L'origine de votre pseudo

VinceTMac Membre 44 messages
Forumeur balbutiant‚ 31ans
Posté(e)

Vince pour mon prénom Vincent mais bon on me surnomme Vince

et TMAC pour le surnom d'un basketteur américain : Tracy Mc Grady . et certains me surnomment aussi T-Mac ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Natural.Disaster Membre 170 messages
Forumeur inspiré‚ 25ans
Posté(e)

Natural Disaster ; Catastrophe naturel.

Pourquoi sa ? J'en sais trop rien. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

:smile2: surtout,ne cherche pas à comprendre ;) j'aurais pu prendre le pseudo tsunami mais je n'ai pas osé ;);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Phenom9950 Membre 16 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Du processeur qui occupe actuellement ma carte mère :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
defcon-amore Membre 60 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

image poulbot sur centerblog.net

film "Wargames" - defcon de 1 a 5 est le degrés d'alerte militaire des états unis + (defcon delta alerte maxi) et amore pour amour...

c'est une sorte de traduction du proverbe : " si tu veux la paix, prépare la guerre" et ce que sont souvent les rapports humains,

amour/haine...avec l'aventage de pouvoir également l'entendre comme "etat d'alerte amoureuse maximum" ou plus terre-a-terre

en phonétique, que je "déconne a mort"...(tous les cas de figure sont vrais) :smile2: ...

c'est aussi en lisant une citation de Pierre Desproge (de mémoire) les ennemis c'est comme le sexe, de temps a autres, il est

nécéssaire de tirer dessus... que j'ai eu (un fou-rire, et cette idée)...

Modifié par defcon-amore

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité FleurDeCerisier
Invité FleurDeCerisier Invités 0 message
Posté(e)

Il vient du japonais Sakura qui signifie : fleur de cerisier ... tout bêtement :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
not-perfect Membre 14 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Ton pseudo me fait penser aux ceriser du Japon, quand ils sont en fleurs ils sont tellement beaux !! *_*

Mon pseudo vient du fait que je suis hyper complexée ^^ et donc pas parfaite, et en anglais => not perfect ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savannah Membre 25 631 messages
Very bad fille‚
Posté(e)

¿Bienvenue à Savannah, la Belle du Sud¿ Je suis arrivé à l'aéroport de Savannah en fin d'après-midi, avec l'impression d'avoir atterri sur une autre planète. Une Noire toute ronde m'accueille en hurlant et gesticulant. Le ciel est bas, il pleut et un vent chaud et humide souffle sur les plaines. Les feux de signalisation dansent sur les câbles d'acier. En chemin, je cherche la ville, espérant à tout moment apercevoir les gratte-ciel. Mais me voilà bel et bien à Savannah, petite, basse, perdue, désolée. Moi aussi je suis perdu, désolé, hébété par la traversée de l'Atlantique et le décalage horaire, déçu par cette ville qui n'en est pas une. Dans les dortoirs, je cherche un téléphone pour appeler la maison. A l'autre bout de l'univers, la voix familière et ensommeillée demande si tout va bien. Mais oui, maman, tout va très bien.

Tôt le lendemain, je quitte les dortoirs pour découvrir la ville. Le beau temps est revenu, et mes premiers pas sur Oglethorpe Avenue sont une révélation. Voilà enfin Savannah, avec ses avenues élégantes bordées de vieilles demeures néo-classiques, ses Noirs secs et ridés qui flânent dans les squares ombragés et sa mousse espagnole qui pend des arbres comme les larmes versées par ce Sud profond qui ne s'est jamais remis d'avoir perdu la guerre. Savannah est coquette, fière, bourgeoise, gothique, et sa réputation de ville historique au charme sudiste la précède aux états-Unis. Fondée en 1733 par James Oglethorpe sur la côte est de la colonie de Géorgie, elle échappe par miracle à la destruction par les troupes du Nord à la fin de la guerre de Sécession, et a donc conservé intact son centre-ville, le tout premier aux états-Unis à bénéficier d'un plan urbain, et aujourd'hui le plus grand site historique du pays. Les berlines y côtoient des calèches tirées par des chevaux pie harnachés de plumes et de grelots, transport touristique idéal pour admirer les 24 squares bordés de vieilles demeures en brique rouge et colonnes de marbre blanc.

savannah-city-hall.jpg

Savannah, GA, le dôme néo-renaissance du City Hall (construit en 1906) s'élance vers le ciel

Mais un jeune étudiant désorienté a de tout autres soucis en tête, notamment se remplir l'estomac. Sur Broughton Street encore déserte et mouillée (qui n'avait l'air de rien mais devait se révéler la principale artère commerçante de la ville), j'ai aperçu un Starbucks Coffee et s'est avec un grand soulagement que j'ai poussé la porte de ce lieu familier. C'est ici que j'ai observé pour la première fois l'Amérique blanche de Savannah: une Amérique cossue, confiante dans sa supériorité et ses traditions, lisant silencieusement le journal avant de se rendre au travail. Les hommes de cette Amérique-là ont des tignasses rousses ou blondes sagement ramenées sur le côté et portent des chemises Ralph Lauren aux tons neutres, bien serrées dans le pantalon. Les femmes ont les yeux clairs et bienveillants, le visage souriant et la coiffure démodée. Hommes et femmes sont Irlandais depuis plusieurs générations, votent Républicain et affectionnent les intérieurs chargés de bibelots et de tableaux de famille. Ils portent un léger embonpoint, dû à un penchant prononcé pour les deep fried chicken, fried pork, pancakes, sweaten tea, gritz et autres spécialités si riches du Sud. Comme on ne plaisante pas avec les bonnes mannières dans cette partie du pays, ils disent good morning en hôchant la tête quand ils vous croisent dans la rue, et indiquent cordialement le chemin avec cet accent typique du Sud qui consiste à allonger les voyelles, et que je trouvais tellement irritant.

Mais Savannah est aussi une ville noire, où les descendants des esclaves affranchis ont le visage pétri de misère et d'humilité. La pauvreté, le chômage et la criminalité sévissent dans certains faubourgs de la ville, et Blancs et Noirs se croisent dans la rue avec une sorte de méfiance qui ne dit pas son nom. Mais il est si facile de ne pas y penser, de ne pas voir; car Savannah est si belle sous le soleil, ses habitants si gentils et il y fait si bon vivre.

Dans cette ville de l'Amérique profonde, le temps semblait s'être arrêté et la vie s'écouler au rythme cadencé du pas des chevaux.

savannah-Chippewa.jpg

Savannah, GA, monument de General James Oglethorpe, fondateur de la ville, sur Chippewa Square

¿Songe d'un Jour d'été¿

C'est l'été et les cours sont finis. La ville est brûlante sous le soleil d'août, et je sors faire une balade à vélo sur Bull Street, le coeur de Savannah, qui coupe en son centre Forsyth Park. La pelouse géante du parc grouille de familles blanches qui se prélassent sur l'herbe, de jeunes qui jouent au ballon et de chiens de toutes les tailles qui gambadent à leur côté. Un peu plus loin, de petites Noires hurlent sur la balançoire. Je contourne le monument aux Confédérés, puis la fontaine où tritons et cygnes en marbre blanc s'aspergent mutuellement. Son eau est teintée de vert durant les célébrations de la Saint-Patrick, qui rivalisent uniquement en importance avec celles de New York. Forsyth Park donne directement sur Monterey Square, l'un des squares les plus distingués de la ville, flanqué en son centre d'un monument en forme d'obélisque surmonté d'une mini- statue de la Liberté. Autour de ce square se trouvent d'élégantes maisons aux couleurs chatoyantes et aux balcons finement forgés. C'est ici aussi que se trouve Mercer House, riche demeure rendue célèbre par les excentricités de son ancien locataire, Jim Williams, dont les réceptions de Noël attiraient la belle société de Savannah. Mercer House fut le théâtre du crime qui est la trame du best-seller Midnight in the Garden of Good and Evil de John Berendt, et du film éponyme de Clint Eastwood. Toujours sur Bull Street, je passe devant P¿tter Hall, pittoresque bâtisse en brique, avec ses tourelles pointues et son imposante porte flanquée de canons, qui abrite aujourd'hui le département de Graphic Design du Savannah College of Art and Design. Face à lui se trouve le Scottish Rite Masonic Temple, très haute et impostante bâtisse à frises dorées et colonnes orangées à chapiteaux corinthiens, que l'on peut apercevoir pendant le générique d'ouverture du film ¿Forrest Gump¿.

Après avoir longé quelques cafés trottoirs, je contourne Chippewa Square. En son centre, la statue en bronze de James Oglethorpe, premier gouverneur de Géorgie, est orientée vers le sud, comme pour défendre Savannah des Espagnols installés en Floride. Je passe devant le pittoresque Barber Pole, où l'on peut se faire offrir une coupe ¿maison¿ dans un décor au charme dépassé, ou se faire cirer les chaussures par un vieux Noir tout sec et ridé. Au niveau de Bay Street, la rue s'incline en pente douce, et il faut descendre à pied jusqu'à River Street. River Steet est le centre touristique de Savannah, une large rue pavée qui donne sur la rivière et qui fut le coeur économique de la ville. C'est ici que les navires importaient et exportaient leur marchandise, comme l'attestent les larges bâtisses en brique aux façades décrépies qui bordent la rue, et qui étaient destinées au stockage du coton. Aujourd'hui River Street offre une multitude d'attractions: les touristes s'arrêtent dans les restaurants de poisson, s'offrent une glace ou déambulent dans les nombreuses boutiques qui offrent poupées en jupons et crinolines, drapeaux confédérés, bateaux pirates miniature et autres souvenirs issus tout droit d'¿Autant en Emporte le Vent¿. savannah-mercer-house.jpg

Savannah, GA, Mercer House

Mais la fatigue et la chaleur l'emportent, et je décide de retourner chez moi. Je passe devant Club One, le bar le plus excentrique de Savannah, où l'on peut parfois admirer les spectacles de Lady Chablis, un travesti devenu célébrité locale après avoir figuré dans Midnight in the Garden of Good and Evil et joué son propre rôle dans l'adaptation cinématographique. Sur Braughton Street, je m'arrête chez Leopold Ice Cream, une institution locale, paraît-il, pour une glace à la fraise et à la menthe avec pépites de chocolat, à consommer sur place. Il fait si chaud et cette glace interminable est un vrai bonheur. Sur le chemin du retour, au niveau de Oglethorpe Avenue, se trouve Drayton Tower. Ce bâtiment tout en verre et acier date des années cinquante et fut le premier en Géorgie à bénéficier de l'air conditionné. La façade décrépie, le lobby et ses meubles fanés, tout suggère une gloire défunte. Drayton Tower contraste fermement avec l'architecture historique environnante, mais elle constitue aujourd'hui une institution locale au même titre que Mercer House ou le Bonaventure Cemetery. C'est dans ce dernier, au milieu des tombes flanquées de statues de pleureuses, que se trouvait la sculpture dite de la Bird Girl, rendue célèbre après avoir figuré sur la couverture de Midnight in the Garden of Good and Evil. Tellement célèbre qu'elle fut transférée dans un musée voisin.

Il paraît que la loi interdit de longer les squares, il faut les contourner; mais vlan, un bon coup de pédale et tant pis pour la loi, il fait trop chaud pour l'appliquer¿ Les buissons de magnolias et d'azalées sont en fleurs, de vieilles mamas noires en longues jupes fleuries et chapeaux de paille vendent des livres sur un banc; une jeune femme propose des limonades dans une roulotte, un vieil illuminé tout courbé arpente les rues en silence, brandissant des panneaux sur lesquels ont peut lire: ¿Washington plans te murder you¿ ou bien ¿Say yes to Jesus against the army of darkness¿. Devant Mercer House, je dépasse les cars de touristes, puis une calèche tirée par de lourds chevaux noirs. ¿La vie doit être bien triste pour vous, j'ai pensé; mais tant pis car vous sentez mauvais¿, alors vlan, un autre coup de pédale à travers Forsyth Park, cette fois en sens inverse. Les écureuils, les pigeons et les fillettes noires sautillent allègrement, et Savannah n'a jamais été plus belle et ses arbres plus verts et plus riants. J'arrive chez moi en nage; le jour tombe, il fait si lourd et si humide. Je ne voudrais surtout pas me trouver en ville la nuit. Bientôt, de gros cafards noirs vont sortir et grimper sur les bancs, et dans la lueur blafarde des réverbères, d'aucuns racontent avoir aperçu un esprit. Car Savannah est aussi la ville la plus hantée des états-Unis, littéralement bâtie sur ses cimetières, et abonde de récits d'outre-tombe. Les fantômes de ses soldats morts au combat, veuves éplorées, esclaves lynchés et autres amants maudits, peuplent squares et vieilles demeures.

Mais mon aventure sudiste allait bientôt s'achever: à la fin de l'été, je mettais les moteurs plein nord pour la grande ville.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Optimiste Membre 25 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

J'ai cherché pendant quelques instants le mot qui me qualifiait le "mieux" et voilà ce qui en est ressorti !

Je pense que l'optimisme est la clé de la réussite sur les plans et chacun devrait de temps en temps essayer d'extraire le côté favorable des situations même les plus délicates.

Et sinon, j'aurai pu aussi me pseudonner "Sémillante" :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marabdou Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚ 58ans
Posté(e)

mar "c'est le début de mon nom marbouh "abdou c'est mon prénom :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)

comme quoi! ;) je croyais que tu étais le marabout abdou!je suis con,n'est ce pas? ;) :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
HoneyMelou Membre 71 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Honey qui signifie Miel en anglais : Pour ma couleur de peau ^^

Mélou, surnom qu'un ami m'a donné ! (Mon prénom, c'est Amélie.)

Voilou :smile2:

Modifié par HoneyMelou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aillleurs Membre 486 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)

Ailleurs : profondément idéaliste... je survole "l 'ensemble" ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Neo75
Invité Neo75 Invités 0 message
Posté(e)

Neo suite au film ont s'en doute pas une minute ... Matrix . Film qui ma beaucoup plu ainsi que l'idée du scénario

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marabdou Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚ 58ans
Posté(e)
comme quoi! ;) je croyais que tu étais le marabout abdou!je suis con,n'est ce pas? ;) :smile2:

non..non...tu n'es pas con mais tu es.....

MARABOUT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)
non..non...tu n'es pas con mais tu es.....

maraboutée! ;) me vl'a bien! ;) :smile2:

MARABOUT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peterwaradin Membre 2 643 messages
Love and happiness‚ 67ans
Posté(e)

moi je l'ai choisi au hasard en raison de la mocheté du pseudo qui m'a plu.

P.S.:mon pseudo n'a rien à voir avec le héros de la résistance albanaise contre les Ottomans au XVème siècle.

C'est uniquement pour des raisons inesthétiques,que je l'ai choisi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kajol1989 Membre 7 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

mon pseudo c'est le nom de mon actrice préféré de bollywood kajol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dark-MC Membre 8 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ca vient de mon pseudo de rappeur (rap amateur bien sur, rien de sérieux pour le moment), que j'ai lui-même choisi en raison de l'esthétique qu'il dégage à l'écrit, et de son coté sombre (sans blague?) et mélancolique un peu comme mes textes.

Et MC signifie rappeur pour ceux qui ne seraient pas au courant.

Je sais que le rap n'est pas une musique apréciée, mais si vous veniez à l'étudier en profondeur au lieu de ne regarder que la surface que les radios veulent bien vous montrer, vous verriez que "rappeur" est loin d'être péjoratif. Ca c'est pour ceux qui à la suite de mon message décideraient de ne plus m'adresser la parole :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vertebre Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 32ans
Posté(e)

C'etait en secondaire, vu ma propension a faire des blague salaces, on m'a surnomé Pervers, qui fut raccourci en Vers/ vert.

Par la suite comme je me suis inscrit en médecine en voulant faire ortho, on m'a rajouté un petit quelque chose à la fin de vert et c'est devenu Vertebre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant