Manchester United sacré champion d'Angleterre


I_Love_Myself Membre+ 7 363 messages
Vendeur de rêve‚ 28ans
Posté(e)

Foot - ANG - 37e j. - Manchester sacré champion

carlos-tevez-tombent-dans-les-bras-de-sir-alex-ferguson.jpg

Dans son théâtre des rêves, Manchester n'avait besoin que d'un point pour être sacré champion. En concédant samedi un match nul sans saveur contre Arsenal (0-0), les Red Devils ont remporté leur troisième titre d'affilée. Toujours en course pour un deuxième doublé consécutif inédit, ils préparent ainsi de la meilleure façon leur finale de Ligue des champions.

L'enjeu a-t-il tué le jeu ? C'est en tout cas sur une rencontre pauvre en occasions que Manchester a été sacré samedi, pour la 18e fois de son histoire. La formation mancunienne revient ainsi à hauteur de Liverpool au palmarès des clubs les plus titrés, et assoit un peu plus sur emprise sur un Championnat qu'elle domine depuis désormais trois saisons d'affilée. Pourtant samedi sur leur pelouse d'Old Trafford, les Red Devils ont peiné face à de jeunes Gunners déterminés à ne pas se faire manger comme en demi-finale de C1. Battus deux fois de suite à une semaine d'intervalle en coupe d'Europe par un adversaire nettement supérieur, les Londoniens ont cette fois tenu la dragée haute à leurs hôtes. Peut-être aussi que les joueurs de Sir Alex Ferguson ont levé le pied, assurés d'être couronnés avec un match nul. Mais peu importe finalement, car le résultat est anecdotique.

Old Trafford en rêvait depuis 1999

Dans l'histoire du Championnat d'Angleterre, rares sont les équipes qui ont réussi à conserver leur titre à trois reprises. Seuls Huddersfield Town (1924-26), Arsenal (1933-35), Liverpool (1982-84) et... déjà Manchester United (1999 à 2001) avaient réussi cette prouesse. Il s'agit bien en revanche du premier sacre des Mancuniens à domicile depuis 1999. Sur les onze championnats remportés sous l'ère Ferguson, ce n'est que le deuxième fêté à Old Trafford. On comprend mieux pourquoi les 76 000 spectateurs présents dans le stade sont restés quasiment muets durant toute la rencontre. Fébriles, les fans des Diables rouges ont souffert le martyr en silence. Car sur le pré, ce sont bien les visiteurs qui ont donné le ton. Malgré l'absence d'Emmanuel Adebayor, officiellement blessé aux adducteurs - officieusement sur le départ -, les Gunners se sont procuré les meilleures occasions. Tour à tour, Van Persie (14e), Nasri (45e), Gibbs (58e) et Fabregas (84e) ont eu leur chance, sans parvenir à la concrétiser.

Préféré à Berbatov en pointe, Carlos Tevez n'a pas pesé sur les débats comme son entraîneur l'aurait souhaité. Cristiano Ronaldo est aussi resté relativement effacé dans son couloir droit. Excepté un coup franc en fin de match (79e), le Portugais s'est contenté de respecter les consignes défensives à la lettre. Mais une fois n'est pas coutume la tactique a été payante. 23 ans après Liverpool, Manchester se hisse au panthéon des équipes sacrées en Premier League. A des années-lumières d'Arsenal, qui a cette fois assisté au triomphe de son adversaire. En 2002, c'était les Londoniens qui avaient décroché le titre à Old Trafford. Les temps ont bien changé. - Hugues SIONIS

lequipe.fr

Modifié par I_Love_Myself

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)

Ils s'économisent pour aller terrasser Barcelone ..?

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant