Aller au contenu

L'antisionisme est-il un antisémitisme ?

Messages recommandés

Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 60ans
Posté(e)

Non, ça veut dire que c'est Adrienne qui porte le pantalon et qu'on te demande pas ton avis :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

c'est devenu le gros bordel ici.

sinon moi je rigole à tout sauf aux blagues sur les avions qui viennent de se cracher en mer.

ça fait quoi de moi ?

bref, doit-on fermer le topic ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chi-miss Membre 519 messages
Forumeur forcené‚ 60ans
Posté(e)

Je doit reconnaitre que si quelques post de flood sont tolérés, là, on en est à une page ou deux, et j'en suis l'un des principaux responsables. Mais on m'a bien aidé. Ceci dit, après quelques débats sémantiques stériles, je pense qu'une bonne partie des débatteurs s'est accordée pour reconnaitre que antisionisme et antisémitismes sont bien différents, tant dans le concept que concernant les personnes.

Ils ont néanmoins des liens pervers en ce sens que des antisémites peuvent se "planquer" derrière une facade antisionistes d'une part, mais que certains sionistes ont eux même beau jeu d'accuser d'antisémite une personne qui n'est qu'antisioniste. Il est aussi apparu que si l'antisémitisme a des contours assez précis - on dispose d'une bonne expérience historique - l'antisionisme est plus flou au sens ou un antisionisme radical peut prôner le supression d'Israel, alors qu'un antisionisme modéré peut se cantoner à une opposition aux dérives coloniales d'un régime d'extrême droite, ce qui est plus nuancé convenons en.

Après un débat purement factuel à défaut d'être rigoureux, nous nous sommes demandés comment on distinguait un antisioniste d'un antisémite, nous avons alors plaisanté sur les blagues, juives, antisémites; étaient elle un outil de caractérisation des penchants - selon les rires obtenus.

Doit on en fermer le topic ? je ne sais pas. L'approche par les histoires droles est une méthode plus intuitive, empirique, qui peut mettre intelligement le doigts sur des inconscients collectifs. Ou au contraire ne mener à rien. Nous manquons ici de contributeur proche oriental. Quelqu'un sait-il s'il court des histoires droles, des blagues - de bon ou de mauvais gout - que chaque communauté - palestiniens et israéliens - se jette à la figure ? Comme nous avions nos histoires belges, les histoires antisémites de mauvais gout de l'après guerre, et puis, désormais un peu mieux connues, les bonnes histoires juives ?

Modifié par Chi-miss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 93ans
Posté(e)

;);););)

J'ai jamais vus un si bon argumentaire pour excuser son flood :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité