Proposer la castration pour les criminels sexuels ?

L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
excusez-moi, j'ai édité mon message pendant que vous répondiez.

Je le remets ici :

Et quand c'est une femme qui pratique le viole on lui coupe quoi ?

Et bah........lol

Et s'il s'avère 20 ans après, après révision, qu'en fait c'était pas lui, on les lui remet comment ?

Pour ça que je reste mitigée sur cette pratique et que je suis pour que le détenu, si jamais ça devenait pratique courante, donne son accord. Je continue de dire que cette pratique ne doit être proposée que si elle est utile et efficace c'est à dire s'il est prouvé qu'elle soulage le détenu. (de ses pulsions etc.) Donc s'il l'accepte, c'est qu'il reconnait qu'il a un problème non ? Ce ne serait pas le cas s'il était innocent je pense.

Et comment on justifie le respect de l'intégrité du corps de l'Homme (= Humain) avec cette pratique ?

Quelle est la différence avec la coupe des mains d'un voleur à une autre époque ?

Vous ne croyez pas que les châtiments corporels définitifs sont d'une autre époque ?

Dans ma vision des choses ce n'est pas un châtiment, mais une opération visant à soigner le détenu. Et c'est chimique, on va pas les lui couper ! (Tiens, et si après avoir purgé sa peine il veut fonder une famille, on fait quoi ?)

Je ne connais pas la castration chimique. Cela fonctionne comment?

Je fais des tests avec la fonction quote, dsl si c'est pas beau :smile2:

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
yop! Modérateur 20 347 messages
Gonade Absolutrice‚ 34ans
Posté(e)
excusez-moi, j'ai édité mon message pendant que vous répondiez.

Je le remets ici :

Et quand c'est une femme qui pratique le viole on lui coupe quoi ?

Et s'il s'avère 20 ans après, après révision, qu'en fait c'était pas lui, on les lui remet comment ?

Et comment on justifie le respect de l'intégrité du corps de l'Homme (= Humain) avec cette pratique ?

Quelle est la différence avec la coupe des mains d'un voleur à une autre époque ?

Vous ne croyez pas que les châtiments corporels définitifs sont d'une autre époque ?

On a déjà évoqué ces points dans les pages précédentes. Je crois que personne ne niera que la fiabilité non totale de nos systèmes judiciaires rend dangereuse toute peine irréversible.

Et la torture physique est abolie.

Note: la castration est plutôt envisagée dans le sens "retirer ce qui rend l'individu dangereux". (à part pour certains qui voient la dedans une vengeance ou la loi du Talion).

Je ne connais pas la castration chimique. Cela fonctionne comment?

Tu bouffes des médicaments qui vont abolir toutes les hormones "sexuelles".

Mais pareil : est-ce réversible ? les prises de médocs sont-elles contrôlées ? etc...

Il y a plein de questions auxquelles je ne saurais répondre. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

ah ouais, j'avais rien compris moi. Donc finalement ça agit uniquement sur le cerveau. Ils peuvent procréer après ?

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 347 messages
Gonade Absolutrice‚ 34ans
Posté(e)
ah ouais, j'avais rien compris moi. Donc finalement ça agit sur le cerveau ? Ils peuvent procréer après ?

C'est censé diminuer les effets des hormones, donc l'envie sexuelle. La testostérone chez l'homme et chez la femme... bein, le cocktail est surement plus dur à doser entre testostérone et progestérone.

Pour ce qui est de la fertilité, ça ne change rien chez l'homme. Sauf qu'il n'éjacule plus puisqu'il ne bande plus. Pour la femme, sachant que les deux hormones agissent sur le cycle, ça peut être contraceptif... je ne sais pas trop.

Toujours est-il que ce n'est pas définitif pour ce que je crois en avoir lu. Donc ça ne met pas la stérilité en danger (d'ailleurs c'est pas un problème). Et ça atteindrait son objectif : réduire voire annihiler le pulsions sexuelles !

Je ne sais pas quels effets secondaires ce traitement peut avoir mais à mon avis, ce doit être assez béton !

Et un criminel est bien plus qu'une simple pulsion sexuelle à éradiquer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Et un criminel est bien plus qu'une simple pulsion sexuelle à éradiquer.

Je pense aussi. Mise à part les pulsions sexuelles, il y a tout un psychisme à étudier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Non , tout un psychisme à soigner, mais hélas les maux psychiatriques et psychologiques sont loin de se soigner aussi aisément que les physiques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 347 messages
Gonade Absolutrice‚ 34ans
Posté(e)
Je pense aussi. Mise à part les pulsions sexuelles, il y a tout un psychisme à étudier.
Non , tout un psychisme à soigner, mais hélas les maux psychiatriques et psychologiques sont loin de se soigner aussi aisément que les physiques...

Mais pour soigner, il faut bien étudier, non ? :smile2: Il me semble qu'on fait les deux en même temps, tant certains mécanismes restent encore obscurs et ingérables. Il y a une part d'insaisissable chez un maniaque sexuel, comme chez tout être humain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

étudier pour savoir comment le soigner ? :smile2:

Edit : lol (viens de voir le message de Martin L. Kid)

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 43ans
Posté(e)

Pourquoi pas coupler la castration chimique et un suivit psycologique a une peine de prison plus faible?.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

C'est ce qui se pratique déjà dans d'autres pays mais reste embryonnaire en France.

Le problème restant le même : à sa libération un délinquant peut très bien arrêter traitement et thérapie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 347 messages
Gonade Absolutrice‚ 34ans
Posté(e)

Alors puisqu'on peut proposer des idées, je sais que les femmes militaires utilisent des pilules (contraceptives) sous-cutanées qui agissent sur une durée assez longue, il me semble (en mois, ça devait justement pallier à l'impossibilité de prendre la pilule par cacheton).

Est-ce adaptable ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 43ans
Posté(e)
C'est ce qui se pratique déjà dans d'autres pays mais reste embryonnaire en France.

Le problème restant le même : à sa libération un délinquant peut très bien arrêter traitement et thérapie.

Pas si on l'oblige a pointer et a prendre ses médoc a la gendarmerie par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Alors puisqu'on peut proposer des idées, je sais que les femmes militaires utilisent des pilules (contraceptives) sous-cutanées qui agissent sur une durée assez longue, il me semble (en mois, ça devait justement pallier à l'impossibilité de prendre la pilule par cacheton).

Est-ce adaptable ?

lol ça s'appelle un implant contraceptif et toutes les femmes qui le souhaitent et qui ne présentent pas de contre indications de santé peuvent le porter. :smile2:

C'est vrai que ce serait une idée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Déjà qu'un détenu à sa sortie devant pointer au commissariat une fois par semaine ne le fait pas forcément, je vois pas comment obliger quelqu'un à aller prendre ses cachetons tous les matins au commissariat.

Yop > en effet, il existe actuellement un contraceptif féminin sous cutané l'Implanon (les contre-indications sont cependant nombreuses)dont les principes actifs durent 3 ans, pour l'instant ses effets sont prouvés au niveau contraceptif quoiqu'avec des effets secondaires, mais il ne supprime pas la libido totalement même s'il la freine un peu.

Modifié par ManhattanStory

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ignorante Membre 104 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh..................... lol Heureusement qu'il ne supprime pas la libido tiens ! (j'ai failli m'en faire poser un tiens. On s'en fiche lol) L'Implanon tel quel est uniquement un contraceptif, attention. :smile2: Et je ne pense pas qu'il freine la libido. Encore un mythe sur la contraception médicamenteuse ! (m'enfin on s'écarte là, on s'écarte)

Modifié par L'ignorante

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sortylege Membre 227 messages
Forumeur activiste‚ 68ans
Posté(e)

_____________________________________________________

_______________________________________________________

A mon avis, si la castration physique est aussi bien intèrdite et diabolisée,c'est que les déséquilibrés, déviants,pèrvèrs sexuels honteux et culpabilisés qui pourraient se faire opérer volontairement ou joyeusement pour se libérer enfin de leurs pultions sexuelles de manière officielle et définitive,ne le peuvent pas ,et en plus, ne seraient plus de fidèles clients du système qui les exploitent jusqu' a la mort :-D

Si un déviant veut ne plus etre coupable aux yeux de la loi, il doit passer par "une chirurgie èsthétique" et a ses frais :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sortylege Membre 227 messages
Forumeur activiste‚ 68ans
Posté(e)

De toute façon, je ne vois pas pourquoi, la loi intèrdirait la castration physique volontaire aux hommes qui pour des raisons médicales sexuelles,ne voudraient plus de leurs pultions sexuelles génantes ?

La preuve,n'est plus a faire.:

L'ablation des glandes sexuelles suprime les désirs sexuels . :coeur:

Je suis moi meme castré depuis deux décénies :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant