Les réserves de pétrole..combien reste-il?


Carandury Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

quand les réserves de pétrole soient épuisé ...il faudra trouver une solution..

je me demande :smile2: est-ce que dans un futur on peut trouver du pétrole dans une autre planete?

par ex: dans une planete desertique comme Mars ...c'est possible trouver sur le sou sol Gaz ,pétrole, de l'or , diamants...etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)

Pour qu'il y est du pétrole, il faudrait déjà qu'il y est eu des plantes, donc de la vie sur cette planète...

Donc en cherchant bien, oui ^^

Modifié par Maki

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

Bonjour

20ans de pétrole (mais c'est fonction de l'évolution des pays, et de la diminution des consommations des véhicules)

mais on aurait 30ans de reserve de plus avec les gisement en antarctique

le pétrole peut être trouvé sur d'autres planète, on peut aussi découvrir un autre combustible plus efficace (naquadah par exemple :smile2: )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)
je me demande :smile2: est-ce que dans un futur on peut trouver du pétrole dans une autre planete?

par ex: dans une planete desertique comme Mars ...c'est possible trouver sur le sou sol Gaz ,pétrole, de l'or , diamants...etc

Absolument, et on mettra un tuyau très très grand entre les deux planètes.

On recevra du pétrole martien, et en échange on peut larguer notre eau de vaisselle, ou bien le petit lait des yaourts qui sert vraiment à rien.

Ou alors on construit des raffinerie et des stations services là-bas mais bon faut vouloir vivre sur cette planète, ça doit être aussi craignos que le Colorado ou l'Ayers Rock.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AZGrenouille Membre 2 402 messages
Seigneur Batracien ‚ 36ans
Posté(e)

Aller chercher du pétrole sur une autre planète est impensable car il est impossible que ce soit rentable.

De toute façon, je suis certain que les technologies alternatives existent déjà mais qu'elles sont tenues secrètes dans le but de maintenir le statu quo économique.

Sans pétrole acheté en Dollars, ce dernier s'effondre aussi vite que l'Amérique.

Modifié par AZGrenouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

les solutions alternatives existent mais sont freinées par le gouvernement, car il ne peux pas taxer l'électricité ou l'eau XD

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lllKimo31lll Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

L'Or noir est une des matières premières (et produit) qui rapportent le plus aux multinationnales (et donc indirectement aux pays concernés), une de leur source de revenu principales. La solution pour s'en passer est de trouver des solutions et technologies alternatives.

Mais avant que celles-ci soient acceptés par nos gouvernement il faut qu'elles soient économiquement viables pour résumer la chose. En gros, on est pas prêt de voir toutes nos voitures, avions et engins motorisés en tout genre fonctionner avec des technologies alternatives (hydrogène, electricité, solaire etc...).

N'oubliez pas que le pétrole n'est pas seulement présent chez nos pompistes mais également dans un paquet de secteurs(bâtiment, textile, etc...). On est pas prêt de voir la demande baisser, la seule chose qui pourrait faire accélérer les choses c'est qu'on soit arrivé à un stade critique où il n'y aura plus assez de pétrole.

Beaucoup pensent que celà arrivera entre 2030 (pour les plus pessimistes) et 2050, d'ici là on aura déjà progressé dans le domaine de l'alternatif. Et je pense qu'un jour, l'homme finira par s'en passer vu qu'il n'aura de toute façon pas le choix^^.

Modifié par lllKimo31lll

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lapinkiller Membre 10 109 messages
Le Dieu Lapin‚ 29ans
Posté(e)

Oui il y a beaucoup de dérivé du pétrole, le plus connu étant le PVC(plastique)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carlo Membre 36 messages
Forumeur balbutiant‚ 97ans
Posté(e)

rien que les states consomment 400 000 000 de barils par jour, alors imaginez la terre entiere.

mais on ne sera pas en manque de si tot. 60 ans

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rougesang Membre 249 messages
Forumeur activiste‚ 54ans
Posté(e)
Bonjour

20ans de pétrole (mais c'est fonction de l'évolution des pays, et de la diminution des consommations des véhicules)

mais on aurait 30ans de reserve de plus avec les gisement en antarctique

le pétrole peut être trouvé sur d'autres planète, on peut aussi découvrir un autre combustible plus efficace (naquadah par exemple :smile2: )

Dsl mais c'est faux. ;)

30 ans de pétrole "normal",c'est à dire extrait à partir des réserves situés dans les sol "continental"

Rajoute à cela 30 ans de réserve off-shore,

ET 300 ans de réserves pétrolières grâce à l'hydrocarburisation des réserves de charbon, procédé génial découvert par... le III e Reich.Procédé très onéreux ,60 dollars,en 1944, avec un baril à 4 dollars ;mais en 2010 avec un baril flirtant avec les 100 dollars et un prix toujours en hausse,le procédé est beaucoup plus rentable.

Ce qui nous fait 360 ans de réserves d'hydrocarbures et composés polymères:soit 6000 milliards de barils.

Les seuls qui s'en font ce sont les propriétéraires des ressources actuelles continentales(Qatar,A Saoudite...) mais qui amorcent déja leur reconvertion économique(le parfait exemple est Dubai avec son gigantesque chantier).

Bref avec 6000 milliards de barils, plus le pétrole vert (également abondant mais peu ... écologique) et l'éléctrification des moteurs des differents moyens de transport, la pénurie est encore loin.

Ouf...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)

Je partage l'avis de Rougesang sur le charbon. Le plus probable est que l'on reviendra au charbon. Les ressources fossiles sont les plus efficaces à court terme. Ce sont elles qui apportent le maximum d'énergie au moindre coût économique à court terme, lequel se limite à le « prendre » dans le sous-sol.

Le problème du pétrole est moins le caractère fini des réserves que les conséquences à long terme du dérèglement climatique que son utilisation comme source d'énergie - sa combustion - implique.

En prenant en compte cette « externalisation de coût » aux dépens des générations futures, l'utilisation des ressources fossiles est probablement une faute grave. Si le retour au charbon est malheureusement le plus probable, le plus souhaitable serait une révolution énergétique, économique, sociale, urbanistique, permettant une réduction de la consommation d'énergie et l'utilisation exclusive d'énergies renouvelables.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Darks Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Si je peux me permettre il ne faut pas oublier que les états qui régissent l'or noir n'ont en aucun cas intérêt de dévoiler les ressources dont ils disposent réellement. Je pense qu'il existe de nombreuses nappes de pétrole qui n'ont encore jamais été exploitées bien qu'elles aient été découvertes, c'est une certitude.

L'intérêt direct de ce genre de magouilles est de permettre une plus grande spéculation sur le prix du baril, augmentant ainsi les revenus des plus grandes firmes internationales.

De plus, il existe dès aujourd'hui de nombreuses technologies alternatives qui sont encore de développement et pour certaines qui sont déjà en cours de vente sur les marchés comme la batterie au lithium concernant l'automobile qui ne tardera pas non plus à nous montrer les moteurs à hydrogène. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
De plus, il existe dès aujourd'hui de nombreuses technologies alternatives qui sont encore de développement et pour certaines qui sont déjà en cours de vente sur les marchés comme la batterie au lithium concernant l'automobile qui ne tardera pas non plus à nous montrer les moteurs à hydrogène. :smile2:

Il existe de nombreuses alternatives pour stocker de l'énergie, mais aucune équivalente pour en produire aussi facilement. Comment produits-tu l'électricité pour recharger ta batterie au lithium, ou l'énergie nécessaire à la réaction chimique produisant du dihydrogéne ?

Il n'y a pas de gisements de dihydrogène comme il y a des gisements de pétrole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tupac30 Membre 954 messages
Forumeur accro‚ 22ans
Posté(e)

sans savoir se que je dis je pense qu'il auront peu être inventé ou trouver ou autre énergie pour se déplacer.. au lieu de se servir du pétrol je pense qu'il trouveront quelque chose d'autre !

encore 40 ans de recherche ! ont a déjà les hybride ! donc qui sais :smile2:

Modifié par tupac30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bref425 Membre 428 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

:blush: Hi ! :coeur:

"Pétrole" ?... 100 ans facile.

Découverte gigantesque par les Russes + au large du Brésil.

(l'estimation vient d'un oilman cet été au Texas)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité salade.verte
Invité salade.verte Invités 0 message
Posté(e)

Tu devrais te lancer dans la prospection pétrolière Bref425, parce que question déterrage, tu sembles avoir quelques prédispositions... :blush:

Modifié par salade.verte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Purification Membre 555 messages
Forumeur forcené‚ 27ans
Posté(e)

Et l'énergie nucléaire ? Pourquoi pas la bonne vieille Chrysalis HighWayMan contre le manque de pétrole ?

chrysalis_model.jpg

:blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sebastize Membre 558 messages
Forumeur forcené‚ 37ans
Posté(e)

l energie de demain serat baser sur la fision nucleaire

les accelerateur de particules serat le moteur de l evolutions

enfin ces se que je crois

( les grands collisionneur ) nous emenerat surement dans notre systeme solaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bref425 Membre 428 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

:blush: PAF :coeur: !

Des bactéries pour retarder

la fin du pétrole

Des micro-organismes transformant le pétrole en méthane pourraient permettre d'exploiter bien plus efficacement les immenses réserves de sables bitumineux du Canada et du Venezuela.

La fin du pétrole, promise à l'horizon 2050, pourrait-elle être retardée de quelques décennies grâce à l'intervention de bactéries «méthanogènes» ? Une équipe de chercheurs canadiens, norvégiens et anglais publie ce jeudi, dans la revue Nature, une étude qui démontre que le pétrole est transformé naturellement en méthane, ou gaz naturel, par des micro-organismes vivant en conditions anaérobies (sans oxygène).

Ce procédé biologique, mis en évidence en laboratoire, «permet d'obtenir un carburant beaucoup plus propre», souligne l'un des auteurs, Steve Larter, du département de géosciences de l'université de Calgary (Canada). é énergie constante, le méthane émet en effet beaucoup moins de CO2, l'un des principaux gaz à effet de serre, que le pétrole et surtout les huiles lourdes ou les sables bitumineux.

Principalement localisés au Canada et au Venezuela, ces hydrocarbures à chaîne longue représentent environ la moitié des ressources mondiales de pétrole. Mais leur rendement d'extraction est faible : 17 % seulement contre 30 % environ pour les huiles plus légères. En outre, l'opération est polluante, coûteuse en infrastructures et gourmande en énergie puisqu'il faut injecter de la vapeur d'eau pour fluidifier le bitume et pouvoir ainsi le pomper jusqu'en surface.

Dans la nature, les bactéries (principalement des Syntrophus) mettent environ 10 millions d'années pour gazéifier le pétrole. En les nourrissant correctement, avec des sels minéraux contenant de l'azote, du phosphore et du potassium, les chercheurs pensent pouvoir leur faire faire le même travail en dix ans seulement. «Nous estimons que c'est possible, poursuit Steve Larter. Nous avons réussi en laboratoire. Toute la question maintenant est de voir si nous pouvons obtenir le même résultat, in situ, dans les gisements.»

Premiers tests d'ici à 2009

Les premiers tests en vraie grandeur pourraient avoir lieu d'ici à 2009. Pour les compagnies pétrolières, l'enjeu est immense. Applicable à grande échelle, la technique leur permettrait de n'extraire que du méthane et de laisser dans le sous-sol les bitumes difficilement exploitables ainsi que les matières polluantes comme le soufre. «Cela reviendrait à produire du gaz naturel sur des champs pétrolifères», explique Alain Huet, membre de la direction scientifique de l'Institut français du pétrole (IFP) qui juge l'idée «séduisante et astucieuse». En outre, le rendement d'extraction serait bien meilleur qu'avec les techniques classiques actuelles. Ce qui permettrait d'accroître la quantité d'énergie produite dans des proportions considérables.

Selon Martin Jones, de l'université de Newcastle (Royaume-Uni), également signataire de l'étude, «les réserves prouvées du Canada (c'est-à-dire les quantités de pétrole exploitables au moyen des technologies actuelles, NDLR) s'élèvent pour le moment à 163 milliards de barils, contre 264 milliards pour l'Arabie saoudite. Mais les ressources présentes dans le sous-sol de l'Alberta et des provinces de l'ouest du Canada, sous forme de sables bitumineux ou d'huiles lourdes et extra-lourdes, sont évaluées à 2000 milliards de barils ».

Les bactéries « mangeuses de pétrole » pourraient donc avoir, à terme, un impact non négligeable sur le marché de l'énergie. D'une part en faisant reculer, peut-être de plusieurs décennies, le moment où cette ressource vitale sera définitivement épuisée. Le tout avec une pollution et des émissions de CO2 proportionnellement moindres. D'autre part en redistribuant les cartes entre pays producteurs, avec une montée en puissance du continent américain (Canada, Venezuela) au détriment du Moyen-Orient. Mais il leur reste à prouver leur efficacité en conditions réelles

http://www.lefigaro.fr/sciences/2007/12/13...-du-petrole.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant