Voyage dans le futur, ok mais...dans le passé ?

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
L'existence de dimensions supplémentaires prouvées oui.

Stp, a quel experiences tu te referes qui prouvent l'existence de dimensions supplementaires (c'est a dire au dela des 3 dimensions spatiale et d'une dimension temporel)?

Ensuite la multitude d'univers seulement théorique (quoique expérience du photon).

Il s'agit de la fonction d'onde en mécanique quantique qu'interprète Everett

Oui effectivement. Mais ce n'est que de la speculation n'est-ce pas? Il s'agit d'une interpretation parmis d'autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)

kyrilluk, un article intéressant : http://www.symmetrymagazine.org/cms/?pid=1...amp;printable=1

http://arxiv.org/abs/0710.3338

http://arxiv.org/abs/hep-ex/0309051v3

Attention, il m'a semblé faire une confusion là ! Lorsque je dis a été prouvé, je parle en terme de mathématiques (kaluza-klein et compagnie ...), pas en terme d'expérimentation. J'ai fais une confusion !

Modifié par Prof-PhY

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Il est en effet impossible de remonter dans le temps en relativité restreinte. Le temps et l'espace peuvent se contracter, se dilater, à mesure que l'on est plus ou moins près d'une masse. Aussi le mouvement peut provoquer un ralentissement du temps.

En réalité, vous ne pourrez pas réparer vos erreurs car ce qui se passerait serait un voyage dans un univers parralèle. Autrement dit vous quittez votre univers pour aller dans un univers semblable, et ainsi vous le modifiez.

Je vous explique (tout ça n'est qu'un souci de logique) : imaginez que vous revenez dans le passé, et que vous conduisez une voiture. Hop ! sans faire exprès vous écrasez une dame, et vous apprenez que cette dame est votre arrière-arrière grand mère. L'acte que vous aurez provoqué aura pour conséquence de vous empêcher de naître. Donc, tout ce qui s'est passé dans votre vie n'aurait pas dû avoir lieu. Or, c'est impossible.

Donc pour une meilleur cohérence des faits, il s'agit en fait d'un voyage dans un univers parallèle à l'aide d'un trou de ver, mais vous quittez intact l'univers actuel, donc les erreurs seront toujours présentes.

Maintenant on peut ralentir le temps en relativité restreinte, j'explique.

D'ailleurs une expérience simple a été réalisée après l'invention de l'horloge atomique. Ce sont des horloges très précises.

Une est restée au sol, et l'autre a été transportée dans un avion afin d'effectuer un vol de quelques heures.

A son retour, l'horloge ayant effectuée le vol était décalée par rapport à celle restée au sol avec quelque temps en moins.

Je ne rentre habituellement pas dans les mathématiques pour expliquer ceci sur des forums, mais après tout, pourquoi pas :

Nous connaissons le théorème de Pythagore. Munis de cet outil intéressons-nous à la durée du parcours d'un éclair lumineux envoyé sur un miroir et revenant à son point de départ. Nous admettrons, comme principe de base, que la lumière de déplace dans l'espace (nous le supposons vide) avec une vitesse certes très élevée mais finie - 300 000 km/s -, et que cett vitesse ne dépend ni du mouvement des corps qui l'ont émise ni du mouvement de celui qui la mesure. Cette constance est un fait expérimental qui a longtemps semblé en contradiction avec les fondements de la physique, jusqu'à ce qu'Albert Einstein rétablisse la cohérence grâce à la théorie de la "relativité". Cette vitesse, notée c, est une des constantes de notre univers.

Quelle sera la durée de l'aller-retour ?

Si le miroir et l'observateur sont immobiles l'un par rapport à l'autre, les deux événements : émission de l'éclair, retour de l'éclair, ont lieu au même endroit, et sont donc notés par une même horloge. La durée (t) du temps écoulé entre ces deux événements est :

t = 2D/c

où D est la distance entre l'observateur et le miroir.

Si en revanche l'observateur se déplace avec une vitesse V par rapport à l'espace dans lequel le miroir et les horloges indiquant le temps sont immobiles, le trajet suivi par la lumière tiendra compte de ce déplacement ; notons 2D' sa longueur.

La durée du parcours sera donc différente, notons-la t'=2D'/c.

la distance entre les deux horloges situées l'une au point d'emission de l'éclair, l'autre au point de réception, est égale à vt'.

Le théorème de Pythagore nous permet d'écrire :

D'² = D² + (vt'/2)² = D² + v²t'²/4

d'où t'² = 4D'²/c² = 4D²/c² + v²t'²/c²

et t' = t (1-v²/c²)^(-1/2)

Cette formule est célèbre, mais l'important est d'en comprendre la signification. Un même événement a une durée différente selon que celui qui la mesure est au repos où en mouvement par rapport à lui. Dans le premier cas, la durée correspond à ce que l'on appelle le temps propre, dans le second un temps impropre ; le second, comme le montre la dernière équation, est toujours plus grand que le premier.

Je vais de Lille à Marseille en avion, combien dure mon voyage ?

Je peux répondre soit en regardant ma montre au départ et à l'arrivée, soit en regardant les horloges des aéroports. Même en admettant que toutes ces horloges sont rigoureusement synchrones, qu'il n'y a pas la moindre erreur de lecture, ces deux méthodes ne donnent pas le même résultat.

Ma montre est au repos par rapport à l'événement mesuré, mon voyage ; elle donne un temps propre ; les horloges des aéroports sont en mouvement par rapport à l'événement (ou l'événement par rapport à elles, ce qui est équivalent), elles donnent un temps impropre, plus long.

La différence est cependant bien faible.

Même avec un Concorde volant en moyenne à 2000 km/h sur les 1000 km de parcours, on obtient t=30 minutes et t'=30,0000000006 minutes.

On comprend qu'aucune différence n'apparaisse dans la vie courante entre temps propre et temps impropre. Mais il n'en est plus de même lorsqu'on observe des objets qui se déplacent à des vitesses proches de celle de la lumière, c ; dans ce cas, seule la conception du temps proposée par Einstein permet de rendre compte de la réalité.

Nous avions pris l'habitude de considérer l'écoulement du temps comme celui d'un fleuve insensible aux objets qu'il charrie. Cette vision est fausse, le temps s'écoule moins rapidement pour une horloge qui se déplace que pour celle qui reste immobile. Ce résultat est si contraire à notre intuition qu'il a été utilisé comme argument contre la théorie de la relativité en développant le "paradoxe des jumeaux" : par définition ils ont le même âge, mais si l'un des deux va faire un long voyage, à son retour ils plus jeune que le sédentaire, son horloge intérieure a tourné moins vite. Bien sûr, ce n'est pas vraiment là un moyen de retarder le vieillissemement, mais cette "expérience de pensée" est un bon moyen de lutter contre nos idées reçues sur ce qu'est cette mystérieuse "chose", le temps.

Notons qu'Einstein n'a pas borné là son oeuvre de remise en cause du temps ; il a montré que les horloges retardent auprès des objets ayant une masse importante : si vous approchez du Soleil, votre montre retardera.

(Albert Jacquard)

:smile2:

Tu fais quoi dans la vie (question sérieuse)? Toujours sérieusement, tes posts sont super intéressant!

Modifié par flo3183

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
On sais désormais que le voyage dans le futur (sans retour) est possible ; un vaisseau voyageant a la vitesse de la lumière mettrait 3 jours de l'intérieur pour aller dans la galaxie d'Andromède, alors que de hors du vaiseau, on aurait l'impression qu'il met 24 millions d'années.

Autant j'ai compris le post de Prof-Phy, autant là j'ai un peu de mal. Ou alors, j'arrive pas à faire le lien entre les deux. Tu peux développer stp?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Woot Membre 2 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Ya beaucoup plus simple pour voyager dans le futur:

Tu prends un réveil que tu règles pour sonner au bout d'une heure, tu t'enfermes dans un placard à balais jsuqu'à ce que le réveil sonne, là tu ressort du placard à balais, félicitations, tu as voyagé d'une heure dans le futur entre le moment où tu es entré dans le placard et le moment où tu en es sorti. J'ai essayé dans l'autre sens ça ne marche pas :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lobo tommy VIP 3 800 messages
mot de tete‚ 56ans
Posté(e)

Merci Prof Phy ca devient un peu plus clair dans ma tête enfin ce qu'il m'en reste de tête...... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Tu fais quoi dans la vie (question sérieuse)? Toujours sérieusement, tes posts sont super intéressant!

Je suis enseignant. Merci du compliment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

De rien! Maths je suppose? Enseignant en université?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)

Physique-chimie en lycée.

En université je donne des cours de physique théorique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

OK OK.... Ben..... éa se voit ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADOBI Membre 2 212 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
Il est en effet impossible de remonter dans le temps en relativité restreinte. Le temps et l'espace peuvent se contracter, se dilater, à mesure que l'on est plus ou moins près d'une masse. Aussi le mouvement peut provoquer un ralentissement du temps.

En réalité, vous ne pourrez pas réparer vos erreurs car ce qui se passerait serait un voyage dans un univers parralèle. Autrement dit vous quittez votre univers pour aller dans un univers semblable, et ainsi vous le modifiez.

Je vous explique (tout ça n'est qu'un souci de logique) : imaginez que vous revenez dans le passé, et que vous conduisez une voiture. Hop ! sans faire exprès vous écrasez une dame, et vous apprenez que cette dame est votre arrière-arrière grand mère. L'acte que vous aurez provoqué aura pour conséquence de vous empêcher de naître. Donc, tout ce qui s'est passé dans votre vie n'aurait pas dû avoir lieu. Or, c'est impossible.

Donc pour une meilleur cohérence des faits, il s'agit en fait d'un voyage dans un univers parallèle à l'aide d'un trou de ver, mais vous quittez intact l'univers actuel, donc les erreurs seront toujours présentes.

Maintenant on peut ralentir le temps en relativité restreinte, j'explique.

D'ailleurs une expérience simple a été réalisée après l'invention de l'horloge atomique. Ce sont des horloges très précises.

Une est restée au sol, et l'autre a été transportée dans un avion afin d'effectuer un vol de quelques heures.

A son retour, l'horloge ayant effectuée le vol était décalée par rapport à celle restée au sol avec quelque temps en moins.

Je ne rentre habituellement pas dans les mathématiques pour expliquer ceci sur des forums, mais après tout, pourquoi pas :

Nous connaissons le théorème de Pythagore. Munis de cet outil intéressons-nous à la durée du parcours d'un éclair lumineux envoyé sur un miroir et revenant à son point de départ. Nous admettrons, comme principe de base, que la lumière de déplace dans l'espace (nous le supposons vide) avec une vitesse certes très élevée mais finie - 300 000 km/s -, et que cett vitesse ne dépend ni du mouvement des corps qui l'ont émise ni du mouvement de celui qui la mesure. Cette constance est un fait expérimental qui a longtemps semblé en contradiction avec les fondements de la physique, jusqu'à ce qu'Albert Einstein rétablisse la cohérence grâce à la théorie de la "relativité". Cette vitesse, notée c, est une des constantes de notre univers.

Quelle sera la durée de l'aller-retour ?

Si le miroir et l'observateur sont immobiles l'un par rapport à l'autre, les deux événements : émission de l'éclair, retour de l'éclair, ont lieu au même endroit, et sont donc notés par une même horloge. La durée (t) du temps écoulé entre ces deux événements est :

t = 2D/c

où D est la distance entre l'observateur et le miroir.

Si en revanche l'observateur se déplace avec une vitesse V par rapport à l'espace dans lequel le miroir et les horloges indiquant le temps sont immobiles, le trajet suivi par la lumière tiendra compte de ce déplacement ; notons 2D' sa longueur.

La durée du parcours sera donc différente, notons-la t'=2D'/c.

la distance entre les deux horloges situées l'une au point d'emission de l'éclair, l'autre au point de réception, est égale à vt'.

Le théorème de Pythagore nous permet d'écrire :

D'² = D² + (vt'/2)² = D² + v²t'²/4

d'où t'² = 4D'²/c² = 4D²/c² + v²t'²/c²

et t' = t (1-v²/c²)^(-1/2)

Cette formule est célèbre, mais l'important est d'en comprendre la signification. Un même événement a une durée différente selon que celui qui la mesure est au repos où en mouvement par rapport à lui. Dans le premier cas, la durée correspond à ce que l'on appelle le temps propre, dans le second un temps impropre ; le second, comme le montre la dernière équation, est toujours plus grand que le premier.

Je vais de Lille à Marseille en avion, combien dure mon voyage ?

Je peux répondre soit en regardant ma montre au départ et à l'arrivée, soit en regardant les horloges des aéroports. Même en admettant que toutes ces horloges sont rigoureusement synchrones, qu'il n'y a pas la moindre erreur de lecture, ces deux méthodes ne donnent pas le même résultat.

Ma montre est au repos par rapport à l'événement mesuré, mon voyage ; elle donne un temps propre ; les horloges des aéroports sont en mouvement par rapport à l'événement (ou l'événement par rapport à elles, ce qui est équivalent), elles donnent un temps impropre, plus long.

La différence est cependant bien faible.

Même avec un Concorde volant en moyenne à 2000 km/h sur les 1000 km de parcours, on obtient t=30 minutes et t'=30,0000000006 minutes.

On comprend qu'aucune différence n'apparaisse dans la vie courante entre temps propre et temps impropre. Mais il n'en est plus de même lorsqu'on observe des objets qui se déplacent à des vitesses proches de celle de la lumière, c ; dans ce cas, seule la conception du temps proposée par Einstein permet de rendre compte de la réalité.

Nous avions pris l'habitude de considérer l'écoulement du temps comme celui d'un fleuve insensible aux objets qu'il charrie. Cette vision est fausse, le temps s'écoule moins rapidement pour une horloge qui se déplace que pour celle qui reste immobile. Ce résultat est si contraire à notre intuition qu'il a été utilisé comme argument contre la théorie de la relativité en développant le "paradoxe des jumeaux" : par définition ils ont le même âge, mais si l'un des deux va faire un long voyage, à son retour ils plus jeune que le sédentaire, son horloge intérieure a tourné moins vite. Bien sûr, ce n'est pas vraiment là un moyen de retarder le vieillissemement, mais cette "expérience de pensée" est un bon moyen de lutter contre nos idées reçues sur ce qu'est cette mystérieuse "chose", le temps.

Notons qu'Einstein n'a pas borné là son oeuvre de remise en cause du temps ; il a montré que les horloges retardent auprès des objets ayant une masse importante : si vous approchez du Soleil, votre montre retardera.

(Albert Jacquard)

:smile2: ;):o°;);):|:|:| :D :| :D :D :D :o :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :o° :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Autant j'ai compris le post de Prof-Phy, autant là j'ai un peu de mal. Ou alors, j'arrive pas à faire le lien entre les deux. Tu peux développer stp?

Le mouvement provoque un ralentissement du temps ...

Retiens cette phrase, relis le post en question que tu n'as pas pigé et dis-moi si tu comprends mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
:smile2: ;):o°;);):|:|:| :D :| :D :D :D :o :D :D :D :D :D :D :D :D :D :D :o° :smile2:

Pour comprendre, il suffit d'avoir un esprit logique. Chose que tout le monde n'a pas....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ADOBI Membre 2 212 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Des gens comme toi par exemple..

Des personnes qui n'ont que le maghrébin comme sujet de discussion et comme proposition de topic, doivent se faire petit.

Si on devait décerner la palme du plus c... du forum , je pense que tu n'en serais pas loin!!

L'émoticonne, ça voulait dire "si on poste tous des pavés comme cela, on s'en sort plus"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Des gens comme toi par exemple..

Des personnes qui n'ont que le maghrébin comme sujet de discussion et comme proposition de topic, doivent se faire petit.

Si on devait décerner la palme du plus c... du forum , je pense que tu n'en serais pas loin!!

L'émoticonne, ça voulait dire "si on poste tous des pavés comme cela, on s'en sort plus"

:smile2:

Si en revanche l'observateur se déplace avec une vitesse V par rapport à l'espace dans lequel le miroir et les horloges indiquant le temps sont immobiles, le trajet suivi par la lumière tiendra compte de ce déplacement ; notons 2D' sa longueur.

L'observateur se déplace, peut importe le sens et l'orientation? Mouais.... admettons.

La durée du parcours sera donc différente, notons-la t'=2D'/c.

Si la vitesse est identique et la distance différente, la durée l'est aussi. Logique... Mais! Quel est le lien entre l'observateur et l'ensemble {D,t,c} (DTC ;) )? Pourquoi un élément extérieur influe sur

t = 2D/c
???
la distance entre les deux horloges situées l'une au point d'emission de l'éclair, l'autre au point de réception, est égale à vt'.

vt' = D'

Non?

Le théorème de Pythagore nous permet d'écrire :

D'² = D² + (vt'/2)² = D² + v²t'²/4

d'où t'² = 4D'²/c² = 4D²/c² + v²t'²/c²

et t' = t (1-v²/c²)^(-1/2)

Je ne vois pas ou est le triangle?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ledrsamos
Invité ledrsamos Invités 0 message
Posté(e)

Dessine le sur un schéma et tu verras le triangle.

C'est pourtant simple...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)

Non je n'ai fait aucune erreur de calcul c'est ien ça.

Pourquoi un élément extérieur influe sur

Le temps propre et le temps impropre. Dans l'écoulement du temps, il est aussi question de référentiel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Dessine le sur un schéma et tu verras le triangle.

C'est pourtant simple...

Ben son triangle, je le vois très bien: (horloge dans l'aéroport de Paris, horloge dans l'aéroport de New-York,Monsieur dans l'avion). Mais pas dans son exemple en fait....

Non je n'ai fait aucune erreur de calcul c'est ien ça.

Je suis pas non plus un monstre en maths.. J'essaye pas de t'embrouiller, mais je cherche plutôt des explications. J'aime bien l'algèbre mais seulement quand je comprend :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Attendez les gars, je suis sur une piste là.... :smile2:

Si le miroir et l'observateur sont immobiles l'un par rapport à l'autre, les deux événements : émission de l'éclair, retour de l'éclair, ont lieu au même endroit, et sont donc notés par une même horloge. La durée (t) du temps écoulé entre ces deux événements est :

t = 2D/c

où D est la distance entre l'observateur et le miroir.

Donc, l'observateur et le départ de l'éclair sont au même point fixe A. Le miroir est en B.

Si en revanche l'observateur se déplace avec une vitesse V par rapport à l'espace dans lequel le miroir et les horloges indiquant le temps sont immobiles, le trajet suivi par la lumière tiendra compte de ce déplacement ; notons 2D' sa longueur.

Le miroir reste fixe et l'observateur bouge en un point C. Le départ de l'éclair restant fixe, on a donc le triangle ABC.

Heu... comprends pas bien les hypothèses en fait...

Finalement, je crois que je vais retourner en politique à essayer de démonter que

Af / Pf > Af / (Pf + I)

Af= l'argent des français

Pf= population française

I=immigration...

;)

Modifié par flo3183

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Prof-PhY
Invité Prof-PhY Invités 0 message
Posté(e)
Munis de cet outil intéressons-nous à la durée du parcours d'un éclair lumineux envoyé sur un miroir et revenant à son point de départ.

Je suppose que c'est pas compliqué d'imaginer le trajet aller-retour

Si en revanche l'observateur se déplace avec une vitesse V par rapport à l'espace dans lequel le miroir et les horloges indiquant le temps sont immobiles, le trajet suivi par la lumière tiendra compte de ce déplacement ; notons 2D' sa longueur.

Tu bloques ici.

Regarde donc le schéma et dis moi si tu comprends mieux.

Pour le moment on y est pas encore à l'aéroport, on ira après.

Shéma 1 = situation 2 = l'homme avance, l'éclair fair l'aller retour par rapport à l'homme, mais vu de l'extérieur on voit que l'éclair parcourt une distance plus longue (pas pour l'observateur, vu qu'il est immobile par rapport à lui même => référentiel personnage. Donc le temps sera différent selon l'observateur vu que la distance changera. Pour le personnage rien ne change par rapport à la situation 1)

Schéma 2 = situation 1 = l'homme immobile, l'éclair fait l'aller retour (il tient dans sa main un petit pointeur laser du commerce)

(vois la logique de la numérotation :smile2:)

(au passage je dessine mal je sais)

post-64987-1239799924_thumb.jpg

post-64987-1239800068_thumb.jpg

Modifié par Prof-PhY

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant