise qui sera pas content.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
On va peut-être pas s'éparpiller en 3000 fils de discussion sur le même thème là non ? :smile2:

On est à deux pour l'instant. La modération décidera. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Je peux en lancer un autre alors ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)

...pas bon ça vous allez finir par faire des adeptes supplementaire :smile2:

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Je peux en lancer un autre alors ?

On va se contenter de conserver ces deux-ci, bien que cela risque de te déplaire. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Je trouve juste que parler de la même chose dans deux fils est nuisible à la discussion, après, c'est vous qui voyez :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Je me suis intérrogé (et c'est toujours le cas), sur l'intérêt de fermer l'un ou l'autre des sujets... Je vais sévir! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
Entre 1997 et 1999, Sabine Jacquart est présidente de l'Association spirituelle de l'Eglise de scientologie (ASES) au Celebrity Center, l'un des deux sites parisiens de l'organisation. Hier, devant la 12e chambre correctionnelle du tribunal de Paris, la prévenue, la quarantaine avenante et assurée, est revenue sur ses deux années passées au « CC ».

C'est là-bas que les deux plaignantes, Aude-Claire Malton et Nelly Reziga, estiment avoir été victimes d'escroquerie en bande organisée, et exercice illégal de la pharmacie il y a près de dix ans.

Sabine Jacquard entre en Scientologie en 1989 parce qu'elle y trouve « exactement ce (qu'elle) cherchait » : « Une religion qui ne m'imposait rien », explique-t-elle. Rapidement, elle en devient « membre actif », c'est-à-dire que, sans emploi, elle passe le plus clair de son temps au centre, contre une allocation « variant de 20 à 100 ¿ la semaine ».

Huit ans plus tard, elle est élue présidente du bureau de l'ASES : « Je devais représenter cette association, faire en sorte que ses statuts soient respectés, convoquer les assemblées générales et donner mon aval pour l'acceptation ou la radiation d'un membre. ». Et puis, c'est tout.

Si le tribunal ou les parties civiles tentent d'approfondir des détails, comptables notamment (pourquoi une multiplication de comptes en banque ? pourquoi une partie de l'argent partait-il aux Etats-Unis ? pourquoi des transferts de fonds entre l'association à but non lucratif et la librairie de la Scientologie, vrai commerce ?) ou purement rituels (la prise de vitamines, l'utilisation de l'électromètre, les tests de personnalité), les réponses de la prévenue varient peu : « Cela m'est difficile de répondre sur ce point-là, je n'étais pas sur place. » « Vous étiez présidente pourtant ». « Oui, mais je ne suis pas comptable et je n'étais pas au courant de tout l'organigramme. ». Quand l'un des deux représentants du parquet lui demande si, sous couvert de « récompenser le prosélytisme des membres », comme l'indique un texte scientologue, ces derniers ne se voient pas tout simplement rétribués par commission suivant le nombre de nouveaux adeptes recrutés, Sabine Jacquard répond : « Je ne sais pas, je ne m'occupais pas de cela. » « En tant que présidente, vous devriez pourtant », déplore la procureur.

A l'issue de près de trois heures à la barre, Sabine Jacquard peine à ne pas apparaître comme une simple gérante de paille et la Scientologie, une organisation pour le moins difficile à comprendre pour un non-initié. C'est sur ce point que Sabine Jacquard, au milieu de sa déposition, perd son sang-froid. Elle fond en larmes : « Je suis choquée, sanglote-t-elle, parce que depuis une semaine je n'entends que des choses déplacées à propos de cette religion que je pratique depuis vingt ans, dans laquelle j'ai éduqué mes enfants¿» Sabine Jacquard, par la voix de son avocat, a fait savoir avant-hier au tribunal que, depuis le début du procès, elle avait été victime de harcèlement et d'une agression, en bas de chez elle, avec l'un de ses enfants.

>> http://www.leparisien.fr/abo-faits-divers/...2009-536337.php

"Je n'étais au courant de rien et la Scientologie c'est des gentils". La défense Tibéri-Juppé, ça ne prend pas, les juges détestent qu'on les prennent pour des cons.

Procès de la Scientologie: l'électromètre au coeur des débats

PARIS (AFP) ¿ Le tribunal correctionnel de Paris a tenté mercredi de déterminer si l'électromètre, vendu et utilisé par l'Eglise de Scientologie, était un instrument doté d'une véritable efficacité scientifique ou un "leurre", destiné à récupérer l'argent des adeptes.

Pour l'Eglise de Scientologie, jugée pour escroquerie en bande organisée et exercice illégal de la pharmacie, l'électromètre ou "électropsychomètre" est un appareil électrique qui permet aux paroissiens "de localiser les zones de détresse et de tourments spirituels".

Présenté par la Scientologie comme ayant un caractère scientifique, il est vendu aux adhérents quelque 4.800 euros, soit dix fois plus que son prix de revient.

D'après les expertises, anciennes, citées dans la procédure, "l'appareil n'est rien d'autre qu'un leurre", manquant de "sérieux" et "impropre à mesurer précisément quelque phénomène physique que ce soit".

Une thèse partiellement contredite mercredi par deux experts en électronique cités par l'Eglise de Scientologie.

Pour Bernard Denis-Laroque et pour Philippe Ripoche, deux experts judiciaires patentés, "l'appareil mesure bien quelque chose", à savoir la variation des résistances électriques.

Après avoir assuré n'avoir aucun lien avec la Scientologie, M. Ripoche confesse avoir été "surpris" de certaines constatations: "à l'évocation de souvenirs douloureux, la résistance électrique des personnes tombait dans des proportions importantes", dit-il. Selon lui, l'électromètre mesure donc bien "un phénomène physiologique".

Mais interrogé sur la littérature scientologue entourant l'électromètre, l'ingénieur donne une réponse beaucoup moins favorable à l'organisation: pour lui, c'est une "logorrhée fantaisiste, ambitieuse et risible".

Que l'électromètre donne "une indication du stress, peut-être", mais qu'il soit "une certitude absolue, non": "il semble que cet appareil ne puisse être utilisé comme une assistance à la psychothérapie", a-t-il ajouté.

>> http://www.google.com/hostednews/afp/artic...Rab7K-xr60B3V_A

ALeqM5gkTZJ5_QXribSRPA0XHpttZtVeqA?size=l " />

C'est jouissif de voir démonter une à une toutes les escroqueries de cette secte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

Un autre témoignage d'une ancienne adepte :

Aude-Claire Malton, qui affirme avoir été délestée de 21 000 euros, a raconté les manipulations dont elle aurait été victime.

En la laissant se raconter à la barre, les magistrats ont cherché mardi à assouvir une curiosité légitime. Savoir qui frappe à la porte de la Scientologie ? Et Aude-Claire Malton semble présenter tous les clichés de la personne apte à pousser la porte de cette organisation. Première victime à s'exprimer au procès de la Scientologie ouvert depuis lundi à Paris et à l'origine de la première plainte dans cette affaire, cette femme d'une quarantaine d'années au visage fatigué ne cache pas sa vulnérabilité.

Avec une désarmante sincérité, elle parle de sa vie passée, de son état dépressif, de sa rupture sentimentale quand, sortant du métro parisien, on lui a proposé un beau jour un questionnaire. C'était il y a 10 ans. Avec application, Aude-Claire Malton remplit alors les deux cents questions qu'elle a renvoyées par courrier. Sa lettre atterrit au siège parisien de la Scientologie dont les membres la contactent aussitôt. C'est l'engrenage. Elle se rend à un premier rendez-vous.

la suite >> http://www.lefigaro.fr/actualite-france/20...nne-adepte-.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant